Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
guillaume2

Exercices (RA) prep N3 suivis d'explo

    Messages recommandés

    Et aussi dans la mesure du possible favoriser l'utilisation du Nitrox lors de ce type de plongée ne fait pas de mal, surtout pour l'encadrant.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Et aussi dans la mesure du possible favoriser l'utilisation du Nitrox lors de ce type de plongée ne fait pas de mal, surtout pour l'encadrant.

     

    oui et non . Tu dois montrer que tu est capable de le faire en etant un peu narcosé

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Euhh je ne vois pas trop ce que viens faire le nitrox la dedans sauf pour le coté sécuritaire pour le formateur si il enchaine des RA (deja si il le fait il devrait revoir sa méthode d'enseignement ;) )

     

    Je trouve que savoir faire une RA jusqu'en surface est une Nécessité.

    Exemple l'accident a la graviere du fort il y a 2 ans.

    En plus lors de mes formations j'en ai vu avec qui je n'aimerai pas avoir des soucis, sinon c est au fond que je termine.

     

    Alors remonter en surface c'est déjà super, pas trop vite etc... c'est du luxe.

     

    Au printemps dès que possible je vais demander a mes binômes de faire un exercice histoire de replacer les gestes a faire pour le cas ou.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Je voulais justement eviter les series yoyos, mais faire les partie qui posent le plus souvent problème.

     

    Nous nous sommes mal compris. Bref.

    Dès que l’on maitrise sa propre flottabilité, celle de son partenaire ainsi que celle des deux réunis, il n’y a pas de parties qui posent « le plus souvent de problème ».

     

    Ou si cela arrive, c’est que la technique a été mal enseignée.

    Ce sont alors les bases fondamentales de la flottabilité qu’il faut reprendre.

    Tu peux vérifier leur acquisition à partir d’autres types de parcours (horizontal, en descente, en stabilisation, etc.).

     

    C’est pour cette raison qu’il faut sérieusement se poser la question de l’intérêt de la RA de 40 m et de son maintien.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    question aux MF1/2 du forum.

     

    Si lors du sortie 2 plongeurs autonomes décide au briefing de faire un petit exercice de remonté (sans enseignant). Quelqu'un peut-il avoir quelque chose a redire a cette initiative?. Surtout en base fédérale.

     

    Evidement si jamais il y a un "c.n" qui me fait des ennuis le lui dirait qu'on avait un petit soucis et qu'on a réagit point barre.

    La question est purement pour avoir la vision de la FFESSM.

    Ce n'est pas de l'apprentissage mais de l'entrainement, tout comme de temps en temps sortir le parachute pour voir si on sait encore faire sans s'emmêler les pinceaux.

     

    Merci

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Nanobule , merci pour cette notion de descente assistée .

    Hyper intéressant ça me donne des idées ...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Dès que l’on maitrise sa propre flottabilité, celle de son partenaire ainsi que celle des deux réunis, il n’y a pas de parties qui posent « le plus souvent de problème ».

     

    Ou si cela arrive, c’est que la technique a été mal enseignée.

    Ce sont alors les bases fondamentales de la flottabilité qu’il faut reprendre.

    Tu peux vérifier leur acquisition à partir d’autres types de parcours (horizontal, en descente, en stabilisation, etc.).

     

    C’est pour cette raison qu’il faut sérieusement se poser la question de l’intérêt de la RA de 40 m et de son maintien.

     

    Je devrais travailler avec toi :ricane:. Je crois que je n'ai jamais fait plus de deux "bonnes" RA de toute ma vie.

    Ce truc, c'est ma bête noire. Pourtant, Dieu sait que je l'ai travaillé. Mais il y a toujours quelque chose qui cloche.

     

    Je me rassure en me disant qu'à mon niveau ça ne doit pas arriver souvent d'en faire et, au pire, qu'un mauvais caisson vaut mieux qu'une bonne noyade.

    Mais c'est vrai que c'est un peu limite comme raisonnement.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    J'ai posé la même question dans mon club , réponse : si DP ok alors vas y .

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Dès que l’on maitrise sa propre flottabilité, celle de son partenaire ainsi que celle des deux réunis, il n’y a pas de parties qui posent « le plus souvent de problème ».

     

    Ou si cela arrive, c’est que la technique a été mal enseignée.

    Ce sont alors les bases fondamentales de la flottabilité qu’il faut reprendre.

    Tu peux vérifier leur acquisition à partir d’autres types de parcours (horizontal, en descente, en stabilisation, etc.).

     

    C’est pour cette raison qu’il faut sérieusement se poser la question de l’intérêt de la RA de 40 m et de son maintien.

     

    Et les gars qui paniques... je me suis retrouvé (comme cobaye) au fond de la graviere dans la vase suite a une remonté de 5/6 metres puis le sauveteur a foiré complètement, incapable de gérer quoi que ce soit. Le Mf1 a stoppé l'exo et moi je me suis clairement posé la question des conséquences en cas de problème reel... :( ben je ne serais plus la pour en parler.

     

    Ce plongeur était en phase finale de N3 et ce n'était pas un soucis de flottabilité initiale mais clairement un problème de gestion de 2 gilets avec une couche de stress et de narcose. Mais n'est ce pas la réalité de la vrai vie.

     

    Je suis curieux de connaître les exercices pour gérer les gilets en déplacement horizontale.. j'ai du mal a imaginer n'ayant jamais été confronté a la situation.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    J'ai posé la même question dans mon club , réponse : si DP ok alors vas y .

     

     

    Merci ;)... je l'aurais fait de toutes les façons

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    oui et non . Tu dois montrer que tu est capable de le faire en etant un peu narcosé

     

    Ca tombe bien, le nitrox change rien à la narcose...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Exemple l'accident a la graviere du fort il y a 2 ans.

     

    concernant ce cas il s'agit plutôt d'une gestion de givrage, je dirais même de deux givrages.

     

    avant de songer à remonter il y a déjà la phase d'assistance au fond à faire.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Ca tombe bien, le nitrox change rien à la narcose...

     

    source ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    C’est pour cette raison qu’il faut sérieusement se poser la question de l’intérêt de la RA de 40 m et de son maintien.

     

    La question ne se pose pas pour les cadres qui doivent être capable de le faire.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Ca tombe bien, le nitrox change rien à la narcose...

     

    La narcose étant due à un excès d'azote, alors diminuer l'azote dans le mélange à un effet forcement positif.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...