Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Borne Automatique de Gonflage


agronaute
 Share

    Recommended Posts

    Ben déjà il faut trouver une station avec un pompiste...

    Hé hé, c'est parce qu'il faut chercher en France, mais à plus grande échelle: vient sur mon île, il y a des pompistes dans toutes les stations !

     

    Celà dit, je te rejoins complétement sur l'idée qu'il faut arrêter de vouloir faire porter la responsabilité de gonfler un bloc non qualifié au propriétaire de l'installation. Celui qui va procéder au raccordement lui même de sa propre bouteille, va quand même peut être se poser une ou 2 questions, non ?

     

    Allez, je vais m'auto-qoter pour la forme :

    Les Français sont peut être moins disciplinés que nos voisins du nord et de l'est. Et justement, ne serait-ce pas aussi parce qu'on les déresponsabilise en permanence ? En France, l'Etat pense pour toi. Alors pour certains esprits un peu "économes", le raccourci est simple : je fais n'importe quoi avec mon matos, je le refile à un pro pour les manipulations et je me fous des conséquences.

    Mais si tu poses notre français moyen devant la station libre-service, avec quelques consignes claires, il va procéder lui-même au gonflage (avec rappel des risques que ça comporte). Ne crois-tu pas qu'il va se poser un peu plus de questions sur son matos pourri et que ça puisse le responsabiliser. Si ça pète, c'est dans sa g... !

    Je penses que c'est un argument propre à mieux responsabiliser que n'importe quelle obligation ou interdiction.

    Link to comment
    Share on other sites

    • Replies 77
    • Created
    • Last Reply

    Top Posters In This Topic

    Loin de moi l'idée de vouloir mettre la responsabilité sur le dos d'un tiers c'est exactement à l'opposé de ma vision des choses.

     

    Mais penser qu'il n'y a aucun problème coté législatif parceque c'est pas logique c'est avoir une bien grande estime en nos législateurs.

     

    Vous voulez la liste des réglementations illogiques qui ne servent à rien et paralysent notre pays ? :grimace:

    Link to comment
    Share on other sites

     

    Vous voulez la liste des réglementations illogiques qui ne servent à rien et paralysent notre pays ? :grimace:

    J'en ai pas tant peur des législateurs que des bloquages générés par ceux qui ont peur d'une hypothétique législation et qui du coup ne cherchent même pas à avancer au cas où...

    Donc trouvez un article disant soit que c'est purement interdit, soit que ce n'est possible que si le propriétaire légal de l'installation doit en assumer l'entière responsabilité même en cas d'erreur de manipulation ou d'enfreinte au règles d'utilisation du matériel et alors vous aurez des raisons valables de ne pas imaginer de telles installations sur votre territoire...mais en attendant, arrêtez de vous cache derrière vos idées préconçues comme "on peut pas parce que c'est pas légal ", "on peut pas parce que la station va se faire vandaliser ", "on peut pas parce que c'est de la concurrence déloyale pour les autres acteurs du marché "...

    Link to comment
    Share on other sites

    J'en ai pas tant peur des législateurs que des bloquages générés par ceux qui ont peur d'une hypothétique législation et qui du coup ne cherchent même pas à avancer au cas où...

    Donc trouvez un article disant soit que c'est purement interdit, soit que ce n'est possible que si le propriétaire légal de l'installation doit en assumer l'entière responsabilité même en cas d'erreur de manipulation ou d'enfreinte au règles d'utilisation du matériel et alors vous aurez des raisons valables de ne pas imaginer de telles installations sur votre territoire...mais en attendant, arrêtez de vous cache derrière vos idées préconçues comme "on peut pas parce que c'est pas légal ", "on peut pas parce que la station va se faire vandaliser ", "on peut pas parce que c'est de la concurrence déloyale pour les autres acteurs du marché "...

     

    dans le lien donné par Patrick, en post 2, l'aspect réglementaire a été évoqué avec les articles qui semblent bloquants.

     

    de 2 choses l'une, soit la réglementation, qui demande que l'exploitant vérifie les dates sur les blocs est bloquante, soit personne n'a envie d'investir dans ce créneau (peut etre qu'une étude de marché a été faite sur certains sites et la rentabilité n'est pas au rendez vous ?).

     

     

    Aucun pro n'a encore lancé la plongée depuis un canoe-kayak..

    et pourtant, la réglementation ne l'interdit pas.

