Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Comment sortir d'un sous marin en immersion?


    Recommended Posts

    Bonjour à tous,

    Je me suis posé cette question et je suis tombé sur ce papier récent que j'ai trouvé très intéressant. Je voulais vous en faire profiter mais, c'est pas vraiment le cadre de la pratique "loisir" et je ne savais pas trop où le mettre sur le forum. Je crois que ça va surtout intéresser les Tekkies... mais à la limite on pourrait le mettre au bistrot :D

    Bonne lecture.

    Blatteau JE Techniques actuelles de sauvetage des sous-marins.pdf

    Link to comment
    Share on other sites

    Ila

    été montré que le risque d’accident de désaturation

    augmentaitavecl’élévationdelapressioninternerégnant

    dans le sous-marin, la profondeur d’immersion et le

    temps d’exposition.

    Noooonnn....

    Sans déconner ? ? ? ? :eek:

    Link to comment
    Share on other sites

    Bonjour à tous,

    Je me suis posé cette question et je suis tombé sur ce papier récent que j'ai trouvé très intéressant. Je voulais vous en faire profiter mais, c'est pas vraiment le cadre de la pratique "loisir" et je ne savais pas trop où le mettre sur le forum. Je crois que ça va surtout intéresser les Tekkies... mais à la limite on pourrait le mettre au bistrot :D

    Bonne lecture.

     

     

    hé bien, tu sors par la porte :malade:

    il te faut un sas pour sortir.... sinon, c'est le sous marin, le sas.

     

    alors, un sas, c'est quoi ? c'est une piece étanche qui communique d'un coté avec l'interieur du sous marin et de l'autre, avec la mer, l'exterieur.

    Ton membre d'équipage rentre dans le sas qui est à la pression atmosphérique.

    La porte étanche est refermée derriere lui et le sas est rempli progressivement d'eau, à la pression ambiante. (donc, si ton sous marin est posé à 200m de fond, l'interieur est à la pression de la surface et le sas va monter à 20 bars.

    Une fois la pression équilibrée entre l'interieur du sas et l'exterieur, la porte peut s'ouvrir et le sous marinier sortir, avec sa combinaison http://www.lefigaro.fr/medias/2010/07/31/85b6cae8-9bed-11df-8a84-7c641039565e.jpg

    une fois sorti, la porte du sas est refermée, le sas vidé, et un autre équipage peut évacuer.

    des sas comme ça, il y en a au moins 3, un à l'avant, un à l'arriere et un sur le kiosque.... plus les tubes lance torpilles.

     

     

    Une autre méthode existe aussi ; elle consiste à envoyer un mini sous marin, un DAVIS, qui vient se clamper sur le sas http://www.fxmodels.com/DSRVMystic/StbdSideSmall.jpg et qui permet d'évacuer du monde (jusqu'à 30 ou 40 personnes d'un coup). Ils passent au sec.

     

    et, pour le sas qui est le sous marin, c'etait par exemple le cas du Koursk.

    Si la décision d'abandonner le navire avait été prise, il aurait fallu noyer le compartiment où les survivants étaient réfugiés, pour, une fois les pressions équilibrées, pouvoir sortir et remonter.

    Il aurait fallu qu'ils aient des moyens de respirer autonomes en nombre suffisants et suffisamment d'autonomie.. :nerveux:

    Link to comment
    Share on other sites

    hé bien, tu sors par la porte :malade:

    il te faut un sas pour sortir.... sinon, c'est le sous marin, le sas.

     

    alors, un sas, c'est quoi ? c'est une piece étanche qui communique d'un coté avec l'interieur du sous marin et de l'autre, avec la mer, l'exterieur.

    Ton membre d'équipage rentre dans le sas qui est à la pression atmosphérique.

    La porte étanche est refermée derriere lui et le sas est rempli progressivement d'eau, à la pression ambiante. (donc, si ton sous marin est posé à 200m de fond, l'interieur est à la pression de la surface et le sas va monter à 20 bars.

    Une fois la pression équilibrée entre l'interieur du sas et l'exterieur, la porte peut s'ouvrir et le sous marinier sortir, avec sa combinaison http://www.lefigaro.fr/medias/2010/07/31/85b6cae8-9bed-11df-8a84-7c641039565e.jpg

    une fois sorti, la porte du sas est refermée, le sas vidé, et un autre équipage peut évacuer.

    des sas comme ça, il y en a au moins 3, un à l'avant, un à l'arriere et un sur le kiosque.... plus les tubes lance torpilles.

