Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Faux poumons, dorsaux ou d'epaules ?


    Recommended Posts

    Etant toujours en phase de réflexion sur le recycleur, j'aimerais avoir l'avis des utilisateurs d'inspi sur ces 2 configs, avantages et inconvenients.

    Si certains ont pratiques les deux, qu'est ce qui a fait la difference pour eux ? :captain:

     

    A+

     

    :biere:

    Link to comment
    Share on other sites

    • Replies 60
    • Created
    • Last Reply

    Top Posters In This Topic

    Sur le prochain, qui ne sera pas un inspi, j'ai opté pour les faux poumons dorsaux.

    Coté confort respiratoire, à priori le top c'est en frontal.

    Moi le top je m'en fous et ça me gonfle d'avoir 2 machins devant ( ce qui est purement subjectif, car il y a un paquet de bon plongeur qui en ont devant (inspi/meg/hammerhead) et que ça n'a pas l'air de déranger le moins du monde.

    Le seul essai que j'ai fait avec une version sur les épaules (ots) je n'avais pas était emballé (mais ils étaient très mal réglés.)

    Link to comment
    Share on other sites

    Avantage des faux poumons d'épaules:

    - pas sensibles aux entrées d'eau et peuvent être vidés en immersion. Boucle difficile voire impossible à noyer, il suffit de rester le plus possible vertical.

    - inflateurs manuels faciles d'accès et permet d'alimenter facilement de l'extérieur en O2 et diluant.

    - on peut agir directement dessus (appuyer) ils sont directement accessibles, y compris une purge de surpression.

    - ventilation facilité par rapport aux dorsaux

    - facilité d'entretien/rinçage

    Inconvénients:

    - si ils sont à la bonne taille pas de gêne ou très très peu, liée à leur position, sinon gêne possible, notamment si ils sont trop grands. Dans ce cas les inflateurs manuels seront mal positionnés aussi...

    Avantages des dorsaux:

    - "rien devant" (!)

    Inconvénients:

    - une fois l'eau dedans, impossible d'intervenir dessus pour les vider. Boucle noyée plus rapidement.

    - pas de purge de surpression accessible (donc rinçage par expiration nasale uniquement, à l'ancienne)

    - inflateurs manuels avec déports (tuyaux en plus) ou une espèce de "clarinette" comme sur le rEvo: possibilité en plus de se tromper de bouton (pas dans le champs de vision).

     

    Ceci ne fait que refléter mon opinion personnelle et n'a pas vocation à être une vérité universelle gravée dans le marbre.

    Pour ma part je resterai en faux poumons d'épaule.

     

    Si par miracle on pouvait un jour avoir ces faux poumons en "shark skin" (j'ai vu ça sur un Megalodon il me semble) et amovibles, sans avoir à les fabriquer soi-même: ça serait génial

    Link to comment
    Share on other sites

    Pour la clarinette revo pour l'utiliser très régulièrement, mêmes sans la regarder tu sais ce tu injectes (elle est vraiment super), pour les autres jj/hammerhead/ optima ect un inflateur à gauche & un à droite, donc il n'y a pas d’ambiguïté.

    Les dorsaux ca se purge (un peut plus compliqué et encore) sauf pour le revo.

    La purge de surpression ce n'est pas pire qu'une wings (mais je reste un adepte des fuites à la lunette)

    Link to comment
    Share on other sites

    Les dorsaux ca se purge (un peut plus compliqué et encore) sauf pour le revo.

    La purge de surpression ce n'est pas pire qu'une wings (mais je reste un adepte des fuites à la lunette)

    Je pense qu'Humuhumu parlait spécifiquement des FP dorsaux des Inspi (modèle que je ne connais pas). Car effectivement, ceux du JJ se purgent (vidage et/ou rinçage) sans problème grâce à la "purge rapide" qui équipe le "fp expiratoire".

    Link to comment
    Share on other sites

    Idem pour le hammerhead.

    @cmdc un recycleurs est composé de 3 partis :

    Un embout avec des tuyaux annelés , une cartouche de chau pour filtrer le gaz expiré et retenir le co2 et un ( ou 2) faux poumons qui vont stocker le gaz expiré avant que tu l'inspire de nouveau. La position de ce faux poumon va grandement jouer sur le travail respiratoire que devra fournir le plongeur. De plus certain faux poumon tolère mal que l'on s'écarte du position donné.(plongeur vertical ou sur le dos par exemple)

    Link to comment
    Share on other sites

    le problème des faux-poumons c'est que ceux qui en ont des dorsaux trouvent ça génial et ne voudraient en changer pour rien au monde et ceux qui en ont des ventraux ont le même point de vue...

    le problème, c'est ceux qui sont passé d'un système à l'autre... spamafote.gif

    Link to comment
    Share on other sites

    Je trouve qu'en config CCR on a toujours pas mal de truc devant donc mieux vaut éviter d'avoir des faux poumons en plus.

