Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Statistiques accidents PADI/FFESSM


    Messages recommandés

    Invité Invité

    A mon avis la différence fondamentale entre PADI et FFESSM c'est que le PADI est un plongeur 'loisir', occasionnel qui cherche avant tout du plaisir.

     

    Demi- vérité, cherche à se faire plaisir OK

    Occasionnel: non mais ils plongent souvent hors structures et en famille... lorsque je vois les carnets bien souvent ils tournent aux alentours de 30 à 50 plongées / an

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 134
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Top Posters In This Topic

    Popular Posts

    Non SVP, ne relancez pas ce débat inutile.   Je reprends simplement un message que j'ai formulé en 2017 :   J'ajouterais que quand on un individu fait un AVC au volant et percute

    On en revient donc aux enquêtes de la CMPN FFESSM, puisque c'est de ça qu'il s'agit, que j'évoquais déjà dans cette même discussion en 2016. La dernière date de 2013.

    Posted Images

    Parce que les plongeurs fédé ne cherchent pas à se faire plaisir ? Pourtant le SM n'est pas très développé à la FFESSM pour l'instant...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Franchement, le coup du questionnaire médical je l'ai eu remplis à une époque et ça m'avais choqué.

    Mais au final qui détient vraiment la vérité ?: quel est la valeur du certificat médical délivré par un généraliste qui n'y connait rien à la plongée ?

    De même quel est la valeur d'un certificat médical d'un médecin FFESSM qui ne voit le plongeur qu'une fois par an (et qui lui pose +/- les mêmes questions que le questionnaire PADI) ?.

    Au final , le plongeur qui a des contre indications les connais et s'il est raisonnable ne plonge pas, s'il ne l'est pas il les dissimules à son médecin qui bien souvent n'y verra que du feu et lui délivrera le fameux certif.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    C'est pas tant le questionnaire médical mais bien la décharge de responsabilité et l'engagement de renoncement aux droits etc... qui est mis en évidence !

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Donc, au final, il y aurait environ 20% de retour ; pas de quoi faire des stats fiables.

    Il y a quand même le bilan annuel des CROSS (ici pour CROSSMED, par exemple : 8 DCD sur 169 interventions en 2015).

     

    En plus, avec le secret médical brandi à tout bout de champ, savoir quelle est la cause du carton, quand on n'est pas dans l'enquete, c'est mission impossible.

    Là, par contre, je suis bien d'accord. Et c'est quand même dommage en termes de prévention (même si je comprends les besoins de confidentialité).

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a quand même le bilan annuel des CROSS (ici pour CROSSMED, par exemple : 8 DCD sur 169 interventions en 2015).

     

     

    Là, par contre, je suis bien d'accord. Et c'est quand même dommage en termes de prévention (même si je comprends les besoins de confidentialité).

     

     

    re

     

    la recherche de résultats est compliquée, parce que rien n'est centralisé.

    Les chiffres du CROSSMED sont tres bien, mais, je n'arrive pas à trouver les resultats pour les autres CROSS, Antilles, Reunion, Manche et Atlantique..

    ces chiffres ne prennent pas en compte les accidents dont la victime a été conduite par les SP, depuis la terre, à l'hopital ou qui s'y est rendu par ses propres moyens (ou conduit par son équipier) ; ils ne prennent pas en compte non plus les accidents en lacs..

     

    bref, ils ne sont pas représentatifs :nerveux:

     

    et, bien sur, nous ne connaissons pas le nombre de plongées effectuées :nerveux: (juste une approximation)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Pour venir en complément de la question et hors troll, vu que ce n'est plus permis :P

     

     

    DAN n'aurait pas ce genre de donnée ?

     

    Statistique annuelle par type de plongée, chapelle/niveau des plongeurs/fréquences des plongées ect ect ect .

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il me faudra retrouver mes sources, mais de tête il me semble que la plongée en france subit 3 fois plus d'accidents de plongée que la moyenne mondiale.

    de même il me semble avoir lu plusieurs rapports qui indique que la plongée au delà de -30m induit 3 fois plus d'accidents quand dans les 30 premiers mètres.

    Une conclusion très rapide serait de dire, que le facteur profondeur est largement prépondérant au facteur école d'origine.

     

    F actuellement je ne pense pas qu'on puisse démontrer qu'une école prépare mieux qu'une autre aux accidents, par contre je pense que tu pourras facilement prouver que le caractère profond de la plongée 2F induit plus d'accident que le caractère très sécuritaire de PADI (profondeur max 30m, pas de paliers etc).

