Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Plongée au Nitrox avec ordi réglé sur air


    Recommended Posts

    Malheureusement, je ne plonge Nitrox que lorsqu'il est disponible. Et ce n'est pas assez souvent à mon goût.

     

    Lorsque c'est arrivé, mon "ressenti" était que j'étais généralement plus en forme après la plongée qu'avant. Consommation abaissée.

     

    Dans ce cas, me retrouvant systématiquement en palanquée mixte nx/air (certains ne voulant pas sortir un sous de plus), je laissais l'ordi sur air, car nous allions faire la même plongée, voir les mêmes sur la journée. Mais il est vrai que je me suis déjà posé la question de la cohérence en cas de pépin et de remise de l'ordi au secours.

     

    Depuis, j'ai la très nette impression qu'en cas de caisson, les médecins, lorsqu'ils en disposent, ont une fâcheuse habitude de faire sans l'ordi du plongeur. En gros seuls les paramètres de profondeur et durée de plongée les intéressent. Ils mettent alors en place une prise en charge qui sera fonction de leur protocole. Dans ce cas, la cohérence ci-dessus n'a plus d'intérêt pour cette prise en charge.

     

    Depuis cette réflexion, en cas de palanquée mixte, je continue à rester sur air. Je bénéficie donc de la sur-oxygénation, sans impact sur les paliers. De toute façon, j'aime l'eau. Donc quelques minutes de plus ... c'est toujours cela de pris.

    Link to comment
    Share on other sites

    • Replies 211
    • Created
    • Last Reply

    Top Posters In This Topic

    Top Posters In This Topic

    Posted Images

    Guest Invité

    Tous les plongeurs en recycleur au moins jusqu'à 40 m.

    Ont ils leurs instruments reglés sur air ???

     

    Le cas est largement différent par rapport au CO. Les ordinateurs sont reglés pour une ppo2 constante

    Link to comment
    Share on other sites

    Depuis, j'ai la très nette impression qu'en cas de caisson, les médecins, lorsqu'ils en disposent, ont une fâcheuse habitude de faire sans l'ordi du plongeur. En gros seuls les paramètres de profondeur et durée de plongée les intéressent. Ils mettent alors en place une prise en charge qui sera fonction de leur protocole. Dans ce cas, la cohérence ci-dessus n'a plus d'intérêt pour cette prise en charge.

     

    Depuis cette réflexion, en cas de palanquée mixte, je continue à rester sur air. Je bénéficie donc de la sur-oxygénation, sans impact sur les paliers. De toute façon, j'aime l'eau. Donc quelques minutes de plus ... c'est toujours cela de pris.

     

     

    Pas d'accord.

    qu'appelle tu un pépin ????

    imagine tu es au nitrox avec ordi réglé à l'air.

    Ton binôme est à l'air.

    pour une raison X ou Y, vous n'aboutissez pas à la fin des paliers.

    Ton binôme mérite un caisson. mais toi ? ca se trouve, tu avais fini tes paliers, et donc tu n'as pas besoin de prise en charge. mais ca tu ne le sais pas. tu vie donc dans l'angoisse, et tu te fais prendre en charge.... pour rien.

     

    Perso, j'ai 2 ordi, avec 3 réglages de GF différents (un légèrement conservateur, un considéré comme standard, et un plutôt permissif), pour qu'en cas de pépins, je puisse me situer dans différents cas de réchappe si je dois absolument écourter les paliers.

     

    Pour moi, IL FAUT TOUJOURS CONNAITRE SA DECO SELON SON GAZ.

    et c'est pas négociable.

    Si on veut plus de sécurité, on durcit l'ordi.

    Link to comment
    Share on other sites

    Le cas est largement différent par rapport au CO. Les ordinateurs sont reglés pour une ppo2 constante

     

    certes mais qu'est ce qui empecherait un recycleux de plonger avec un ordi "air" ?? alors qu'il respire toujours un mélange optimisé :)

     

    et, cela lui apporterait quoi, comme bénéfice ??? :hehe:

    Link to comment
    Share on other sites

    certes mais qu'est ce qui empecherait un recycleux de plonger avec un ordi "air" ?? alors qu'il respire toujours un mélange optimisé :)

     

    et, cela lui apporterait quoi, comme bénéfice ??? :hehe:

     

    Le problème ne situerai plus au niveau de la décompression, mais plutôt au niveau de l'hyperoxie et de l'horloge CNS.

