Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

moteur en marche lors remontée plongeurs a l'arriere


surcouff

Recommended Posts

Est-ce normal que les helices du bateau (bateau alu spefique plongee, exit bascule arriere et remontée par echelle a l'arriere) tournent quand on remonte les plongeurs juste a cote du moteur hors-bord ?

quelles sont les procédures bateau pour remontee plongeur ? les moteurs ne devraient-ils pas etre coupés systématiquement lors de la phase de remontée par l'echelle, qui plus est a cote des moteurs ?

on remontait par l'echelle a l'arriere du bateau, juste a cote du moteur qui tournait au ralenti mais tournait quand meme.

j'ai signalé que les hélices tournaient juste avant de monter sur l'echelle

perso ca me mettait mal a l'aise.

a noter qu'il y avait du vent fort et des vagues, on etait pas amarré ou a l'ancre et on était pres du recif, donc le gars avait peut-être pas le choix.

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 45
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Est-ce normal que les helices du bateau (bateau alu spefique plongee, exit bascule arriere et remontée par echelle a l'arriere) tournent quand on remonte les plongeurs juste a cote du moteur hors-bord ?

quelles sont les procédures bateau pour remontee plongeur ? les moteurs ne devraient-ils pas etre coupés systématiquement lors de la phase de remontée par l'echelle, qui plus est a cote des moteurs ?

on remontait par l'echelle a l'arriere du bateau, juste a cote du moteur qui tournait au ralenti mais tournait quand meme.

j'ai signalé que les hélices tournaient juste avant de monter sur l'echelle

perso ca me mettait mal a l'aise.

a noter qu'il y avait du vent fort et des vagues, on etait pas amarré ou a l'ancre et on était pres du recif, donc le gars avait peut-être pas le choix.

 

Elles tournaient entrainées par le moteur ou bien simplement tournaient elles lentement parce qu'il y avait un peu de courant ?

Link to comment
Share on other sites

Le moteur démarré c'est pas choquant, en revanche si le bateau n'est pas au point mort c'est beaucoup beaucoup plus gênant...

 

L'hélice peut tourner à cause du courant ou des vagues ou parce-que le bateau à encore un peu de vitesse alors que le moteur est au point mort, ce qui est assez normal.

 

Après, selon la forme du bateau le capitaine peut savoir que par exemple une fois que tu es sur l'échelle tu es à l'abri de l'hélice.

Link to comment
Share on other sites

Est-ce normal que les helices du bateau (bateau alu spefique plongee, exit bascule arriere et remontée par echelle a l'arriere) tournent quand on remonte les plongeurs juste a cote du moteur hors-bord ?

quelles sont les procédures bateau pour remontee plongeur ? les moteurs ne devraient-ils pas etre coupés systématiquement lors de la phase de remontée par l'echelle, qui plus est a cote des moteurs ?

on remontait par l'echelle a l'arriere du bateau, juste a cote du moteur qui tournait au ralenti mais tournait quand meme.

j'ai signalé que les hélices tournaient juste avant de monter sur l'echelle

perso ca me mettait mal a l'aise.

a noter qu'il y avait du vent fort et des vagues, on etait pas amarré ou a l'ancre et on était pres du recif, donc le gars avait peut-être pas le choix.

 

 

tu as tout dit dans ta derniere phrase...

également, la procédure, sauf à vouloir appâter dans une zone à requins, c'est de débrayer (mais laisser le moteur tourner).

 

et la bonne procédure, pour le plongeur, c'est d'abord, de sortir sous son parachute pour être vu du pilote,

- de ne jamais rejoindre le bateau qui n'est pas amarré ou ancré en se déplaçant sous l'eau... (le pilote peut ne pas avoir vu la palanquée immergée et devoir se déplacer pour en récupérer une autre)

- de se dépêcher pour remonter à bord quand ça pue dans le coin (que le bateau dérive vers les cailloux et que le pilote va être obligé de remettre les gaz pour s'écarter du danger) (une des bonnes pratiques, c'est donc de s'éloigner des dangers pour être récupéré et de ne pas débriefer de la plongée passée en surface).. :vexe:

Link to comment
Share on other sites

et la bonne procédure, pour le plongeur, c'est d'abord, de sortir sous son parachute pour être vu du pilote,

- de ne jamais rejoindre le bateau qui n'est pas amarré ou ancré en se déplaçant sous l'eau... (le pilote peut ne pas avoir vu la palanquée immergée et devoir se déplacer pour en récupérer une autre)

 

+10000.

Et même en surface, on ne s'approche jamais d'un bateau qui manoeuvre tant que le pilote n'a pas fait signe qu'on pouvait le faire (du genre "ok", ou "venez").

