Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Buddy watcher: pas mal !


    Messages recommandés

    il y a deux trucs entièrement gratuits pour ça : le briefing et les yeux...;)

     

    j'imagine l'encadrant/guide qui mate déjà ses troupes plus l'écran (géant) de son ordi... si tant est qu'il ait un crédit d'équipement extensible...

     

    Salut Wreck,

     

    Je ne connais pas les plongeurs que tu encadres (si tu encadres) mais tôt ou tard tu tombes sur un "phénomène" qui en l'espace d'un quart de seconde se barre. et la avec une visi de 2/3 m... t'es mort....enfin tu pries en remontant en surface que tu vas retrouver le "fugitif" en surface.

     

    2 fois cette saisons des "collègues" ont bien flippé cette été... et sérieusement par des visis comme on a dans nos gravières, un moyen de localiser même sans visi tes "brebis" ne serait pas mauvais pour la sécurité.

     

    Et ne t'inquiète pas j'ecoute les briefings et je n'ai pas le nez collé a mon ordi... je parle d'un moyen "technologique" afin de tenter de rattraper une situation qui se dégrade, qui peux se terminer en accident...

     

    Je ne sais pas si tu as déjà utilisé un ARVA mais sache que tu le porte sur toi et tu l'oublies ... jusqu'au moment ou il te servira a sauver quelqu'un ou que quelqu'un puisse te sauver/retrouver....

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 77
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Sauf erreur de ma part (je ne connais pas tous les matériels), la distance de récupération des données de pression de plusieurs sondes sur un même ordi est très limitée (3 à 4m si je ne m'abuse). Ce qui est parfait lors des paliers (par ex.) mais n'a plus aucun intérêt une fois en mode exploration au fond...

    Il serait donc illusoire de penser pouvoir utiliser efficacement cette technologie pour interpeller son binôme, où qu'il soit.

     

    Un autre point technique celui-là: la transmission des ondes sous l'eau demande beaucoup plus d'énergie que dans l'air et est encore plus aléatoire.

    La distance d'émission (en mètres) ne pourrait donc être réglée de manière fiable.

    De plus, la transmission sous l'eau sur de "longues" distances consommerait énormément d'énergie et il faudrait recharger le bouzin très souvent!

     

    Un appareil de ce style est donc à mon sens (comme cité un peu au dessus) réservé à 2 binômes plongeant ensemble souvent...

     

     

    La doc du lynx indique localiser le binome dans un rayon de 100m.

    Meme a 50m je suis preneur si cela fonctionne. en fonction des endroit tu passes a coté de qlq1 a 2 m et tu ne le verras pas.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    STOPPPPPP svp.

     

    Je ne demande pas un outils pour faire mon job a ma place. Mais une aide pour le cas ou.

     

    Vous n'allez pas me faire croire que vous n'avez JAMAIS perdu votre binôme ou un membre de votre palanquée.

     

    Mon raisonnement est le suivant: Comme nous avons déjà un ordi au poignet qui fait plein de chose et qui est susceptible d'en faire encore un peu plus, pourquoi ne pas ajouter une fonction "ARVA sous-marin" pour le jour ou...

     

    Pas plus tard que hier j'ai vu une palanquée remonter en surface a 50m du bord (en gravière) Les 2 membres de la palanquée redescendent histoire de revenir au bord. J'avoue ne pas avoir tout compris en voyant les bulles se séparer avant de revoir 2 tètes distantes de bien 50 m. Ben le prepa N3 en redescendant a 2/3 m a simplement bifurqué a 90 ° (pourquoi ??? allez savoir :() le MF1 a été surpris et sa réflexion fut simple ... il y a du boulot pour le N3....

    J'ose même pas imaginer la perte de l'élève dans la zone des 40 a Kürzell ou la GDF.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Ce matos peut déclarer forfait (les piles n'ont pas une durée de vie infinie) ; le binome peut tourner de l'oeil, faire un malaise sans avoir eu le temps d'appuyer sur le bouton..

