Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Statistiques accidents PADI/FFESSM


    Messages recommandés

    il y a une heure, CMDC a dit :

    J'imagine que tu sous-entend : le baptême ressort comme la plongée la plus dangereuse, s'il n'est pas étroitement encadré .

     

    Pour info, le baptême chez  PADI , se fait avec 1 moniteur pouvant baptiser jusqu'à 4 plongeurs en même temps, mais seulement après qu'ils (les baptisés) aient fait une première séance en piscine.

    C'est pas mal non plus non ?

    Et probablement bien rémunérateur aussi.

    Enfin j'imagine

    Et si la descente se fait le long d'un bout, la limite est de un instructeur pour un élève 

    .... merde .. comme la fédé, mais avec plus de souplesse pour que l'instructeur puisse adapté le truc en fonction des conditions si elles sont favorable!

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 134
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Top Posters In This Topic

    Popular Posts

    Non SVP, ne relancez pas ce débat inutile.   Je reprends simplement un message que j'ai formulé en 2017 :   J'ajouterais que quand on un individu fait un AVC au volant et percute

    On en revient donc aux enquêtes de la CMPN FFESSM, puisque c'est de ça qu'il s'agit, que j'évoquais déjà dans cette même discussion en 2016. La dernière date de 2013.

    Posted Images

    il y a une heure, fufu74 a dit :

    Et si la descente se fait le long d'un bout, la limite est de un instructeur pour un élève 

    .... merde .. comme la fédé, mais avec plus de souplesse pour que l'instructeur puisse adapté le truc en fonction des conditions si elles sont favorable!

     

    Perso baptème à Maurice  en 1995   1 encadrant pour 2 plongeurs descente en pleine eau a coté du bateau... 

    :(

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 4 heures, caolila a dit :

    On va quand même pas relancer la discussion des accidents  EN plongée et DE plongée..

     

    Si ?

    :aga:

     

    Pourquoi pas ? On s'ennuie. 

     

    Je pense qu'un ACR est un accident en plongée et surement pour certains cas (non mesurables), un accident de plongée.

     

    Perso, je préfère que ce discours soit assumé et qu'on fasse faire un peu de cardio dans les clubs pour ces raisons plutôt que leur dire que palmer comme des tarés, c'est de la pédagogie ou de la technique de plongée... :)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 3 minutes, stef75 a dit :

    Perso, je préfère que ce discours soit assumé et qu'on fasse faire un peu de cardio dans les clubs pour ces raisons plutôt que leur dire que palmer comme des tarés, c'est de la pédagogie ou de la technique de plongée... :)

     

    Je suis du même avis que toi..

     

    Perso je distingue l'accident "en" plongée en disant que c'est un truc qui peut très bien arriver hors de l'eau comme un ACR, un AVC par exemple. Les conséquences ne seront bien entendu pas les mêmes qu'en surface.. Sous l'eau l'issue est avec une très haute probabilité fatale... Bon après le milieu peut etre le responsable du problème de santé

     

    Dans "de" plongée je range tous les accidents  dus a des erreurs, ou des pannes matérielles voir de paniques.

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 6 heures, caolila a dit :

    On va quand même pas relancer la discussion des accidents  EN plongée et DE plongée..

     

    Si ?

    Non SVP, ne relancez pas ce débat inutile.

     

    Je reprends simplement un message que j'ai formulé en 2017 :

    Citation

     

    ... je pense également que la distinction "accident DE plongée" ou "accident EN plongée" est purement sémantique, très théorique et sans grand intérêt.

     

    Elle vient, pour l'essentiel, d'une réaction des passionnés que nous sommes, à vouloir dédouaner notre activité fétiche de toute responsabilité dans les fatalités qui surviennent. En gros : "Ce n'est pas un accident DE plongée, c'est un accident EN plongée, un accident cardiaque, donc ce n'est pas la plongée qui l'a tué ! Ca aurait pu arriver dans son fauteuil."

     

    Sauf que c'est un peu simpliste et que l'on oublie un peu vite que même si c'est un trouble du rythme cardiaque ou un infarctus, il n'est pas survenu devant la télé, mais précisément au cours d'une plongée. Et que cette situation pourrait bien être le facteur déclenchant ...

     

     

    J'ajouterais que quand on un individu fait un AVC au volant et percute le véhicule qui venait en face, on parle bien d'un accident DE la circulation et pas d'une maladie survenue pendant la circulation.

    • Like 4
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Tout accident/incident qui a lieu au decours d'une plongée doit être considéré jusqu'à preuve du contraire comme un accident de plongée.

    Et c'est pas moi qui ai inventé cette phrase pleine de bon sens !

    Imaginer autre chose, c'est la porte ouverte au déni.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Et puis, quand on pratique la plongée (mais c'est valable pour n'importe quelle autre activité), ce qui est important pour le pratiquant s'est d'éviter d'y laisser des plumes, qu'elle qu'en soit la cause.

     

    Imaginons un moniteur s'adressant à un débutant :

    - En plongée; si tu appliques bien les consignes, tu n'as presque aucune chance de mourir d'un accident de plongée.

    - Pourtant on m'a dit qu'il y avait des morts ...

    - Ah oui, mais ce sont des arrêts cardiaques, ce ne sont pas des accidents de plongée !

    - ... Ah ... bien, je suis rassuré alors.

     

    Vous trouvez-ça ridicule ?

    Et bien ça découle directement de cette distinction inutile.

     

     

    Ou encore l'épouse d'un pratiquant décédé au fond, à qui on donnerai les conclusions de l'enquête :

    - Il a fait un arrêt cardiaque dont la cause ne peut être clairement identifiée.

    - ah oui ?

