Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Besoin de vos lumiéres pour un plongeur débutant


KokoNova
 Share

    Recommended Posts

    Salut kokonova

     

    Je vais juste répondre pour ton projet de mission avec sea shepherd.

    Pour ta remise a niveaux de plongée je laisse répondre les (pros) sur ce forum chacun sa place ma ton dit...bref...

    Jais fait 3 missions avec sea shepherd sur le bob barker et le steve irwin dont une en antarctique.

    Pas besoin de savoir plonger,tu n'iras pas a l'eau avec les baleines ou autres poissons. Selon tes capacités tu seras sur le navire a aider les (anciens)

    Expérience très enrichissante aussi.moi je suis cuisinier de métier ,donc place en cuisine et comme je suis manuel les deux autre missions j'étais au manœuvre .

    Mettre le zodiac a l'eau aider au machines a l'entretien etc...

    La discipline est de rigueur sur tout les bateaux sea shepherd.

    Pas d'alcool pas de cigarettes pas de bagarre,prise de tête etc...

    Tu contact sea shepherd et tu leurs fait part de tes motivations.tu n'est pas le seul donc motivation a fond.

    Si tu as d'autres questions hésite pas.

    Myke

    Link to comment
    Share on other sites

    • 2 weeks later...
    Salut kokonova

     

    Je vais juste répondre pour ton projet de mission avec sea shepherd.

    Pour ta remise a niveaux de plongée je laisse répondre les (pros) sur ce forum chacun sa place ma ton dit...bref...

    Jais fait 3 missions avec sea shepherd sur le bob barker et le steve irwin dont une en antarctique.

    Pas besoin de savoir plonger,tu n'iras pas a l'eau avec les baleines ou autres poissons. Selon tes capacités tu seras sur le navire a aider les (anciens)

    Expérience très enrichissante aussi.moi je suis cuisinier de métier ,donc place en cuisine et comme je suis manuel les deux autre missions j'étais au manœuvre .

    Mettre le zodiac a l'eau aider au machines a l'entretien etc...

    La discipline est de rigueur sur tout les bateaux sea shepherd.

    Pas d'alcool pas de cigarettes pas de bagarre,prise de tête etc...

    Tu contact sea shepherd et tu leurs fait part de tes motivations.tu n'est pas le seul donc motivation a fond.

    Si tu as d'autres questions hésite pas.

    Myke

     

    Salut mykesound,

     

    Tu as fait 3 missions avec sea shepherd sur le Bob et sur le Steve, dont une en antarctique, tu dois donc bien connaitre le sujet pour ce qui concerne les cursus possibles de bénévolat dans cette association.

     

    Pourrais-tu nous en dire un peu plus, ainsi qu'à kokonova , sur sea shepherd :

     

    Approximativement, combien y a-t-il de place sur l'ensemble des bateaux ? 200 ? 300? Toutes sont pourvues je suppose.

    Sur l'ensemble de ces places, tu penses à la louche qu'il y a combien de places qui se libèrent chaque année ? je suppose 4 ou 5 voire 6 sur l'ensemble de la flotte mais j'aimerai ton avis.

    Egalement, à la louche, dans le monde tu dirais qu'il y a combien de candidatures pour effectuer une mission à sea shepherd ? (j'imagine plusieurs milliers mais j'aimerai ton avis là aussi).

    Je suppose que sur plusieurs milliers de formulaires envoyés chaque année tous ne sont pas accompagnés de la méga lettre de motivation, mais il doit bien en rester au moins quelques petits milliers de super-motivé. Il parait que ce qui distingue c'est le fait de faire du bénévolat à terre, comme pour mieux se faire connaitre ce qui quelque part serait compréhensible. Tu confirmes ?

     

    Il y a combien de bénévoles à terre dans le monde ? J'avais lu un une interview où Paul Watson dit qu'il y en a environ 2000 à 3000. Ca peut paraitre beaucoup. D'un autre côté il y a combien de groupe locaux en France 10? 12 ? vers là non ? Ca fait combien de bénévoles à terre rien qu'en France ? 100? 200? Donc cette histoire de 2000 bénévoles dans le monde ça se tient.

