Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

    Messages recommandés

    Invité Invité

     

    (sachant que vous ne raisonnez qu'avec le PV = cste

     

     

    Dans notre domaine d'utilisations (P, T...) des relations simples comme celle de Boyle-Mariotte, Gay Lussac... sont largement valable... même si on considère les quelques % d'erreur pour des mélanges ternaires entre 200-300 bar. Même si les puristes veulent utilisés les relations de Van der Waals c'est pratiquement inutile, même pour les mélanges ternaires dans la zone des 200bar

     

     

    Donc pour résumer des relations simples, facile à calculer de tête sans machine à calculer.... on n'est pas là pour étudier l'évolution d'un gaz une nano seconde après une explosion thermo-nucléaire :-)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 160
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Dans notre domaine d'utilisations (P, T...) des relations simples comme celle de Boyle-Mariotte, Gay Lussac... sont largement valable... même si on considère les quelques % d'erreur pour des mélanges ternaires entre 200-300 bar. Même si les puristes veulent utilisés les relations de Van der Waals c'est pratiquement inutile, même pour les mélanges ternaires dans la zone des 200bar

     

     

    Donc pour résumer des relations simples, facile à calculer de tête sans machine à calculer.... on n'est pas là pour étudier l'évolution d'un gaz une nano seconde après une explosion thermo-nucléaire :-)

     

    Je sais bien, je taquinais de sorte que vous pouviez vous lacher pour les explications. ;)

     

    et puis van der walls de tête, et puis un peu narcosé au fond, ça va prendre du temps ...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Si tu veux vraiment donner des chiffres faciles à retenir, utilisables, non suicidaires et pas faux:

    Avec un 15l, tu multiplies la DTR par 3, tu ajoutes la pression que tu souhaites une fois arrivé en surface et tu obtient facilement la pression pour laquelle il est temps de remonter. A affiner par la suite suivant sa consommation, son bloc, la marge de sécurité que l'on souhaite...

     

    TIP-TOP cette règle, je ne connaissais pas :top:

     

    Je dormirai moins idiot ce soir :hehe:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Dans notre domaine d'utilisations (P, T...) des relations simples comme celle de Boyle-Mariotte, Gay Lussac... sont largement valable... même si on considère les quelques % d'erreur pour des mélanges ternaires entre 200-300 bar. Même si les puristes veulent utilisés les relations de Van der Waals c'est pratiquement inutile, même pour les mélanges ternaires dans la zone des 200bar

     

     

    Donc pour résumer des relations simples, facile à calculer de tête sans machine à calculer.... on n'est pas là pour étudier l'évolution d'un gaz une nano seconde après une explosion thermo-nucléaire :-)

    Tu vas un peut vite en besogne, il y a des grands pervers ici, les mouches s'en rappellent encore.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Je m'étais fait un petit utilitaire pour calculer la capacité des bailouts. Il peu servir aussi d'outil de planification en Circuit Ouvert... il suffit de mettre les bons paramètres

     

     

    Il suffit de dire que "le temps de réaction" = le temps fond

     

    http://www.jctdive.be/page-version2004/nitrox/bailout.htm

     

    j'ai une petite feuille excel qui y ressemble, merci de partager ainsi la tienne.

    j'ai perso un deuxième onglet de vérif de l'exposition à l'O2 ... qui me sert pas à grand chose ici car je ne cumule pas les plongées mais pour si un jour ...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    j'ai une petite feuille excel qui y ressemble, merci de partager ainsi la tienne.

    j'ai perso un deuxième onglet de vérif de l'exposition à l'O2 ... qui me sert pas à grand chose ici car je ne cumule pas les plongées mais pour si un jour ...

     

     

    et, les spéléos qui culminent à 800% de CNS, ils en pensent quoi ??

    http://pscausette.plongeesout.com/viewtopic.php?f=3&t=407

     

    je ne dis pas que c'est à faire ou à reproduire, mais, ça laisse songeur quand on commence à se poser des questions à 70-75% de CNS :hehe:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonjour,

     

    Ayant un peu de temps et aimant particulièrement les outils de calcul, j'ai réalisé avec Numbers pour iOS (compatibles iPhone et iPad, facilement transportables) différents outils :

     

    - Planification avec les tables MN90 (une feuille de saisie des données, une autre bdd des tables MN90),

    - Elements de calculs de tables,

    - Facteurs de risque d'ADD,

    - Nitrox (Prof maxi, %02 max, prof équiv),

    - Gonflage des blocs air (avec ou sans tampons),

    - Courbe de déco sans palier (MN90 vs Padi).