    Bonne explication , la logique se tient.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Plutôt que chercher à classer les accidents en fonction de la formation initiale (qui pour certain est bien loin), d'autres facteurs seraient à mon avis plus significatif:

    - Quel Mer/Océan (à mon avis les plongées pépères dans les aquariums de la mer rouge sont moins accidentogène que les plongées commandos du Nord de la Bretagne)

    - Quel profondeur / Palier

    Etc ...

     

    A mon avis la différence fondamentale entre PADI et FFESSM c'est que le PADI est un plongeur 'loisir', occasionnel qui cherche avant tout du plaisir.

    Le FFESSM est plus orienté 'sport' et cherche la perf ( je fait des paliers, je plonge profond, je tient 10 mn sous l'eau sans respirer ... je méprise les PADI).

    En fait c'est un peut comme comparer un visiteur de grotte et un spéléologue.

     

    Bon je sort ... je suis plongeur PADI

    non, non, le commentaire est intéressant.

    deux approches différentes donc un risque différent.

    ça me va.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Bonne explication , la logique se tient.

     

     

    j'aurai préféré que l'on mette aussi le niveau de pratique, la fréquence, l'état de santé du plongeur dans la balance... (l'engagement dans la plongée n'est pas le meme pour celui qui plonge à 12 m que celui qui va plus profond ; il n'est pas le meme non plus entre celui qui plonge 4-8 fois par an et celui qui plonge 50 fois... Le risque n'est pas le meme entre celui qui plonge en métropole et celui qui plonge en eaux chaudes, qui est fatigué du vol, déshydraté, voire en surpoids (points de suspensions))

     

    quant à communiquer...

    crois tu que l'Egypte va communiquer sur le nombre d'accidents qui se passe dans ses eaux ??

    pour faire peur aux touristes ?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    toi peut être.

    mais alors pourquoi venir répondre?

     

     

    pour te montrer que ta question n'aura pas de réponses nette, franche, chiffrée et que selon sa religion, ce sera toujours l'autre, le mauvais, le dangereux :confus:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    je ne connais pas d'études statistiques permettant de comparer différents organismes.

     

    les seules études que je connaisse concernent des procédures de décompression.

    telle que l'étude de Blatteau en 2005 sur l'utilisation par la marine nationale de la table MN90.

     

    L'étude est basée sur 61 accidents lors de 1,8 millions de plongées (150 000 pendant 12 ans) survenus entre 1990 et 2002.

    Accidents survenus avec des plongeurs militaires entre 0 et 60m à l'air

     

    Il ressort que le risque d'accident est de 1/30000 plongées jusqu'à 45m.

    le risque est multiplié par 10 dans la zone 45-60m : 1/3000 plongées.

     

     

    http://opensample.info/plongee-a-l-air-avec-la-table-de-decompression-mn-90-bilan-de-12-annees-d-utilisation-par-la-marine-francaise-a-propos-de-61-accidents-de-desaturation

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 46
        Bonjour a tous   Je me doute de la réponse mais je tente ma chance.   Il y a souvent des discussions sur les statistiques des accidents ADD entre autre en fonction de l'âge du niveau de la chapelle etc...  Suite a une discussion parallèle je me pose la question des accidents "immérités".   Que les choses soient claires :   Immérité = le plongeur a respecté les consignes données par l'ordinateur.   On peut partir sur la reflexion que le plongeur était
      • 2
        Un exposé du docteur Anne HENCKES au congrès du SDIS de Vannes le 23 mars 2017.   https://www.pompiers.fr/sites/default/files/content/download-file/2017-secourssante-eaupathologies-01.pdf  
      • 6
        La Bretagne n'a pas pas été épargnée non plus.   https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/deux-accidents-de-plongee-en-bretagne-ce-dimanche-carantec-brehat-helicoptere-hopital-1558889396   https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/saint-malo-une-jeune-fille-secourue-apres-un-accident-de-plongee-1559316333   https://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/perros-guirec/perros-guirec-un-accident-de-plongee-a-ploumanac-h-24-05-2019-12292837.php   Un jeune apnéiste est ég
      • 10
        La saison vient de se relancer en méditerranée, avec les longs week-ends, accompagnée de son lot habituel d’accidents de plongée. https://www.varmatin.com/faits-de-societe/plongee-sous-marine-attention-la-saison-des-accidents-commence-386572Saisonvient de   Bonnes plongées à tous.  
      • 39
        Bonjour à tous, Je suis tombé sur cette information: http://www.prefectures-regions.gouv.fr/normandie/Actualites/Salle-comble-pour-la-journee-regionale-de-prevention-des-accidents-de-plongee-en-Normandie   Bon WE.
    ×
    ×
    • Créer...