Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
monsieur poum

Contre indications hématologique ?

    Messages recommandés

    en fait, le truc surtout con, c'est que la pathologie t'empèche de plonger (risque majeur d'ADD en présence de microbules qui vont colmater fissa tes vaisseaux). Et que le traitement rend toute blessure potentielement tres emmerdante (sans parler d'une SP même mineure). parceque là, au contraire, tu ne vas plus coaguler convenablement.

     

    Donc comme le dit Harold, faudra trouver le compromis => Stabilisation. Et un médecin qui en prend la responsabilité.

     

    Let's wait.......

    @ Jean-Philippe : là, c'est toi qui prends ta responsabilité. Surtout si risque majeur d'hémoragie en cas de gros trauma (cranien, rate, fracture ouverte...)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Merci de vos réponses c'est vraiment très instructif ! :)

     

    Jean-Philippe je vois que l'on est dans le même cas, tu n'a plus l'autorisation de plonger toi aussi ?

    Comme dit Xabi, je pense que c'est surtout une question de la responsabilité auquel le certif médical engage le médecin.

     

    Parce que bon,.. je trouve moi aussi qu'il y a moins de risques de plaie en plongée qu'en faisant du vélo, qu'en bricolant chez soi ou en cuisinant.

     

    C'est plus du fait de tes problèmes actuels que par le traitement que tu ne peux pas replonger. Il faut attendre que tout se stabilise sous traitement adapté. Alors après tu pourra envisager la reprise.

    restons optimiste ;)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité Invité

    previscan /aspirine

     

    Bonjour. Et ton ou tes médecins ne pourraient pas adapter l'objectif du traitement en substituant le previscan, difficile à équilibrer par ailleurs, par un autre médicament plus "souple" ; on va dire ...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Bonjour. Et ton ou tes médecins ne pourraient pas adapter l'objectif du traitement en substituant le previscan, difficile à équilibrer par ailleurs, par un autre médicament plus "souple" ; on va dire ...

     

    En effet, il existe d'autres anticoagulants, comme les AOD (rivaroxaban et apixaban), les nouveaux anticoagulants sans adaptation de dose, beaucoup plus "souples" en effet, sauf qu'ils n'ont PAS d'indication dans un SAPL (l'AMM se limite aux phlébites/embolies pulmonaires hors cancer et autres subtilités, ainsi que la fibrillation atriale non valvulaire).

     

    Le Préviscan n'est pas une contre-indication ferme et définitive à la plongée, si l'INR est bien équilibré.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Retour chez le médecin fédéral hier soir.

    Mon INR est stabilisé.

    Confirmation de l'Impossibilité de me délivrer un certificat medical. Les contre-indication sont toujours fermes et définitives selon le medecin : Thrombose de l’artère fémorale gauche, troubles de la crase sanguine, prise d'anti-coagulant (Previscan=contre indication)

    J'ai un peu de mal à comparer avec les contres-indications offficielles, (mes compétences médicales se limitant à "ça fait mal/ça fait pas mal")

    je cite : Thrombopénie périphérique, thrombopathies congénitales.

    Phlébites à répétition, troubles de la crase sanguine découverts lors du bilan d’une phlébite.

     

    Il m'a dit qu'il allait en parler avec la commission médicale de mon Codep mais qu'il ne se faisait guere d'illusion sur leur décision.

    Vraiment désolant, sachant que le seul risque en plongée serait en cas de blessure!!?? (aucun trouble de désaturation)... cette interdiction est une mesure de précaution, dixit le médecin, et refuse d'engager sa responsabilité au motif que les termes médicaux se trouvent dans la liste.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Le certificat médical n'étant pas une fin en soi, tu peux aussi plonger sans...

     

     

    En te renseignant, en demandant différents avis, tu peux te faire ton opinion informée et décider de passer outre. Tu ne plongeras pas dans ton club, mais la vie est belle hors des clubs! ;)

     

     

    Je ne dis pas qu'il faut le faire, moi je comprends rien à tout ce que vous mettez au-dessus, mais certains disent oui, d'autres non, c'est que le cas n'est pas aussi tranché que ce que ton medecin signale amha.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Retour chez le médecin fédéral hier soir.

    Mon INR est stabilisé.

    Confirmation de l'Impossibilité de me délivrer un certificat medical. Les contre-indication sont toujours fermes et définitives selon le medecin : Thrombose de l’artère fémorale gauche, troubles de la crase sanguine, prise d'anti-coagulant (Previscan=contre indication)

    J'ai un peu de mal à comparer avec les contres-indications offficielles, (mes compétences médicales se limitant à "ça fait mal/ça fait pas mal")

    je cite : Thrombopénie périphérique, thrombopathies congénitales.

