Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Détecteur co2 AP Diving


    Messages recommandés

    Salut Brochet

     

    Tu peux nous en dire un peu plus ? J'envisage serieusement de passer au recycleur et c'est vraiment le genre de retour d'experience qui m'intéresse.

     

    A+

     

    :biere:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 48
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Salut Brochet

     

    Tu peux nous en dire un peu plus ? J'envisage serieusement de passer au recycleur et c'est vraiment le genre de retour d'experience qui m'intéresse.

     

    A+

     

    :biere:

     

    :+1:

    ce qui aurait été intéressant avec les 3 cas rapportés au dessus c'est de savoir comment se serait comporté le capteur de CO2 et s'il vous aurait fait sortir de la boucle avant que vous ne le fassiez de vous même...

    Bon, ben Smirfrank, il ne te reste plus qu'à expérimenter et à nous dire (sans truc grave hein !)... D'ailleurs, ça peut s'expérimenter en sécurité au sec ça ?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Peux-être que le capteur de CO2 m'aurait avertie avant ou pas.

    Je pense que le capteur aurait pu, en effet, confirmer tes impressions. Tout dépend de la sensibilité des réglages dudit capteur. Mais ta machine interne a bien joué son rôle et t'a averti du problème.

    D'ailleurs en ce qui concerne le capteur, au début APD avait revu la sensibilité du réglage car il avait un peu tendance à se déclencher pour un oui ou un non.

     

    Notre souci, à nous humain, est que notre corps est une belle machine qui sait nous prévenir de bien des choses mais que malheureusement nous n'avons, bien souvent, pas suffisamment appris à écouter. En des temps reculés nous étions certainement plus affuté pour détecter la moindre anomalie mais au cours de l'évolution nos sens se sont émoussés, voire disparus au profil de la technologie.

    Il faudrait peut-être intégrer à notre enseignement de base, dès le plus jeune âge, l'apprentissage de son propre corps !

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bon, ben Smirfrank, il ne te reste plus qu'à expérimenter et à nous dire (sans truc grave hein !)... D'ailleurs, ça peut s'expérimenter en sécurité au sec ça ?

    Oui cela peut se faire au sec et facilement. Il suffit d'enlever le joint du canister.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    La position assise est l'idéale car avec un peu de chance tu vas tourner de l'oeil et t'évanouir et tu perdras certainement l'embout dans la foulée.Ce qui te sauvera la vie.

    Tu vois, le système est même conçu pour ta sécurité !!!!

    Dis merci à M. APD !

     

    Ceci dit, non, tu te t'évanouiras pas car l'alarme va se déclencher avant. Du moins on l'espère car c'est le but de la manip. Tester si le capteur détecte la montée de CO2 avant de tomber dans les pommes.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Hé oui écouter son corps pas évident pour tous !!! En ayant passé une bonne nuit, je pense que j'avais déjà des signes avant les 40,mais pas su les écouter.

    Demain matin c'est repartie pour une dive en ayant contrôlé d'avantage la mise en place des joints. Mais on est jamais à l'abri de problème.

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    je pense que j'avais déjà des signes avant les 40,mais pas su les écouter.

     

    Si tu les as ressenti c'est que tu es un minimum à l'écoute. Le plus dur, dans ce cas, est de se dire j'arrête la descente. Mais il y a de fortes chances que si l'alerte n'a pas été suffisamment violente (sauf si tu es sur une alerte connue et dont tu connais, par expérience, la suite) la majorité des plongeurs continueront tout de même. Je pense que l'important est d'abord d'avoir conscience qu'un évènement anormal vient de se produire et de ne pas l'ignorer afin de redoubler de vigilance pour opérer un repli stratégique immédiat à la moindre complication (en espérant qu'il y ait un second signal annonciateur).

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • 2 months later...

    Petit rapport d'étape sur le détecteur CO2 : j'ai fait une vingtaine de plongée sur mon recycleur, avec environ 12 heures au total de plongée. Aucune alarme ou fausse alarme de la part du détecteur.

    Juste une péripétie la dernière plongée, au moment de la descente (à - 9/min), j'arrive à 10m et là alarme CO2 (à 40 secondes de plongée), je stoppe la descente à 12 m, remonte de 1 m et l'alarme s'arrête (à 1min 31 sec, 50 secondes d'alarme). Je n'ai pas d'explication sur cette alarme : ma chaux était neuve, on a ensuite fait une plongée normale et le capteur ne s'est pas réveillé.

    Par prudence, j'ai tout de même changé le déssicateur qui avait donc 12 h (préconisation de AP, changement tous les 20 h).

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Par prudence, j'ai tout de même changé le déssicateur qui avait donc 12 h (préconisation de AP, changement tous les 20 h).

    Je ne me suis pas penché sur ce capteur mais j'apprends qu'il y a un dessiccateur !!!

    Encore un truc de plus à changer.

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Aucune alarme ou fausse alarme mais une péripétie qui ressemble à une fausse alarme non ?

     

    Et bien oui et non...en fait je ne sais pas. c'était à la descente, et ça n'a duré que 50 secondes. Y-avait-il du CO2 dans la boucle (j'ai fait comme toujours une prérespiration de quelques minutes) et le fait de descendre peut être un peu vite a provoqué l'alarme à 10 m ?

    C'est effectivement peut être une fausse alarme. Mystère.

     

    Le déssicateur est là, justement, pour éviter que le capteur ne soit perturbé par la vapeur d'eau ; il est à changer tous les 20 heures de plongée.

     

    557776Capturede769cran20171113a768090212.png

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • 7 months later...

     

    Petit rapport d'étape sur les aventures du capteur CO2 chez AP Diving : j'ai donc fait 28 h de plongée avec ma machine. Pas de remarque particulière sur le capteur, qui s'est manifesté à deux reprises, sans que je puisse vraiment dire qu'il s'agit d'une fausse alarme en plongée :

     

    - Une première fois à la descente en début de plongée (voir ci-dessus) et l'alarme ne s'est ensuite plus reproduite,

     

    - Une seconde fois au moment de la pré-respiration avec une chaux neuve. Je n'ai pas plus compris pourquoi, surement, je pense, en raison d'une pré-respiration trop rapide (j'étais pressé d'aller à l'eau !) et il est donc probable que j'ai envoyé plein de CO2 dans la figure du capteur qui a exprimé son mécontentement.

     

    A part ces deux anecdotes, RAS concernant ce capteur.

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...