Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Plongée au Nitrox avec ordi réglé sur air


Recommended Posts

Guest Invité
Déjà la médecine n'étant pas une science exacte alors si on lui complique la vie avec les ADD immérités, où va-t'on... lol...

 

Si on fait un ADD c'est qu'il y a truc qui n'a pas passé.

 

Immérité (notre côté cartésien - toutes les procédures ont été respectées mais ça na pas passé) : ben parce que l'on ne sait pas l'expliquer.

 

Il est clair que si j'ai un ADD immérité j'aimerais bien en connaître les causes.

 

Justement. La désaturation est très certainement régie par des lois physiques et physiologiques à comportement chaotique pas susceptibles à une analyse de causalité directe : ce n'est pas qu'on ne sait pas expliquer, mais qu'il est impossible- même en principe - de connaître les conditions initiales avec assez de précision d'en tirer des conclusions précises.

 

Des fois il faut se contenter des probabilités et accepter qu'à un certain niveau on ne fait pas plus que jeter des dés.

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 211
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Posted Images

Justement. La désaturation est très certainement régie par des lois physiques et physiologiques à comportement chaotique pas susceptibles à une analyse de causalité directe : ce n'est pas qu'on ne sait pas expliquer, mais qu'il est impossible- même en principe - de connaître les conditions initiales avec assez de précision d'en tirer des conclusions précises.

 

Des fois il faut se contenter des probabilités et accepter qu'à un certain niveau on ne fait pas plus que jeter des dés.

C'est bien pour cela que les notices des ordinateurs précisent bien qu'utiliser l'engin dans des plongées avec paliers est fortement déconseillé, et que la responsabilité du fabricant ne devrait pas être recherchée dans ce cas...

Ils faut bien que les avocats servent à quelque chose...

 

Ceci étant, globalement, ça semble plutôt marcher pas mal.

 

Même avec une grande variabilité de plongeurs et de profils de plongée.

 

Je vous laisse donc imaginer les marges qui sont prises par les fabricants.

 

Alors, les deux ou trois minutes de plus ou de moins... :hehe:

 

PS : bien sûr, je ne parle pas des plongées type spéléo trimix à 200 m avec un profil imposé sur 12 heures ou plus... Là, j'estime pour ma part qu'établir une déco sérieuse relève de la magie noire et d'une condition physique à la hauteur. Respect...

Link to comment
Share on other sites

ce n'est pas qu'on ne sait pas expliquer, mais qu'il est impossible- même en principe - de connaître les conditions initiales avec assez de précision d'en tirer des conclusions précises.

 

Pas d'accord. Il est impossible en l'état actuelle des connaissances, mais pas en principe.

On a fait des miracles en physique quantique et on comprend beaucoup de chose, alors même que le principe fondamentale de celle ci repose sur une équation probabiliste.

 

Mais la décompression est à la fois tellement transdisciplinaire, n'a que peu de débouchés commerciaux, que les théoriciens ne s'y intéressent que de loin..... nous laissant avec des algorithmes empirique qui jusque maintenant semblent tout de même bien marcher.

Link to comment
Share on other sites

Alléluia

 

La décompression est une phase mystérieuse de la plongée.

Les conditions de la formation des bulles sont mal connues.

L’apparition des agrégats gazeux, leur taille, leur stabilité dans l’organisme, etc., continuent de faire l’objet de nombreuses études académiques, de même que les mécanismes physiologiques ou physico-chimiques concernant leur élimination.

 

Comme le signale Paigran, (121), on peut invoquer dans l’ADD d’autres facteurs que la simple présence de bulles.

Je suis totalement d’accord avec ce qu’écrit shapeshifter (136) qui résume parfaitement le problème.

 

Cette situation se complique encore par le fait que le comportement de chacun vis-à-vis de la désaturation diffère de celui de son voisin, et évolue dans le temps.

J’étais intervenu sur le Forum sur ce sujet http://plongeur.com/forums/showpost.php?p=1352643&postcount=67

 

Aucun ordinateur, ne peut renseigner sur l’état de saturation d’un plongeur à un instant donné.

N’oublions pas que, sur les 350 accidentés (de moyenne) reçus dans les centres hyperbares pour un ADD en France, plus de 50 % ont suivi les règles de leur moyen de décompression (statistiques FFESSM).

Je trouve malavisé qu’on leur fasse porter la responsabilité de cet événement en les accusant de présenter un facteur aggravant…. (Voir post 135 de Christophe 38).

En cherchant, on en trouvera toujours un, « t’as pas assez bu, t’as trop bu, t’es trop vieux, trop gros, t’as fait des yoyos, ….t’as de beaux yeux…, etc. »

 

Ce jugement à l’emporte-pièce dédouane la communauté et la rassure : il y a une cause objective que l’on peut prétexter.

La réalité est plus simple, même si elle ne plait pas, la faute n’est pas au plongeur mais à notre méconnaissance partielle de la décompression.

 

Il faut que chacun ait à l’esprit que lorsqu’il remonte en réalisant des paliers, il fait un pari, celui que cela va marcher.

 

Je concluais mon intervention, par

« Une décompression réussie est un miracle qui vient de se produire.

Alléluia !

Un ADD est un miracle qui ne s’est pas produit.

C’est ça la réalité de la décompression. »

 

Maintenant, bien entendu, il appartient à chacun de prendre ses risques.

