Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Méthode de planification de plongée loisir à l'air


    Messages recommandés

    Donc la sonde c'est un monobloc, pas de vis, pas de joint ???

    Du moment que tu a une boite dont les éléments sont assenblés par vis et joint l'entrée d'eau est toujours possible

     

    il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir...

     

    relis les différents post et tu comprendras...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 363
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Top Posters In This Topic

    Popular Posts

    Toi ça se voit que tu as pas été  ce que je me souviens de mes "bases" apprises grace à l'EN c'est "hello, where is Brian ? Brian is in the Kitchen. Oh it's rainning today where is my umbrella ...."

    So you are a divemaster? then you are PE20 here, you will enjoy the castagnoles and the posidonies. Have fun 🤗

    Voici une présentation de la méthode de planification sur laquelle je travaille depuis 2011 et que j’enseigne depuis 2012. La méthode est détaillée sur une trentaine de pages. Les fainéants trouve

    Posted Images

    Bon mon (humble) avis sur "ma sonde et mon ordi (un Luna)".

    Perso j'adore le RBT (Rest Breath Time) réglé sur 60 Bar je trouve cela nickel. Tu es au courant 3 minutes avant que si tu consommes toujours encore la meme chose et si tu restes a cette profondeur et bien en remontant et en respectant les consignes de vitesse comme les paliers, et bien tu sors avant 60 bars. Plus besoin de planifier... euh non il faut avoir des méthodes mentales en "backup".

     

    J'ai un mano analogique de secours/pour mon binôme.

     

    Concernant le "What if"

    1) Je sais a tout moment le temps d'air qu'il me reste avant d'être obligé de remonter et d'avoir mes 60 en sortie. Donc si jamais j'ai un soucis de sonde et bien je remonte et TOUT va bien.

    2) Perte de signal de sonde : l'ordi bip et tu as le temps de voir venir en tentant de coller l'ordi a la sonde histoire de favoriser la communication. Si ok tu continues sinon voir point 1)

    3) Le binôme, les encadrées ou la photo du siècle te font trainer (un peu juste un peu ok ) ben tu auras encore de la marge pour sortir à 50 humm 40 ;-)

     

    Dans tous les cas de figure tu sais (si t'es pas con) ou en est ton binôme, surtout si c'est un régulier. Si plongée avec palier a toi de savoir les paliers éventuels des autres afin d'en tenir compte si ils en ont plus que toi.

     

    Concernant la planification, l'avantage de la sonde est, que ta conso, tu la connais elle est donnée par le soft. Tu constates vite que suivant les jours/conditions il y a de grosses fluctuations, mais tu connais ta conso "habituelle maximum" si je puis dire. Donc la planif je la fais avec cette conso. max.

     

     

     

    Bon je sens que je vais "encore" me faire lyncher pour mon approche de la gestion d'air en plonger loisir ;)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Bon mon (humble) avis sur "ma sonde et mon ordi (un Luna)".

    Perso j'adore le RBT (Rest Breath Time) réglé sur 60 Bar je trouve cela nickel. Tu es au courant 3 minutes avant que si tu consommes toujours encore la meme chose et si tu restes a cette profondeur et bien en remontant et en respectant les consignes de vitesse comme les paliers, et bien tu sors avant 60 bars. Plus besoin de planifier... euh non il faut avoir des méthodes mentales en "backup".

     

    J'ai un mano analogique de secours/pour mon binôme.

     

    Concernant le "What if"

    1) Je sais a tout moment le temps d'air qu'il me reste avant d'être obligé de remonter et d'avoir mes 60 en sortie. Donc si jamais j'ai un soucis de sonde et bien je remonte et TOUT va bien.

    2) Perte de signal de sonde : l'ordi bip et tu as le temps de voir venir en tentant de coller l'ordi a la sonde histoire de favoriser la communication. Si ok tu continues sinon voir point 1)

    3) Le binôme, les encadrées ou la photo du siècle te font trainer (un peu juste un peu ok ) ben tu auras encore de la marge pour sortir à 50 humm 40 ;-)

     

    Dans tous les cas de figure tu sais (si t'es pas con) ou en est ton binôme, surtout si c'est un régulier. Si plongée avec palier a toi de savoir les paliers éventuels des autres afin d'en tenir compte si ils en ont plus que toi.

