Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Outils de déco - utilisation/enseignement


    Recommended Posts

    • Replies 241
    • Created
    • Last Reply

    Top Posters In This Topic

    Top Posters In This Topic

    Posted Images

    Le backup de l'ordinateur, c'est la tête.

     

    Pour de la plongée "technique" ya le runtime et le timer/profondimètre... si ce n'est le binôme qui va bien.

     

    Pour la plongée loisir (DTR 15 minutes ou pas beaucoup plus), le même timer/profondimètre qui permet de faire 15 minutes à 5m et de régler le problème sans faire de mal aux pauvres drosophiles...

    Link to comment
    Share on other sites

    L'instructrice, au mémoire de laquelle je faisais référence, prend par contre clairement position pour un maintien de l'utilisation des tables comme outil pédagogique de l'enseignement de la décompression.

     

    Moi je continu à enseigner les tables dans un but pédagogique pour l'introduction à la déco (prépa N2 principalement) : présentation des paliers, notion de majo (et de saturation résiduelle donc, etc.)

     

    J'ai supprimé depuis un bon moment les exercices bidons a base de consécutives quand le plongeur perd son masque juste après une successive.... :confus:

     

    Je précise a chaque fois que leur utilisation n'à plus lieu d’être "dans la vraie vie" et j'ai ajouté au cursus N2 un cours "ordinateur" qui n'existait pas chez nous.

     

     

    Apres, je suis un jeune enseignant (en année de pratique, pas en age !), et mon expérience ne vaut que ce qu'elle vaut ...

     

     

     

    Mais je suis intéressé par savoir comment vous faites vous pour parler déco à des futures N2 sans passer du tout par les tables ? :chinois:

    Link to comment
    Share on other sites

    Je suis un peu comme Jivé.

     

    Bon je suis pas du tout formateur, mais en tant qu'élève et pratiquant, je trouve que les tables sont une approche assez facile a comprendre de la décompression. Si c'est enseigné dans cet unique but je vois pas le probleme.

     

    on continue bien d'apprendre les lois de newton alors qu'elles sont complétement dépassées....

     

    Parce que enseigner directement le Bulhman (disons la relativité générale pour continuer le parallèle).... bon courage, car même en étant biologiste de formation j'y ai passé un peu de temps.

     

    Tout est une histoire de modèle.

    Les tables sont des modèles où on considère la saturation totale (1 compartiment). c'est peut être bien pour appréhender par la suite les modèles multicompartiments.

    Link to comment
    Share on other sites

    D'où ces questions que je vous pose :

    - en tant que plongeur, utilisez-vous encore des tables de plongées pour votre déco ? En principal ou secours ?

    - en tant qu'encadrant FFESSM, enseignez-vous encore les tables ou êtes-vous déjà entré en résistance ?

    - en tant qu'encadrant d'autres organismes, enseignez-vous les tables de décompression ? Si oui lesquelles ?

     

    - En tant que plongeur, en déco pour moi les tables c'est ce qui sort de logiciel type V-Planner. Et je les utilise en secours (plongée prévue, plan plus profond et plan plus longtemps).

    - Pas concerné par la deuxième question

    - Lorsque j'enseigne les cursus avec déco, j'enseigne l'utilisation des logiciels de déco ainsi que l'utilisation des tables back-up mais également l'utilisation d'un second ordi avec un passage sur les modèles de décompression. De mon point de vue, sur ces cursus la clé est dans la planification et la restitution en plongée soit avec un ordi ou un runtime (table). Apprendre l'utilisation d'une table pré-définie n'apporte pas grand chose de mon point de vue. Dans le passé ça permettait de montrer l'évolution de la déco en fonction du temps fonds par exemple, mais ça se fait très bien à l'ordi.

    Link to comment
    Share on other sites

    1) Bardass fait référence à un futur changement de la FFESSM en matière d'enseignement de la déco : exit l'enseignement des tables MN90 (au profit des ordis ?).

    2) J'ajoute quelques réfs récentes indiquant cette orientation : extrait de mémoire d'IN dans un subaqua + disparition du calcul de palier au N4, mais précise que du N1 au N4 le MFT fait encore entièrement référence aux tables d'où mon doute (vue la lenteur/lourdeur du lézard dynamique ;) ) quant à une réelle révolution fédérale

    3) Le renard ajoute cette référence

    Dans les références indiquant une volonté de changement dans l'enseignement de la désaturation au niveau fédéral, je pense que tu peux ajouter le PV de la CTN du 18/05/2013, qui fait explicitement allusion à la création d'un groupe de travail (GT) sur le sujet (point 3.12).

    Link to comment
    Share on other sites

    Bon maintenant, pour répondre à tes questions :

    D'où ces questions que je vous pose :

    - en tant que plongeur, utilisez-vous encore des tables de plongées pour votre déco ? En principal ou secours ?

    - en tant qu'encadrant FFESSM, enseignez-vous encore les tables ou êtes-vous déjà entré en résistance ?