Je fais parfois l'analogie avec un bus qui arrive à son arrêt: est-ce qu'on se précipite vers lui alors qu'il se gare ?

Non bien sûr ! Et ben un bateau, c'est pareil !

 

Bon, cela dit (ça soulage ! :D ), pour revenir à la question:

les hélices tournaient à quelle vitesse ?

Mollement, c'est dû à l'erre du bateau, rapidement, du genre mixeur (brrr...), c'est que c'est embrayé.

On évite d'embrayer avec des plongeurs à l'arrière; parfois comme l'a dit Christophe on se retrouve dans une situation limite où l'on est obligé.

Il vaut mieux à ce moment là avoir quelqu'un qui surveille directement les échelles et qui peut dire au pilote que la zone est libre.

 

Philippe (oui, c'est un sujet qui m'interpelle :hehe: ).

Link to comment
Share on other sites

+10000.

Et même en surface, on ne s'approche jamais d'un bateau qui manoeuvre tant que le pilote n'a pas fait signe qu'on pouvait le faire (du genre "ok", ou "venez").

Je fais parfois l'analogie avec un bus qui arrive à son arrêt: est-ce qu'on se précipite vers lui alors qu'il se gare ?

Non bien sûr ! Et ben un bateau, c'est pareil !

 

Bon, cela dit (ça soulage ! :D ), pour revenir à la question:

les hélices tournaient à quelle vitesse ?

Mollement, c'est dû à l'erre du bateau, rapidement, du genre mixeur (brrr...), c'est que c'est embrayé.

On évite d'embrayer avec des plongeurs à l'arrière; parfois comme l'a dit Christophe on se retrouve dans une situation limite où l'on est obligé.

Il vaut mieux à ce moment là avoir quelqu'un qui surveille directement les échelles et qui peut dire au pilote que la zone est libre.

 

Philippe (oui, c'est un sujet qui m'interpelle :hehe: ).

 

concernant le premier paragraphe il ne s'agit pas de ce cas de figure, ca j'ai bien compris ! il y avait pas de risque de ce coté

on etait remonté (binome) a la surface a qqs centaines de metres du bateau qui etait a l'arret, on l'a signalé et il est venu nous chercher (sans etre amarré ou ancré bien sur), il a jeté une ligne de vie a l'eau pour qu'on rejoigne le bateau depuis la proue environ, mais lors de l'embarquement a l'arriere les helices tournaient au ralenti , c'est quand meme pas difficile a voir c'etait juste a coté.

 

les helices tournaient au ralenti comme je l'ai deja signalé

lors des autres plongées les helices tournaient pas (bloquées) lors de la remontée a l'arriere par l'echelle

selon moi il avait laissé le moteur embrayé au ralenti comme il y a vait vent fort, vagues, et on etait poroche des rochers/recif

 

l'helice ne tournait pas d'un pas saccadé mais lentement. de toute facon quelle que soit la cause, je trouve cela une faille de securité possible surtout qu'on remonte juste a coté sur l'echelle. et ca secouait a la surface.

deja une helice ca peut etre coupant quand ca tourne pas...

 

par ailleurs existe-il des procedures bateau (skipper) pour recuperer des plongeurs ?

je n'ai encore rien lu la-dessus dans les ouvrages de plongée ou dans les formations de ce coté. meme sur ce forum, pas lu grand chose sur le sujet..

Link to comment
Share on other sites

concernant le premier paragraphe il ne s'agit pas de ce cas de figure, ca j'ai bien compris ! il y avait pas de risque de ce coté

on etait remonté (binome) a la surface a qqs centaines de metres du bateau qui etait a l'arret, on l'a signalé et il est venu nous chercher (sans etre amarré ou ancré bien sur), il a jeté une ligne de vie a l'eau pour qu'on rejoigne le bateau depuis la proue environ, mais lors de l'embarquement a l'arriere les helices tournaient au ralenti , c'est quand meme pas difficile a voir c'etait juste a coté.

 

les helices tournaient au ralenti comme je l'ai deja signalé

lors des autres plongées les helices tournaient pas (bloquées) lors de la remontée a l'arriere par l'echelle

selon moi il avait laissé le moteur embrayé au ralenti comme il y a vait vent fort, vagues, et on etait poroche des rochers/recif

 

l'helice ne tournait pas d'un pas saccadé mais lentement. de toute facon quelle que soit la cause, je trouve cela une faille de securité possible surtout qu'on remonte juste a coté sur l'echelle. et ca secouait a la surface.

deja une helice ca peut etre coupant quand ca tourne pas...

