Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

    Messages recommandés

    Oui mais tu n'est fait pas 5 sur une semaine ....

    Et en recycleur, ta PPO2 constante pour ce style de plongée sera voisine de 1 donc l'accroissement de CNS ne sera voisine que 0,33% par minute ce qui te donner 5 heures de plongée avant d'atteindre le seuil de 100%

     

    Il est a noter:

    1) que je ne connais pas de scubber de série permettant de travailler 5 heures sans changer la chaux avec un passage dans une zone de pression de 11 bar

    2) Qu'en recycleur la profondeur ne joue pas pour le CNS étant donné que la PPO2 est maintenue constante

     

     

    cf le lien de plongée sout, l'échange entre membres et la remarque sur les recycleurs (eux en utilisent, moi pas) ; je me base donc là dessus pour penser qu'en dessous de 100, ils chargent

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 160
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Invité Invité

    J'ai lu dans cette discussion: le "grand jacques" raconte n'importe quoi!!!C'est pire que le coup de la "Théière"

    Il faut qu'il me démontre mathématiquement comment on explose un CNS à des "milliers de %" en conservant un set point dans la norme ? soit de l'ordre de 1 bar et sans dépasser la capacité de regénération de la machine

    A moins de mettre un set point de 1,6 ce qui n'est pas vraiment recommandé

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Pour moi le principe du cns n'est pas aussi gravé dans le marbre qu'il en a l'air.

    J'ai déjà eu 2 ou 3 réflexion comme quoi c'était un truc de Yankee et que les européens n'étaient pas concernés ;)

    Je n'en ai jamais tenu compte. Le champ visuel restreint ? Pourtant des cns explosé j'en ai quelques un. Par contre rinçage systématique toutes les 30 minutes.

    Fin du hs

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Une question;

    vous ne faites QUE des plongées carrées chez vous ?

    Genre le bateau est systématiquement ancré sur un fond (plat) à 30-40 ou 50m ?

    Parce qu'à vous lire, on pourrait le croire. ..

    Si ça ne devait pas être le cas, en remontant tranquillement le long de la falaise (par exemple ) et en arrivant sous le bateau qui se ballote mollement 10m au dessus de vous, quelle pression préconisez vous ?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Une question;

    vous ne faites QUE des plongées carrées chez vous ?

    Genre le bateau est systématiquement ancré sur un fond (plat) à 30-40 ou 50m ?

    Parce qu'à vous lire, on pourrait le croire. ..

    Si ça ne devait pas être le cas, en remontant tranquillement le long de la falaise (par exemple ) et en arrivant sous le bateau qui se ballote mollement 10m au dessus de vous, quelle pression préconisez vous ?

     

     

    et, dans l'autre sens ?

    vous ne faites que des plongées qui se terminent à 3 m sous le bateau ? tout le temps, toute l'année ??? (sous entendu, pas besoin de se casser la tête pour apprendre à quoi peut servir une reserve et à combien l'imaginer ?) ;)

     

    comment vous procédez dans les autres cas ?? :top:

     

    ;)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité Invité
    Une question;

    vous ne faites QUE des plongées carrées chez vous ?

     

    1)Chez nous, on ne fait jamais des plongées carrées, il n'y a pas de bateau et on rejoint le bord au compas

    2) Si on termine sous le bateau, cela dépend de l'état de la mer dans le cas d'une mer calme je laisse au minimum une réserve de 300 litres histoire de gonfler le gilet et remonter sur l'échelle le détendeur en bouche et avoir une petite si on retombe à l'eau

    . En cas de mer formée au moins le double

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    et, dans l'autre sens ?

    vous ne faites que des plongées qui se terminent à 3 m sous le bateau ? tout le temps, toute l'année ??? (sous entendu, pas besoin de se casser la tête pour apprendre à quoi peut servir une reserve et à combien l'imaginer ?) ;)

     

    comment vous procédez dans les autres cas ?? :top:

     

    ;)

    J'ai de la peine avec les gens qui répondent à une question par une autre question pour éviter de devoir répondre à la question...

    donc tu assènes des "vérités"et tu ne veux visiblement pas en débattre...c'est dommage :vexe: ...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    J'ai de la peine avec les gens qui répondent à une question par une autre question pour éviter de devoir répondre à la question...

    donc tu assènes des "vérités"et tu ne veux visiblement pas en débattre...c'est dommage :vexe: ...

     

     

    mais, si tu veux, on peut en débattre mais, cela n'aboutira à rien : nous avons chacun des plongées différentes : toi, tu plonges majoritairement du bord et moi, majoritairement en centre, en bateau.

    Toi, tu pars de la plage ou du bord et tu y reviens ; tu peux, dans l'absolu, sortir avec 10 bars dans le bloc.

