Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
monsieur poum

Contre indications hématologique ?

    Messages recommandés

    Ceci dit a défaut de certificat médical, il me reste l'option de plonger à l'étranger.

    Je doit avoir un dive master quelque part dans mes cacartes.

    En Égypte les responsables de club me disaient "parfait, la carte Padi la, ça me suffit " .

    Il suffit juste d'une signature sur le document stipulant que jai bien pris connaissance des dangers de la plongée.

    Je pense que je vais exploiter cette option.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    @Poum :

     

    Encore une fois, il ne s'agit pas de t'encourager à passer outre les indications médicales des médecins fédéraux, mais de t'encourager à rechercher les bonnes infos au bon endroit pour que tu puisses prendre une décision en toute connaissance de cause .....

     

    Par contre, n'étant pas médecin et ne connaissant pas ta pathologie, je ne peux que te parler de mon expérience perso pour alimenter ta réflexion :

     

    Suite à un OPI non diagnostiqué comme tel malgré la présence à bord du bateau de plongée d'un médecin fédéral ( médecin du travail ...) qui m'a même demandé si je replongeais l'après-midi :fou:.... j'ai subi, un mois plus tard, un double pontage coronarien .

     

    Souhaitant bien sûr replonger après une rééducation cardiaque efficace et la reprise du sport ( vélo,natation et randos ) , j'ai eu droit aux réponses classiques :

     

    - finie la plongée pour vous, faut vous trouver un autre hobby ( directeur du centre de rééducation cardiaque )

    - l'ORL / méd. fédé. déjà cité plus haut .... " tu peux plonger mais je ne te signe pas le certif ...."

    - d'autres ... faut voir avec la commission médicale ...... etc etc .....

     

    Seul un cardiologue, en région parisienne , médecin hyperbare, et accessoirement médecin fédéral , a pris mon dossier au sérieux . Il m'a fait faire une mesure isotopique de la FEV , 2 épreuves d'efforts avec et sans B/B et 2 consultations avec échographie cardiaque à deux mois d'intervalle.... et m'a finalement autorisé à reprendre la plongée avec quelques restrictions ( pas d'eaux froides, favoriser les No-Déco et éviter les successives .... ) .

    Mais, étant encore dans le circuit fédéral à l'époque et par correction envers ses confrères, il m'a demandé de faire valider ce certificat régionalement .....

    La commission médicale du Codep, sans examen du dossier, m'envoie alors chez leur médecin référent dans ma ville ( medecin généraliste et non cardiologue, mais fédéraste ... ;) ) qui, malgré le courrier de son "confrère" parisien , pourtant bien plus compétent que lui , commence par me dire qu'il ne peut pas m'autoriser à plonger parce que les B/B sont une contre-indication définitive !!! :mad:

    Après que je lui ai fourni moi-même les derniers documents de la Commission Médicale de sa Fédération, datant de plus d'un an et prouvant le contraire , .... il a consenti, dans sa suffisance de "sachant" face à l'ignorance crasse de son "patient", a me signer une autorisation, mais pour 1 plongée par jour, maxi 25m et .... encadrée ... :eek: ! Pour info, j'étais à l'époque N3 avec + de 500 plongées ..... et je partais un mois plus tard pour une croisière Grand Sud aux Maldives .... :rougi: ....

     

     

    Résultat des courses, et c'est ça qui peut te donner de l'espoir et l'envie de chercher les bonnes infos au bon endroit ....

     

    1. j'ai quitté le système FFESSM ..... et ça fait 10ans maintenant ! Il y a aussi une vie en dehors ..... :froglol: ....

    2. je suis très bien assuré chez DAN

    3. mon médecin traitant , en accord avec mon cardiologue, me signe chaque année une attestation médicale de non contre-indication à la pratique de la plongée sous-marine

    4. et surtout, je vais fêter la semaine prochaine à Rodrigues, ma 1500ème plongée , donc quasiment la 1000ème plongée depuis mon opération cardiaque ....

     

    Pour info, je plonge aussi bien en France, dans les SCA de la Méditerrannée que partout ailleurs dans le monde avec ma cacarte CMAS 3* ! Et à raison de 80 /100 ploufs annuels

     

     

     

    Attention ! Je ne fais pas de prosélytisme, chaque cas est différent et chacun doit prendre ses responsabilités ! Je plaide simplement pour le fait que tu es la personne la plus concernée par ta pathologie et que tu dois être aussi la mieux informée des tenants et des aboutissants . Et pour cela , tu dois prendre des avis de spécialistes qui t'expliquent pourquoi tu peux ou tu ne peux plus plonger, quels sont les risques réels en continuant .... etc ... mais ne surtout pas s'arrêter aux arguments de quelqu'un qui, sous prétexte qu'il est "méd.féd.", se cache derrière des textes réglementaires sans explications circonstanciées sur les risques encourus . Le "c'est pas bien parce que c'est écrit là, et c'est moi qui sait, epicétou ! " .... a le don de m'exaspérer ... tu l'as sans doute compris ! :confus:

     

    En tout cas, bon courage pour la suite .... mais saches déjà que tu n'es pas obligé de t'expatrier en Egypte !

