Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Initiation au SM (et non ce n'est pas ce qu'on vous croyez).


    Messages recommandés

    Découvrir une autre façon de plongée, c'est parfois un peu .... rafraichissant.

     

    C'est au détour d'un début de formation N4 que j'ai rencontré un adepte de ces nouvelles pratiques à l'époque pour moi auréolé de mystère et assorti de termes et autres acronymes plus ou moins ésotériques (LH, BM autres joyeuseté le tout en anglais.... c'est quoi ça).

    Bien sur j'avais vu ça et là des vidéos et ce qui me frappait c'est l'extraordinaire stabilité des pratiquants, c'est sur me disais je c'est de gus à 1000-1500 plongées alors que ce soit avec les blocs sur le dos ou sur le coté ce doit être kif-kif.

     

    Et donc malgré quelques difficultés d'organisation me voila moi le plongeur loisir qui avait gravé à pas à pas les échelons pour atteindre le plus haut niveau de technicité de la plongée en France, celui qui avait fait son saut droit de la falaise de Niolon, qui sait faire une remontée gilet le doigt sur couture de la combinaison, pratiquer une RSE de 40m enfin un crack quoi :rolleyes: (bon je suis aussi Marseillais ). Oui moi le super plongeur/formateur me voila embarqué dans une situation qui se rapproche étrangement de mon premier baptême (et je vous parle d'un temps que les moins de 25 ans ne peuvent pas connaître). Mais avant tout et au dela des "fonctions", je suis aussi un plongeur passionnée et pas avare de nouvelles expériences

     

     

    Autant dire que j'étais un peu dans mes petits souliers (enfin palmes et pourtant suis adepte des voilures longues), mon initiateur m'avait rassuré "tu verras ça se passera bien". Déjà je suis surpris par la mise en place du harnais, mais finalement pas plus complexe qu'une stab réglable dans le cas d'un baptême classique.

     

    Et nous voila à l'eau, les problèmes de lestage réglés (ben 1 S80 c'est un poil plus léger qu'un 15L Roth), je découvre réellement un autre monde. Premier sensation l'extraordinaire impression de glisse qu'on ne percoit pas vraiment avec le bloc sur le dos. Et puis la position bien à plat (enfin un peu arqué quand même), bien loin de ma position habituelle plus proche de "à genoux", quel équilibre, même si j'ai encore un peu de mal coté stabilisation avec des blocs qui sont un peu éloignés de moi.

    Et du coup me voila en train de faire des vrilles, des demi tours, je n'ose pas encore les cabrioles (du moins pour le moment), je bat encore des bras comme le débutant que je suis redevenu mais c'est plus par manque d'habitude de la position (ben oui 1200 plongées avec le bloc sur le dos et d'une minute à l'autre je les aie dans les cotes) qu'autre chose.

    Du coup ça me permet d'envisager une autre façon de placer les appuis.

     

    Par contre impossible de trouver les flexibles courts des manos, mais mon initiateur me permet de comprendre comment les retrouver facilement sur le coté du bloc. Et puis alterné les ventilations sur un détendeur puis un autre, du coup la première fois je m'emmelle un peu les pinceaux, du coup j'en arrache un de son support et hérite d'une crise de rire.

     

    50 minutes de plongée plus tard, me voila avec des blocs qui commencent à remonter du cul (le SM c'est ça aussi) du coup faut bien retravailler son poumon ballast, mais là aussi c'est une saine remise en cause. La prochaine fois faudra essayer avec 7.5l en acier, mais quel pied !!! le plaisir de la découverte telle que je ne l'avais connu depuis au moins ....pffff m'en souvient plus.

    Conclusion

    Ce type de plongée n’est pas forcément toujours compatible avec de la plongée "classique" dans un club, et reste sans nul doute plus contraignante à mettre en œuvre qu’un bloc avec stab (quoique) , mais réellement, c’est à essayer (voire à adopter).

    Bien sûr en plongée loisir standard, pas de problème, mais en cas de souci avec son binôme il doit falloir une certaine habitude pour tout gérer (mais là aussi c'est une autre occasion d'apprendre). Le seul risque ensuite, c’est de passer le pas.

     

    Quand je pense que je pourrais la maintenant tout de suite valider une formation SM alors qu'il me reste tout à apprendre.

     

    Une pensée me vient à l'esprit en rentrant chez moi, la même que j'avais en finissant un marathon (du temps où je courrais) c'est quand qu'on recommence (fichtre je suis plus atteint que je ne pensais).

     

    Un énorme merci à djnxnord (enfin Brice quoi, j'ai du mal avec son avatar) pour cette initiation ;)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 76
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Enfin !

    Bébé Renard a découvert les bienfaits du SM

    Attention, l'essayer c'est l'adopter !

     

    En revanche, pas d'accord avec toi avec les phrase suivants :

    Pas forcément compatible avec la plongée compatible en club

    plus contraignant à mettre en œuvre

     

    Depuis un an, je n'ai quasiment plonger qu'en SM dans mon club et ailleurs. Deux cas où je suis revenu au backmount :

    l'enseignement des remontées assistées, je pouvais difficilement demander à mes élèves de connaître ma config et de me remonter en position horizontale pour purger ma stab

    Les plongées hypoxiques car je ne me sentais pas capable de gérer parfaitement le gréement de 4 blocs ou plus.

