Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Comment sortir d'un sous marin en immersion?


    Recommended Posts

    Ça je connaissais pas non plus! Du coup quand on dit retour rapide c'est pas juste une façon de parler!

    [YOUTUBE]Trfd9F3S4Bk[/YOUTUBE]

    Pas de soucis avec Christophe, je crois juste qu'il était enthousiaste à l'idée de partager ses connaissances... ce qui est plutôt très sain comme attitude.

     

     

    pas de souci non plus :hehe:

     

    merci :top:

    :biere:

    Link to comment
    Share on other sites

    Les sous marinier doivent réaliser un exercice annuel d'évacuation (il y avait un site d'entrainement à Lorient : sorte de fosse de plongée à l'envers avec une trappe en dessous).

    Les sous mariniers ne font pas de sortie donc à la différence des scaph ils sont à peu près pressurisés à 1b.

    Lors de l'évacuation normalement un médecin est censé leur percer les tympans afin d'éviter leur explosion.

    Après il ont un équipement de plongée individuel avec une petite bouteille d'air, vu la vitesse de remontée, peu de chance qu'il aient un choc narcotique.

    Je ne crois pas qu'il y ait eu de toute façon dans l'histoire des sous mariniers beaucoup de cas d'évacuation depuis la seconde guerre mondiale.

    Link to comment
    Share on other sites

    • 6 years later...

    Bonjour,

    bon, le sujet date un peu mais si q'un est toujours réveillé...

    Je n'ai pas pu télécharger l'article car il a été retiré. Mais si j'ai bien compris, il y a un sas qui permet de sortir du sous-marin.

    Qst 1 : le sas permet-il des sorties et rentrées? par ex, un plongeur sorti pour examiner la coque peut-il rentrer par le même sas?

    Qst 2 : ce système de sas existait-il sur les UB1 (petit U-Boot de la 1ère guerre)?

    Merci et bonne journée

    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 3 heures, xavierpaulin a dit :

    Bonjour,

    bon, le sujet date un peu mais si q'un est toujours réveillé...

    Je n'ai pas pu télécharger l'article car il a été retiré. Mais si j'ai bien compris, il y a un sas qui permet de sortir du sous-marin.

    Qst 1 : le sas permet-il des sorties et rentrées? par ex, un plongeur sorti pour examiner la coque peut-il rentrer par le même sas?

    Qst 2 : ce système de sas existait-il sur les UB1 (petit U-Boot de la 1ère guerre)?

    Merci et bonne journée

    salut

     

     

    tu sors par un sas, une fois la pression équilibrée, entre l'exterieur et l'interieur.

     

     

    je recommence plus lentement :

    ton sas peut etre un tube lance torpille ou un sas, c'est à dire une piece étanche, avec une porte étanche pour rentrer dedans et une porte étanche qui communique avec l'exterieur.

     

    tu rentres dans ton sas ; tu fermes ou on te ferme la porte d'acces derriere toi ; on commence à noyer ton compartiment (ou toi), de sorte d'avoir une égalité de pression des deux cotés de la porte de sortie. Tu comprends donc que si ton sous marin est posé à X metres, il va falloir que tu fasses passer les oreilles (en cas d'évacuation d'urgence, tu te fais peter les tympans ou tu ne noies, tu n'as pas le temps de finasser).

    Tu l'ouvres (la porte), tu vas faire ta mission ; tu reviens ; tu rouvres cette porte, tu pénètres dans le sous marin, tu fermes la porte derrière toi et tu manœuvres les vannes pour te trouver à la pression du sous marin. et tu re rentres dans la partie sèche.

     

    si tu n'as pas de sas, c'est le compartiment du sous marin qui sert de sas ; voir les survivants du Koursk qui étaient refugiés en zone arriere ; pas de sas pour évacuer (et compartiment pas étanche, donc noyage du compartiment et de ses occupants avant qu'ils ne puissent ouvrir la porte étanche et sortir.

    tu comprends que c'est à sens unique ? une fois des dizaines de metres cubes rentrés dans le sous marin, ceux là ne seront jamais vidés... là, c'est cuit, c'est mort.

    Link to comment
    Share on other sites

    Le U171 à Groix est un cas d'école pour la question 2 où il y a eu 30 survivants sur les 52 hommes du sous-marin: 

     

    - le Uboot explose en surface sur une mine. 15 marins parviennent à s'échapper.

