Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
agt

La saison démarre... 5 accidents

    Messages recommandés

    Très interessante participation, mais je détecte la un autre problème. Tu ne penses pas qu'il serait plus judicieux de ne pas se limiter a une sortie de validation par an?. Ces clubs mettent la pression au candidat ils SONT responsables de ce qu'il arrive.

    En plus il ne maitrise pas la météo --> les risques augmentent encore. C'est programmé, on y va un point c'est tout... 8(:grimace:

     

    Chez nous c'est: tu viens plonger, si tu es en formation et bien les encadrants font du "contrôle continue" donc il arrive un moment ou tu es apte --> on te valide. Il n y a pas de pression tu es simplement validé et tu reçois ta carte. Pour certain ce seras qlqs plongées pour d'autre qlqs années c'est dépendant de l'assiduité et des capacités de l'élève. En plus même si c'est un MF1 qui valide, c'est une décision collégiale, encore un bon point je trouve pas de validation par favoritisme.

     

    Pour la théorie c'est autre chose il y a une session / an mais la le risque lié au stress est minime il me semble. ;)

     

     

    les clubs sont responsables ?? qui dans les clubs ?

    les adherents sont sous tutelle ? ils ne peuvent pas dire "non" ou proposer autre date ??

     

    quant à la validation collégiale, c'est ton point de vue !

    et quand le moniteur est seul dans le club, il ne valide pas ?

    pourquoi collégiale ? parce que tu ne fais pas confiance ? mais si tu vas chez un pro, ce ne sera pas collégial et ce sera honnete et integre ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    On a eu le problème lors d'une sortie en mer en avril. Eau à 12° et vent en surface sur trois jours. On a eu droit à une remontée assistée d'un stagiaire N2 en début de panique, des débutants dégoûtés pas la plongée en France et une autonome en formation nx conf qui n'avait heureusement pas de paliers car elle a fait une remontée rapide de 40m sur un exercice et ne sentait plus ses pieds en surface (cross, O2, pompiers)... ce n'était que le froid... ouf....

     

    Conclusion personnelle, le froid subi en immersion et en surface sur le bateau devient un problème quand il ne permet plus de faire des plongées d'enseignement dans de bonnes conditions pédagogiques et sécuritaires.

     

    Deux semaines avant on était à Roussay, eau à 11°, stagiaires préparés semi étanche et il y avait les douches chaudes à 5 min de la fin de plongée. Ça change tout.

     

    La douche chaude après la plongée entraîne une vasodilatation.

    J'ai lu que cela posait un problème pour les micro bulles circulantes mais je ne sais plus où j'ai lu ça.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    les clubs sont responsables ?? qui dans les clubs ?

    les adherents sont sous tutelle ? ils ne peuvent pas dire "non" ou proposer autre date ??

     

    quant à la validation collégiale, c'est ton point de vue !

    et quand le moniteur est seul dans le club, il ne valide pas ?

    pourquoi collégiale ? parce que tu ne fais pas confiance ? mais si tu vas chez un pro, ce ne sera pas collégial et ce sera honnete et integre ?

     

    J'expliquai simplement comment ca marche dans mon club.

     

    En plus le MF1 qui signe la validation demande l'avis de E1,E2 et autres N3 ayant côtoyés le futur N1,2,3

     

    Evidement si il est seul il prend sa décision tout seul.

     

    Le responsable est le président au bout du compte.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    La douche chaude après la plongée entraîne une vasodilatation.

    J'ai lu que cela posait un problème pour les micro bulles circulantes mais je ne sais plus où j'ai lu ça.

    surtout une grosse circulation de sang, potentiellement froid (si hypothermie avérée) vers le coeur pouvant générer des troubles cardiaques.

    Faut réchauffer de l'intérieur, mais surtout éviter l'hypothermie.

    LE froid, c'est comme la Narcose. On s'y habitue.

    Mais quand on a plongé en étanche et à l'hélium, on n'a plus du tout envie de s'y habituer !

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonjour

    Comment tu fais pour réchauffer de l'intérieur ?

    Si en plus d'avoir froid on ne peut pas se réchauffer sous la douche, ça va coincer.

    Je n'avais pas pensé à ce pb

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    La douche chaude après la plongée entraîne une vasodilatation.

    J'ai lu que cela posait un problème pour les micro bulles circulantes mais je ne sais plus où j'ai lu ça.

     

    Sans vouloir donner dans le sermon, si on en est à calculer la t° de la douche pour éviter un ADD je pense qu'il est temps de reconsidérer sa façon de plonger...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Pourquoi former des gens pour des plongées qu'ils ne feront jamais d'eux-même ?

    12°C, sont-ce les conditions de plongée en IDF ? Existe-t-il des conditions de plongée en IDF ?

    A ce moment là, autant imposer l'étanche à ceux qui veulent passer un niveau, et assumer la perte massive de membres.

    Pour moi la plongée générale commence à 14-15° : plongée sans gants et en 7mm humide (hors clubs ayant des conditions de plongée locales bien définies, parce que pratiquées à longueur d'année, et donc des membres qui s'équipent rapidement en conséquence).

    Emmener des gens, qui s'entrainent en fosse et plongent essentiellement sur des spots de vacances, passer leur niveau à 12°C, c'est inconscient et stupide.

    C'est là que tu vois des vidages de masques imposés 3 minutes après la mise à l'eau se transformer en drame (si t'as de la chance, l'élève refuse).

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Bonjour

    Comment tu fais pour réchauffer de l'intérieur ?

    Si en plus d'avoir froid on ne peut pas se réchauffer sous la douche, ça va coincer.

    Je n'avais pas pensé à ce pb

    Un bon calva!!

     

    Si si, ça va prendre.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Non ! Le calva s'est de l'alcool donc un vasodilatateur .donc s'est mal

    Par contre la mirabelle de mon beau papa ....

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Non ! Le calva s'est de l'alcool donc un vasodilatateur .donc s'est mal

    Par contre la mirabelle de mon beau papa ....

     

    Un vasodilatateur après non mais avant...?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Un vasodilatateur après non mais avant...?

     

     

    avec, au choix, aspirine, sermion, torrental et paliers en début de week end (avant de commencer les plongées : c'est toujours ça de pris)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Sans vouloir donner dans le sermon, si on en est à calculer la t° de la douche pour éviter un ADD je pense qu'il est temps de reconsidérer sa façon de plonger...

     

    C'était plus une question qu'autre chose car je ne me souviens plus de la source.

    "Reconsidérer ou pas", chacun fait ce qu'il veut une fois informé.

     

    J'éviterai juste de prendre une douche trop chaude (et pas besoin de thermomètre) après une plongée.

    Je préfère faire un gros câlin à ma monitrice préférée ( et bien sûr pas d'effort ) en plus l'afflux sanguin périphérique peut éventuellement diminuer la quantité de micro bulles au niveau central.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...