    Sur mon sentinel en frame je peux soit les mettre devant soit derrière (en fait d'après la notice il faut les mettre devant ou plutôt sur les épaules). Mais il sont systématiquement derrière.

     

    Une photo prise ce WE de ma config CCR :

     

    161005015837713715.jpg

    Link to comment
    Share on other sites

    J'avais des FP d'épaule, et moi qui adorais la wing pour le côté bien dégagé devant, j'ai eu du mal à m'y faire. Le prochain sera en dorsal, j'ai vu sur un copain ce que ça donnait et je préfère largement, je déteste avoir du bordel devant.

    Link to comment
    Share on other sites

    • 2 weeks later...
    le problème des faux-poumons c'est que ceux qui en ont des dorsaux trouvent ça génial et ne voudraient en changer pour rien au monde et ceux qui en ont des ventraux ont le même point de vue...

    le problème, c'est ceux qui sont passé d'un système à l'autre... spamafote.gif

     

    On m'appelle !!!

    Et bien comment dire s'il faut plonger avec des frontaux je vais le faire mais si j'ai le choix c'est dorsaux.

    Les seuls qui vont trouver les frontaux préférables sont ceux qui ne savent pas contrôler leur volume pulmonaire (minimal loop) ou ceux qui n'ont jamais essayé des dorsaux (je parle pour les INSPI).

    Link to comment
    Share on other sites

    Et bien comment dire s'il faut plonger avec des frontaux je vais le faire mais si j'ai le choix c'est dorsaux.

    Les seuls qui vont trouver les frontaux préférables sont ceux qui ne savent pas contrôler leur volume pulmonaire (minimal loop) ou ceux qui n'ont jamais essayé des dorsaux (je parle pour les INSPI).

    Je n'ai vu aucune différence ni difficulté particulière pour contrôler le volume avec les dorsaux !

    C'est donc plutôt une question de choix. Soit c'est la ventile facile quelque soit la position soit c'est le buste dégagé. Il est vrai qu'avec tout le bazar que l'on se promène le second point fait bien souvent l’unanimité. Et de plus la position dorsale n'est pas la plus usité en plongée. Pour dormir au palier :zzz: sous le parachute c'est différent :hehe: .

    En conclusion, pour le prochain Inspi il y a de fortes chances de passage aux dorsaux mais il n'y a pas urgence.

    Link to comment
    Share on other sites

    j'ai vu sur un copain ce que ça donnait et je préfère largement, je déteste avoir du bordel devant.

    Tu as bien raison. Je ne supporte également pas d'avoir un bordel imposé devant 8( . C'est pour cette raison que je vais passer aux poumons dorsaux afin de pouvoir y caser mon bazar personnel :tromaran: . Cela sera toujours le bordel mais, au moins, cette fois se sera moi qui le mettrais. Au final cela fera peut être un peu moins de bazar :top: . Du moins je l'espère :confus: .

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    • Dernières Discussions

    • Similar Topics

      • 13
        Malheureusement les Maldives commence un jeux dangereux avec les touristes. La mode est de faire tester des touristes au retour (alors que pour la France c’est pas demandé) et de produire des faux tests positifs ! (Un manager d’un hôtel pour 40aines là aussi affirmer).   Je pars samedi sur place pour moi, et très clairement quand je vois ce qui se passe j’avoue que ça fait peur, et si j’avais su en juin 2020 je n’aurais pas acheté le voyage (encore moins au vu de ces arnaques..)  
      • 4
        Alors qu'on s'écharpe sur les vaccins ailleurs 🙂 , d'autres bossent sur comment soigner les malades atteints de cette pathologie. Le poumon est un organe auquel les plongeurs sont très attentifs. Une première vient d'avoir lieu en France par greffe des poumons.   Première greffe de poumons en France C'est un cas extrêmement rare, il n'y en a eu que 20 à travers le monde : un Français a nécessité une greffe des deux poumons pour survivre au Covid-19. Il vit grâce aux p
      • 4
        Je suis presbyte, correction terrestre +2,5, idem pour mon masque.   Pas de problème particulier mais j'ai néanmoins une question par rapport à des "on dit".   Certains disent qu'avec une correction terrestre de +2,5, l'idéal serait d'avoir des verres correcteurs pour le masque de +3 voire +3,5   Vrai ou faux ?          
      • 4
        Elle est moins importante chez la femme, ce qui fait qu'en principe elles consommes moins ça tous les plongeurs le savent. Les méchants disent même que si elles ont moins d'air c'est qu'elles ont un petit cerveau qui n'a pas besoin d'être ventilé! Cependant ce que l'on appréhende moins c'est la capacité de nos poumons a garder même après une longue expiration une quantité d'air résiduelle! ce fait est trés important notamment l'or de l'exercice de la RSE (remontée sur expiration) La quantité
      • 32
        Lu sur "Info santé"   recherche effectuée par le Pr Richard Beasley (Medical Research Institute, Nouvelle-Zélande).   http://www.destinationsante.com/fr_depeche.php?id_rubrique=126&id_article=22662&cat=1
    ×
    ×
    • Create New...