Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
christophe 38

Remonter un plongeur inconscient

    Messages recommandés

    Je vous propose de faire "presque" les deux (avec et sans embout) sur la remontée :

    - détection de la syncope

    - prise du syncopé et début de la remontée sans embout -> aucune perte de temps

    - durant la remontée, tentative de remettre l'embout en bouche SI POSSIBLE

     

    C'est tout à fait réalisable mais dépend de la prise du syncopée car il faut garder une main de libre, ce qui n'est pas une difficulté en soi. Ensuite, une seule main suffira. Pas besoin d'une deuxième passant derrière la tête pour la maintenir, celle-ci, probablement déjà sur le coté, sera légèrement poussée en arrière jusqu'à se caler.

     

    Plusieurs difficultés :

    - la remise en bouche (en serrant l'embout entre deux doigts tout en tenant le 2ème étage, comme à la remontée du syncopée du N4 d'il y a quelques années) n'est peut-être pas toujours possible, cas de l'hyperoxie par exemple.

    - la main libre doit également servir pour la gestion du/des gilet(s), donc ne pas trop passer de temps sur la remise en bouche.

    - La remise en bouche va à coup sûr générer une entrée d'eau comme décrit dans le document des scientifiques, donc il faudra une certaine rapidité d'exécution.

     

    Par rapport à ce qui a été dit, je pense qu'il est aussi dûr de maintenir l'étanchéité de la bouche sans embout qu'avec.

     

    Question : est-ce q'une entrée d'eau limitée dû à l'insertion de l'embout en bouche empêche à 100% (c'est important) l'activité respiratoire si celle-ci reprend ?

    Ne voie aucune critique dans ma réponse, juste une part d'expérience.

    Pour avoir eu a effectuer des RA dans la vraie vie, j'avoue que c'est un moment de stress intense où généralement tu rates ta remontée à 80%

    . Je ne sais pas si rajouter des manips en cours de route est bien bon !

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Pas de souci CMDC ;)

    L'essentiel de mes plongées se font en encadrement de plongées techniques ou guidage en explo (bon, en même temps j'ai signé ...) du coup des RA j'en ai un certain nombre à mon actif. Jamais de syncope, mais plusieurs malaises. Oui ces RA ne sont pas parfaites surtout au niveau de la prise encharge du tout départ et de la vitesse de remontée.

    Pour ce qui est de la vitesse, tu conviendras que dans le cas d'une syncope elle doit être plus rapide que la normale. Pour ce qui est de la prise en charge parfois maladroite dès le départ, je me suis toujours repris en cours de route (enfin je crois :hehe: ).

    On parle là juste de changements de mains, de rétablissement de la verticalité et autres petites droleries réparables facilement.

     

    Si rajouter des gestes techniques peut sauver une vie ... peut-être que cela vaut d'être enseigné. Ce n'est qu'une proposition de ma part.

     

    Pour info, quand j'ai passé mon monitorat on ma demandé une RA "évolutive", c'est à dire que le plongeur peut passer de coscient à syncopé en cours de route par exemple -> changement de position, remise du dét en bouche si besoin (c'est comme ça que je sais que c'est possible, au moins dans le cas d'un exercice, je n'ai pas eu de telles expériences dans le réel ... Bardass a sûrement dû faire de même au moins pendant sa formation) + tenue du dét +gestion des stabs.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Mais encore, Maître Yoda ? :rolleyes:

     

    Si on part du principe que tenter de remettre en bouche un détendeur sur un plongeur syncopé risque d'entraîner perte de temps, source de stress supplémentaire avec ce que cela impacte en terme de de réserve de gaz, de déco...etc...etc... au delà des 30 premières secondes (à 40 ou 50 m ça fait déjà beaucoup), c'est peine perdu, et on risque deux morts au lieu d'un. Donc autant assurer la remontée de l'ensemble, avec la possibilité de "traiter" le syncopé en surface (brr....j'en ai des frissons)

     

    Bien que suivant la profondeur et le temps mis pour remonter, on risque dans tous les cas de remonter un cadavre.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Fox, ta réponse vient à point nommé ...