     

    Ca fait comme une sorte d'entonnoir , mais n'empêche que ça fait encore énormément de monde pour juste quelques rares places annuelles chaque année. Ce n'est pas possible que sur les 2000 ou 3000 bénévoles à terre dans le monde qu'il y ait juste une dizaine de personnes qui aient le projet d'embarquer sur un bateau, non il doit y en avoir plusieurs centaines.

     

    La super-mega lettre ultra motivée comme tu conseilles à kokonova, + le bénévolat à terre, comment se démarquer d'avantage pour être retenue ? J'ai été surprise d'apprendre le nombre de bénévoles à terre qui, pour se démarquer passent leurs formations de plongeur N1+N2+N3+N4+MF1 + permis côtier + permis hauturier + PSC1 + .... et certains leur Capitain200 , etc .

     

    Malgré tout ça fait encore énormément de monde pour les quelques rares et sacrées places disponibles chaque année.

    Il me vient alors à l'esprit deux questions sérieuses :

    Comment est l'ambiance entre les bénévoles et en interne ?

     

    Quand on voit le fric que toutes ces formations cumulées représentent, ainsi que le nombre d'heures d'investissement personnel, pourquoi ne pas dire à ceux qui veulent défendre les océans "Je comprends que tu veux défendre les océans mais il n'y a pas de place à sea shepherd çar il y a beaucoup trop de candidats. Utilises plutôt cet argent et cette passion pour lancer ton projet de défense des océans" ?

     

     

    J'ai peut-être tout faux, et je te remercie de nous expliquer.

    Mais s'il y a du vrai dans mes pensées, alors ce que tu conseilles à kokonova est un peu malhonnête, non ?

     

    Vu de l'extérieur ça donne l'impression que la noble conviction de départ se transforme en passion, et la passion en obsession, et l'obsession en fanatisme.

    Avec mon job (commerciale) je me déplace un peu partout en France et j'ai vu différents stands de sea sepherd. A chaque fois j'ai eu la sensation que les bénévoles étaient très sympa en apparence mais qu'entre eux ça devait énormément se tirer dans les pattes pour atteindre ce graal. En toute logique il doit y avoir plein de leches-cul auprès de ceux qui peuvent influencer sur l'acceptation d'une candidature sur un bateau doit être quotidien ainsi que des comportements vraiment très malsains, c'est inévitable.

     

    Mais bon, qu'importe. Je me demande surtout pourquoi vous ne conseillez pas aux gens d'utiliser leur argent et leur temps pour réaliser leur propre projet de défense des océans ? Pourquoi vous ne leur dites pas "T'es naïf, stop, il y a tellement de candidatures que considère que c'est complet réalise un truc de ton côté ça sera plus efficace" ?

    Link to comment
    Share on other sites

    Suite

     

    Salut.

     

    Pas mal de questions..!

    Pas facile de répondre a toutes.

    Quand je suis partit avec sea shepherd tu payais ta place sur le bateaux. Donc c'était plus facile. Seulement beaucoup de gens pensais partir en croisière et c'était le bordel.

    Sur les bateaux il n'y a pas 300 personnes ,loin de la.

    Les places de libère toutes les campagnes.peu de gens passent plusieurs années sur le bateaux. Seulement quelques irréductibles.

    Les campagnes a terre peuvent peut être servir pour partir en mer mais je ne suis pas vraiment sur.

    Être plongeur peut être un plus mais pas sur non plus,puisque sur un bateaux tu a un paquet de chose a faire avant de te mettre a l'eau.les places sont cher mais tu peux facilement embarquer avec de l'argent de la motivation etc..je ne sais pas si tu paye encore ta place,mais a mon avis oui.