     

     

    Une autre méthode existe aussi ; elle consiste à envoyer un mini sous marin, un DAVIS, qui vient se clamper sur le sas http://www.fxmodels.com/DSRVMystic/StbdSideSmall.jpg et qui permet d'évacuer du monde (jusqu'à 30 ou 40 personnes d'un coup). Ils passent au sec.

     

    et, pour le sas qui est le sous marin, c'etait par exemple le cas du Koursk.

    Si la décision d'abandonner le navire avait été prise, il aurait fallu noyer le compartiment où les survivants étaient réfugiés, pour, une fois les pressions équilibrées, pouvoir sortir et remonter.

    Il aurait fallu qu'ils aient des moyens de respirer autonomes en nombre suffisants et suffisamment d'autonomie.. :nerveux:

    C'est très gentil de me ré-expliquer mais ... tu as bien lu le papier que j'ai mis en pièce jointe au premier message? Sinon c'est que tu commence à radoter ;) ( Mais c'est pas grave et bienvenue au club! )
    Link to comment
    Share on other sites

    C'est très gentil de me ré-expliquer mais ... tu as bien lu le papier que j'ai mis en pièce jointe au premier message? Sinon c'est que tu commence à radoter ;) ( Mais c'est pas grave et bienvenue au club! )

     

     

    j'ai bien lu (enfin, je viens de lire parce qu'il me semblait avoir des notions sur le sujet)..

    et toutes les réponses à la question que tu poses sont dans le texte :D

     

    bienvenue au club (je suis passé devant :rolleyes: et je t’accueille).. :biere:

     

    sinon, qu'est ce qui te choque ou te questionne ??

    Link to comment
    Share on other sites

    Christophe.....

    Geronimo ne pose pas la question. Puisqu'après avoir lu l'article, il sait :)

    il veut juste faire profiter du monde qui l'entoure de sa découverte, et fournir à d'autre les réponses qu'il a trouvé par lui-même :D

     

    Xabi, qui se marre en voyant 2 gus d'accord s'engueuler sur leur point de vue commun

    Bon, qui purge le fil ?

     

    NB : Tit0 : bonne question...

    on pourrait effectivement forcer la surpression à 1.9 bar au max pour limiter les écarts int/ext, mais est-ce vraiment utile ?

    Link to comment
    Share on other sites

    on pourrait effectivement forcer la surpression à 1.9 bar au max pour limiter les écarts int/ext, mais est-ce vraiment utile ?

     

    Si tu avais lu l'article, tu verrais que dès qu'on est en surpression, il est impossible d'effectuer un retour rapide à la surface sans risque de probleme de déco :D

     

    Je charie hein ;-)

     

    Et c'est vrai que christophe j'ai pas trop compris pourquoi tu t'es emballé. qqun se pose une question, apporte un article (en plus vachement bien foutu qui aborde les pb de déco sur des expositions longue dans les 10 premiers mètres) pour partager et tu lui sautes dessus..... on avait pas dit qu'on arreter de se mordre au cou ?

     

    Merci pour l'article moi je savais pas qu'on pouvait considérer qu'une immersion à 110m en 1min permettait de remonter comme une balle sans déco. (d’ailleurs la claque narcotique qu'ils doivent se prendre.....)

    Link to comment
    Share on other sites

    Si tu avais lu l'article, tu verrais que dès qu'on est en surpression, il est impossible d'effectuer un retour rapide à la surface sans risque de probleme de déco :D

     

    Ça je connaissais pas non plus! Du coup quand on dit retour rapide c'est pas juste une façon de parler!

    [YOUTUBE]Trfd9F3S4Bk[/YOUTUBE]

    Pas de soucis avec Christophe, je crois juste qu'il était enthousiaste à l'idée de partager ses connaissances... ce qui est plutôt très sain comme attitude.

    Link to comment
    Share on other sites

    Si tu avais lu l'article, tu verrais que dès qu'on est en surpression, il est impossible d'effectuer un retour rapide à la surface sans risque de probleme de déco :D

     

    Je charie hein ;-)

     

    Et c'est vrai que christophe j'ai pas trop compris pourquoi tu t'es emballé. qqun se pose une question, apporte un article (en plus vachement bien foutu qui aborde les pb de déco sur des expositions longue dans les 10 premiers mètres) pour partager et tu lui sautes dessus..... on avait pas dit qu'on arreter de se mordre au cou ?

     

    Merci pour l'article moi je savais pas qu'on pouvait considérer qu'une immersion à 110m en 1min permettait de remonter comme une balle sans déco. (d’ailleurs la claque narcotique qu'ils doivent se prendre.....)

