Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
CMDC

Où l'on parle de tout et de n'importe quoi: la cour de récré ...

    Messages recommandés

    Bon, vu que je ne sais pas où poster mes questions à la con, j'utilise ce fil .

    Maintenant, si un Modo veut bien se donner la peine, à la lecture de ce qui suit, d'ouvrir le sujet idoine, dans la section idoine, pour moi pas de problèmes :lol:

     

    J'observe, avec beaucoup d'attention, le fil sur le SCR Horizon de ReVO/Mares :

    Beaucoup, parmi vous, semblent dédaigner le produit sous prétexte que : "CunSCRetleCCRcébeaucoupMieux" !

     

    Alors j'ai un peu cherché et j'ai trouvé que le SCR injectait un mélange constant !

    Mais ça veut dire quoi dans la vraie vie ?

    Par exemple : je plonge au Nitrox 37 ... donc dans la vraie vie, à 32m, ma PPO2 étant de 1.6, si je dépasse, je vais mourir dans d’atroces souffrances !

    Que pourrait m'apporter un SCR ?

    De plonger à PPO2 constante?

    C'est à dire que dans mon exemple je règle une PPO2 à 1,4 (par exemple) et je peux descendre jusqu'à 60m ? Le SCR se chargeant de régler mon débit d'O2 afin d'avoir une PPO2 constante?

    Bref, je n'y comprends rien; si un spécialiste voulait bien vulgariser ....

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Bon, vu que je ne sais pas où poster mes questions à la con, j'utilise ce fil .

    Maintenant, si un Modo veut bien se donner la peine, à la lecture de ce qui suit, d'ouvrir le sujet idoine, dans la section idoine, pour moi pas de problèmes :lol:

     

    J'observe, avec beaucoup d'attention, le fil sur le SCR Horizon de ReVO/Mares :

    Beaucoup, parmi vous, semblent dédaigner le produit sous prétexte que : "CunSCRetleCCRcébeaucoupMieux" !

     

    Alors j'ai un peu cherché et j'ai trouvé que le SCR injectait un mélange constant !

    Mais ça veut dire quoi dans la vraie vie ?

    Par exemple : je plonge au Nitrox 37 ... donc dans la vraie vie, à 32m, ma PPO2 étant de 1.6, si je dépasse, je vais mourir dans d’atroces souffrances !

    Que pourrait m'apporter un SCR ?

    De plonger à PPO2 constante?

    C'est à dire que dans mon exemple je règle une PPO2 à 1,4 (par exemple) et je peux descendre jusqu'à 60m ? Le SCR se chargeant de régler mon débit d'O2 afin d'avoir une PPO2 constante?

    Bref, je n'y comprends rien; si un spécialiste voulait bien vulgariser ....

     

    Je vais peut-être dire une sottise (on n'est plus à une près ) mais je dirais que la machine va injecter du du gaz de façon à maintenir la ppo2 à la valeur que tu as décidée.

    Donc comme sur un ccr, mais pas tout à fait puisque tu n'as qu'un seul gaz et pas un diluant et de l'oxygène pur...

    donc si tu alimentes en Nx32, il va te filer en permanence de 32 mais comme le système piège le CO2, tu en consommes nettement moins...

    maintenant, soit la machine va donner en permanence (Dolphin, Ray) et le surplus est perdu, soit comme sur un ccr, il injecterait seulement quand c'est nécessaire (ce que je crois être le cas ici)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Que pourrait m'apporter un SCR ?

    De plonger à PPO2 constante?

    C'est à dire que dans mon exemple je règle une PPO2 à 1,4 (par exemple) et je peux descendre jusqu'à 60m ? Le SCR se chargeant de régler mon débit d'O2 afin d'avoir une PPO2 constante?

    Bref, je n'y comprends rien; si un spécialiste voulait bien vulgariser ....

