Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Faut-il faire le vide dans le caisson (vacuum systems), ou pas ?


    Messages recommandés

    Sinon Flo et Mare Nostrum ont tout dit sur le vacuum et l'intérêt de la bête!

    Vérifier l'étanchéité et assurer une fermeture supplémentaire par dépression.

    Bah non, c'est juste vérifier l'étanchéité avant la mise à l'eau.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 101
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Bah non, c'est juste vérifier l'étanchéité avant la mise à l'eau.

     

    Bah si, quand c'est étanche, la dépression sert de fermeture (cf les pots de confiture ou de cornichon qui s'ouvre beaucoup plus facilement une fois égalisées les pressions internes et externe,

    ou les premières expériences sur le vide où 4 chevaux ne pouvais séparer une cloche de son support sans systeme de fermeture autre qu'une depression)

     

    :biere:

     

    Ps : Je concède que c'est pas le but premier, et je ne sais pas qu'elle peut etre l'incidence de ce "vide" en tant que fermeture, mais ca a le merite d'exister

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    désolé scubaphil mais je suis du coté d'ulmo pour la physique.

     

    Pareil.

     

    On raisonne à hauteur d'eau égale donc à pression externe constante, pas en faisant varier celle-ci au cours de la descente.

     

    Comme je l'ai dit ici, le vacuum est pour moi très sécuritaire, et comme l'ont dit Flo et Mare Nostrum, il s'agit de vérifier que le test d'étanchéité fonctionne et tient bien à la fermeture du caisson, c'est tout ce qu'on peut en conclure et c'est déjà pas mal.

     

    Pour les chocs, coups de marteaux ou coups de rochers divers, c'est autre chose ;)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Ben c'est exactement le principe du vacuum !

     

    La pression est moins grande dans le caisson que dans l'air, l'air veut donc rentrer dans le caisson.

    S'il le fait, c'est que le caisson n'est pas étanche.

    Ca sonne. C'est pas bon. T'as un cheveu dans le joint ou un truc comme ça. Tu vas surtout pas dans l'eau.

     

    Si l'air ne rentre pas dans le caisson malgré la différence de pression, c'est que c'est bon. C'est étanche. Tu peux aller ploufer.

     

    Y'a quoi que tu ne comprends pas, là ?

     

     

    On n'améliore pas l'étanchéité, on la VERIFIE !

    Alors dans ce sens là je comprends, mais j'ai pas compris ça de robby92 :non: .

    Pour lui faire le vide, améliore l'étanchéité tout au long de la plongée :fou: .

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Ce que je voulais dire, c'est que nos organes, on les équilibre au fur et a mesure. ce qui n'est pas le cas du caisson

    le caisson : il prend en 0 et 3m, et entre 40 et 43 un différentiel de pression de 30% par rapport a sa propre pression (sans vacuum) puisque le couple PV est constant tout au long de la plongée.

    Ce n'est pas le cas des organes où on fait joué le couple PV tout au long de la plongée, ce qui induit qu'effectivement, le changement de 0,3bar n'implique pas un meme différentiel à 3 m qu'à 40 m puisque la pression interne a changé.

    Ca je sais bien, mais ce n'est pas le problème. J'ai juste prit cet exemple pour illustrer que la même variation absolue de pression (0,3 bars) n'a pas les mêmes effets sur le même objet (ici le sinus obstrué, mais vous pouvez remplacer par toute autre objet creux et plein de gaz) selon le couple de pression environnant, ce qui traduit bien que c'est le rapport de pression de part et d'autre de l'enceinte qui détermine les contraintes.

     

    si il implose avec un différentiel de 3 bars, bah il explosera à 20 m si la pression intérieur est de 1 bar, et si on le pressurise à 2 bar, alors il implosera à 40m

    C'est complètement linéaire puisque le couple PV et constant dans le caisson (au variation de T° près)

    Là, je vois ce que tu veux dire.

     

    Ce principe impiquerait donc que si l'on pouvait pressuriser le même caisson à 100 bars, il imploserait si la pression externe dépassait 103 bars ? c'est bien ça ? Alors qu'avec mon raisonnement, il faudrait 300 bars extérieurs pour le faire péter.

    Ou encore que tout caisson qui puisse résister à au moins 1 bar de différentiel soit impossible à faire imploser en le dépressurisant, même en créant un vide quasi-absolu à l'intérieur ?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Alors dans ce sens là je comprends, mais j'ai pas compris ça de robby92 :non: .

    Pour lui faire le vide, améliore l'étanchéité tout au long de la plongée :fou: .

    J'ai pas dit ça du tout, vindiou !

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    L'exemple d'Agronaute est bon dans ce que je voulais démontré, c'est que si un caisson à une résistance de 3bars et que tu fais un vide d'1bar dedans (on a tous compris que ce n'était pas possible, enfin j'espère :P, mais c'est pour l'exemple), au lieu de péter à 30m, il pétera à 20m.

     

    Et donc un caisson a pression atm qui se trouve à 10m est soumis à une contrainte de 1bar et un caisson dans lequel on a fait un vide de 0,5bar est soumis à 1bar et donc aux même contraintes à 5m.

    Après l'augmentation de la contrainte va varier différemment (bcp plus vite pour le caisson avec dépression) mais le résultat final c'est celui là.

    Là, du coup, on trouve donc un autre (petit) inconvénient au vacuum : si le caisson est donné pour résister jusqu'à 100m (par hasard, c'est le cas de mon nauticam), et bien avec le vacuum (en partant du postulat d'une pression de 0.5 bars au lieu de 1 avec le vacuum), alors on se retrouverait avec une limite à 95m, et on le ferait pêter à 100m !!!

