Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
balaninu

Statistiques accidents PADI/FFESSM

    Messages recommandés

    Et il n'y a QUE ce genre de plongeurs...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    :gagon:

     

    moi de toute façon je suis contre les plongeurs loisirs, 2F ou PADI, surtout quand ils plongent moins de 50 fois par an.

    Ils connaissent rien, ne maitrisent pas les procédures solo, les redondances, ce sont des dangers pour eux et surtout pour les autres.

    Et de toutes façon c'est eux qui meurent le plus.

     

    :gagoff:

    (et en plus ils (tout N2, N3, N4, MFx, Dive Master.... qu'ils soient) osent te dirent que faire de la plongée sout... c'est super dangereux.... quand je vois comment ils plongent...... je me demande qui est le plus en danger ....)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    (et en plus ils (tout N2, N3, N4, MFx, Dive Master.... qu'ils soient) osent te dirent que faire de la plongée sout... c'est super dangereux.... quand je vois comment ils plongent...... je me demande qui est le plus en danger ....)

    :+1:

    C'est un débat qui n'a aucun sens. J'ai été nettoyé par le modo, mais je maintien que c'est un sujet à troll et rien d'autres. Pour certain, ça les rassurent de savoir que eux ils sont des "vrais" plongeurs, pas comme les tafioles du camp d'en face, mais au bout du bout ce n'est qu'un ramassis de bêtises.

    Il n'y a aucune école qui est meilleures que les autres en terme de sécurité et/ou de formation quand on respecte les standards et les prérogatives. Par contre il y a des pratiques dangereuses : la plongée spéléo , telle quelle est pratiqué maintenant, n'a plus rien à voir avec les années 70/80, elle est devenue beaucoup plus sure. Le recycleur, au début quand on achetait un recycleur, ce n'était pas pour se balader dans 30 mètres d'eau, la aussi la pratique évolue et le recycleur devient moins dangereux : les machines n'ont quasiment pas changé, par contre leur utilisation évolue.

    Juste pour finir, la profondeur est un facteur de risque important, (add/essouflement ect)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Mais j'ai eu une réponse pas mal, à savoir que le padi étant plus loisir prendrait, logiquement, moins de risques. Ce n'est pas une certitude, bien sur.

     

    Tandis de 2F, plus sportif dans sa formation aurait tendance à chercher les limites.

    C'est peut être un préjugé mais ça se tient.

    Tu as tout à fait raison, c'est un préjugé.

    S'il y a effectivement une dimension "sportive" dans les épreuves FFESSM d'encadrement, je ne la retrouve pas dans celles de plongeurs (N1, N2, N3). Ou alors, vraiment minimale (et probablement pas très différente de celle d'autres agences de certifications).

    Donc, désolé, rien ne tient.

     

    Dans toutes ces études statistiques, j'ai trouvé un profil moyen du N3 de plus d e50 ans. donc 2F mais padi ne cite rien.

    Je n'ai pas la même lecture. Tu trouves ça dans l'étude DAN ??? :D

     

    Là aussi, ça se tient, le gars est expérimenté, cherche le profond, mais oublie que ses capacités ont diminué.

    Tiens, je vais te faire une autre interprétation : il s'agit d'encadrant, professionnels ou pas, qui enchaînent les plongées et font des yoyos à 40.

    Tu pense que c'est l'âge ou le profil de plongée qui est la variable la plus importante ?

     

    Pour compléter, je ne troll pas, ma question est sérieuse même si je me doute qu'il n'y aura pas de vrai réponse.

    Bon, bénéfice du doute...

    Mais attention à ne pas interpréter des résultats peu signifiants à l'aune de ton ressenti.

    Sur les bases présentées jusqu'à maintenant, tout ce que l'on peut dire est que l'on ne peut rien conclure, et que l'on ferait mieux de lancer de vraies études épidémio (et je maintiens que ce serait possible et nécessaire).

    Le reste, c'est du Seralini. Oui, je sais, je viens d'inventer la reductio ad Seralini.

     

    Et ta phrase est vraie: "C'est manifestement le cas des abrutis qui colportent ce genre d'information dans ton club".

    Ma question est partie de là quand j'ai entendu un E2 casser du padi à tout va.