     

    De ma compréhension du SCR (je n'ai jamais plongé avec ce type de machine), ça ne maintient pas une PpO2 constante mais une fraction d'O2 constante. Ta PpO2 va varier au cours de la plongée en fonction de la profondeur et du nitrox qui alimente la machine. Il n'y a, à ma connaissance, qu'un CCR qui peut te maintenir une PpO2 constante.

     

    Dis autrement, c'est un démultiplicateur d'autonomie d'un bloc nitrox.

    Tu branches un NX32 sur ton SCR, et le SCR te maintient un nitrox un poil plus pauvre (j'ai pas les chiffres exacte mais en gros entre 27% et 30%).

    La fuite ne sert qu'a compenser ce que tu consommes (pour pouvoir respirer dans les sacs sans qu'ils s'écrasent et en conservant la fraction d'O2), et la machine en rejette un peu de temps en temps (en fonction du type de SCR)

     

    Bref, ça revient à plonger nitrox, mais en multipliant l'autonomie de ton bloc

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    Bref, ça revient à plonger nitrox, mais en multipliant l'autonomie de ton bloc

     

    Bref, le système idéal pour 99% des plongeurs, dans 99% des plongées.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    Bref, le système idéal pour 99% des plongeurs

    Pas forcément convaincu du 99%, ça demande à priori un poil plus de préparation et d'entretien que de mettre sur le dos un bloc nitrox et sauter à l'eau (préparation machine/canister, contrôle de l'étanchéité de la machine, ...)

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Voir règle numéro cinq.

     

    Pas forcément convaincu du 99%, ça demande à priori un poil plus de préparation et d'entretien que de mettre sur le dos un bloc nitrox et sauter à l'eau (préparation machine/canister, contrôle de l'étanchéité de la machine, ...)

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    Apparemment, La Procureure n'a pas apprécié la gifle en CA que lui a infligé Maitre DUNAC .

    Elle veut une revanche !

    Elle a donc "fait suivre", au moins certains, si ce n'est tous, les dossiers similaires tenus par Maitre DUNAC !

    L’avocat doit rigoler joyeusement car elle lui fournit du bon business !

    Autre information, il semblerait qu'une nouvelle loi sur la fonction publique pointe le bout de son nez, avec pour but avoué, de diminuer sensiblement le nombre de fonctionnaires.

    Est-ce que ça les a énervés, est-ce qu'il cherchent à se faire voir pour montrer qu'ils sont indispensables ?

    Je n'en sait rien, toujours est-il, qu'ils font du zèle ! (en BdR pour l'instant)

    Fermetures administratives pour les un, intoxication avec des fausses interprétations du CDS pour les autres, toujours-est-il que les sanctions tombent !

     

    Ah la la , ce fameux jugement en CA les a passablement énervés, ils deviennent complètement fadas !!

     

    Je reviens sur les informations que j'avais aux alentours du mois de juin 2018.

    J'ai assisté aujourd'hui a, ce que la Procureure qualifie elle même, l'acte 3, de son combat contre les patrons voyous de SC qui "emploient" des moniteurs fédéraux.

    Je vais tenter de vous donner, avec mes mots, mon impression sur ces 4h d’audience.

     

    Tout d'abord, on peut dire que le ministère public a mis les moyens: Madame La Procureure qui semble avoir été désignée par "en-haut" (ce sont ses mots) pour nettoyer plus blanc !, la représentante de Jeunesse et Sport, l'Ursaf, la Répression des fraudes et surtout, surtout, deux juges qui sont manifestement très au courant des affaires concernant la plongée car elles mêmes sont plongeuses.

     

    En face un patron voyou et son avocat.

     

    Illico la Procureure envoie la sauce : Je n'ai rien contre vous Monsieur le Voyou , mais j'ai analysé mes erreurs précédentes (Actes 1 et 2 de l'affaire Aquabormes), j'ai grandi et je veux aller, une fois pour toutes jusqu'au bout, afin de vaincre hypocrisie de la situation qui règne actuellement dans le monde de la plongée de loisirs. J'irais en Cassation s'il le faut !