    Phlébites à répétition, troubles de la crase sanguine découverts lors du bilan d’une phlébite.

     

    Il m'a dit qu'il allait en parler avec la commission médicale de mon Codep mais qu'il ne se faisait guere d'illusion sur leur décision.

    Vraiment désolant, sachant que le seul risque en plongée serait en cas de blessure!!?? (aucun trouble de désaturation)... cette interdiction est une mesure de précaution, dixit le médecin, et refuse d'engager sa responsabilité au motif que les termes médicaux se trouvent dans la liste.

     

    Ton médecin fédéral est comme celui dont je t'avais parlé au début de ton post, le gars veut pas se mouiller parce-que c'est écrit dans les contre-indications (même si implicitement on comprend dans ces contres-indications "sans traitement").

     

    Contre-indication absolue devant le risque hémorragique? Des foutaises !!! A une époque on interdisait les diabétiques de plonger, ce qui n'est plus du tout le cas aujourd'hui (sous réserve de modification et de la stabilité de leur traitement)...

     

    Je suis partisan, dans ce cadre d'expliquer parfaitement les risques de plonger sous anticoagulants, qui n'est pas plus engagé en loisir que de faire de la plongée au delà de l'espace lointain ou que de faire simplement de la navigation de plaisance!!! Une reprise avec limitation raisonnable des plongées me parait plus approprié, genre 30m maxi et dans la courbe de sécurité... Je conçois bien par contre qu'il y ait une totale stabilisation de la maladie à 6 mois de l'épisode aigu.

     

    J'espère que ceci va s'arranger. A+

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    me rapelle d'un Tetra qui avait foutu un beau boxon à la commission médicale...

     

    Il avait le droit d eskier sur ses deux jambes, mais pas de plonger ^^

     

    PF, si tu nous lit...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Les contre-indication sont toujours fermes et définitives selon le medecin : Thrombose de l’artère fémorale gauche, troubles de la crase sanguine, prise d'anti-coagulant (Previscan=contre indication)

    J'ai un peu de mal à comparer avec les contres-indications offficielles, (mes compétences médicales se limitant à "ça fait mal/ça fait pas mal")

    je cite : Thrombopénie périphérique, thrombopathies congénitales.

    Phlébites à répétition, troubles de la crase sanguine découverts lors du bilan d’une phlébite.

    Ben justement, il n'y pas de recoupement entre ce que tu as et la liste de contre-indication, à l'exception de "troubles de la crase sanguine".

     

     

    Il m'a dit qu'il allait en parler avec la commission médicale de mon Codep mais qu'il ne se faisait guere d'illusion sur leur décision.

    Le problème c'est que le médecin qui présente le dossier à la commission peut influencer beaucoup la commission par la manière dont il présente les choses ...

     

    Un 2ème avis de médecin compétent en plongée serait intéressant, avant d'aller en discuter avec toute la commission.

     

    Et puis il me semble que ton bilan n'est pas encore totalement achevé. Ne te précipites pas. Joue la montre. Quand tout sera parfaitement stabilisé, ton traitement évoluera peut être et il sera toujours temps de reconsidérer l'aptitude.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Merci de vos conseils ils me sont vraiment très utiles

    Je pense que je vais laisser évoluer (positivement j'espère ) ma pathologie, puis selon la nature de l'impasse pour la plongée contacter un second médecin fédéral.

    Une reflexion collégiale pourra peut-être faire avancer les choses.

     

    DWOOPY, oui je suis tout a fait d'accord avec toi d'ailleurs mon médecin m'a fait lui aussi comprendre que plonger hors clubs était un solution pour moi qui ne l'impliquait pas lui, mais le hors club est assez compliqué pour moi qui habite au milieu de la France et j'ai une compagne assez hermétique à la plongée aventuriere

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    :+1: avec Scubaphil ( et en plus il est médecin ... ;) ...) pour prendre un 2ème avis mais cherche prioritairement un médecin compétent dans ta pathologie et qui sera en plus plongeur , car la notion de "médecin fédéral" n'est absolument pas une garantie de compétences mais une simple indication qu'il s'agit d'un médecin qui est aussi un plongeur FFESSM, et qu'il a été adoubé comme tel par un club ! That's all folks ....

     

    J'ai une longue expérience des méandres de l'autorisation médicale de plonger ... pour savoir que la prise de plusieurs avis est un préalable indispensable à la prise d'une décision !