 

par ailleurs existe-il des procedures bateau (skipper) pour recuperer des plongeurs ?

je n'ai encore rien lu la-dessus dans les ouvrages de plongée ou dans les formations de ce coté. meme sur ce forum, pas lu grand chose sur le sujet..

 

 

juste un détail..

mais, quand le bateau continue sur son élan, sur son erre, ou s'il subit un peu de courant, les hélices tournent lentement (pas par saccades) sur les hors bord.

 

est ce que le bateau continuait à avancer ?

Est ce que vous palmiez en surface pour rejoindre le bateau pendant que les copains remontaient ?

Link to comment
Share on other sites

tu as tout dit dans ta derniere phrase...

également, la procédure, sauf à vouloir appâter dans une zone à requins, c'est de débrayer (mais laisser le moteur tourner).

 

et la bonne procédure, pour le plongeur, c'est d'abord, de sortir sous son parachute pour être vu du pilote,

- de ne jamais rejoindre le bateau qui n'est pas amarré ou ancré en se déplaçant sous l'eau... (le pilote peut ne pas avoir vu la palanquée immergée et devoir se déplacer pour en récupérer une autre)

- de se dépêcher pour remonter à bord quand ça pue dans le coin (que le bateau dérive vers les cailloux et que le pilote va être obligé de remettre les gaz pour s'écarter du danger) (une des bonnes pratiques, c'est donc de s'éloigner des dangers pour être récupéré et de ne pas débriefer de la plongée passée en surface).. :vexe:

 

:+1:

C'est la regle Nº1, si le bateau n'est pas amarré, tu ne va pas vers le bateau que ce soit en surface ou sous l'eau. Sauf si le pilote te fait signe de t'approcher.

 

C'est le pilote qui doit pouvoir decider ou et quand il te recupere car il est le plus a meme de gerer ses priorites et les dangers lies a sa navigation. :captain:

 

Si t'es trop pres car tu t'approches, tu limites ses possiblites et la le risque d'accident peut etre tres important car entre crasher son bateau avec des clients et blesser des plongeurs, tu comprendras que le choix est plus que compliqué.

 

Par contre, au moment de la recup, c'est, suivant l'etat de la mer et l'endroit ou tu te trouves, moteur tournant ou coupé (si il y a de l'eau a courir), mais toujours helices débrayées.

 

Et la aussi, on met pas une plombe pour remonter :non: surtout avec une mer formée.

 

A+

 

:biere:

Link to comment
Share on other sites

selon moi il avait laissé le moteur embrayé au ralenti comme il y a vait vent fort, vagues, et on etait poroche des rochers/recif

Comme dit plus haut, la règle numéro 1, c'est que toi plongeur tu t'éloignes du récif pour que le bateau puisse venir te récupérer en toute sécurité. De toute façon tu as ton parachute qui te signale en surface et le bateau t'a repéré et te suivra (même de loin).

 

Après si le bateau est quand même obligé de venir te chercher dans un endroit très inconfortable pour lui (le vent et les vagues qui l'entraine contre le récif)... bah faut pas s'étonner :confus: .

Link to comment
Share on other sites

re

 

en fait, et si nous lisons bien les réponses données, il n'y a pas un responsable, le pilote du bateau et un plongeur lésé.

Les deux ont des responsabilités et un role à jouer.

 

Personnellement, je refuse d'engager le bateau dans une zone à risque où je ne serai pas manoeuvrant pendant X secondes ou minutes (pendant lesquelles le bateau va se porter sur un récif ou vers un danger) tant qu'il n'y a pas risque de la vie humaine (he oui, il m'arrive de barrer, aussi).

 

Je refuse donc d'engager la vie des gens à bord, le matériel, le bateau, les équipements à bord pour un plongeur qui ne veut pas palmer et s'eloigner du coin qui craint..

 

Dans le pire des cas, je mets un trainard à la mer et le plongeur s'accroche au bout', se fait remorquer hors de la zone qui craint pour etre ensuite tracté vers le bateau...

 

C'est le comportement du plongeur qui, aussi, induit le comportement du pilote.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

 

... mais lors de l'embarquement a l'arriere les helices tournaient au ralenti , c'est quand meme pas difficile a voir c'etait juste a coté.

 

les helices tournaient au ralenti comme je l'ai deja signalé

lors des autres plongées les helices tournaient pas (bloquées) lors de la remontée a l'arriere par l'echelle

selon moi il avait laissé le moteur embrayé au ralenti comme il y a vait vent fort, vagues, et on etait poroche des rochers/recif

 

l'helice ne tournait pas d'un pas saccadé mais lentement.

Je ne remets pas en cause tes dires, hein, c'est juste une discussion.

Le bateau que je pilote de temps en temps (bateau alu avec in-board diesel) a un régime de ralenti de 700 tr/min.