     

    Concernant la planification, l'avantage de la sonde est, que ta conso, tu la connais elle est donnée par le soft. Tu constates vite que suivant les jours/conditions il y a de grosses fluctuations, mais tu connais ta conso "habituelle maximum" si je puis dire. Donc la planif je la fais avec cette conso. max.

     

     

     

    Bon je sens que je vais "encore" me faire lyncher pour mon approche de la gestion d'air en plonger loisir ;)

     

    :+1: Mais ne dis pas que tu vas te faire lyncher, j'ai donné lol

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Salut,

     

    je ne viens pas dans le but de te lyncher, mais je note une incohérence ente :

     

    il faut avoir des méthodes mentales en "backup".

     

    et:

     

    1) Je sais a tout moment le temps d'air qu'il me reste avant d'être obligé de remonter et d'avoir mes 60 en sortie. Donc si jamais j'ai un soucis de sonde et bien je remonte et TOUT va bien.

     

    Si tu connais la méthode mentale, comme celle de Laurent qui est plus que simple et qui peut même être appliquée en milieu de plongée, tu n'as pas besoin de mettre fin à ta plongée.

     

    Je trouve ça un peu light de tout miser sur une sonde et de s'immerger sans savoir quand remonter.

    Il y a t'il planification ? Un briefing ? qui gere la remontée entre toi et tes binômes ? ont-ils une sonde aussi ?

    La sonde, c'est perso, les collègues ne consomment pas pareil..

     

    Je pense que tu pourrais déjà faire la méthode de Laurent:

    fixe une DTR et pression de départ. (ça prend 2min, ça peut être fait sur le zodiac)

     

    Puis utilise ta sonde.

     

    si perte de sonde, t'as tj ta pression de départ et ta dtr.

    si oublis de ces deux paramètres, tu as ta sonde.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Salut,

     

    je ne viens pas dans le but de te lyncher, mais je note une incohérence ente :

     

     

     

    et:

     

     

     

    Si tu connais la méthode mentale, comme celle de Laurent qui est plus que simple et qui peut même être appliquée en milieu de plongée, tu n'as pas besoin de mettre fin à ta plongée.

     

    Je trouve ça un peu light de tout miser sur une sonde et de s'immerger sans savoir quand remonter.

    Il y a t'il planification ? Un briefing ? qui gere la remontée entre toi et tes binômes ? ont-ils une sonde aussi ?

    La sonde, c'est perso, les collègues ne consomment pas pareil..

     

    Je pense que tu pourrais déjà faire la méthode de Laurent:

    fixe une DTR et pression de départ. (ça prend 2min, ça peut être fait sur le zodiac)

     

    Puis utilise ta sonde.

     

    si perte de sonde, t'as tj ta pression de départ et ta dtr.

    si oublis de ces deux paramètres, tu as ta sonde.

     

     

    Oui bien sur qu'il y a une planif et un briefing. C'est la base il me semble ;).

     

    Le "backup mental" c'est une méthode comme celle de Laurent (simple etc).

     

    Perso lorsque je plonge avec ma femme et/ou mon fils je connais exactement leurs consos. Et comme je consomme quasi toujours plus qu'eux sauf très rare exception je me base sur mes demandes de pression pour "caler" mes références du jour.

     

    En plus ils ont les mêmes ordis ainsi que les sondes pressions. Dans ces conditions il est évidement que cela se passe bien, pas de surprises. J'ai toujours des réglages plus sécurisant pour moi. Pas pour ME protéger plus mais pour avoir une marge pour la palanquée entière J'arriverai plus rapidement que les autres au RBT 3 minutes et j'entamerai la remonté de toute la palanquée. Avec les trainards je reste dans les clous.