    - on peut dire que ce n'est pas un accident "de plongée", mais plutôt "en plongée" !

    - merci, je suis vraiment soulagée de le savoir. On ne pouvait pas l'éviter alors ... ?!

    - euh ... non, enfin oui, peut être ... probablement même. S'il avait été un peu plus endurant, moins gros, plus raisonnable sur la profondeur, mieux surveillé médicalement avec sa tension bien contrôlée, ... probablement qu'il ne serait rien arrivé ...

     

    • Like 1
    • Haha 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je serais d'ailleurs très intéressé de jeter un oeil aux statistiques, si elles existent, à propos des causes principales de mortalité en plongée en France vs aux USA.

    Mon impression, et c'est vraiment juste une impression, c'est que la différence fondamentale d'appréciation de ce qu'est la plongée pour les Français, comparativement à ce qu'elle est pour les Américains, un sport vs un loisir, doit avoir une incidence directe sur les types d'accidents.

    Est-ce qu'il y a, en proportion du nombre de pratiquants dans chacun des pays, plus d'accidents de type ADD, OOA et autre accidents typiques d'une pratique plus "engagée" qu'aux USA où l'on peut supposer un nombre plus important d'accidents relatifs à la mauvaise condition physique de pratiquants novices?

    Bref, est-ce qu'aux USA, ce sont les novices qui meurent en plongée alors qu'en France, ce sont plus des plongeurs confirmés?

    Dans le premier cas, ça signifierait, comme le suggère DAN, un meilleur screening à l'entrée; dans le second, un revue de la formation à la plongée tec et/ou engagée?

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 10 heures, Nicolas Duguay a dit :

    Bref, est-ce qu'aux USA, ce sont les novices qui meurent en plongée alors qu'en France, ce sont plus des plongeurs confirmés?

     

    Aucune idée pour les USA.
    Pour la France, j'ai lu à plusieurs reprises que l'accident type survenait sur un plongeur N3 (donc confirmé).

     

    Je n'ai plus la source sous la main mais je pense que d'autres confirmeront.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 11 heures, Scubaphil a dit :

    Non SVP, ne relancez pas ce débat inutile.

     

    Je reprends simplement un message que j'ai formulé en 2017 :

     

    J'ajouterais que quand on un individu fait un AVC au volant et percute le véhicule qui venait en face, on parle bien d'un accident DE la circulation et pas d'une maladie survenue pendant la circulation.

     

    Il était bien ton message de 2017...

    • Thanks 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 21 minutes, iove a dit :

     

    Merci.

    En parallèle on trouve des chiffres intéressants sur les licenciés: https://ffessm.fr/uploads/media/docs/0001/02/9b74472404c10cd0bd3c09bf15f1a9b217159689.pdf

     

    On ne connaît pas le nombre de N1, 2 ou 3 dans la fédé, mais on trouve qu'en 2010, les diplômés se répartissaient comme suit :

    67% de N1

    22% de N2

    11% de N3+N4

     

    En parallèle, le nombre d'accidents se répartissaient comme suit :

    14,3% de N1

    16,3% de N2

    36,8% de N3+N4

    20,4% de Moniteurs

     

    Il faudrait pour conclure connaître le nombre de N3/N4 (et non le nombre de diplômes délivrés en 2010) ; ainsi que le nombre de plongées effectuées en moyenne dans chaque catégorie (on peut imaginer qu'un N3 plonge plus souvent qu'un N1).

     

    Mais à première vue il y a quand même une tendance assez nette.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Les chiffres dates de 10ans et plus. il serait pas mal de refaire une nouvelle étude, je trouve.

    il y a 9 minutes, DivideByZero a dit :

    En parallèle on trouve des chiffres intéressants sur les licenciés: https://ffessm.fr/uploads/media/docs/0001/02/9b74472404c10cd0bd3c09bf15f1a9b217159689.pdf

     

    Ne pas oublier que beaucoup de plongeurs ne sont pas/plus licencier... 

     

    Modifié par caolila
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 46
        Bonjour a tous   Je me doute de la réponse mais je tente ma chance.   Il y a souvent des discussions sur les statistiques des accidents ADD entre autre en fonction de l'âge du niveau de la chapelle etc...  Suite a une discussion parallèle je me pose la question des accidents "immérités".   Que les choses soient claires :   Immérité = le plongeur a respecté les consignes données par l'ordinateur.   On peut partir sur la reflexion que le plongeur était
      • 2
        Un exposé du docteur Anne HENCKES au congrès du SDIS de Vannes le 23 mars 2017.   https://www.pompiers.fr/sites/default/files/content/download-file/2017-secourssante-eaupathologies-01.pdf  
      • 6
        La Bretagne n'a pas pas été épargnée non plus.   https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/deux-accidents-de-plongee-en-bretagne-ce-dimanche-carantec-brehat-helicoptere-hopital-1558889396   https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/saint-malo-une-jeune-fille-secourue-apres-un-accident-de-plongee-1559316333   https://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/perros-guirec/perros-guirec-un-accident-de-plongee-a-ploumanac-h-24-05-2019-12292837.php   Un jeune apnéiste est ég
      • 10
        La saison vient de se relancer en méditerranée, avec les longs week-ends, accompagnée de son lot habituel d’accidents de plongée. https://www.varmatin.com/faits-de-societe/plongee-sous-marine-attention-la-saison-des-accidents-commence-386572Saisonvient de   Bonnes plongées à tous.  
      • 39
        Bonjour à tous, Je suis tombé sur cette information: http://www.prefectures-regions.gouv.fr/normandie/Actualites/Salle-comble-pour-la-journee-regionale-de-prevention-des-accidents-de-plongee-en-Normandie   Bon WE.
    ×
    ×
    • Créer...