     

    Justement le binôme peut tourner de l'œil (et disparaître de la vu de l autre) c'est bien pour cela que l'autre pourra le retrouver avec la fonction "ARVA"

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    STOPPPPPP svp.

     

    Je ne demande pas un outils pour faire mon job a ma place. Mais une aide pour le cas ou.

     

    Vous n'allez pas me faire croire que vous n'avez JAMAIS perdu votre binôme ou un membre de votre palanquée.

     

    Mon raisonnement est le suivant: Comme nous avons déjà un ordi au poignet qui fait plein de chose et qui est susceptible d'en faire encore un peu plus, pourquoi ne pas ajouter une fonction "ARVA sous-marin" pour le jour ou...

     

    Pas plus tard que hier j'ai vu une palanquée remonter en surface a 50m du bord (en gravière) Les 2 membres de la palanquée redescendent histoire de revenir au bord. J'avoue ne pas avoir tout compris en voyant les bulles se séparer avant de revoir 2 tètes distantes de bien 50 m. Ben le prepa N3 en redescendant a 2/3 m a simplement bifurqué a 90 ° (pourquoi ??? allez savoir :() le MF1 a été surpris et sa réflexion fut simple ... il y a du boulot pour le N3....

    J'ose même pas imaginer la perte de l'élève dans la zone des 40 a Kürzell ou la GDF.

     

     

    re

     

    je ne rale pas :biere:

    j'essaie de voir les choses autrement, pour que les désagréments ne se produisent pas :rougi:

     

    donc, pas de visi, chez moi, c'est palanquée de 2, de 3 si les deux autres sont bons (j'ai plongé sur une épave à 40 avec 2 binomes : nous étions cote à cote (à se toucher) et la visi était tellement mauvaise que je ne voyais pas le 3° ; je distinguais à peine son éclairage.

     

    J'ai plongé sur une autre épave (le morutier) à 55 m avec un moniteur ; à partir de 50-51 m, nous étions dans le noir ; il devait me tenir pour ne pas me perdre (à cause de la vase en suspension).

    Nous nous en sommes tenus aux parametres fixés (12 minutes fond) (le but était de placer le lest de la balise sur l'épave pour les autres palanquées ; nous n'avons pas trouvé l'épave et tout le monde nous a pris pour des nuls, totalement narcosés et pas capable de trouver le fond ; les 4 autres palanquées ont vu, ensuite, que nous n'exagerions pas).

     

     

    Bref, si les conditions de visi sont mauvaises, passer à des binomes (pas de palanquée de 3, et encore moins de 4).

    se tenir, si on doit traverser une zone pourrie..

     

    mais le grelot ne nous fera jamais retrouver un binome avec une visi de zero

     

     

    en l’occurrence, dans l'exemple que tu donnes, pourquoi se sont ils séparés à la re descente ?

    pourquoi le N3 n'avait pas ou ne sait pas se servir d'un compas ?

    (avaient ils un éclairage chacun, pour se localiser ?)

     

    (au printemps, au lac du Bourget, il y a une couche d'eau chargée, qui descend parfois à 12 m, parfois à 20 m. Nous nous immergeons face à face, mais, si la visi est inferieure à 30 cm, nous nous retrouvons sous la couche de polenta... l'éclairage est obligatoire (le compas aussi pour retrouver la terre : d'un coté, elle est à 30 m, à l'opposé, à 5 km, et à 90° à environ 10 km ; donc, autant savoir se servir de l'équipement).

     

    et, dans le cas de ton moniteur et de son N3, le matériel dont on cause depuis le début aurait servir à quoi ? :top::biere:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Justement le binôme peut tourner de l'œil (et disparaître de la vu de l autre) c'est bien pour cela que l'autre pourra le retrouver avec la fonction "ARVA"

     

    fonction ARVA qui n'existe pas (encore) et donc on se retrouve à faire comme d'hab

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Le gars est en formation N3.. et bon visiblement il n est pas au point

     

    Je suis d'accord avec toi dans la majorité des cas si les conditions sont limites il faut changer les règles (lampes, palanqué de 2 max etc...)

