Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

CR plongée épave phare Planier Marseille 1971


    Messages recommandés

    Bonjour

     

    A la demande de Scubaphil, voici un petit compte rendu d’une sortie plongée sur l’épave le Chaouen.

     

    Nous sommes en août 1971, je suis la marraine du Maluko, le bateau du club plongée et pêche sous-marine du club de Sud Aviation, aujourd’hui Eurocopter, à Marignane.

     

    Un copain membre du club, un plongeur, chasseur apnéiste, me contacte pour me proposer une sortie sur le phare du Planier, lieu où nous allons très souvent surtout pour la pêche sous-marine. Je suis surprise que nous ne soyons que 2, j’emmène mon jeune neveu de 13 ans avec moi qui est en vacances pour qu’il en profite.

     

    Le Maluko est à l’Estaque, nous passons remplir les bouteilles dans une petite baraque dédiée, il est 6h du matin. Cap sur le Planier, croisons un requin pèlerin, et arrivons au phare du Planier. Le copain (j’ai oublié son nom) m’explique alors que nous allons récupérer des amphores, je comprends maintenant pourquoi nous ne sommes que 2 du club, j’ai conscience que c’est interdit, mais l’enthousiasme l’emporte.

     

    Descente si je me souviens bien au-delà de 20m, le bateau est en pente étrave fichée sur la base rocheuse du phare, la poupe plus au fond repose sur du sable.

     

    Beaucoup d’amphores jonchent le sol, cassées, il y manque le col. Commence le travail de désemsablage et de récupération, les remontées sont longues car les amphores sont lourdes, j’ai des petites palmes Cressi, et je respecte les paliers de décompression.

     

    Ravis de notre butin le copain replonge en apnée et ramène des langoustes et poissons. Les fonds sous marins du Planier étaient très poissonneux.

     

    Mon copain nous raconte l’histoire du naufrage : un soir de Noël le bateau chargé d’oranges a percuté le phare car le personnel à bord faisait la fête.

     

    Wikipedia dit : naufrage le 21 février 1971, et ne parle pas des amphores

     

    Selon ses souvenirs, mon neveu me confirme l'histoire de l'équipage dans les "brumes de noël" qui percute le phare de plein fouet et la mer entièrement recouverte d'agrumes.

    Avec l'étrave du bateau au dessus des rochers et la poupe à 50 m de profondeur, c'est ce qui avait remué les fonds et avait mis à jour les amphores enfouies dans le sable.

     

    Il serait intéressant d’élucider les causes réelles du naufrage, les circonstances et la date.

     

    Car c’est peut être une histoire marseillaise de plus du genre de celle de la sardine qui a bouché le port de Marseille

     

    2 photos retrouvées de cette sortie

    PHOTOS

    1a.thumb.jpg.fdfc715a3e031aab230ff2d3293b4d9b.jpg

    2a.thumb.jpg.3b297aa2f2914af4b58705b51d3097c6.jpg

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Merci pour ce récit qui me rappelle mes premières plongées en ... 75.

    A l'époque pas de niveaux, j'avais un pote moniteur qui me descendait quand bon lui semblait ! La seule consigne étant :

    Quand t'as froid tu pisses ....

    Un autre monde quoi !

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    question conne: quel intérêt de remonter des amphores cassées ?

     

    Pfuuuuuu !!!

    Comment te dire ??

     

    Voir une amphore , , c'est rare

    En voir une entiere, c'est encore plus rare

     

    Donc, quand tu en vois une ne serais qu'un bout, c'est déjà pas mal.

     

    Mais quand tu as plonge a une époque ou tu en rencontrais souvent et que tu ne le savais pas, que le chat de ta mere t'as pete une dressel 2 et que tu as mis a la poubelle des morceaux de "briques" alors que c'est de la poterie romaine.

    Comment te dire ?!!!

     

    T'etais tres con mais tu ne savais pas, maintenant tu le sais ( enfin je le sais :fou: ) !!

     

    Mais a l'epoque, a chaque gros coup de mer, on partait a la chasse :tromaran:

    :bravo:

     

    Il me semble avoir une photo de cette epoque, pas sur, mais si un de mes amis est ok, je posterai une photo de ces "peches" qui trône dans son salon :tromaran:

     

    J'ai egalement eu l'occasion d'etre recu dans le bureau de JP Joncheray et de travailler sur une de ces decouvertes.

    Comment dire ?????

    C'est magique, meme si ce n'est pas ma tasse de thé

    Des dizaines, voir des centaines d'amphores alignées par plus de quarante metres de fond, ça fait quelques choses !

    Surtout quand tu sais que quelqu'un, il y a 2000 ans les a chargées et que toi tu es le dernier destinataire.

    Franchement, j'aime pas l'archéologie sous- marine, mais quelque part ça te remue, narcose ou pas :malade:

     

     

    A+

     

    :biere:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Pfuuuuuu !!!

    Comment te dire ??