    Ça, par contre, c'est probablement le vrai problème. Mais bon, la plongée n'est pas le seul domaine où les c... ont la parole...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Il est à mon avis impossible de répondre à la question posée. Par contre en lisant le rapport DAN 2012-2015 je suis très surpris du nombre très élevé de décès au USA sur cette période ( 234 des accidents sur 561 au total ).

    Après, est ce la formation (PADI pour la plus part sans doute), leur façon de pratiquer (en famille sans DM comme je l'ai lu plus haut), l'hygiène de vie, les conditions qui sont en cause, impossible à dire.

     

    Edit: ce rapport ne concerne que les décès dont DAN a eu connaissance, on peut aussi imaginer que ces chiffres concernent uniquement des plongeurs assurés par DAN ce qui rendrait peut être plus logique le nombre de mort au USA si on imagine que DAN est beaucoup plus représenté la bas.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité Invité

    @Perfobe oui mais...

    1) il y a probablement un % plus élevé de plongeur assurer DAN aux USA qu'en Europe puisque DAN est originaire des USA (J'y étais même assuré avec la mise en place de DAN-Europe)

    2) En cas d'accident, les plongeurs, même en ayant une autre assurance, contacte DAN pour assurer la chaine de secours

    3) D'après une estimation du Dema il y aurait entre 2 et 4 millions de plongeurs actifs aux USA.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il est à mon avis impossible de répondre à la question posée. Par contre en lisant le rapport DAN 2012-2015 je suis très surpris du nombre très élevé de décès au USA sur cette période ( 234 des accidents sur 561 au total )

    :gagon:

    C'est normal , c'est l'obésité qui engendre des pièges à bulles... :trigolo:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il est à mon avis impossible de répondre à la question posée. Par contre en lisant le rapport DAN 2012-2015 je suis très surpris du nombre très élevé de décès au USA sur cette période ( 234 des accidents sur 561 au total ).

     

    234 cela donne 58 par an en moyenne

     

    58,5/31,8*6=11 si on le ramène à la population Française

     

    combien a-t-on de morts par an en France ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    234 cela donne 58 par an en moyenne

     

    58,5/31,8*6=11 si on le ramène à la population Française

     

    combien a-t-on de morts par an en France ?

    Une douzaine les pires années dans un rapport du cross

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité Invité

    France: 300.000 plongeurs (estimation ministère de la jeunesse et des sports)

    USA: Entre 2 et 4 millions (estimation Dema) moyenne 3 millions

     

    Accident mortel

    France: 12

    USA: 58

     

    Soit un risque de

    France: 0,04 décès par 1000 plongeurs

    USA: 0,02 décès par 1000 plongeurs

     

     

    Ca vaut ce que ca vaut étant donné que

    1) les données sont estimées

    2) Ce n'est pas rapporté au nombre de plongées donc on prend l'hypothèse que l'américain plonge aussi peu que le français (de l'ordre de 8 plongée/an en moyenne suivant le rapport du ministère de la jeunesse et des sports )

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    On est passé des statistiques d'accident padi/ffessm aux statistiques d'accidents mortels aux USA et en France.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    France: 300.000 plongeurs (estimation ministère de la jeunesse et des sports)

    USA: Entre 2 et 4 millions (estimation Dema) moyenne 3 millions

     

    Accident mortel

    France: 12

    USA: 58

    On ne parle pas de la même chose.

    Si on consière les accidents en France, il faut tenir compte du nombre de plongées réalisées en France, pas par les plongeurs français.

     

    Mais là encore, on n'est plus sur le rapport padi/ffessm.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Pour peaufiner ces statistiques loufoques , on oublie le Français qui se tue aux USA en plongeant dans une structure sous pavillon local... :tromaran:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité Invité

    Si on considère le degré d'incertitude très important on peut dire que quelque-soit le système de formation les risques d'accidents mortels sont similaire

     

    Passer du simple au double dans les chiffres n'est pas probant étant donné ce degré d'incertitude.

     

    ben voilà tous le monde est content :-)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Une douzaine les pires années dans un rapport du cross

    CROSSMED, CROSSMED...

     

    Je sais bien que les bretons préfèrent se noyer dans le chouchen que dans l'eau, mais quand même...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...