    Personnellement, j'ai aimé cette idée : Il faut que les règles du jeu soient claires pour tous et connues de tous!

     

    Puis les Juges ont commencé à cuisiner le Voyou . Pas un petit cuisinage de quartier, non, un cuisinage en règle.

    Coup de gueule de l'avocat qui leur demande, et c'est mon interprétation du langage policé de la justice, si le dossier était si mal ficelé que çà pour que les juges soient obligées de faire elles-mêmes l'instruction?

    L'avocat s'arrête, car il connait les bornes à ne pas dépasser mais on voit bien qu'il fulmine !!!

     

    Le Patron Voyou, lui, continue à passer à la "questionnette" des juges pendant plus d'un heure !

    Puis de la Procureure ......

    A titre personnel là, j'avoue avoir fait des triples-saltos arrières en entendant certaines imbécilités sans nom; pour n'en citer qu'une (ou deux), les moniteurs fédéraux sont des dangers publics (dixit Jeunesse et Sport) ou Monsieur le Voyou, même si les Scaphandriers peuvent travailler au max 3 heures par jour, pour un moniteur, plus de 2 heures ( durée cumulée de 5 ou 6 baptêmes) c'est une catastrophe ! J'en passe et des meilleures.

    J'avais, à coté de moi des BEES2 qui, eux-aussi étaient atterrés par un tel ramassis d'inepties !

     

    Au bout de quelques heures, l'avocat qui visiblement ne tenait plus en place entre en scène.

     

    Il commence par dire qu'il ne comprends rien du tout à la plongée et à tout ce qui a été dit pendant des heures et que son logiciel a du mal à se connecter !

    Aucun fait de constaté, que des sensations, que des "il me semble que" , que des j'ai "le sentiment que" ... j'en passe et des meilleures ...

     

    Bref, pour moi et selon mon interprétation de ses propos, le dossier du ministère public n'est pas, mais alors pas du tout factuel !

     

    Suspension d'audience !

     

    Traitement d'un autre affaire ....

     

    Re-suspension d'audience et jugement rendu au retour des juges !

     

    Plus d'une demi-heure après, retour des juges et ces derniers donnent leur jugement !

     

    Jugement de l'Acte 3 : Relaxe sur tous les faits qui sont reprochés au Patron Voyou !

     

    Voilà ma compréhension concernant la croisade de la courageuse Procureure de Toulon .

     

    Mon sentiment ?

     

    On n'a pas fini d'en parler !

     

    NB> Le "Patron Voyou" est un terme inventé par moi afin de préserver l'anonymat d'icelui ; si par hasard il me lit, qu'il veuille bien m'en excuser . Il sait que je l'apprécie beaucoup et que pour moi, et pour beaucoup, il n'a rien d'un voyou ... au contraire.

     

     

     

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Conclusion : Les SC peuvent employer des MFx ?

     

    Quelles sont les bases de la relaxe selon les juges ? Les attendus du jugement ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    Je reviens sur les informations que j'avais aux alentours du mois de juin 2018.

    J'ai assisté aujourd'hui a, ce que la Procureure qualifie elle même, l'acte 3, de son combat contre les patrons voyous de SC qui "emploient" des moniteurs fédéraux.

    Je vais tenter de vous donner, avec mes mots, mon impression sur ces 4h d’audience.

     

    Tout d'abord, on peut dire que le ministère public a mis les moyens: Madame La Procureure qui semble avoir été désignée par "en-haut" (ce sont ses mots) pour nettoyer plus blanc !, la représentante de Jeunesse et Sport, l'Ursaf, la Répression des fraudes et surtout, surtout, deux juges qui sont manifestement très au courant des affaires concernant la plongée car elles mêmes sont plongeuses.

     

    En face un patron voyou et son avocat.