     

    Voir une amphore , , c'est rare

    En voir une entiere, c'est encore plus rare

     

    Donc, quand tu en vois une ne serais qu'un bout, c'est déjà pas mal.

     

    Mais quand tu as plonge a une époque ou tu en rencontrais souvent et que tu ne le savais pas, que le chat de ta mere t'as pete une dressel 2 et que tu as mis a la poubelle des morceaux de "briques" alors que c'est de la poterie romaine.

    Comment te dire ?!!!

     

    T'etais tres con mais tu ne le savais pas, maintenant tu le sais ( enfin je le sais :fou: ) !!

     

    Mais a l'epoque, a chaque gros coup de mer, on partait a la chasse :tromaran:

    :bravo:

     

    Il me semble avoir une photo de cette epoque, pas sur, mais si un de mes amis est ok, je posterai une photo de ces "peches" qui trône dans son salon :tromaran:

     

    J'ai egalement eu l'occasion d'etre recu dans le bureau de JP Joncheray et de travailler sur une de ces decouvertes.

    Comment dire ?????

    C'est magique, meme si ce n'est pas ma tasse de thé

    Des dizaines, voir des centaines d'amphores alignées par plus de quarante metres de fond, ça fait quelques choses !

    Surtout quand tu sais que quelqu'un, il y a 2000 ans les a chargés et que toi tu es le dernier destinataire.

    Franchement, j'aime pas l'archéologie sous- marine, mais quelque part ça te remue, narcose ou pas :malade:

     

     

    A+

     

    :biere:

     

    Super le commentaire :bravo:

    Retrouves nous ces photos!

     

    C'est le gros chien de mon frère qui a brisé la seule amphore qui était en bon état pendant que j'étais en voyage, ma belle soeur a jeté les morceaux à la poubelle :eek:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    question conne: quel intérêt de remonter des amphores cassées ?

     

     

    parce que dans ces temps là, c'était l'aventure...parce que en ce temps là on n'hésitait as à ramener des "souvenirs"...

     

    une époque d'insouciance où l'on ne se prenait pas la tête ...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonjour

    CR tres sympa comme les photos (euh la couleur ca existait deja à l'epoque ? :D )

    les oranges et la proue qui sortait de l'eau on me l'avait raconté mais les amphores...

     

    les langoustes en apnée c'est sur ca fait rever.. aujourd'hui à moins d'etre vraiment tres fort (30 m mini) c'est impossible...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    :love: Le tuba Spiro, celui avec le bout rouge! J'ai encore le mien, et la semaine dernière, en mer bien soulevée, il m'a à nouveau sauvé la mise, comme d'hab! Mais le masque ovale, le Mistral, la combi raide... hélas, tout passe.

    @ Mare: oui, le requin-pèlerin, ça fait rêver. Il y a qqs jours, quand je disais à des "jeunots" de quinquas que des mérous, bien sûr qu'on en voyait partout, "avant", et des marsouins, et des rascasses mahousses, et des... mais c'était avant.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant
    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 2 346
        ce fil est un sujet collectif. Il a pour but de renseigner succinctement tous ceux qui veulent connaitre au jour le jour les conditions de plongée en Méditerranée Si la modération souhaite bouger ce sujet, no pb, je l'ai mis là sans chercher à le mettre ailleurs. je propose d'indiquer: le lieu de plongée, la date, le site, les conditions de soleil et de vent, et les températures en surface et au fond. si vous avez d'autres idées, ne vous génez pas. merci.
      • 5
        Une semaine de plongée en Corse avec Incantu, à la rencontre de Mérou, spirographe, murène, et en bonus un poisson lune!    A vos critiques      
      • 4
        Bonjour à tous,   Mes potes m'ayant tous abandonné cet été, je cherche un centre ou aller faire une semaine de sans bulles dans le VAR. Avez vous un centre à me recommander?
      • 13
        Bonjour,   Et voilà, j'ai repris les plongées en réalité depuis mars dernier  Assez froid en mars, eau à 12° et plus récemment des plongées à 16, 18° en Espagne.   J'ai une combinaison Cressi facile 7mm très très ajustée que j'apprécie beaucoup dans son ensemble.   Lorsque je l'ai achetée, entre 2 modèles, les vendeurs plongeurs m'avaient conseillé de prendre celle la plus ajustée à ma taille pour limiter le froid, même si ensuite c'est plus difficile à mettre.
      • 12
        Pour changer un poil du fil COVID   Hier première plongée depuis le mexique   Site de St-Prex pour ceux qui connaissent.   Déjà je pars en backmount par fénéantise, je sais pas ce que j'ai foutu mais je partais sur la gauche sans arrêt.   Je remonte en surface décide d'utiliser ma boussole et prend mon cap.   Je redescend, je suis mon cap et ce ¦@#@°# d'habillage de la bousole, vous savez le truc sur rétracteur que j'utilise depuis 20ans, décide
    ×
    ×
    • Créer...