    - en tant qu'encadrant d'autres organismes, enseignez-vous les tables de décompression ? Si oui lesquelles ?

    1°/ En tant que plongeur, clairement, non. Même si j'ai encore un vieux jeu complètement esquinté qui traîne dans une poche de ma stab, je ne l'ai pas sorti depuis des dizaines d'années.

    2°/ En tant que formateur, je n'enseigne plus les tables en tant que telles (pas de chapitre spécifique) depuis 2013. J'y fais toutefois référence à la marge dans le chapitre "procédures de désaturation" pour illustrer quelques principes, mais le but n'est pas de savoir les utiliser. J'incite également les stagiaires moniteurs à travailler en ce sens.

    Pour moi, le problème principal ne se situe pas dans le cours lui même, mais dans les résistances assez fortes qu'on peut rencontrer dans les clubs : "Quoi ? enseigner la désaturation sans les MN90 ?! Mais c'est impossible voyons !! Les tables sont obligatoires !! ...etc.". Les intéressés portant ce type de discours n'ayant en général pas ébauché l'once d'un poil d'analyse sur leurs propres pratiques ... :vexe:

    Une fois encore, les "cultures clubs" élevées au rang de dogmes, le poids des habitudes s'avèrent être des adversaires redoutables !

    3°/ Pas concerné.

    Link to comment
    Share on other sites

    les tables comme dit plus je ne les utilise que pour les pique niques ... avé le couteau

    je ne sais même plus ou elles sont !

     

    plongeant plutôt "solo" ou à "plusieurs éparpillés" il y a bien longtemps que j'ai privilégié d'avoir 2 ordi à mes poignées

    les 2 mêmes des ostc2 réglés de façon quasi identique

    Link to comment
    Share on other sites

    l'enseignement des tables n'empêche nullement de paralléliser avec l'ordinateur puisque finalement qu'y a t'il dans celui ci si ce n'est un algorithme générateur de tables.

    Bien sur il y a autant d'algorithmes que de modèles développés mais toujours une base théorique de calcul de saturation/désaturation pseudo "Haldanienne" hypothétique validée empiriquement.

    Physiquement, dans l'utilisation, bien sur les tables son dépassées mais elles sont bien vivantes dans nos ordinateurs. Et puis n'oublions pas que bien peu d'ordinateurs proposent des solutions en cas d'erreur de procédure ...

    Link to comment
    Share on other sites

    Bonjour

     

    Quand je plonge "loisir" (sans changement de gaz) j'ai 2 ordis.

    Quand je plomge "profond" (avec changement de gaz) je planifie sur Vplanner, suit ma planification via mon profondimetre digital et utilise un 1 ordi multigaz en backup.

    Donc pas de table pour moi.

     

    Mon expérience d'enseignement ayant été PADI, table puis ordi sont au programme de l'OWD et je trouve ça bien et normal. Comme pour tout, je pense qu'il est intéressant d'apprendre préalablement à faire ce qu'un ordi fera ensuite pour toi, sinon il n'est pas possible d'en comprendre sa lecture, ce qui potentiellement est dangereux en cas de faille de l'appareil.

    Link to comment
    Share on other sites

    Mon expérience d'enseignement ayant été PADI, table puis ordi sont au programme de l'OWD et je trouve ça bien et normal. Comme pour tout, je pense qu'il est intéressant d'apprendre préalablement à faire ce qu'un ordi fera ensuite pour toi, sinon il n'est pas possible d'en comprendre sa lecture, ce qui potentiellement est dangereux en cas de faille de l'appareil.

     

     

    Euh.

    - PADI enseigne tables et/ou ordi. Il n'y a aucune obligation d'utiliser des tables pour l'OWD.

    - Le coup de "comprendre le fonctionnement avant qu'un ordi le fasse pour nous"... J'en conclus que tu dois avoir un sacré savoir, parce que rien que dans mon propre domaine assez précis je suis loin de tout savoir faire et je suis bien content qu'un ordi fasse certaines choses pour moi... Alors si je devais tout comprendre avant de pouvoir prendre des résultats... :fou:

    - Pas possible d'en comprendre la lecture? Il y a en général 4 nombres sur un écran d'ordinateur de plongée... c'est quand meme vraiment pas sorcier à utiliser :confus:

     

     

     

    Pour le reste:

    "Oui mais les tables ca montre bien l'effet de la profondeur et du temps", ben n'importe quel ordi ou presque à un mode "plannif", qui peut t'afficher la NDL par pas de 3m. Suffit de faire ca avant et après une plongée et MAGIE, on voit la saturation résiduelle!

     

    Bref, on se passe très bien des tables à mon avis...

     

     

     

    Et pour les lois de Newton completement dépassées, ca m'interesse. Parce que ca explique bien 99% des situations quand meme...

    Link to comment
    Share on other sites

    Les MN non plus!

    Militaire de 30/35 ans sportif en bonne condition physique.