    Mais pour le reste, plongée en autonomie ou en guide de palanquée, de 0 à 60m, du bateau ou depuis le bord, en club ou hors structure, c'est SM

    Il fait juste adapter le matériel au type de plongée, l'utilisation de blocs de 7,5l pour des plongées jusqu'à 40m facilite bien la vie du plongeur SM sur un bateau bondé

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Pas d'accord non plus avec une quelconque difficulté à plonger en club en SM (et notre bateau n'est pas vraiment un petit pneumatique );

    je ne plonge plus qu'en SM depuis 3 bonnes années et j'en ai profité pour essayer plusieurs techniques de gréement avant la mise à l'eau ;

    on peut tout installer et avoir une config prête au moment où l'on saute à l'eau.

    On peut aussi ne fixer les bouteilles que par les mousquetons du col et accrocher le reste un fois dans l'eau (à faire quand il n'y a pas de courant ou trop de vagues ).

    Quand j'ai recommencé à plonger après mon opération, je déposais les bouteilles sur la plateforme arrière, je raccordais l'inflateur de la xdeep, je prenais le LH dans la bouche (enfin, le détendeur qui est au bout du LH ) et je sautais à l'eau avec les bouteilles dont les mousquetons étaient accrochés aux anneaux de hanche (et encore, ces salauds insistaient pour descendre l'ascenseur )...

    Donc pas de problèmes pour plonger en club.

    Je profite pour ajouter que j'ai aussi plongé dans des structures commerciales en France et en Italie sans que ça ne pose de problème.

     

    Je ne suis pas tout à fait d'accord avec la remarque concernant les 4 bouteilles; pour l'avoir fait (en normoxique, certes) ça ne pose pas tellement de soucis (une fois qu'on a pris un peu de temps pour trouver comment gréer son bardas).

    C'est comme le reste, il faut un peu tâtonner...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Quand je disais "pas toujours compatible", de ma première impression je pensais à un semi rigide bien rempli où il est parfois compliqué de gérer son bloc en BM sans se marcher un peu sur les pieds alors encore plus en SM.

    Mais c'est plus un ressenti qu'un vécu (forcément avec une seule et unique plongée). Sur une barge ou un bateau ponté, ce doit être plus facile (mais là aussi je manque de vécu).

    Ensuite dans certaines structures (associatives), se procurer des blocs de 7.5 L voire des S80 n'est pas forcément le plus facile.

     

    Edit pour précision

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je ne plonge également plus qu'en SM depuis environ 2 ans, et ça ne m'a jamais posé de probléme non plus, que ce soit en semi rigide ou sur un bateau "en dur ".

    J'essaie dans la mesure du possible de choisir une place sur le bateau où je puisse enfiler le harnais un peu avant d'arriver sur de site, sans trop faire chier les autres. De façons à n'avoir plus qu'à accrocher les blocs

    Je précise que je n'utilise que mes S80, ce n'est pas encore monnaie courante dans les clubs français .

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Salut,

     

    Un de plus =) Il s'agit juste de prendre ses marques avec le nouveau matériel et de dévelloper des petites astuces pour s'équiper et tu verra ca se fait largement de plonger en SM depuis n'importe quel bateau.

    Après certes, c'est une config tip-top dans l'eau et ca restera toujours moins mobile en surface qu'un bloc dans le dos, mais le but est d'être bien en plongée et non les 2-3 minutes qu'on reste équipé sur un bateau.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Quand je disais "pas toujours compatible", de ma première impression je pensais à un semi rigide bien rempli où il est parfois compliqué de gérer son bloc en BM sans se marcher un peu sur les pieds alors encore plus en SM.

    Mais c'est plus un ressenti qu'un vécu (forcément avec une seule et unique plongée). Sur une barge ou un bateau ponté, ce doit être plus facile (mais là aussi je manque de vécu).

    Ensuite dans certaines structures (associatives), se procurer des blocs de 7.5 L voire des S80 n'est pas forcément le plus facile.

     

    Edit pour précision

     

    Ce matin, départ pour le France à Annecy

    Le zodiac était plein à craquer, des blocs par terre, des palmes partout

    je me suis équipé dans mon coin tout seul pendant le trajet avec mes deux 7,5l acier et ma deco 7l alu

    Besoin de personne, j'étais dans l'eau dès l'arrêt du moteur

    j'ai attendu mes équipiers au frais pendant 5 minutes le temps qu'ils s'équipent.

    Idem pour se desequiper et passer les blocs sur le bateau avant de remonter, vachement plus léger qu'un 17l avec stab et poches à plomb

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Besoin de personne, j'étais dans l'eau dès l'arrêt du moteur

    Et ta Harley Davidson elle était ou???

    Pour le physique l'écart est trop grand... sauf si tu la prends aujourd'hui :grimace: .

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Découvrir une autre façon de plongée, c'est parfois un peu .... rafraichissant.