     

    Mais j'ai 2 exemples recent ou la visi était raisonnablement bonne, des palanquées de 2, mais avec les élèves on ne sait jamais. Je ne vais pas jeter la pierre aux 2 moniteurs, (ils auraient du/pu etc....) mais ils ont flippé et seront (de nouveau) plus vigilant.... bref cela peut arriver a tout le monde... le positif c'est lorsque cela arrive et se termine bien... il restera toujours quelque chose améliorant la sécu.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    il y a une constante quand même , c'est que lorsque l'on apporte le zinzin "qui améliore la sécu" ou même "qui simplifie la vie" , il y a automatiquement une baisse de la vigilance, voire une baisse des compétences (bien sûr je ne te parle pas de ton encadrement Cao)...les exemples sont nombreux, à commencer par les ordis de plongée ( oulaaa ça va discuter )...

     

    Ceci n'empêche pas de mettre à l'étude ce genre de produit, ne serait ce que pvrcequ'il y aura toujours des addicts de nouvelles technologies, et qu'avec certaines précautions ces mêmes produit pourraient devenir des standards. (cf les ordis)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Arrêtez de vouloir du matériel pour palier à vos lacunes ( ou celles de vos binômes !

    Le matos ne remplacera jamais le bon sens .

    Si les conditions sont pourries, ben allez jouer à la belotte ou à la " bête à 2 dos " plutôt que de vouloir forcer le destin et plonger à tous prix.

    Je plonge tous le WE en carrière oû le conditions de visibilité sont devenues excécrables.

    9 fois sur 10, on se perd de vue et nous finissons chacun de notre côté.

    On le sait avant de partir et on a intégré ce paramètre ( logique plongée solo avec les rebondances et procédures adéquates )

    Le jour où je devrai avoir vos fameux bracelet magiques, j'arrête la plongée!

    On est suffisament " fliqué " sur terre, si en plus il faut l'être sous l'eau !

    Pour le moniteur qui a peur de perdre ses ouailles, il n'a pas a plonger si les conditions de visibilité et de sécurité ne sont pas au rendez vous .

    Après, y'a aussi la laisse à chien avec rétracteur, un collier au cou des élèves et quand ils s'éloignent trop, on tire un p'tit coup pour ramener tout le monde au bercail ! :top:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Arrêtez de vouloir du matériel pour palier à vos lacunes ( ou celles de vos binômes !

    Le matos ne remplacera jamais le bon sens .

    Si les conditions sont pourries, ben allez jouer à la belotte ou à la " bête à 2 dos " plutôt que de vouloir forcer le destin et plonger à tous prix.

    Je plonge tous le WE en carrière oû le conditions de visibilité sont devenues excécrables.

    9 fois sur 10, on se perd de vue et nous finissons chacun de notre côté.

    On le sait avant de partir et on a intégré ce paramètre ( logique plongée solo avec les rebondances et procédures adéquates )

    Le jour où je devrai avoir vos fameux bracelet magiques, j'arrête la plongée!

    On est suffisament " fliqué " sur terre, si en plus il faut l'être sous l'eau !

    Pour le moniteur qui a peur de perdre ses ouailles, il n'a pas a plonger si les conditions de visibilité et de sécurité ne sont pas au rendez vous .

    Après, y'a aussi la laisse à chien avec rétracteur, un collier au cou des élèves et quand ils s'éloignent trop, on tire un p'tit coup pour ramener tout le monde au bercail ! :top:

     

     

    et il y a aussi la longe, le bout' de 3 m de long qu'utilisent les plongeurs en Zelande..

    le binome est à l'autre extrémité :top:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Sì ce machin peut nous éviter tous agités qui secouent leur shaker dès qu'ils voient un poisson, je suis pour qu'il s'en vende plein !

    :D

     

    Après, la perte du binôme... Bof. ..

    Soit on plonge avec quelqu'un à qui ça ne posera pas de souci si on se perd (de vue ) et du coup il n'y a pas besoin de gadget, soit on plonge avec quelqu'un qu'il ne faut pas perdre et on y fait attention.