     

     

    Oui, mais depuis le temps les MN90 on été validées par des milliers (et je suis gentil) de plongées loisirs sans problèmes directement imputables aux tables. On ne peut en dire autant des MT92.
    Apres, je suis un jeune enseignant (en année de pratique, pas en age !), et mon expérience ne vaut que ce qu'elle vaut ...
    Ton avis n'en est pas moins intéressant et c'est justement le bon moment pour te poser ce genre de questions.

     

     

    Mais je suis intéressé par savoir comment vous faites vous pour parler déco à des futures N2 sans passer du tout par les tables ? :chinois:
    Tu leur parles de l'azote ? des bulles ? des notions de sous/sur/saturation ? de tissus + ou- long à saturer/désaturer ? Ben t'as fait le minimum version Bulhman et tout ça sans parler des tables. Après, pour ce qui est des procédures afférentes, tu peux citer différents exemples d'outils de déco (dont les tables si tu y tiens). Tu rajoute la planif, la getion de palanquées hétérogènes, de la conso, etc. je te refais pas le cours.

     

     

    Les tables sont des modèles où on considère la saturation totale (1 compartiment).
    J'avoue ne pas comprendre cette formulation. Que veux-tu dire ? Les MN90, par exemple, prennent en compte 12 compartiments.
    Link to comment
    Share on other sites

    Dans les références indiquant une volonté de changement dans l'enseignement de la désaturation au niveau fédéral, je pense que tu peux ajouter le PV de la CTN du 18/05/2013, qui fait explicitement allusion à la création d'un groupe de travail (GT) sur le sujet (point 3.12).
    Merci.

    Comme quoi ça ne date pas d'hier, mais on risque de revenir sur la lenteur de la fédé, je n'oserais pas :tromaran:

    Et quant à envisager ce changement seulement depuis 2013 :rolleyes: voilà, voilà.

     

    Dans ce document, on peut relever à propos de l'enseignement des tables : << et la question se pose de

    leur obsolescence et donc de leur abandon dans l’enseignement à tous les niveaux de plongeur et d’enseignant pour

    les remplacer par un enseignement de la décompression plus actuel >> Au cas où les MT92 arriveraient sur la table, j'ai pas fini de me bidonner.

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    • Dernières Discussions

    • Similar Topics

      • 33
        Bonjour à tous, Je voudrais avoir vos avis concernant les gradients factor optimaux pour des plongées du type : Lac 50 - 60m à l'air S80 70% - 80% 30 - 40 min deco max   Actuellement, je plonge en 30/70 sur mon Divesoft Freedom. Je me pose toujours la question si mes GF sont bien optimaux.   Je sais que chacun est différent pour la décompression. Mais j'aimerais bien avoir vos avis   Merci d'avance.
      • 1
        Bonjour,   Actuellement jeune N3 je commence à gagner en autonomie (au sens Larousse et pas du Code du Sport 😌)  et dans cette démarche, il y a pour moi l'idée de commencer à savoir gérer son matériel (mieux vaut tard que jamais) et surtout son entretien. Plusieurs plongeurs que je croise ont souvent une boîte à outils pour pas risquer de rater une plongée pour un problème mineur vu au dernier moment (flexible un peu dévissé, joint du premier étage tombé, inflateur qui bulle, purge d'u
      • 34
        Bonjour, J'ai une question qui peut sembler un peu basique mais je voudrais vraiment avoir DE RETOURS D EXPERIENCES  de celles et ceux qui font ce type de plongée. L'idée part de minimaliser au maximum la charge d equipement pour des plongées deco en DPv depuis le bord dans des endroits diffcilles a atteindre. Je vis faire plusieurs plongees "d essais" au Mexique avant de mettre en application au Costa Rica ou j'ai beaucoup de mal a trouver du nitrox et ou il m a fallu faire maintes mago
      • 61
        Bonjour,   Quel détendeur Nitrox conseillez vous pour de la déco à 10 m ? Je pense à un entrée de gamme autour de 200 € comme : - Calypso Nitrox - Scubapro Mk2 Nitrox - Mares R2S-VR (celui conseillé par mon petit magasin) - Tecline R1-REC 02 ou alors Tecline R2 TEC O2 (plus cher mais compensé et dans certains kits intéressants sur le net, sous réserve que ma boutique en fasse la révision car je ne connais pas cette marque...).   Je n'ai pas spécialement de
      • 18
        Olà !   Petit retour sur ma plongée de samedi. Pierre à Bise, 60 mètres...parti avec deux déco' 50¨% et oxy' 100 %. Visi' à 20 mètres pas top top... ...et pour la première fois, erreur de prise de gamelle de détendeur ! C'est là que je me dis qu'avoir un tuyau bleu pour l'oxy' et vert pour le nox', d'avoir sur chaque gamelle, côté moustache, un tape avec la MOD, d'avoir en plus sur le tuyau un autre tape avec encore la MOD, ben c'est pas déconnant .   Sino
    ×
    ×
    • Create New...

    Bonjour,

     

    logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

     

    L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

    Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.