Link to comment
Share on other sites

J’étais intervenu sur le Forum sur ce sujet http://plongeur.com/forums/showpost.php?p=1352643&postcount=67

Si je suis globalement d'accord avec ce dernier post, je m'interroge quand même un peu sur celui que tu signale :

 

Ce qui importe, est de le renseigner sur la nature du phénomène, son origine, son évolution, de lui apprendre comment on utilise un ordinateur, et surtout de lui conseiller de ne pas entrer dans la zone des paliers (quel que soit le matériel utilisé).

Un peu radical, non ?

 

Ceci étant, effectivement, ça peut permettre de (faiblement ?) diminuer le nombre d'ADD...

Link to comment
Share on other sites

@nanobulle: C'est le (bon ?) discours tenu par beaucoup de médecins hyperbares, par les constructeurs d'ordinateurs et par certains organismes/écoles/chapelles qui prônent le NODEC .

« Une décompression réussie est un miracle qui vient de se produire.

Alléluia !

Un ADD est un miracle qui ne s’est pas produit.

C’est ça la réalité de la décompression. »

Merci mon Père ! :froglol:

Link to comment
Share on other sites

N’oublions pas que, sur les 350 accidentés (de moyenne) reçus dans les centres hyperbares pour un ADD en France, plus de 50 % ont suivi les règles de leur moyen de décompression (statistiques FFESSM).

 

Aurais-tu un lien vers ces stats? (J'espere y trouver 2-3 infos de plus, particulièrement en terme de protocole suivi, vitesses de remontée etc)

 

Sinon pour le reste, plutot d'accord, meme si on est quand meme un peu plus éloigné du voodoo que ton post le suggère (à mes yeux).

Link to comment
Share on other sites

+1 avec Dwoopy, le lien de ces statistiques est intéressant.

 

Il faut quand même signaler que la plupart des algorithmes sont "calculés" sur un taux assez précis d'ADD.

 

Est ce que ces statistiques françaises sortent des clous ou non?

Link to comment
Share on other sites

Aurais-tu un lien vers ces stats? (J'espere y trouver 2-3 infos de plus, particulièrement en terme de protocole suivi, vitesses de remontée etc)

 

Sinon pour le reste, plutot d'accord, meme si on est quand meme un peu plus éloigné du voodoo que ton post le suggère (à mes yeux).

http://medical.ffessm.fr/?page_id=1161 pour 2013.

 

Données brutes difficiles à exploiter (on avait discuté de ces problèmes de statistiques sur un autre thread).

 

Pourrait être un bon sujet pour plongeur.com de travailler sur un protocole de collecte de ces données, en s'attachant non pas uniquement aux cartons, mais aussi aux plongées qui se passent sans problème. Mais c'est un vaste sujet...

Link to comment
Share on other sites

En ce qui me concerne, j'ai fait une fois l'inverse (plongée à l'air avec paliers sur un ordo réglé sur 32 %) et ça, c'est pas bon du tout.

Bienvenu sur le forum Gabriel31 et merci pour ce partage !

Quand t'en étais-tu aperçu? Comment as-tu géré ?

Expérience intéressante !

Link to comment
Share on other sites

@LC30. Merci pour le lien. J avais vaguement suivit cette millionième discussion stupide sur PADI/2F:demon:.

 

Par les clous, je voulais dire ceci: Bühlmann et d'autres sont arrivés à des courbes qui donnent un pourcentage d'ADD pour des profils bien précis, je ne me souviens plus des chiffres. Par contre, j'ai déjà lu une fréquence d'ADD pour des plongées en deça de la NDL de l'ordre de 0.002%.

 

Ben, je vois que le bon CCR a été plus rapide que moi :).

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Dernières Discussions

  • Similar Topics

    • 10
      @berny Welcomed....   Je me fesais la reflexion de ce que faisais les BP...   Je fréquente d'autres disciplines, où, au final, les clubs de formation ne sont constitués que de BPJEPS, voire d'animateurs dans la discipline. Y compris à la direction technique et sportive, et même présidents de commission dans les comités regionaux fédéraux.   En plongée (voire en général), de ce que je me mémorise, les BP sont des guides, les DE des enseignants, éducateurs sportifs, e
    • 28
      Salut la compagnie,   J'aimerais débarrasser ma S80 de son auto-collant Nitrox, vu qu'elle ne va plus contenir que de l'air.   Or, je ne sais pas pourquoi, ce sticker est particulièrement résistant. Aucun des trucs que j'utilise habituellement dans ces cas là ne marchent (sèche-cheveux, dissolvant à vernis à ongles...). C'est un autocollant acheté en Allemagne via Ebay, il y a un bail et franchement, la Deutsche Qualität ne m'impressionne pas, mais m'en schtroumpfe passableme
    • 2,523
      ce fil est un sujet collectif. Il a pour but de renseigner succinctement tous ceux qui veulent connaitre au jour le jour les conditions de plongée en Méditerranée Si la modération souhaite bouger ce sujet, no pb, je l'ai mis là sans chercher à le mettre ailleurs. je propose d'indiquer: le lieu de plongée, la date, le site, les conditions de soleil et de vent, et les températures en surface et au fond. si vous avez d'autres idées, ne vous génez pas. merci.
    • 3
      Je vous mets le message venant du Codep 83 via Facebook   Bonjour : FOP Nous cherchons sur l'aire Toulonnaise et Marseillaise des plongeurs ayant un FOP diagnostiqué après un accident de plongée pour participer à une étude concernant un dispositif médical en cours de validation permettant un diagnostic rapide non invasif et peu onéreux de FOP. Il s'agit de valider la concordance avec les autres moyens diagnostics sur un nombre limité de personnes. Si la confirmation de la concorda
    • 81
      Bonjour  Besoin de vos avis, que pensez vous de ce profil de plongée ?
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.