    C'est pas plus compliqué !

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Sì ce machin peut nous éviter tous agités qui secouent leur shaker dès qu'ils voient un poisson, je suis pour qu'il s'en vende plein !

    :D

     

    Après, la perte du binôme... Bof. ..

    Soit on plonge avec quelqu'un à qui ça ne posera pas de souci si on se perd (de vue ) et du coup il n'y a pas besoin de gadget, soit on plonge avec quelqu'un qu'il ne faut pas perdre et on y fait attention.

    C'est pas plus compliqué !

    Le jour où on me met un binome avec un skaker ou autre dive alert, je reste à quai !

    La plongée, c'est le monde du silence pas une disco party !

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Sì ce machin peut nous éviter tous agités qui secouent leur shaker dès qu'ils voient un poisson, je suis pour qu'il s'en vende plein !

    :D

    Vu comme ça... :+1:

     

    :D

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Sì ce machin peut nous éviter tous agités qui secouent leur shaker dès qu'ils voient un poisson, je suis pour qu'il s'en vende plein !

    :D

     

    Alors a ce coté la j'avais pas pensé mais c'est vraiment top comme effet de bord ;):+1::+1::+1:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 54
        Bonjour à tous ! Je vais vous raconter une petite mésaventure qui m'est arrivée, à mon père et moi lors d'une plongée.   Nous étions alors jeunes niveaux 2, que nous avions obtenu le mois d'avant il me semble.    Les ennuis ont commencés au briefing de la plongée, notre encadrant ( on va l'appeler Bob ) nous indiquant ce que nous allions découvrir sous l'eau. En effet, sans grande expérience dans la plongée, nous nous demandions déjà comment est-ce qu'on allais pouvoir voir a
      • 9
        Je me suis lancé dans l'entretien de mes détendeurs Scubapro. En plus de l'outillage spécifique quasi obligatoire, je voulais aussi pouvoir mesurer et régler finement l'effort inspiratoire de mes seconds étages.   Après avoir cherché pas mal sur le net. J'ai vu les jauges magnehelic analogiques. Sauf que c'est cher, surtout pour un usage occasionnel.   Et je suis tombé sur ce mano numérique qui mesure les pressions / dépressions et compatible avec les mesures en inch / water.
      • 87
        Salut à tous,   Bon je vais commencer un peu style 3615 mylife, mais au final j'ai une question que j'aimerai discuter avec vous...   Il y a 1mois, je suis allé voir le toubib pour une gène respiratoire... bilan : une bonne bronchite et traitement antibio pendant 1mois. Et bien sur pas de plongée pendant ce mois. Mais bon au bout d'une semaine le traitement commence à faire effet et je me sens mieux. Du coup la semaine dernière, vu aue le traitement touche à sa fin,
      • 61
        Bonjour à tous !   J'ai pu lire d'après des "anciens" posts, autour de 2013 - 2014 (voir ici et ici), que le N3 FFESSM (+ FSGT pour ne citer qu'elle) avait "perdu" l'équivalence CMAS 3* (perdu entre gros guillemets car cette équivalence me semble pour le moins fumeuse [pas taper : ce n'est qu'un avis personnel...] : un N3 reconnu comme ayant des prérogatives de GP à l'étranger !? 🤔).   Or, la carte de N3 que j'ai reçue en 2019 suite à mon passage de niveau est double face CMA
      • 76
        Pardonnez-moi mon père car j'ai péché...   Oui, je n'aime pas les plongées profondes. C'est lugubre, il fait froid, il y a la narcose, on ne reste jamais longtemps et on ne voit pas vraiment plus de choses (sauf sites exceptionnels)... A chaque fois que je vais dans les clubs on s'étonne de mon amour des petits fonds, de ces fameuses plongées dites de "l'après-midi" pour les touristes et les baptêmes.   Mais j'adore l'espace 0-20m, c'est là où je m'éclate le plus en plon
    ×
    ×
    • Créer...