     

     

    à propos de ce qu'il cite ? Fox et Nano bulle sur les rails de la présidence de la 2 F ?

    ou autre chose ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Pas de souci CMDC ;)

    L'essentiel de mes plongées se font en encadrement de plongées techniques ou guidage en explo (bon, en même temps j'ai signé ...) du coup des RA j'en ai un certain nombre à mon actif. Jamais de syncope, mais plusieurs malaises. Oui ces RA ne sont pas parfaites surtout au niveau de la prise encharge du tout départ et de la vitesse de remontée.

    Pour ce qui est de la vitesse, tu conviendras que dans le cas d'une syncope elle doit être plus rapide que la normale. Pour ce qui est de la prise en charge parfois maladroite dès le départ, je me suis toujours repris en cours de route (enfin je crois :hehe: ).

    On parle là juste de changements de mains, de rétablissement de la verticalité et autres petites droleries réparables facilement.

     

    Si rajouter des gestes techniques peut sauver une vie ... peut-être que cela vaut d'être enseigné. Ce n'est qu'une proposition de ma part.

     

    Pour info, quand j'ai passé mon monitorat on ma demandé une RA "évolutive", c'est à dire que le plongeur peut passer de coscient à syncopé en cours de route par exemple -> changement de position, remise du dét en bouche si besoin (c'est comme ça que je sais que c'est possible, au moins dans le cas d'un exercice, je n'ai pas eu de telles expériences dans le réel ... Bardass a sûrement dû faire de même au moins pendant sa formation) + tenue du dét +gestion des stabs.

     

     

    et pourtant... la vitesse de remontée...

     

    mettre dans le rouge le sauveteur, alors que le salut n'est pas en surface, pour lui, il est au caisson, apres un délai qui peut monter à 2h...

    que l'oxy sur le bateau sera peut etre monopolisé par le copain en syncope...

    que le changement de prise en cours de remontée, avec la gestion des purges et de la vitesse, le mec qui se reveille, qui vient de boire la tasse et qui s'agite.. c'est tout sauf évident.

     

     

     

    Enfin, et c'est mon avis :

    Il y a une forte communauté de plongeurs qui lit ce forum francophone.

    Certains ici ont une aura de sachant (et ils la méritent).

    Certaines déclarations peuvent être lues et appréciées au premier degré par des plongeurs qui se baseront sur l'avis technique d'un sachant... sans forcement penser à faire la part des choses.

    La Vérité, avec un V majuscule n'existe pas souvent. Les solutions sont souvent entre le blanc et le noir, dans les tons de gris.

     

    Dans un fil précédent où l'on parlait de l'hyperoxie et de la phase tonique, quelqu'un avait chiffré l'apnée réflexe à 15-20 secondes.

    Imaginons le mec dans les vapes.

    Il ne va pas se réveiller et dire "hé, là, il faudrait que je respire"..

    Il est dans les vapes et son cerveau commande la respiration. Il ouvre le bec et respire de l'eau.

    Là, il se réveille et panique parce qu'il a de nouveau respiré de l'eau. Il tousse, c'est à dire qu'il évacue le peu d'air qui lui restait dans les poumons..

    et je pense qu'il va envoyer les bras et les jambes, se débattre, arracher le masque du sauveteur (réfléchissez y), tenter d'arracher le détendeur (si le rilsan de l'embout ne tient pas, vous aurez l'embout en bouche mais plus le détendeur)... pour respirer et se casser vers la surface :confus:

    ça va être un grand moment de solitude et je ne voudrais pas aller au résultat.

     

     

     

    Alors :devil: la remontée directe ?? oui, peut etre... de 6, de 10 m.

    En dessous, chaud patate :malade:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je plonge souvent au Nitrox avec des gens à l'air (Mer rouge, Maldives).

    J'ai parfois 5 minutes quand ils en ont 20. Les palanquées sont plutôt de 5 à 7 plongeurs que de 2.