     

    Illico la Procureure envoie la sauce : Je n'ai rien contre vous Monsieur le Voyou , mais j'ai analysé mes erreurs précédentes (Actes 1 et 2 de l'affaire Aquabormes), j'ai grandi et je veux aller, une fois pour toutes jusqu'au bout, afin de vaincre hypocrisie de la situation qui règne actuellement dans le monde de la plongée de loisirs. J'irais en Cassation s'il le faut !

    Personnellement, j'ai aimé cette idée : Il faut que les règles du jeu soient claires pour tous et connues de tous!

     

    Puis les Juges ont commencé à cuisiner le Voyou . Pas un petit cuisinage de quartier, non, un cuisinage en règle.

    Coup de gueule de l'avocat qui leur demande, et c'est mon interprétation du langage policé de la justice, si le dossier était si mal ficelé que çà pour que les juges soient obligées de faire elles-mêmes l'instruction?

    L'avocat s'arrête, car il connait les bornes à ne pas dépasser mais on voit bien qu'il fulmine !!!

     

    Le Patron Voyou, lui, continue à passer à la "questionnette" des juges pendant plus d'un heure !

    Puis de la Procureure ......

    A titre personnel là, j'avoue avoir fait des triples-saltos arrières en entendant certaines imbécilités sans nom; pour n'en citer qu'une (ou deux), les moniteurs fédéraux sont des dangers publics (dixit Jeunesse et Sport) ou Monsieur le Voyou, même si les Scaphandriers peuvent travailler au max 3 heures par jour, pour un moniteur, plus de 2 heures ( durée cumulée de 5 ou 6 baptêmes) c'est une catastrophe ! J'en passe et des meilleures.

    J'avais, à coté de moi des BEES2 qui, eux-aussi étaient atterrés par un tel ramassis d'inepties !

     

    Au bout de quelques heures, l'avocat qui visiblement ne tenait plus en place entre en scène.

     

    Il commence par dire qu'il ne comprends rien du tout à la plongée et à tout ce qui a été dit pendant des heures et que son logiciel a du mal à se connecter !

    Aucun fait de constaté, que des sensations, que des "il me semble que" , que des j'ai "le sentiment que" ... j'en passe et des meilleures ...

     

    Bref, pour moi et selon mon interprétation de ses propos, le dossier du ministère public n'est pas, mais alors pas du tout factuel !

     

    Suspension d'audience !

     

    Traitement d'un autre affaire ....

     

    Re-suspension d'audience et jugement rendu au retour des juges !

     

    Plus d'une demi-heure après, retour des juges et ces derniers donnent leur jugement !

     

    Jugement de l'Acte 3 : Relaxe sur tous les faits qui sont reprochés au Patron Voyou !

     

    Voilà ma compréhension concernant la croisade de la courageuse Procureure de Toulon .

     

    Mon sentiment ?

     

    On n'a pas fini d'en parler !

     

    NB> Le "Patron Voyou" est un terme inventé par moi afin de préserver l'anonymat d'icelui ; si par hasard il me lit, qu'il veuille bien m'en excuser . Il sait que je l'apprécie beaucoup et que pour moi, et pour beaucoup, il n'a rien d'un voyou ... au contraire.

     

     

     

    j'adore ce compte-rendu.

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Quelles sont les bases de la relaxe selon les juges ? Les attendus du jugement ?

     

    Je connais une ou deux choses, mais je ne suis malheureusement pas dans le secret des Dieux.

     

    Conclusion : Les SC peuvent employer des MFx ?

    Houla tu conclues un peu vite !

    La seule chose que l'on puisse dire, c'est que le CDS ne restreint pas (encore) le périmètre d'action des moniteurs fédéraux; ni celui des SC !

    "DURA LEX SED LEX" .... dans les deux sens

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Ceci dit, mon bon Amore, ta phrase m'a fait me poser des questions.