    Les niveaux CMAS que tu as déjà passés t'appartiennent et ne sont pas liés à la FFESSM , tu peux plonger partout avec ta carte .....

     

     

    :biere:

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je ne peux qu'approuver les remarques de Monsieur 300 bars, même si elle ne sont pas toujours à l'avantage de mes confrères.

    La médecine est un exercice qui peut être difficile, et qui dépend beaucoup du facteur humain, que ce soit du coté du patient ou de celui de médecin.

    Dans ton cas, il faut :

    1/ faire le tour des problèmes posés, sur le plan strictement médical. Il me semble que ce 1er point n'était pas achevé il y a seulement quelques semaines ...

    2/ se pencher sur ton "aptitude" à la plongée en conjuguant une expertise sur le plan de la spécialité concernée par ta maladie ET une sur le coté plongée (soit par un médecin qui a les 2, soit par plusieurs médecins).

    Ce 2ème point relève typiquement d'un Commission Médicale, qui peut soit solliciter le bon médecin, soit confronter les différents points de vue.

    Mais rien ne sert de bousculer les choses. Il faut d'abord régler le point n°1.

     

     

    Je doit avoir un dive master quelque part dans mes cacartes.

    En Égypte les responsables de club me disaient "parfait, la carte Padi la, ça me suffit " .

    Il suffit juste d'une signature sur le document stipulant que jai bien pris connaissance des dangers de la plongée.

    Je pense que je vais exploiter cette option.

    Loin de moi l'idée de t'empêcher de plonger à l'étranger (il y a de quoi faire), mais n'oublie pas qu'en général les centres PADI te font aussi remplir un questionnaire de santé ...

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    @Troissanbars : j'aime bien ton histoire ; pour ma curiosité, peux-tu me dire ce qu'est un B/B ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    B/B = béta bloquants .... dans le temps c'était effectivement une CI , mais depuis quelques années c'est indiqué : à évaluer !

    Perso, en fait je ne prends plus qu'une 1/2 dose et de toute manière je m'aperçois que je monte bien moins dans les tours en plongée qu'en vélo ... ;) .... et comme je porte un Polar pour les 2 activités , je peux très bien surveiller mon rythme cardiaque à l'effort .

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    et comme je porte un Polar pour les 2 activités , je peux très bien surveiller mon rythme cardiaque à l'effort .

    Evidemment tu le sais, mais l'effort cardiaque n'est pas seulement le rythme ;)

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Tout à fait d'accord, mais c'est déjà une indication de mon activité cardiaque .... pour la notion d'effort, je fais assez confiance au Galiléo qui va prendre en plus en compte ta respiration et qui ne va pas se gêner pour t'envoyer un petit message " Alarme effort" s'il trouve que tu te mets un peu dans le rouge .... ;) ....

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Merci de partager ton expérience Troissanbars et merci aux autres pour les conseils avisés. Bon, je le joue un peu à la provoque en parlant de jouer la carte Padi, je me doute bien qu'en cas de problème sans assurance ça risque de faire mal.

    Je me sent surtout un peu frustré de ne pas pouvoir pratiquer la plongée, c'est quand même un petit peu ma passion... même si je n'ai que 600 ploufs en 17 ans (en plein centre du pays forcement, ça plonge moins qu'au bord).

    D'autant que médicalement on me recommande de marcher, courir, pédaler, autant que je peux, activités libres dans lequels j'ai quand même beaucoup plus de chances de me blesser qu'en plongée.

    Troissanbars Je prend bien note de ton expérience, même si mon problème est un peu différent, je pense que je vais suivre le même parcours.

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Plus d'infos en MP si tu veux .... :) .... mais à partir de demain plus joignable pour 3 semaines :diver: ... retour le 15 mai !

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonjour,

     

    Comme expliqué au tout début du topic, j'ai eu le cas d'un ami et patient qui a des "troubles de la crase sanguine" héréditaire.

     

    Le manuel du parfait petit médecin fédéral (non réactualisé depuis 2013) contre-indique formellement la reprise de la plongée si "troubles de la crase sanguine" symptomatiques (2 épisodes de maladie thrombo-embolique veineuse et pulmonaire). Le médecin fédéral du club en a donc conclu qu'il était contre-indiqué à vie à la plongée, malgré un traitement anticoagulant stabilisant sa maladie, où il n'a pas eu de récidive dans les 4 ans suivant (période durant laquelle il avait fait son deuil de plongée en scaphandre).