     

    Un futur moniteur veut acheter un ancien bus et l'aménager pour faire de la plongée itinérante dans le centre de la France. Pourquoi pas ?? quid de la viabilité à l'année ? quid du compresseur, de l'eau, des douches pour les clients ??

    Pourquoi pas, hein :surpris:

    mais, en vivre à l'année, ça m'étonnerait :nerveux:

    Link to comment
    Share on other sites

    dans le lien donné par Patrick, en post 2, l'aspect réglementaire a été évoqué avec les articles qui semblent bloquants.

    "semblent" Christophe ... dans la discussion donnée en lien post #2, on avait justement discuté de ces texte, et il n'est pas sûr du tout qu'ils soient réellement bloquants.

    Et pour moi, lire : "L'exploitant doit disposer du personnel nécessaire" ne signifie pas que ce personnel soit obligatoirement présent lors de chaque opération de gonflage, ni que ces opérations soient réalisées par lui. Pour ce qui est de la surveillance et de la maintenance, le texte se rapporte clairement aux "équipements sous pression". Il s'agit donc bien d'une obligation de personnel qualifié pour l'entretien de l'équipement, non pas pour la réalisation des opérations avec ce matériel.

     

    De même dans l'article 8. Que le personnel soit "informé", "compétent" et "formellement reconnu apte" ne me semble pas vouloir dire qu'il doive être présent lors de toute utilisation.

    Certes, le passage qui signale que ce personnel doit "pouvoir prendre toute initiative nécessaire à leur exploitation sans danger" (des équipements sous pression) est un peu plus ambiguë. Mais il ne mentionne pas explicitement non plus une obligation de présence !

     

     

    de 2 choses l'une, soit la réglementation, qui demande que l'exploitant vérifie les dates sur les blocs est bloquante, soit personne n'a envie d'investir dans ce créneau

    Je penche plutôt pour l'option 2.

     

     

    Aucun pro n'a encore lancé la plongée depuis un canoe-kayak..

    et pourtant, la réglementation ne l'interdit pas.

    Oui, c'est tout à fait vrai. Mais si on transpose cet exemple à notre discussion, l'argumentaire utilisé par certain ici serait de type :

    "Plonger depuis un kayak est interdit puisque aucun pro ne s'est lancé dans l'activité" :fou:

    Et c'est contre ce genre d'arguments erronés que nics et moi, entre autres, ferraillons.

    Link to comment
    Share on other sites

    • 2 months later...
    re,

     

     

    si j'étais proprio, ce que je craindrais, c'est effectivement le vandalisme ; le paiement par CB évite les especes, mais, en France, ça a un cout (et c'est pour cela que beaucoup de commerçants mettent une "barrière" à 15 euros mini) ; le vandalisme, c'est l'ahuri qui nique les tuyaux ou les raccords..

    c'est aussi le pro du coin qui voit d'un mauvais oeil la concurrence s'installer..

    je connais une station qui propose des cartes pré payées, dans la cour d'un restaurant à Anvers, sur leur façade, ça limite déjà le vandalisme

    Link to comment
    Share on other sites

    Guest Invité

    A l'heure actuelle, il y a 14 stations de gonflage automatique en Zélande dont une qui délivre du nitrox 32. Les premières ont été installées vers 1986-87 (de mémoire) au Grevelingen duiskstation... je n'ai jamais entendu parler d'accident ou de vandalisme

    Link to comment
    Share on other sites

    Sujet intéressant qui rejoins la façon dont la plongée est pratiquée par pays me semble-t-il.

     

    En France, et sauf exception notable dont il n'est pas question ici, la majorité des pratiquants utilise un club associatif ou une structure pro, les 2 à même de proposer du gonflage et/ou des solutions de proximité.

     

    Pratique de la plongée à la française issue de l'influence de l'Etat dans les loisirs des citoyens (fédé, loi, règlementation...)

     

    Ailleurs, ou l'Etat a d'autres chats à fouetter que de se mêler des loisirs des ouailles, les grands malades qui plongent des des lacs obscurs et froids ou dans la tourbe de Zélande ont développé un sens de l'autonomie adapté allant jusqu'au gonflage des blocs de plongée dans des endroits autonomes !

     

    Epatant, non ?

    Link to comment
    Share on other sites

    y'a beaucoup de gens qui plongent par leurs propres moyens. Du bord ou en bateau.