     

    En d'autres termes, avec le vacuum, tu perds 5 m de limite de profondeur pour ton caisson. (en partant toujours du principe que le vaccum abaisse la pression à 0,5 bars, ce qui reste à voir...)ça se tient ou qq n'est pas d'accord ?qui a fait pêter son caisson pour avoir été pile à la limite du constructeur avec un vacuum ?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Faut-il utiliser les systèmes de mise sous vide du caisson (vacuum) ou pas ?

     

    Suite à une discussion assez fructueuse sur le sujet (entre autres), j'en suis venu à la conclusion que ce système n'avait que des avantages, mais après une discussion avec le responsable de photo denfert (la boutique la plus sérieuse de France, à mon avis), j'ai quand même découvert un inconvénient majeur : en cas de choc (casse d'un bouton, par exemple), l'eau va rentrer instantanément dans le caisson, alors que sans le "vacuum", elle serait rentrée au goute à goute...

     

    Alors, votre avis ?

     

    Arrête de faire référence à un post que l'on a fermé. Tout le monde a compris que tu t'acharnais sur un centre alors que celui-ci est Nickel. J'en suspecte les raisons qui ne sont pas à ton honneur .

     

    Je te prie d'aller voir sur Trip Advisor, les appréciations sur Dive Spirit: sur un total de 174 avis: 159 pour dire que c'est EXCELLENT, 13 TRES BON et seulement 2 HORRIBLE . Ils ne peuvent quand même pas tous avoir été payés pour dire qu'il est nickel ce centre.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Là, du coup, on trouve donc un autre (petit) inconvénient au vacuum : si le caisson est donné pour résister jusqu'à 100m (par hasard, c'est le cas de mon nauticam), et bien avec le vacuum (en partant du postulat d'une pression de 0.5 bars au lieu de 1 avec le vacuum), alors on se retrouverait avec une limite à 95m, et on le ferait pêter à 100m !!!

     

    En d'autres termes, avec le vacuum, tu perds 5 m de limite de profondeur pour ton caisson. (en partant toujours du principe que le vaccum abaisse la pression à 0,5 bars, ce qui reste à voir...)ça se tient ou qq n'est pas d'accord ?qui a fait pêter son caisson pour avoir été pile à la limite du constructeur avec un vacuum ?

    J''ai pas lu avec attention la discussion de pression intérieur, j'ai pas d'avis sur la question. Mais, perso, je préfère avoir un système qui me rassure en surface avant de mettre mon jouet à l'eau et donc de ne pas retrouver mon caisson ouvert ou plein d'eau dans les premiers mètres, tant pis si je perds 5 m d'une profondeur où je n'irai jamais :D Faut savoir ce qu on veut dans la vie parfois, car avant d'arriver à 100m, tu vas passer quelques fois par 5m... :captain:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Bah si, quand c'est étanche, la dépression sert de fermeture (cf les pots de confiture ou de cornichon qui s'ouvre beaucoup plus facilement une fois égalisées les pressions internes et externe,

    ou les premières expériences sur le vide où 4 chevaux ne pouvais séparer une cloche de son support sans systeme de fermeture autre qu'une depression)

     

    :biere:

     

    Ps : Je concède que c'est pas le but premier, et je ne sais pas qu'elle peut etre l'incidence de ce "vide" en tant que fermeture, mais ca a le merite d'exister

     

    Le vide en tant que "seule" fermeture marche très bien, mais il a "juste" un petit problème.

    Tu as une fuite quelconque qui se produit au fond, ou sur le long cours. Tu va progressivement augmenter la pression dans ton caisson. (car la fuite va prendre de la place , donc compresser l'air).

     

    Et passer un certain seuil (au hasard, >1 bar au niveau de la mer), en remontant, ta pression extérieure va devenir inférieure à celle dans ton caisson et ta fermeture va faire "plop". Et ce qui n'était auparavant qu'une petite fuite va devenir les chutes du niagara :)

     

    Donc même si tu ne te base sur la dépression, un moyen de maintien en place du couvercle, et une valve ça peut quand même être intéressant.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    ... Mais, perso, je préfère avoir un système qui me rassure en surface avant de mettre mon jouet à l'eau et donc de ne pas retrouver mon caisson ouvert ou plein d'eau dans les premiers mètres, tant pis si je perds 5 m d'une profondeur où je n'irai jamais :D Faut savoir ce qu on veut dans la vie parfois, car avant d'arriver à 100m, tu vas passer quelques fois par 5m... :captain:

    :+1:

    Tout pareil ...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Scubaphil : ce qui joue sur le départ de la fuite, c'est la différence de pression absolue.

     

    Le rapport de pression va jouer sur la quantité d'eau dans le caisson à l'équilibre lorsqu'il est completement noyé. A 30m, sans faire le vide, le caisson va se remplir au 3/4. S'il est sous vide parfait, il va se remplir completement.

     

    Bref, le rapport de pression ne joue que:

    - Si les parois sont déformables (caisson souple)

    - Si la fuite a déja démarré, sur le niveau maximal de l'eau dans le caisson.

     

    Dans notre cas, vu que même avec le caisson rempli à 1/10 d'eau, c'est déja trop tard, le rapport de pression n'a aucune importance sur la survie du matériel.

     

    Mes sources : 8 ans d'ingénierie R&D chez sur des gaz, de la pression, et des chambres à vide, chez Air Liquide et dans une autre grosse boîte du CAC 40.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Attention néanmoins à la remise sous pression atmosphérique après ouverture : si c'est un peu brutal, on peut imploser l'APN, qui n'est pas fait pour passer de 0.5bar à 1bar en une seconde. Je suppose que c'est prévu dans ce genre de système.

     

    C'est du vécu, j'ai cassé une caméra dans une chambre à vide remise à la PA trop brutalement.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...