     

    Pour ma part, je plonge toujours au nitrox, avec des plongeurs qui ne plongent qu'à l'air. J'ai 1 ordi règlé sur le bon mélange, et l'autre sur l'air. Comme c'est souvent moi le GP, je sais toujours +ou- où en sont mes binomes à propos de leur palier.

     

    Mika

    Link to comment
    Share on other sites

    Le problème ne situerai plus au niveau de la décompression, mais plutôt au niveau de l'hyperoxie et de l'horloge CNS.

     

    Pour ma part, je plonge toujours au nitrox, avec des plongeurs qui ne plongent qu'à l'air. J'ai 1 ordi règlé sur le bon mélange, et l'autre sur l'air. Comme c'est souvent moi le GP, je sais toujours +ou- où en sont mes binomes à propos de leur palier.

     

    Mika

     

     

    re

     

    la question de départ, au post 1, c'est que certains preferent plonger nitrox avec un ordi reglé sur air..(dixit un instructeur US).

    En caricaturant, en poussant le trait, je demande donc pourquoi les recycleux ne plongent pas avec un ordi reglé sur l'air...

     

    dans la question de départ, on ne parle pas de la MOD ; de toutes les manieres, la MOD, en recycleur.... : on considere qu'en dessous de 40 m, il faut mettre de l'hélium..

    donc, la machine injectera toujours le bon gaz, au moins jusqu'à 40 m.

     

    quant au CNS, c'est gentil mais tres, tres théorique ; il y a des liens sur le forum, de plongées avec des centaines voire des milliers de % de CNS...

    bref, il y a de la place pour quelques points de CNS ;)

     

     

     

    je plonge souvent avec un binome recycleux ;

    je n'ai pas reglé un de mes ordis avec une pp02 constante et l'autre à l'air alors que je suis au nitrox....

    j'ai 2 ordis reglés sur le gaz que je respire : simplement, un des deux est ma réchappe ; il est un poil plus permissif et l'autre un poil plus sécuritaire.

    Si je dois sortir plus vite, je sais au moins quelle est la déco minimale à realiser...

     

     

    quant aux binomes, en principe, lors du briefing, on regle tout ça : avertir à 100 bars, niveau de la pression qui détermine la fin de plongée et durée soit de la remontée, soit du palier, qui détermine aussi la fin de remontée.

     

    rien n'empeche de se checker de temps en temps, mais, chacun est responsable :top:

    Link to comment
    Share on other sites

    Pour le recycleur on affiche sur la machine APD le diluant si c'est de l'air on lui affiche air et pas Nitrox c'est l'appareil qui fourni le nitrox à 0.7 jusqu 'a une profondeur X et après du 1.3 :bravo:

    Pour moi après 40 c'est Trimix comme diluant.

    Link to comment
    Share on other sites

    Dites les copains vous allez pas repartir à nous bassiner avec les recycleurs et les ppo2 constantes, l'hélium etc... Ce n'est pas le sujet !

     

    Je trouvais intéressant le "ressenti" des plongeurs concernés comme CMDC (pour une fois que je comprends ce qu'il dit ! : :hehe: ).

    Pour ma part je n'ai jamais ressenti de differences, ni en melange fond ni en deco O2 100%.

     

    Perso les seules fois ou je me suis senti "réellement" moins fatigué c'est lors de plongée longue à l'air (entre 70 et 90 min, prof 40-45 mètres) pendant lesquelles j'ai fait des paliers à mi-profondeur et où j'ai trainé longtemps (20-30 minutes) entre 3 et 7 mètres pour vider les blocs.

     

    Apres c'est difficile de tirer des conclusions la fatigue post plongée peut dépendre de tellement de facteurs...

    Link to comment
    Share on other sites

    Dites les copains vous allez pas repartir à nous bassiner avec les recycleurs et les ppo2 constantes, l'hélium etc... Ce n'est pas le sujet !

    Et si on demandait une salle "non-pros", pour éviter qu'ils nous polluent avec leurs grandes connaissances ?

    Naturellement, l'accès en serait interdit aux pros ! :froglol:

    Link to comment
    Share on other sites

    Guest Invité
    certes mais qu'est ce qui empecherait un recycleux de plonger avec un ordi "air" ?? alors qu'il respire toujours un mélange optimisé :)

     

    Dans ce l'ordinateur lui sert de timer et de profondimètre :-) c'est de cette manière que j'utilise encore "mon petit gris" que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaîtres

    Link to comment
    Share on other sites

    Guest Invité
    Le problème ne situerai plus au niveau de la décompression, mais plutôt au niveau de l'hyperoxie et de l'horloge CNS.