     

    je découvre réellement un autre monde. Premier sensation l'extraordinaire impression de glisse qu'on ne percoit pas vraiment avec le bloc sur le dos. Et puis la position bien à plat (enfin un peu arqué quand même), bien loin de ma position habituelle plus proche de "à genoux", quel équilibre, même si j'ai encore un peu de mal coté stabilisation avec des blocs qui sont un peu éloignés de moi.

    Et du coup me voila en train de faire des vrilles, des demi tours, je n'ose pas encore les cabrioles (du moins pour le moment), je bat encore des bras comme le débutant que je suis redevenu mais c'est plus par manque d'habitude de la position (ben oui 1200 plongées avec le bloc sur le dos et d'une minute à l'autre je les aie dans les cotes) qu'autre chose.

    Du coup ça me permet d'envisager une autre façon de placer les appuis.

     

    Enfin!! :hehe:;)

     

    Content que ta premiere experience t'ai plu!

     

     

    Quand je pense que je pourrais la maintenant tout de suite valider une formation SM alors qu'il me reste tout à apprendre.

     

    Tu comprends pourquoi je m'exaspere sur certaines regles/standard de quelques ecoles/agences de plongee... ;)

     

     

    Salut!

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Tu comprends pourquoi je m'exaspere sur certaines regles/standard de quelques ecoles/agences de plongee... ;)

     

     

    Salut!

    Mais on est tout à fait d'accord ;).

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    J'adore les mecs qui ont une expérience longue comme le bras et qui se remettent en cause, qui innovent...

    Vous voyez bien qu'il n'y à pas que des dinosaures à le Fédé

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Quand je disais "pas toujours compatible", de ma première impression je pensais à un semi rigide bien rempli où il est parfois compliqué de gérer son bloc en BM sans se marcher un peu sur les pieds alors encore plus en SM.

    Mais c'est plus un ressenti qu'un vécu (forcément avec une seule et unique plongée). Sur une barge ou un bateau ponté, ce doit être plus facile (mais là aussi je manque de vécu).

    Ensuite dans certaines structures (associatives), se procurer des blocs de 7.5 L voire des S80 n'est pas forcément le plus facile.

     

    Edit pour précision

    On y arrive très bien sur le Haven...pourtant, en matière de semi-rigide bondé et plein de bouteilles partout, ça se pose là !

    :D

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    En revanche, pas d'accord avec toi avec les phrase suivants :

    Pas forcément compatible avec la plongée compatible en club

    plus contraignant à mettre en œuvre

    De toute façon, que ce soit en club ou HS, tu plonges toujours aussi mal en SM :froglol:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 4
        Bonjour tout le monde,   Si j'ai bien compris: si la dernière date de requalification date de plus de 6 ans, alors il faut saisir "Non conforme / Date de requalification dépassée" dans l'appli TIV. Arrêtez moi si c'est c'est déjà pas bon svp! 😆   Là où je m'interroge, c'est pour l'année courante... Si aujourd'hui 10 avril 2021, j'inspecte un bloc personnel qui a été requalifié le 01/01/2016, que dois-je faire? D'après moi, il faut saisir "non conforme" car il se
      • 35
        Bon c'est pas vraiment nouveau nouveau, mais hier je suis tombé sur ce petit "scooter" (je le mets entre guillemet, pour prévenir en avance ceux qui viendraient pour dire, c'est pas un scooter, ça a une puissance de m****e, etc...)   Leur site c'est ici https://www.lefeet.com/ Et j'ai trouvé un revendeur espagnol qui le vend pour 600€ tout compris (taxes et livraison).   Ce que j'ai bien aimé de l'appareil, c'est que c'est petit pas lourd et avec des accessoires qui
      • 57
        Bonjour à tous ! Je vais vous raconter une petite mésaventure qui m'est arrivée, à mon père et moi lors d'une plongée.   Nous étions alors jeunes niveaux 2, que nous avions obtenu le mois d'avant il me semble.    Les ennuis ont commencés au briefing de la plongée, notre encadrant ( on va l'appeler Bob ) nous indiquant ce que nous allions découvrir sous l'eau. En effet, sans grande expérience dans la plongée, nous nous demandions déjà comment est-ce qu'on allais pouvoir voir a
      • 77
        J'ai fait le tour des possibilités offertes à moi pour tester la nouvelle config. mais force est de constater qu'il n'y aura pas prochainement de séjour plongée en remplacement de celui prévu en Guadeloupe.   A défaut voici donc la config. non testée que j'ai achetée. J'actualiserai ce post une fois testée !       Usage uniquement loisir, mono bouteille / 15L Max       La plaque est une taille non standard, ajustée (midi), pour plongeur jusq
      • 10
        J'ai un devoir de techno à rendre sur la plongée et son matos, un des matos qu'on doit décrire est "un pupitre". J'ai beau essayer de chercher ce qu'est un "pupitre", je ne trouve toujours pas ce que c'est. Donc je vous pose la question à vous qu'est-ce qu'un "pupitre" en matos de plongée?
    ×
    ×
    • Créer...