     

    beuar :confus:

     

    heu, moi, je ne gueule pas et je ne m'engueule avec personne...

     

    simplement, je pense que si l'équipage en est à quitter le sous marin, c'est que ça pue...

    Imaginons les quelques survivants à l'arriere du Koursk.

    s'ils remontent comme ça, ils vont avoir un ADD :tromaran:

    ah bon :nerveux:

    et l'alternative, c'est ? la mort ?? :rolleyes:

     

    bref, en effet, si l'objectif c'est zéro dégât, oui, il y a tout un tas de trucs à respecter.

    s'ils en sont à la survie, ils doivent vivre ..

     

    et, si vous avez bien lu les exercices d’évacuation avec la combi individualise, la vitesse de remontée arrive à 20 mètres par seconde... comme le fait de sasser (et tant pis si les tympans ne passent pas ; il s'agit d'une urgence vitale, que de quitter le sous marin)..

     

    et, pour en revenir encore un peu au Koursk, l'évacuation par un sous marin n'était pas possible !

    d'une part, les Russes n'avaient plus de sous marin de sauvetage en état,

    d'autre part, le sous marin n'était pas à plat (et comme il y avait du courant, faire un stationnaire et prendre de l'angle aurait été très compliqué), bref, ça aurait été une complication de plus à gerer..

     

    quant à l'OTAN... les points d'ancrage des sous marins OTAN sont différents de ceux des Russes et un sous marin Otanien n'aurait pas pu les secourir (si les Russes l'avaient bien voulu)..

    (pour eux, les jeux étaient faits) :confus:

     

     

    donc, dans une situation de survie, que choisiriez vous ? éviter l'ADD (et comment faire, s'il n'y a pas de sous marin pour évacuer le personnel) ou essayer de se sauver ??? :)

     

    Bref, le "confort" d'éviter l'ADD, je peux le concevoir en temps de paix et si le probleme n'est pas trop grave...

    mais, dans un sous marin en feu, sur 150 m de fond et des sous marins de sauvetage à 72 heures.. je ne crois pas que la procédure la plus confortable sera choisie :nerveux::confus:

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    • Dernières Discussions

    • Similar Topics

      • 22
        Hello, Je suis à la recherche d'un scooter sous marin pour aider à se déplacer sous l'eau des personnes en situation de handicap. Pas de truc "teck" type Suex, Segytex ou autre 😁 Je cherche quelque chose de pas trop encombrant, capable d'aller à 40M maxi avec une autonomie de 30/40min J'ai trouvé Sublue:  https://sublue.fr/ mais j'ignore la fiabilité du truc et s'il existe d'autres marque qui proposent ce type de scoot "loisir"
      • 13
        Bonjour à tous,   Je me dis qu'à Noël une petite souris pourrait être agréable sous ma combi 5 mm pour plonger en Egypte dans une eau à 20/22 degrés (oui je sais cela va en faire rire certains). Mais que me conseillez-vous ? Manches longues, courtes, sans manches ? Je plonge habituellement cette destination avec ma 5 mm seule en avril sans avoir froid et l'été je mets la 3 mm. Vous avez des conseils ?   Merci
      • 114
        Un sujet d'actualité brulant.   Combien coûterait une entrée à la piscine si on en payait le coût réel? (msn.com)   Il aura je n'en doute pas un impact significatif sur pas mal de clubs associatifs de plongée
      • 6
        Bonjour, Passioné de la vie sous-marine depuis toujours, c'est à 25 ans que je me rend compte que j'aimerais travailler dans la recherche en biologie sous-marine. J'ai donc cherché à savoir si je pouvais reprendre une formation à mon âge (BAC S obtenu à 18 ans) mais j'ai du mal à m'y retrouver. J'ai vu qu'il y avait aussi beaucoup de formations à l'étranger ce qui m'interesse fortement mais n'arrive pas vraiment à trouver des formations abordables sans avoir fait d'études dans ce domaine di
      • 8
        Bonjour à tous !Je me permets ce petit message pour vous demander si selon vous il est possible / recommandé / dangereux de débuter en plongée (baptême et premier niveau) lorsque l'on a des oreilles fragiles (douleurs fréquentes aux tympans et parfois persistantes) (sans que ce ne soit clinique pour autant). Existe-t-il un moyen pour les préserver en pratiquant ?Un grand merci pour votre temps !Henri
    ×
    ×
    • Create New...

    Bonjour,

     

    logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

     

    L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

    Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.