    Et souvent, en moyenne, lus que les gens qui plongent en "club"...

    :+1:

     

    il y aurait, en gros, 55 000 pratiquants hors structure (sur 400 000).

    Et, sur les 400 000, selon Alain Foret et avec des chiffres qui commencent à dater, plus des 2/3 ne plongeraient pas plus de 20 fois par an.

     

    Des copains qui reviennent de Corse me disent que les centres de plongée n'ont pas de locaux dans leurs clients : les locaux ont soit un bateau, soit plongent du bord..

    Alors, certes, la Corse n'a pas vocation à représenter la totalité de la métropole, mais l'image est que, si les sites sont pratiquables aisément, le plongeur a le choix de payer sa plongée (30, 40 euros ou plus), soit de plonger du bord :) ou avec un bateau mutualisé :D

    Link to comment
    Share on other sites

    J'évoquais une exception notable dont il n'était pas question dans mon post...Et tout le monde ne parle que de ça.

     

    Oui, les hors structures, les solos, et autres réfractaires aux systèmes ont tout ce qu'il faut pour gonfler, dans le garage, chez le copain, à la cave ou sur le bateau, voire dans les Décathlon du Sud.

     

    Mais c'est pas vraiment de ça qu'il s'agit quand on se demande pourquoi il n'y a pas de structure de gonflage ad hoc en France, autonomes des clubs et des centres pros.

    Link to comment
    Share on other sites

    J'évoquais une exception notable dont il n'était pas question dans mon post...Et tout le monde ne parle que de ça.

     

    Oui, les hors structures, les solos, et autres réfractaires aux systèmes ont tout ce qu'il faut pour gonfler, dans le garage, chez le copain, à la cave ou sur le bateau, voire dans les Décathlon du Sud.

     

    Mais c'est pas vraiment de ça qu'il s'agit quand on se demande pourquoi il n'y a pas de structure de gonflage ad hoc en France, autonomes des clubs et des centres pros.

     

     

    hum :)

     

    il peut y avoir relation :

     

    qui peut avoir besoin d'une station de gonflage ?

    le plongeur qui plonge moins de 8 fois par an ?

    celui qui plonge moins de 20 fois par an ? (ces 2 items représentant plus des 2/3 du nombre total des plongeurs chez nous)

    combien de fois (par an, va t il avoir besoin de la station ? (est ce rentable d'investir dans une station, de l'entretenir, pour peu de gonflages mensuels ?)

    celui qui plonge uniquement en eau chaude ?

    sans compter que pour gonfler, il faut quand même avoir le bloc (quel est le ratio de plongeurs qui a un détendeur, qui a un détendeur et une stab, voire une combi en plus, et, in fine, qui a tout ça et le bloc ?), ce que je veux dire, c'est que la clientèle pour ces stations de gonflage doit avoir un minimum de matériel pour plonger dans son coin et un minimum d'autonomie. Est ce que cela correspond à la majorité des plongeurs autour de nous ?)

     

    ensuite, compare la mentalité ou l'état d'esprit du plongeur lambda ; j'en trouve de plus en plus qui se comportent en clients, même dans les clubs associatifs (et ça ne date pas d'hier).

    C'est un état d'esprit qui ne correspond pas à un plongeur qui s'assume, qui porte son bloc, qui cherche à le remplir avant d'aller plonger dans le coin qu'il a repéré.

    Je vois plus des gens qui montent sur les bateaux où tout est pensé pour leur plaisir (ce qui n'est pas un mal).

     

    après, il y a une troisième voie : prendre une carte de X dizaines de mètres cubes d'air ou de trox au centre du coin (ce qui dispense d'avoir son compresseur, qui permet de plonger occasionnellement) :)

    Link to comment
    Share on other sites

    il ne peut pas y avoir de stations "autonomes": quelqu'un finance forcément son installation, y compris le "foncier" ry son entretien. A partir de là entre les communes qui n'y connaissent rien en compresseur voire en plongée (mais souvent informées des nuisances que les riverains subissent liés à certains troupeaux de plongeurs) et des commerçants qui pensent probablement qu'il est plus sage d'avoir le compresseur au magasin ce qui permet de limiter l'investissement tout en attirant le client, on ne pas aller loin.

     

    D'ailleurs, la question c'est aussi qui détient ces stations de gonflages ?

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    ×
    ×
    • Create New...