    1 - Si l'un d'eux perd connaissance, détendeur en bouche, respiration normale, peu après l'arrivée dans la zone des 6m, je suis sensé faire quoi ? (sachant que je considèrerai que remonter serait jouable pour moi s'il s'agit de sauver quelqu'un)

     

    2 - Même question si ça ne ventile plus (détendeur en bouche).

     

    3 - Et enfin, que faire si le détendeur est tombé ?

     

    Allez, je finis en crossover avec un autre sujet : je ne vois pas le bateau (je suis sous l'eau, je ne sais pas où il est, ni ce qu'il fait, il a cassé son gouvernail à la plongée d'avant, mais il a été ressoudé à l'arrache ... je sais aussi que son démarreur ne fonctionne pas).

     

    L'article dit que dans tous les cas, je dois faire surface immédiatement.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Je plonge souvent au Nitrox avec des gens à l'air (Mer rouge, Maldives).

    J'ai parfois 5 minutes quand ils en ont 20. Les palanquées sont plutôt de 5-7 que de 2.

    1 - Si l'un d'eux perd connaissance, détendeur en bouche, respiration normale, peu après l'arrivée dans la zone des 6m, je suis sensé faire quoi ? (sachant que je considèrerai que remonter serait jouable pour moi s'il s'agit de sauver quelqu'un)

     

    2 - Même question si ça ne ventile plus (détendeur en bouche).

     

    3 - Et enfin, que faire si le détendeur est tombé ?

     

    Allez, je finis en crossover avec un autre sujet : je ne vois pas le bateau (je suis sous l'eau, je ne sais pas où il est, ni ce qu'il fait, il a cassé son gouvernail à la plongée d'avant, mais il a été ressoudé à l'arrache ... je sais aussi que son démarreur ne fonctionne pas).

     

    L'article dit que dans tous les cas, je dois faire surface immédiatement.

     

     

    tu poses plein de questions dérangeantes :confus:

     

    mer rouge, Maldives ; le caisson, dans combien de temps ?

    éventuellement, tu peux sortir (chacun sa life, chacun met ses bornes, ses limites). L'autre... 20 minutes de palier zappés, ne ventile plus...

    combien de temps en surface avant qu'il ne soit récupéré ? vas tu monter sur le zod' pour t'en occuper ? (avec le pilote du zod) ou tu redescends finir tes paliers ?

     

     

    pour les deux autres items, j'ai aussi fait un mauvais scenario le post d'avant.. avec le reveil en cours de remontée...

    parce que, le mec, s'il ne se reveille pas, ce ne sera pas bon pour lui :nerveux: (l'apnée qui dure des minutes.... ou l'arret respiratoire qui va entrainer l'arret cardiaque)

     

    et, aujourd'hui, tu fais comment ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Je sais pourquoi je plonge seul la plus part du temps .....

    Pour pas avoir à remonter quelqu'un ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    et, aujourd'hui, tu fais comment ?

    En 1, je préfère rester en bas avec la victime et envoyer quelqu'un en surface faire les signes de détresse. Faire le palier "Air" intégral si possible (en lui maintenant l'embout et en lui pinçant le nez, tant qu'il ventile).

    En 2 et 3 je le remonte.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Je plonge souvent au Nitrox avec des gens à l'air (Mer rouge, Maldives).

    J'ai parfois 5 minutes quand ils en ont 20. Les palanquées sont plutôt de 5 à 7 plongeurs que de 2.

    1 - Si l'un d'eux perd connaissance, détendeur en bouche, respiration normale, peu après l'arrivée dans la zone des 6m, je suis sensé faire quoi ? (sachant que je considèrerai que remonter serait jouable pour moi s'il s'agit de sauver quelqu'un)

     

    2 - Même question si ça ne ventile plus (détendeur en bouche).

     

    3 - Et enfin, que faire si le détendeur est tombé ?

     

    Allez, je finis en crossover avec un autre sujet : je ne vois pas le bateau (je suis sous l'eau, je ne sais pas où il est, ni ce qu'il fait, il a cassé son gouvernail à la plongée d'avant, mais il a été ressoudé à l'arrache ... je sais aussi que son démarreur ne fonctionne pas).