     

    NB : je trouve d'ailleurs assez incroyable ( pour rester poli ... ) qu'un toubid te dise : "vous pouvez plonger hors club , car comme cela je ne serai pas responsable " :mad: .... et j'ai connu, malheureusement, le même genre de comportement !

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    :+1: avec Scubaphil ( et en plus il est médecin ... ;) ...) pour prendre un 2ème avis mais cherche prioritairement un médecin compétent dans ta pathologie et qui sera en plus plongeur , car la notion de "médecin fédéral" n'est absolument pas une garantie de compétences mais une simple indication qu'il s'agit d'un médecin qui est aussi un plongeur FFESSM, et qu'il a été adoubé comme tel par un club ! That's all folks ....

    Bonjour Troissanbars,

    Oui c'est sur qu'un hématologue serait le spécialiste le plus à même de diagnostiquer mon cas, (il y a bien Scubaphil mais il y a un peu de route pour aller jusqu’à son cabinet) mais j'ai repéré un médecin fédéral hématologue dans mon codep, j'attend un peu les suites de mon traitement pour échanger collégialement avec les médecins fédéraux et la commission.

     

    NB : je trouve d'ailleurs assez incroyable ( pour rester poli ... ) qu'un toubid te dise : "vous pouvez plonger hors club , car comme cela je ne serai pas responsable " :mad: .... et j'ai connu, malheureusement, le même genre de comportement !

     

    Bah je ne vais pas non plus blâmer ces propos, au moins c'est franc, sans langue de bois et ce dont tout le monde se doute.

    Et puis ce fut le seul point positif de la consultation, plongez hors club.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Permets moi de ne pas être d'accord avec toi , Mr Poum :rolleyes: , car AMHA, ce n'est pas positif .... c'est plutôt irresponsable !

     

    C'est ce que j'ai dit au med fédéral ( lui même ORL ) qui me disait : " Ah oui, tu as bien récupéré après ton problème cardiaque , tu peux replonger .... mais uniquement entre potes car tu ne trouveras pas de médecin qui te signera le certif de non CI !

     

    Et bien justement .... ce n'est pas positif car c'est juste une façon de se déresponsabiliser .... moi aussi, à l'époque, je ne demandais qu'à replonger mais je ne peux pas accepter cette réponse car :

     

    1.- soit il pense sincèrement qu'il peut y avoir un risque de récidive d'OPI ou autres pbs en plongée liés à la pathologie et il faut qu'il l'exprime clairement et qu'il me dise : je ne te signerai pas d'autorisation car je pense que tu prends un risque réel en replongeant . Je ne serai, bien sûr, pas satisfait mais je ne peux pas lui en vouloir d'être cohérent dans son diagnostic !

     

    2.- soit il pense que le risque est vraiment minime , pas plus que n'importe quel autre plongeur ( car le risque zéro n'existe pas en plongée ) et à ce moment là, il te dit qu'une reprise pourra être possible , après stabilisation et réévaluation , peut-être avec quelques restrictions, mais à voir d'ici un ou quelques mois .... ou bien il t'adresse justement à un confrère spécialisé dans ta pathologie ....

     

    Mais, AMHA, la réponse qu'il t'a faite ( et qu'on m'a faite il y a maintenant 10 ans ... ) , est la pire qui soit : "tu peux plonger, mais on ne te signe pas .... comment s'appelait-il nouveau celui qui s'en lavait les mains .... Ponce Pilate, non ? :confused: ... "

     

    Bonne chance pour la suite, en tout cas, mais prend le maximum d'infos chez des gens compétents et connaissant bien ta pathologie et fais-toi ton avis , car c'est toi le principal intéressé, sur les risques éventuels que tu es prêt à prendre ... ou pas !

     

    Mais surtout ne pas s'arrêter à un seul avis ..... ;) ....

     

    *

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Le problème n'est pas les anticoagulants mais la Thrombophilie qui est une contre indication.

    à Angers il y a un centre hyperbare qui pourra vous donnez un avis éclairé.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je connais le centre hyperbare d'Angers pour y avoir accompagné par le passé des compagnons de plongée.

    La thrombose, traitée qui plus est, n'est pas dans la liste des contre-indications. Alors forcément par mesure de précaution il vaut mieux , dans le doute d'une désaturation correct, interdire la plongée, activité à risque par définition. Mais suivant cette logique on peut interdire pas mal de choses pour tout le monde.

    Mon medecin m'a bien afirmé que c'est l'anti coagulant et le trouble de la crase sanguine qui etait dans la iste des contre indications

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...