Le ratio de l'inverseur est de 2:1, ce qui veut dire que l'hélice tourne 2 fois moins vite que le moteur.

Ce qui veut dire que moteur embrayé, juste au ralenti, l'hélice tourne à 350 tr/min, soit quasiment 6 tours par seconde !

 

Visuellement, ça ne donne pas une impression de tourner "lentement" mais plutôt de tourner "vite".

Comme je l'ai écrit plus haut, une hélice qui tourne lentement (c'est à dire qu'on arrive à compter les tours en la regardant), c'est soit l'erre du bateau (son inertie), soit que le pilote vient de débrayer et que l'hélice tourne encore de plus en plus lentement sur sa lancée.

 

@Christophe: contrairement à toi, je pense le pilote est responsable. C'est lui qui pousse la manette de l'inverseur et personne d'autre.

Le comportement que tu décris (refuser de s'approcher trop près d'un récif pour récupérer des plongeurs) est, à mes yeux, un comportement responsable.

;)

Philippe.

Link to comment
Share on other sites

Comme je l'ai écrit plus haut, une hélice qui tourne lentement (c'est à dire qu'on arrive à compter les tours en la regardant), c'est soit l'erre du bateau (son inertie), soit que le pilote vient de débrayer et que l'hélice tourne encore de plus en plus lentement sur sa lancée.

 

Tout à fait d'accord, ce qui est décrit ne ressemble pas à une hélice embrayée...

Link to comment
Share on other sites

La règle numéro 1 quand on passe le permis bateau et que l'on fait l'exercice de l'homme a la mer IL FAUT QUE L'ELICE SOIT AU POINT MORT.

Il ne faut jamais déroger à cette règle.

Le capitaine est maître à bord et si les plongeurs sont trop près du récif c'est à eux de nager

Link to comment
Share on other sites

La règle numéro 1 quand on passe le permis bateau et que l'on fait l'exercice de l'homme a la mer IL FAUT QUE L'ELICE SOIT AU POINT MORT.

Il ne faut jamais déroger à cette règle.

Le capitaine est maître à bord et si les plongeurs sont trop près du récif c'est à eux de nager

Un capitaine de bateau, surtout un bateau de plongeur, va rarement broyer les plongeurs dans ses hélices volontairement.... même si certains le mériterait!!

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Dernières Discussions

  • Similar Topics

    • 274
      Témoignage d'une destination peu connue des plongeurs français et des TO, ce qui est bien dommage. Cette destination fait partie pour ma part du top 3 des endroits où j'ai pu aller, après le Mozambique.       Cette île, appartenant aux Pays Bas, est surnommée le « paradis des plongeurs ». Eh bien c'est exact. Leur slogan « eat/sleep and dive ! »       Nous avons pu faire en 10 jours plus de 20 plongées dans une eau à 26°.   Au niveau de la faune et de la flore, celle-ci est par
    • 4
      Salut tout le monde... Encore ! 😁  Avant d'expliquer ce "Encore", pour ceux qui s'en fichent : je suis François, j'ai 36 ans, en reconversion pro, actuellement en formation DEJEPS, ehhh oui.   Pour les plus téméraires, l'explication : Je dis "encore" car je pense que c'est la troisième fois que je m'invite sur ce forum. Ce n'est pas à cause d'un ordi qui plante, ou d'un niveau informatique déplorable, ni même une atteinte de narcose constante, mais tout simplement les aléas de la vie.
    • 30
      Bonjour,   Pas mal d'ordinateur de plongée orientés "loisir" ont des vitesses de remontée situées vers 9m/min  (pour les aqualung par exemple),  mais est ce que vous connaîtriez des ordinateurs de plongée loisir (pas des ordinateurs orientés tek à 1000€) qui permettent de paramétrer la vitesse de remontée, et de la régler sur 12m ou 15m  /min (voir 17m/min comme c'était admis avant par les MN90) ?   C'est une informations pas trop évidente à avoir en regardant les notice
    • 24
      https://www.nicematin.com/faits-divers/deux-plongeurs-disparus-retrouves-trente-ans-apres-a-nice-895849   https://www.sudouest.fr/insolite/trente-ans-apres-leur-disparition-deux-corps-de-plongeurs-retrouves-18070293.php   https://www.monacomatin.mc/faits-divers/deux-plongeurs-disparus-retrouves-trente-ans-apres-a-nice-895849    
    • 38
      Disparus hier soir, ils n'ont toujours pas été retrouvés. Deux plongeurs portés disparus aux Lacs de l'Eau d'Heure: les recherches doivent reprendre ce vendredi | RTL Info
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.