     

    L'article dit que dans tous les cas, je dois faire surface immédiatement.

    En 1, je préfère envoyer quelqu'un en surface faire les signes de détresse, et faire un peu de palier avec le plongeur tombé dans les pommes (en lui maintenant l'embout et en lui pinçant le nez, tant qu'il ventile).

    En 2 et 3 je le remonte.

    Tu le sort de l'eau point barre, avec des gers 65 tu serrais encore dans la courbe de sécurité.

    Vous n'arrivez pas admettre que sorti du récréatif pur (dans la courbe de sécurité ) l'aide de l'autre n'est qu’illusoire (ce que PADI a très bien compris depuis longtemps), c'est une béquille psychologique.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Vous n'arrivez pas admettre que sorti du récréatif pur (dans la courbe de sécurité ) l'aide de l'autre n'est qu’illusoire (ce que PADI a très bien compris depuis longtemps), c'est une béquille psychologique.

    Ben non, j'ai pas encore admis/compris ça, ni renoncé à chercher à me rendre utile plutôt que flinguer celui perd connaissance.

    J'espère que tu comprends aussi pourquoi j'ai du mal à plonger avec certains plongeurs.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Je plonge souvent au Nitrox avec des gens à l'air (Mer rouge, Maldives).

    J'ai parfois 5 minutes quand ils en ont 20. Les palanquées sont plutôt de 5 à 7 plongeurs que de 2.

    1 - Si l'un d'eux perd connaissance, détendeur en bouche, respiration normale, peu après l'arrivée dans la zone des 6m, je suis sensé faire quoi ? (sachant que je considèrerai que remonter serait jouable pour moi s'il s'agit de sauver quelqu'un)

     

    2 - Même question si ça ne ventile plus (détendeur en bouche).

     

    3 - Et enfin, que faire si le détendeur est tombé ?

     

    Allez, je finis en crossover avec un autre sujet : je ne vois pas le bateau (je suis sous l'eau, je ne sais pas où il est, ni ce qu'il fait, il a cassé son gouvernail à la plongée d'avant, mais il a été ressoudé à l'arrache ... je sais aussi que son démarreur ne fonctionne pas).

     

    L'article dit que dans tous les cas, je dois faire surface immédiatement.

    ben s'il y a tout ça en même temps, c'est que c'était l'heure... :vexe:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Je plonge souvent au Nitrox avec des gens à l'air (Mer rouge, Maldives).

    J'ai parfois 5 minutes quand ils en ont 20. Les palanquées sont plutôt de 5 à 7 plongeurs que de 2.

    1 - Si l'un d'eux perd connaissance, détendeur en bouche, respiration normale, peu après l'arrivée dans la zone des 6m, je suis sensé faire quoi ? (sachant que je considèrerai que remonter serait jouable pour moi s'il s'agit de sauver quelqu'un)

     

    2 - Même question si ça ne ventile plus (détendeur en bouche).

     

    3 - Et enfin, que faire si le détendeur est tombé ?

     

    Allez, je finis en crossover avec un autre sujet : je ne vois pas le bateau (je suis sous l'eau, je ne sais pas où il est, ni ce qu'il fait, il a cassé son gouvernail à la plongée d'avant, mais il a été ressoudé à l'arrache ... je sais aussi que son démarreur ne fonctionne pas).

     

    L'article dit que dans tous les cas, je dois faire surface immédiatement.

    Le problème c'est toi (le guide de palanquée): comment peux tu mettre des plongeurs dans la situation d'avoir 20 minutes de paliers à faire si ils ne sont pas totalement autonome. Tu les amènes dans une zone à risque et ils sont complétement dépendant du guide c'est insensé . Ou ils sont capable de gérer leur déco tout seul (disons en binôme) et là ok , si ils en sont incapable c'est toi qui a fait une erreur.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Je sais pourquoi je plonge seul la plus part du temps .....

    Parce que en cas de malaise, tu penses que t'as plus de chances en étant seul ? (depuis cet article, c'est vrai que ça se discute)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...