     

    C'est largement suffisant pour des plongées dans les 20 metres avec incursion rapide au de la (30/40) au début.

    Si plongée "carrée" du type épave la planification est plus rigoureuse et les consignes plus strictes. Mais pour nous plongeur de gravière elles sont malheureusement rares.

     

    ( étrange pas "d'agressions", le forum se serait-il assagit durant mes vacances... si oui :bravo::bravo::bravo: )

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Pas de mérite, c'est mon métier, mais forcement ça permet d'avoir une vision différente de Kkun qui en fait 50...

     

    Dans le Sud de la France vous faites 3 plongées par jour 10 mois de l'année ?

     

    Bardass merci document très intéressant.

    v

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Dans le Sud de la France vous faites 3 plongées par jour 10 mois de l'année ?

     

    Toi aussi Vincent t'as fais "tilt" en voyant la localisation? :hehe:

    Ca se trouve mister 51 est actuellement en mer chaudes? Du coup c'est un chiffre tres probable pour quelconque DM/Instructeur actif (indonesie, mer rouge, caraibes...) a bosser 6 jours par semaine avec 1 moi de vacances par an quoi. ;)

    Bref, plausible, meme si le discours sur les sondes parait encore plus "étrange" du coup, isn't it? :D:D

     

     

     

    Bardass merci document très intéressant.

     

    :+1:

     

    Rien de nouveau, un chouille long pour simplement calculer une conso de gaz en pression/min... Mais bien explicite, tres clair et probablement utile pour bon nombre! :top:

    En esperant que cela serve surtout a des formateurs avec leurs futurs eleves, plus qu'au plongeurs deja autonomes... si l'on veut que certaines mentalites evoluent? ;)

    Bref, oui: bon job, en esperant que tu fasse ecole chez toi Laurent! ;)

     

    Salut!

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Toi aussi Vincent t'as fais "tilt" en voyant la localisation? :hehe:

    Ca se trouve mister 51 est actuellement en mer chaudes? Du coup c'est un chiffre tres probable pour quelconque DM/Instructeur actif (indonesie, mer rouge, caraibes...) a bosser 6 jours par semaine avec 1 moi de vacances par an quoi. ;)

    Bref, plausible, meme si le discours sur les sondes parait encore plus "étrange" du coup, isn't it? :D:D

     

     

     

     

     

    :+1:

     

    Rien de nouveau, un chouille long pour simplement calculer une conso de gaz en pression/min... Mais bien explicite, tres clair et probablement utile pour bon nombre! :top:

    En esperant que cela serve surtout a des formateurs avec leurs futurs eleves, plus qu'au plongeurs deja autonomes... si l'on veut que certaines mentalites evoluent? ;)

    Bref, oui: bon job, en esperant que tu fasse ecole chez toi Laurent! ;)

     

    Salut!

     

    Merci

    Pour que la méthode soit comprise quels que soient le niveau et l'expérience du plongeur, il fallait que je la détaille le plus possible.

    En allant trop vite, je prends le risque que la méthode soit mal acceptée car d'aucuns s'amusent à inventer ce qu'ils ne lisent pas.

    (Tu me diras, c'est arrivé sur FB meme avec la présentation détaillée, il y a qlq dérangés parmi les moniteurs)

    Je conçois que cela peut faire peur pour une méthode qui se veut la plus simple possible.

    C'est la raison pour laquelle j'en ai fait un résumé qui tient sur trois pages pour ceux qui veulent aller plus vite.

    La diffusion et la prise en compte ne m'appartiennent plus, à voir ce que cela donnera.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    De l'utilité de la gestion automatique d'air en encadrement

     

    Bref, plausible, meme si le discours sur les sondes parait encore plus "étrange" du coup, isn't it? :D:D

    Je te quote, mais j'aurais pu le faire pour un autre !

    De l'utilité de la gestion d'air en encadrement :

    Perso, j'ai toujours été équipé de la gestion d'air, et cela ne m'a jamais empêché d'encadrer !