    Pour de ce qui est de faire son truc de son coter pour ne pas continuer a rêver d'embarquer avec sea shepherd...et ben ok mais s tu les moyens d'être financer? As tu les moyens davandô´er ta vie pour vivre en mer? As tu assez de connaissance du monde pour mener a bien tous ca!? Pas sur que beaucoup de gens ais le courage la possibilité ou quoi que se soit de le faire.

    Donc embarquer sur le bateaux d'un autre est beaucoup plus simple.et oui madame c'est comme ça.on achète pas un navire,recrute 100 volontaires et allez c'est partit.et non!

     

    Si ta d'autre questions hésite pas.

    Myke

    Link to comment
    Share on other sites

    Salut.

     

    Pas mal de questions..!

    Pas facile de répondre a toutes.

    Quand je suis partit avec sea shepherd tu payais ta place sur le bateaux. Donc c'était plus facile. Seulement beaucoup de gens pensais partir en croisière et c'était le bordel.

    Sur les bateaux il n'y a pas 300 personnes ,loin de la.

    Les places de libère toutes les campagnes.peu de gens passent plusieurs années sur le bateaux. Seulement quelques irréductibles.

    Les campagnes a terre peuvent peut être servir pour partir en mer mais je ne suis pas vraiment sur.

    Être plongeur peut être un plus mais pas sur non plus,puisque sur un bateaux tu a un paquet de chose a faire avant de te mettre a l'eau.les places sont cher mais tu peux facilement embarquer avec de l'argent de la motivation etc..je ne sais pas si tu paye encore ta place,mais a mon avis oui.

    Pour de ce qui est de faire son truc de son coter pour ne pas continuer a rêver d'embarquer avec sea shepherd...et ben ok mais s tu les moyens d'être financer? As tu les moyens davandô´er ta vie pour vivre en mer? As tu assez de connaissance du monde pour mener a bien tous ca!? Pas sur que beaucoup de gens ais le courage la possibilité ou quoi que se soit de le faire.

    Donc embarquer sur le bateaux d'un autre est beaucoup plus simple.et oui madame c'est comme ça.on achète pas un navire,recrute 100 volontaires et allez c'est partit.et non!

     

    Si ta d'autre questions hésite pas.

    Myke

     

     

    Merci de répondre Myke, c'est sympa :biere:

    A ce que j'avais lu dans les anciens livres de sea shepherd, vu dans les documentaires, et entendu également (mais après tout, est-ce vrai?), il y a pas mal d'années ton organisation avait immensément moins de moyens qu'aujourd'hui et ne faisait pas rien pour autant, loin de là. On a d'ailleurs presque l'impression que ton organisation en faisait plus avant, mais ceci est un autre sujet :D

     

    Il y a des bénévoles qui payent leur place, mais qui en plus ont dû se payer des formations (plongée N1, N2, N3, N4, MF1) (permis côtier, hauturier, secourisme) pour se démarquer des autres. Evidemment l'argent investit n'est probablement pas comparable au budget pour envoyer 3-4 navires en antarctique, mais ça fait quand même pas mal d'argent !

    Il suffirait que quelques bénévoles de ce style se regroupent pour financer un projet sérieux pas obligatoirement loin au milieu d'un océan.

    Tout le monde ou presque a entendu Paul Watson raconter l'histoire où ils sont allés éperonner le Sierra. Ils étaient combien à bord ? ... trois.

    Tout le monde ou presque a entendu Paul Watson dire que sea shepherd faisait plus que greenpeace avec cent fois moins de budget. Aujourd'hui sea shepherd a le budget que greenpeace avait il y a dix ans.

     

    Vu de l'extérieur ça donne l'impression de voir des personnes qui sont des sincères gentils rêveurs pour avant tout de devenir bénévole à sea shepherd, ça en est presque triste de voir que la défense des océans passe au second plan dans leur tête. J'ai discuté avec certains d'entre eux : une fois qu'ils ont commencé à s'investir à faire des formations pour se distinguer des autres, et donc à investir beaucoup d'argent (leur argent), ils peuvent difficilement faire marche arrière en se disant "tout compte fait c'est une mauvaise voie car la concurrence en interne pour embarquer est trop rude".