    Mika

     

    Pour une plongée loisir cad avec un Nitrox 32 ou 36 en limitant la ppO2 à 1,4 bar (recommandé par DAN en mélange fond) le CNS augmente de 0,65% par minute donc il te faudra 115 minutes avant d'être à 75% la bouteille sera vide depuis longtemps :-)

     

    En loisir le max pour une plongée normale c'est 40% et 50% pour une "grosse" plongée

     

    Et tu sait que le CNS est divisé par deux par 90 minutes d'intervalles ... donc à la louche tu peux facilement estimé le cns par un simple calcul mental

     

    Donc ne te casse pas la tête avec le cns

    Link to comment
    Share on other sites

    Comme je suis très conne, je ne me pose pas ce genre de question. Mon ordinateur est réglé en fonction de ce qu'il y a dans mon bloc et je fais les paliers de mes binôme à l'air au nom du respect de la cohérence de la palanquée.

     

    Et tout va bien merci :D

    Link to comment
    Share on other sites

    Comme je suis très conne, je ne me pose pas ce genre de question. Mon ordinateur est réglé en fonction de ce qu'il y a dans mon bloc et je fais les paliers de mes binôme à l'air au nom du respect de la cohérence de la palanquée.

     

    Et tout va bien merci :D

     

    :+1:

     

    et c'est plus simple :)

    Link to comment
    Share on other sites

    La question que je me suis toujours posée face à ces personnes qui laissent leur ordi réglé sur l'air en respirant un Nx sous prétexte d'augmenter leur "sécurité", c'est : Que font ils lorsqu'ils respirent de l'air ? Ils appliquent un réglage spécifique sur leur ordi ? Reste t'il simplement réglé sur air (comme lorsqu'ils respirent un Nx) ?

     

    Si l'un de ses adeptes avaient une réponse pour m'éclairer, elle serait la bienvenue car j'avoue avoir du mal à comprendre.

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    • Dernières Discussions

    • Similar Topics

      • 57
        Bonjour,   Comme le souligne @alofi sur un autre fil :     À partir de quand commencez-vous à initier, voir former vos élèves ou plongeurs à l'utilisation d'un ordinateur de plongée ?   Es-ce réservé selon vous aux plongeurs autonomes, non encadrés ? Proposez-vous une ou plusieurs plongées de formation ? Une formation théorique au calme ou à chaud avec les ordis au poignet ? dans les différents modes et conditions ?   Au plaisir de lire vo
      • 8
        Bonsoir,   J'ai enfin décidé de laisser tomber ma torche à ampoule qui n'éclaire rien.   N'y connaissant rien en matière de lumens, auriez-vous un avis sur les produits en vente chez segitek (chez qui je m'équipe en grande partie): https://www.segytek.com/materiels/lampe-phare/lampes/lampes-dive-rite.html   Le modèle de 3500 lumens n'est-ce pas too much pour de la plongée loisir ?   J'ai egalement repéré la d710 de orcatorch. https://www.tradeinn
      • 5
        Bonjour, je cherche de l'aide, je m'explique, mon fils de 14ans pratique la plongée depuis 3 ans. Le problème c'est que lorsque il descend, à partir de 3 mètres, il ressent des douleurs aux oreilles , malgré qu'il fasse correctement le vassalva. Chaque plongée avec le club peut lui provoquer des otites,  on a essayé plusieurs façons pour d'essayer de descendre, mais à chaque fois c'est un échec. Pour lui la plongée est plus qu'un loisir, c'est une passion et en plus il voudrait en faire son méti
      • 16
        Ça vous dit de plonger dans le "Cantales" ?   Quésako Cantales ?   Il s’agit du lac de St Etienne Cantales, une quinzaine de km à l’ouest d’Aurillac ; il se termine par un barrage avec une centrale hydroélectrique.   Ça fait un certain temps que je me balade régulièrement dans la région, en vacances et je n’avais jamais vu de plongeurs sur le site ; le post d’un forumeur du coin de Brive (ou Tulle ?) m’ayant interpelé, je me suis attelé à la recherche de ce qu’on pouvait bien y faire.
      • 1
        Une bonne vidéo de vulgarisation: https://www.youtube.com/watch?v=gH-WR3K13jM Pour ceux qui ne maitrisent pas l'anglais, vous pouvez utiliser la traduction automatique de youtube qui fonctionne plutôt pas mal (elle merde un peu sur les nom propre).
    ×
    ×
    • Create New...

    Bonjour,

     

    logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

     

    L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

    Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.