     

    Un seul fichier par item.

     

    On renseigne les cellules laissées en blanc. Les formules sont dans les cellules colorées.

    Bien qu'ils pourraient servir pour la théorie du N4, ces fichiers ne m'ont servi que pour ma compréhension personnelle où pour d'éventuelles démonstrations.

     

    Je peux les envoyer en MP.

     

    Ces outils ne dispensent pas d'une bonne formation avec son moniteur préféré ou l'utilisation raisonnée des ordinateurs de plongée. En revanche, ils sont bien pratiques lorsque l'on fait des exercices en vue d'examens théoriques.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité Invité
    et, les spéléos qui culminent à 800% de CNS, ils en pensent quoi ??

    http://pscausette.plongeesout.com/viewtopic.php?f=3&t=407

     

    je ne dis pas que c'est à faire ou à reproduire, mais, ça laisse songeur quand on commence à se poser des questions à 70-75% de CNS :hehe:

     

    1) Ils ont un champs visuel restreint

    2) Ce genre de plongée n'est pas journalière, tandis que les normes calculées par le NOAA sont pour des expositions journalières (1 jour de repos après 5 jours de plongée)

    3) Généralement le spéléo atteint des valeurs importantes de CNS au moment de la déco qui se pratique souvent en cloche et donc pas de risque de noyade en cas d'hyperoxie

    4) Le calcul du CNS n'est qu'une évaluation qui permet de réduire le risque de crise hyperoxique d'un facteur de 1/5000 à 1/10000 (valeur comparable au risque d'ADD svt les tables US-Navy 2008 pour des plongée médiane peu engagée (max 20 minutes de palier)

    5) Des valeurs de CNS important vont augmenté le risque d'une manière exponentielle... mais effectivement on ne meurt pas dans d'atroce souffrance lorsque le CNS est à 101% :-)

    6)les valeurs du NOAA ont été déterminée à l'origine pour le travail des astronautes dans le bassin

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    1) Ils ont un champs visuel restreint

    2) Ce genre de plongée n'est pas journalière, tandis que les normes calculées par le NOAA sont pour des expositions journalières (1 jour de repos après 5 jours de plongée)

    3) Généralement le spéléo atteint des valeurs importantes de CNS au moment de la déco qui se pratique souvent en cloche et donc pas de risque de noyade en cas d'hyperoxie

    4) Le calcul du CNS n'est qu'une évaluation qui permet de réduire le risque de crise hyperoxique d'un facteur de 1/5000 à 1/10000 (valeur comparable au risque d'ADD svt les tables US-Navy 2008 pour des plongée médiane peu engagée (max 20 minutes de palier)

    5) Des valeurs de CNS important vont augmenté le risque d'une manière exponentielle... mais effectivement on ne meurt pas dans d'atroce souffrance lorsque le CNS est à 101% :-)

    6)les valeurs du NOAA ont été déterminée à l'origine pour le travail des astronautes dans le bassin

     

     

    re,

     

     

    et, aussi, en recycleur, en dessous de 100 m (ce qui se fait plus souvent qu'il y a 10 ans) :bosse:

     

    :biere::top:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité Invité

    Oui mais tu n'est fait pas 5 sur une semaine ....

    Et en recycleur, ta PPO2 constante pour ce style de plongée sera voisine de 1 donc l'accroissement de CNS ne sera voisine que 0,33% par minute ce qui te donner 5 heures de plongée avant d'atteindre le seuil de 100%

     

    Il est a noter:

    1) que je ne connais pas de scubber de série permettant de travailler 5 heures sans changer la chaux avec un passage dans une zone de pression de 11 bar

    2) Qu'en recycleur la profondeur ne joue pas pour le CNS étant donné que la PPO2 est maintenue constante

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...