    Il m'arrive d'avoir à gérer trois ou quatre "encadrés" et donc, d'appliquer, ou plutôt de surveiller la mise en œuvre par les encadrés, de la méthode de Laurent (x3 ou 4) en permanence.

    Alors effectivement, autant dire que dans ce cas, ma propre gestion d'air "automatique" ne rentre vraiment plus en compte !

    Mais, en plongée en autonomie je kiffe grave ! C'est reposant ! J'économise mes vieux neurones :tromaran:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Dans le Sud de la France vous faites 3 plongées par jour 10 mois de l'année ?

     

    Bardass merci document très intéressant.

    v

     

    La plongée étant ce qu'elle est en France je bosse aussi au soleil ou les plongées s'enchaine à un rythme bien plus élevée.

     

    Faisons le fonctionnaire de la plongée:

    2 plongées par jours, 5 jours par semaine, 47 semaines: 470

     

    Faisons le moniteur pro:

    Au chaud:

    3 plongées jours (souvent 4), 6 jours par semaine, 17 semaines : 306

    En France:

    Avril, mai, juin, septembre, octobre.

    1 a 2 plongées jours (1.5), 5 jours par semaine, 18 semaines: 135

    Juillet Aout; 3 plongées jours, 6 jours par semaines; 9 semaines : 162

     

    603 plongées en 44 semaines soit près de deux mois de repos.

    Calcul purement théorique, les moniteurs pro me trouverons light.

     

    Le moniteur en croisière plongée, l'extrême.

    4 plongées jours, 6 jours par semaine, 6 semaines de croisière pour 1 de repos, sur une période d'Octobre à juin, environ 42 semaine dont 36 de taf: 864 plongées avec 3 mois de vacances et 6 semaines de repos.

     

    Pas toujours facile le boulot de moniteur..

     

    Pour cette année 486 pour moi, mais je vais encore plonger d'ici la fin de l'année. Et vous ?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 16
        Bonjour, je cherche à faire un stage d’initiation à la plongée sous-marine de plusieurs jours cet été. Pouvez-vous m’indiquer des adresses et des lieux ?
      • 4
        https://actu.fr/grand-est/erstein_67130/bas-rhin-une-plongeuse-meurt-lors-d-un-accident-de-plongee-un-homme-legerement-blesse_41511982.html?fbclid=IwAR3mEdMxbTk4GQ4-qdDALeoT6vh4fHbCUa4NYQsSr30_NEMLMy1xsEqKWyA
      • 1
        Bonjour à tous    Je m appel Fred et j'ai 44 ans, je suis AOW avec nitrox et j'ai une soixantaine de plongée à mon actif .   Je recherche un binôme ou 1 groupe pour 8 ou 10 jours de plongée à partir de 26/27 décembre 2021.   J' ai comme préférence un petit séjour avec plongée du bord et en bateau à partir d'un dive resort à Anilao pour faire de la photo et de la vidéo mais je suis ouvert à d autres propositions.   J ai déjà plongé en binôme autonome.
      • 28
        Salut,   Avec ma copine on veut faire une plongée un peu "inédite" donc dans la liste des plongées "spéciales" il y a: - plongée sous glace - plongée nuit - plongée caverne - plongée speleo   notre choix se porte sur les plongée speleo et carverne (on a deja fait les autres)   Mais j'ai une question elle appréhende un peu la plongée speleo car elle a peur de se sentir un peu oppresser donc je lui propose une plongée en lac souterrain, ça a l'air plus soft.   Qu'en pensez vous
      • 306
        Selon l'article ci-dessous, une omerta règnerait dans le milieu de la plongée ... ou, en tous les cas, à la Pointe Rouge.     Marseille : le professeur de plongée sans brevet d'État interpellé   Par Romain Capdepon   Mardi, un quinquagénaire, qui exerçait sans diplôme depuis 4 ans a été interpellé par les gendarmes. Deux plongeurs, qu'il aurait formés, sont morts en février et avril   Il a fallu deux drames pour finir par remonter jusqu'à cet homme :
    ×
    ×
    • Créer...