    L'avocat de l'URSAF a fait des analogies avec la restauration et le batiment . En ironisant ! Du style , vous voyez le patron d'un restaurant inviter des bénévoles à la fin du service ? ou même une entrepreneur faire de même ?

    Mais il n'a malheureusement pas poussé son raisonnement jusqu'au bout.

    Quand il y a un coup de bourre dans la restauration on fait appel aux extras !

    Quand un chantier a besoin de main d’œuvre on fait un contrat chantier , ou appel à des intérimaires.

    En plongée comment fait un patron qui a un coup de bourre ?

    Y-a-t-il l'équivalent sur le marché de la plongée ?

    Pensez-vous qu'un mec qui a fait 1200h d'études et payé 10000€ de formation, qui est déjà en CDD sur 6 mois de l'année accepte d'aller boucher les trous et de ne travailler que la semaine du quatorze juillet et du quinze aout ? (c'est un exemple à la con hein ?)

    Alors moi, j'ai idée que la FFESSM a déjà quelque chose en tête, pour gérer les "coup de bourre" !

    L'avenir nous le dira !

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    Je reviens sur les informations que j'avais aux alentours du mois de juin 2018.

    J'ai assisté aujourd'hui a, ce que la Procureure qualifie elle même, l'acte 3, de son combat contre les patrons voyous de SC qui "emploient" des moniteurs fédéraux.

    Je vais tenter de vous donner, avec mes mots, mon impression sur ces 4h d’audience.

     

     

    J'ai raccourcis le message mais un grand merci pour ce retour en direct !

    Le contexte à l'air de s’éclaircir et c'est bien pour tout le monde que les règles du jeu soient clairement définies.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Ceci dit, mon bon Amore, ta phrase m'a fait me poser des questions.

    L'avocat de l'URSAF a fait des analogies avec la restauration et le batiment . En ironisant ! Du style , vous voyez le patron d'un restaurant inviter des bénévoles à la fin du service ? ou même une entrepreneur faire de même ?

    Mais il n'a malheureusement pas poussé son raisonnement jusqu'au bout.

    Quand il y a un coup de bourre dans la restauration on fait appel aux extras !

    Quand un chantier a besoin de main d’œuvre on fait un contrat chantier , ou appel à des intérimaires.

    En plongée comment fait un patron qui a un coup de bourre ?

    Y-a-t-il l'équivalent sur le marché de la plongée ?

    Pensez-vous qu'un mec qui a fait 1200h d'études et payé 10000€ de formation, qui est déjà en CDD sur 6 mois de l'année accepte d'aller boucher les trous et de ne travailler que la semaine du quatorze juillet et du quinze aout ? (c'est un exemple à la con hein ?)

    Alors moi, j'ai idée que la FFESSM a déjà quelque chose en tête, pour gérer les "coup de bourre" !

    L'avenir nous le dira !

    La question est surtout de savoir si et comment sont déclarés les extras...

     

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Pensez-vous qu'un mec qui a fait 1200h d'études et payé 10000€ de formation, qui est déjà en CDD sur 6 mois de l'année accepte d'aller boucher les trous et de ne travailler que la semaine du quatorze juillet et du quinze aout ? (c'est un exemple à la con hein ?)

     

    J'en connais qui bossent sur un statut d'auto entrepreneur et qui font ca pour arrondir les fins de mois.

    Bon c'est sur qu'a l'époque ou la passerelle MF1 BE se faisait en 2 semaines c'etait plus facilement envisageable...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    J'en connais qui bossent sur un statut d'auto entrepreneur et qui font ca pour arrondir les fins de mois.

    Bon c'est sur qu'a l'époque ou la passerelle MF1 BE se faisait en 2 semaines c'etait plus facilement envisageable...

     

    Tiens pas con !!

    Si je rempilais un peu !!

    Car le recycleur, c'est cher !!:malade:

     

    A+

     

    :biere:

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...