     

    J'avais discuté aussi avec des bénévoles, émouvants, qui m'ont expliqué leur chemin, leur prise de conscience, leurs nouveaux intérêts nobles... avec des conséquences néfastes sur leurs vie de couple et professionnelle, ce qui se comprend totalement. Comment admettre à ce moment là qu'on a pris une mauvaise voie car il y a beaucoup trop de concurrence ? Ca n'est pas possible donc la personne redouble d'effort... et s'entêtent.

     

    J'imagine qu'en interne chacun s'autorise à tous les coups, sans limite, pour briller le plus possible auprès de celui ou celle qui peut faire avoir le ticket pour embarquer.

     

     

    Pas faux, mais la quete du graal est-elle raisonnable ?

    Le reve a parfois du bon et permet a certain d'avancer

     

    Eh bien justement j'ai plutôt la sensation que non seulement la quête devient déraisonnable et malsaine, mais qu'en plus elle enterre dans une mauvaise direction.

     

     

    Une autre preuve de mon inquiétude : lorsqu'on pose certaines questions précises à des bénévoles, ils répondent les discours pré-mâché de l'association. Jusque là c'est normal. Lorsqu'on pousse l'interrogation, ils nous disent d'écrire un email à l'association ... email qui restera sans réponse. Et les bénévoles ne questionnent pas leur hiérarchie de crainte de se faire blacklister.

    Un sujet concret ? Les ventes de t-shirt.

    Le discours de l'association sur les réseaux sociaux est "50% du prix sert à financer les campagnes". Moi je veux bien... Pourtant quand on cherche, il y a sur les comptes publiés par l'association zéro euro par rapport à la vente de t-shirt. Quand on cherche encore on voit que c'est une autre structure (cherchez "sea shepherd" sur http://www.societe.com ) . Et quand on se renseigne on apprend que cette structure commerciale a uniquement sea shepherd France comme actionnaire. C'est cool, ça signifie que chaque euro de bénéfice ne peut être reversé qu'à sea shepherd france. Pourtant on ne voit nulle part la moindre trace sur les comptes de sea shepherd.

     

    Il suffirait de savoir deux choses : le chiffre d'affaire de la structure qui vend les t-shirt (j'ai beau leur écrire et personne ne me répond) et les dividendes versés à l'actionnaire unique (zéro apparaisse sur les comptes publiés par l'association). Si on avait ces deux chiffres on pourrait faire une bête division par nous-même et on devrait retomber sur les 50% qu'ils prétendent sur les réseaux sociaux. Mais non, là on ne peut que les croire sur parole, zéro transparence.

    Les bénévoles ne semblent pas en savoir plus, et de toutes évidence ils ne veulent surtout pas demander l'info par crainte de se faire virer.

     

    Tu me traiteras peut-être de parano Myke, mais prends cet exemple pour un défi : je te lance le défi de partir à la pêche de ces deux chiffres (le chiffre d'affaire de la structure qui vend les t-shirt et les dividendes qu'elle a versé à sea shepherd france). Renseignes-toi auprès des autres bénévoles et demande-leur pourquoi ils ne posent pas cette question. Au pire, essaye d'obtenir ces deux chiffres en demandant à qui il faut et reviens nous les dire, tu auras mon entière reconnaissance.

     

    Et si avec ces deux chiffres j'arrive à obtenir 50% (ou à peu près), tu as ma promesse que sur le champ je leur fais un don d'au moins 300 euros.

     

    Au plus je me renseigne, au plus je croise des bénévoles qui non seulement n'ont pas tout un tas de réponses mais surtout n'osent pas aller chercher les réponses. C'est inquiétant.

     

    Merci Myke :biere:

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share

    ×
    ×
    • Create New...

    Bonjour,

     

    logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

     

    L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

    Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.