    - il coule sur 35-40m de fond. 17 marins parviennent à s'isoler dans la salle des torpilles. 

    - Avec leur matériel individuel de survie, ils noient la salle arrière et s'extirpent vers la surface 30-35m plus haut. 15 survivront. 

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 9 minutes, Scubacastor a dit :

    - Avec leur matériel individuel de survie,

     

    Je suis ignare en la matière ... c'est quoi ce matériel de survie ?

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 7 minutes, caolila a dit :

     

    Je suis ignare en la matière ... c'est quoi ce matériel de survie ?

    Une espèce de mini-recycleur de secours. (Parmi les 2 marins décédés lors de la remontée, il me semble avoir lu qu'au moins 1 s'est brulé les poumons à la chaux).

    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Fichier:Escape_Set_German_Uboat.JPG

    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Le 10/03/2016 à 14:57, christophe 38 a dit :

     

     

    hé bien, tu sors par la porte :malade:

    il te faut un sas pour sortir.... sinon, c'est le sous marin, le sas.

     

    alors, un sas, c'est quoi ? c'est une piece étanche qui communique d'un coté avec l'interieur du sous marin et de l'autre, avec la mer, l'exterieur.

    Ton membre d'équipage rentre dans le sas qui est à la pression atmosphérique.

    La porte étanche est refermée derriere lui et le sas est rempli progressivement d'eau, à la pression ambiante. (donc, si ton sous marin est posé à 200m de fond, l'interieur est à la pression de la surface et le sas va monter à 20 bars.

    Une fois la pression équilibrée entre l'interieur du sas et l'exterieur, la porte peut s'ouvrir et le sous marinier sortir, avec sa combinaison http://www.lefigaro.fr/medias/2010/07/31/85b6cae8-9bed-11df-8a84-7c641039565e.jpg

    une fois sorti, la porte du sas est refermée, le sas vidé, et un autre équipage peut évacuer.

    des sas comme ça, il y en a au moins 3, un à l'avant, un à l'arriere et un sur le kiosque.... plus les tubes lance torpilles.

     

     

    Une autre méthode existe aussi ; elle consiste à envoyer un mini sous marin, un DAVIS, qui vient se clamper sur le sas http://www.fxmodels.com/DSRVMystic/StbdSideSmall.jpg et qui permet d'évacuer du monde (jusqu'à 30 ou 40 personnes d'un coup). Ils passent au sec.

     

    et, pour le sas qui est le sous marin, c'etait par exemple le cas du Koursk.

    Si la décision d'abandonner le navire avait été prise, il aurait fallu noyer le compartiment où les survivants étaient réfugiés, pour, une fois les pressions équilibrées, pouvoir sortir et remonter.

    Il aurait fallu qu'ils aient des moyens de respirer autonomes en nombre suffisants et suffisamment d'autonomie.. :nerveux:

    Très bon film, selon moi. Mais pas sûr que cela soit toujours très réaliste (fin).

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Le 11/7/2022 à 12:46, Scubacastor a dit :

    Le U171 à Groix est un cas d'école pour la question 2 où il y a eu 30 survivants sur les 52 hommes du sous-marin: 

     

    - le Uboot explose en surface sur une mine. 15 marins parviennent à s'échapper.

    - il coule sur 35-40m de fond. 17 marins parviennent à s'isoler dans la salle des torpilles. 

    - Avec leur matériel individuel de survie, ils noient la salle arrière et s'extirpent vers la surface 30-35m plus haut. 15 survivront. 

     

    Pour le naufrage du U171 à Groix, un peu de lecture :

     

    - Les gardiens du silence de Jean-Louis MAURETTE (épuisé, chercher en occasion)

    spacer.png

    - Los Magazine n°55

     

    los-55.jpg

    Link to comment
    Share on other sites

    Le 11/07/2022 à 13:56, caolila a dit :

     

    Je suis ignare en la matière ... c'est quoi ce matériel de survie ?

    actuellement, depuis quelques années, les sous mariniers ont une combinaison étanche-etanche , comme ce vetement orange : elle couvre entierement la tete ; elle permet de remonter.... je n'ai aps parlé de vitesse de remontée.... quand tu es dans un sous marin, échoué à 100 m de fond et plus, le truc, c'est survivre ; le reste se soigne.

    Simulateur d’évacuation de sous-marins | Innovation maritime

    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    ×
    ×
    • Create New...

    Bonjour,

     

    logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

     

    L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

    Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.