    Depuis quelques mois, étant tombé sur les bonnes personnes, beaucoup moins rigides que ceux qui respectent à la lettre les recommandations de la fédération, il a été autorisé à replonger SANS restrictions (plongeur N3) par notre CDM.

    Depuis, il n'y a pas d'incident à relater hormis un petit barotraumatisme des tympans sans conséquence lors de sa reprise (4 ans sans plongée tout de même :grimace: ).

     

    Par analogie, et pour montrer la bêtise de certaines contre-indications: le manchon gastrique, ou "Nissen", dont la contre-indication ne tient que sur un cas de migration du manchon suite à une plongée (par ailleurs cela na pas entrainé de décès ou d'accident de plongée mais une réintervention pour le replacer correctement). Ce qui n'a pas été pris totalement en compte c'est que la personne en question était novice (niveau 1 voire prépa N1) et surtout, le manchon avait été posé moins de 3 mois avant l'accident (cicatrisation incomplète).

     

    Le médecin qui autorise la plongée n'est pas seul responsable s'il y a un pépin, c'est une décision commune après information éclairée des risques. Si le patient accepte les risques (dans la mesure du raisonnable), alors oui, ça ne me choque pas de délivrer un certificat médical. A partir du moment où la maladie est stabilisée et qu'une éventuelle décompensation ne met pas en péril immédiat le plongeur (par exemple, le risque de noyade chez les épileptiques ou les diabétiques insulinorequérants (en autonomie), ou d'arrêt cardiaque chez un coronarien avec séquelles d'infarctus ou insuffisance cardiaque), je ne vois pas en quoi on devrait interdire quelqu'un qui ne désire qu'une chose, replonger... Ce n'est qu'une histoire d'acceptation des risques.

     

    Plonger à l’'étranger ou hors fédé est possible, mais je crois que ça l'est encore en France en club si tu tombes sur les bonnes personnes.

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Merci de ta réponse Harold (je n’étais pas venu ici depuis quelques semaines), Tout cela est trés intéressant..

    Pour l'instant mon trouble a l'air de stabiliser. (Apparemment le trouble n'est pas héréditaire mais lupique.)

    J'ai bien demandé à mon médecin fédé de mobiliser la com médicale d'ici, mais je n'ai pas de nouvelles depuis ... Je pense effectivement qu'il y à une mauvaise volonté de sa part et au mieux il aura une influence négative.

    Pour l'instant wait and see, j'ai contacté un autre médecin fédéral hématologue au CHU de Tours (responsable du service hémato, prof de médecine et vieux plongeur), mais je ne le rencontre qu'en septembre.

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Salut,

     

    En effet il ne faut pas être pressé. Si la machine du CDM est lancée, il faut lui laisser le temps de la prochaine réunion médicale afin de parler de ton cas.

    C'est très bien d'avoir pris l'initiative de voir un autre médecin fédéral, qui-plus-est hématologue.

    En gros pour cet été c'est rapé, mais vois-ça comme une convalescence nécessaire, afin de reprendre par la suite dans les meilleures conditions!

     

    Bon courage!

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Chers collègues (plongeurs je suis malheureusement pas médecin ) bonsoir,

    Me revoila quelques mois apres mon dernier post pour donner suite à mon histoire.

    Apres donc quelques mois d'analyse , de requêtes, d'avis de plusieurs spécialistes, j'avais décidé dernièrement de contacter un medecin fédéral hématologue qui je pense serait le plus a même de m'autoriser ou pas a plonger.

    ​​​​​​Apres concertation du dossier avec des collègues plongeurs cardiologue, angiologue et chirurgien, vu la stabilisation de mon état (INR), reprise de la couse a pied, activités physique diverses (velo etc..)...

    J'ai reçu l'avis médical définitif aujourd'hui.

    Le comité medical ne vois pas de contre indication à la reprise de la plongée sous marine.

    Quelques restrictions cependant ...

    -Plonger dans la courbe de sécurité

    -Si possible au nitrox

    -Eviter au maximum les yoyo (les formations en fosses notamment )

    Donc voila, après un an d'arrêt, je vais enfin pouvoir dépoussiérer mon materiel et revenir troller vos plongées.

    J'ai deja reserver une tres bientôt en carriere à Becon

    Sweet Dreams

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bravo pour ta persévérance et bon retour au bercail! :biere:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    C'est génial ! La persévérance a payé !

     

    Je te souhaite un maximum de plaisir sous l'eau.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...