    Tu plonges également hors structure ; tu n'as donc pas un DP qui te donne des consignes .. à suivre.

     

    Je plonge tres majoritairement en centre/club et en bateau.

    La plupart de mes plongées se terminent sur des fonds de 15-20 m (le sommet de tombants, par exemple). Soit, comme à la Ciotat, il n'y a rien au dessus et la cote est à 2 km, soit comme au pays basque, la houle rend dangereux le fait de remonter dans la zone des 10 m et au dessus.

    La plongée en structure implique aussi de suivre les consignes du DP.

     

    Donc, de quoi veux tu parler ?

    Nous sommes le reflet l'un de l'autre mais dans les oppositions de la pratique.

     

    Pour remonter à une pratique identique à la tienne, ou presque (finir sur le platier), cela remonte pour moi à 2008-2011.. où, parfois, le patron du centre nous laissait zoner sur le platier en attendant que tout le monde soit de retour au bateau.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    En étant responsable du bateau dans mon club et en affichant le plus grand nombre de sorties en tant que pilote (malgré le fait que j'ai été arrêté durant 3 mois) durant l'année dernière, je ne peux que déplorer ton manque d'informations utilisables... :D

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    En étant responsable du bateau dans mon club et en affichant le plus grand nombre de sorties en tant que pilote (malgré le fait que j'ai été arrêté durant 3 mois) durant l'année dernière, je ne peux que déplorer ton manque d'informations utilisables... :D

     

     

    en temps que plongeur qui se mouille aussi beaucoup, je peux t'assurer que nous avons aussi des plongeurs qui remontent avec des blocs cintrés alors que ce n'etait pas prévu au départ..

    voire des envois de blocs de secours... parce que la palanquée manque de gaz.. (certes, on ne s'en vante pas, mais ça arrive).

     

    Ecris autrement, ta pratique (est respectable) mais elle n'est pas la pratique que je rencontre autour de moi.

    Et, quand je vois des moniteurs que je respecte, qui assurent par leur sérieux, Philippe (P_py), Patrick (Aquanaute aux Lecques), Arnaud (Eau Bleue à Cavalaire), Olivier à Planet Ocean qui demandent aux plongeurs, lors des briefings, de remonter avec X bars...

    et si j'en crois ce qui était écrit les pages d'avant, cette reserve ne sert à rien..

     

    Ils vont etre content :devil: ça fera des fadaises en moins à annoncer sur le bateau :hehe::rolleyes:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 2 007
        Le vote est anonyme. Il n'a seulement pour but que d'avoir une photo du sentiment le plus répandu parmi les plongeurs présents sur P.com Bien entendu, c'est en l'état des connaissances à ce jour.
      • 20
        https://fr.aqualung.com/fr/SU853.html?gclid=Cj0KCQjwsqmEBhDiARIsANV8H3YWP2vFiiM_UGwOivfYx854b0TgP4DDcTiVz4gE96A7UkV_YNbeGBQaAlaLEALw_wcB   C'est parti !  Il était grand temps que les équipementiers de la plongée s'occupent de faire des combis avec le minimum de pétrole. On peut encore mieux faire, ce Yulex aurait 85% de caoutchouc naturel mais c'est un début !
      • 27
        Je vous livre un petit comparatif à enrichir, par vos soins, au sujet de 2 masques qui corrigent la vision de prêt, avec les corrections qui s'appliquent sur la partie basse du verre.   Le principe de correction est différent selon la marque. Dans un premier cas (Beuchat), on remplace le verre d'origine, par un verre trempé qui possède lui même un autre verre collé dessus (polymérisé ?). Donc le verre droit et le verre gauche sont à remplacer, en fonction de la correction souhai
      • 4
        Alors qu'on s'écharpe sur les vaccins ailleurs 🙂 , d'autres bossent sur comment soigner les malades atteints de cette pathologie. Le poumon est un organe auquel les plongeurs sont très attentifs. Une première vient d'avoir lieu en France par greffe des poumons.   Première greffe de poumons en France C'est un cas extrêmement rare, il n'y en a eu que 20 à travers le monde : un Français a nécessité une greffe des deux poumons pour survivre au Covid-19. Il vit grâce aux p
      • 38
        Les clubs et fédérations (organisations) sont-ils indispensables ? Historiquement parlant les clubs avait pour objectif de communautarisé les équipements. Il y avait peu d’endroit pour gonfler les bouteilles, donc on se regroupaient pour acheter un compresseur et le cas échéant un bateau. On se partageait même l’équipement de base, et on apprenait par compagnonnage. Par la suite les clubs se sont regroupés en fédérations afin d’uniformiser l’enseignement. A l’heure actuell
    ×
    ×
    • Créer...