Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

...histoire de sourire un peu.....


    Messages recommandés

    un gars l'a testé...

     

    "+ Couleur noire

     

    - Pas de valve anti retour

     

     

    il est donc satisfait de la couleur noire...

     

    Votre serviteur,

     

    En fait ayant eu l'impression d'une publicité mensongère j'ai écrit cela à la va vite. Le point positif étant seulement lié au point de questionnement sur la couleur noire qui d'ailleurs me l'a fait acheté.

    Je vais voir si je peux éditer/supprimer cet avis en attente d'un test en vrai plus objectif.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 118
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Ben voilà, tu sais ce qu'il te reste à faire :

    1) Lhyn achète un parachute noir

    2) Wreck réserve une croisière plongée pour Lhyn

    3) Lhyn nous fais un compte-rendu sur la visibilité du parachute et sur les réactions de ses compagnons de croisière à la vue de la bestiole

    :hehe:

    J'ai corrigé, y'avait des erreurs sur les pronoms :D

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    en tout cas ça intrigue ce truc ...6 pages !!!

     

    effectivement hâte d'avoir un retour sur ce produit! (j'imagine en croisière le mec qui sort ça de sa caisse! )

     

    Comme quoi, même si l'efficacité est prouvé ou pas, D4 a réussi un sacré coup marketing et les gens en parlent. Et après ils achètent le standard orange qui existe aussi ;)

     

    C'est clair que rien que pour voir les réactions des gens sur le bateau, je serai presque près à l'acheter!

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • 2 weeks later...

    Premier essai du parachute noir.

     

    Plongée sur les aresquiers avec Agronaute, déploiement sur 10m, gonflage avec l'octopus, dextérité un peu réduite par une eau à 11°C.

    Le gonflage se fait facilement, la chicane ne ralentissant pas l'entrée d'air. Le parachute était bien rempli, j'ai relâché la tension et leur valve/chicane semble jouer son rôle, le parachute se couche et reste bien gonflé. En fait comme il n'y a pas d'air au niveau de la chicane, lorsque le parachute se couche sur l'eau, il le fait au niveau de cette chicane empêchant l'air de sortir. Pour le vider, là c'est beaucoup plus simple qu'un para à soupape, il suffit d'inverser le parachute et vidage instantané. Il manque juste peut-être un plombage au niveau de la base du parachute pour aider au maintien vertical et éviter que la base du parachute sorte.

    Pour la visibilité, malheureusement personne n'étant sur le bateau, on n'a pas pu vraiment juger. En tous cas, pour les gens qui étaient à proximité, sur une mer calme, un ciel lumineux, ça nous a semblé autant visible qu'un para orange. A retester.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Si je comprends bien ... :rolleyes: .... pour les plongeurs qui utilisent un parachute noir , il n'y a pas plus de soucis pour le retrouver qu'un parachute orange ... il suffit de suivre le fil !!! :froglol::tromaran: ....

     

    Mais on ne sait toujours pas si il est aussi visible de loin en surface ? :confused::)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Enfin si le noir se voyait si bien je pense que ça ferait longtemps que les gilets de sauvetage seraient peints en noir.

     

    En tous cas sur le bateau, qu'est-ce qu'il est visible :froglol:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 11
        Bonjour à tous et toutes Monde de Neptune,  Brièvement  je me présente car je suis nouveau dans le forum, ma spécialité c'est l'histoire des appareils plongeurs depuis le commencement, Depuis l'âge de mes 15 ans  je m'étais dis qu'un jour je ferais l'historique des inventions qui ont permis à l'homme de conquérir les fonds marins, et croyez moi, l'homme est un inventeur, rien ne l'empêche d'essayer tous ce qu'il invente. Avec l'un de mes confrères Charles Daigneault, ingénieur maquettiste,
      • 22
        Bonjour,   Dans le cadre de la rédaction de mon dossier mémoire pour le DEJEPS Plongée, je réalise une petite étude auprès de vous, plongeurs, pour définir pourquoi et comment vous viendriez pratiquer notre activité sur Sète et alentours (notamment l'étang de Thau). Pour cela, j'ai crée ce rapide questionnaire, qui ne vous prendrait que 2 ou 3 minutes à remplir, mais m'aiderait énormément !   Il vous suffit juste de cliquer sur le lien ci dessous :   https://do
      • 6
        Que vient faire ici le compositeur de musique de films le plus étrange, le plus créatif mais aussi l'un des plus vénérés des années 60/70 ? A son actif la musique de grands films (Le Samourai, le Vieux Fusil, la Scoumoune...) et de séries qui ont marqué une génération (Chapi Chapo c'est lui, les chevaliers du ciel, le Commissaire Moulin...). Célébré par une nouvelle génération de musiciens (écoutez l'hommage que lui rend le jazzman Fred Pallem et le sacre du Tympan (son groupe) par exemple sur u
      • 92
        Un peu d’histoire pour aborder une problématique nouvelle   1918 : Grippe espagnole, environ 0,5% de mortalité globale en Europe et à peu près pareil chez les ricains. 1927 : 1er appareil de respiration artificiel, le poumon d’acier, qui sera utilisé pour la polio. 1943 : Premier appareil de dialyse. 1952 : Premier respirateur à pression positive. Années 60 : Développement de la réanimation.   Parallèlement à ces techniques de supplémentations d’organ
    ×
    ×
    • Créer...