Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
BlueVince

Chaîne des secours (et gros couacs ?)

    Messages recommandés

    1) Pour le ski, c'est probablement beaucoup plus que 200.

     

    2) Il ne s'agit pas d'émouvoir les "autorités", simplement de sensibiliser les services de secours (pompiers, SAMU). La simple création d'un protocole spécifique "accident de plongée" peut parfaitement se faire en interne, sans aucun recours aux autorités (préfecture, élus ou je ne sais quoi). D'autant plus que se protocole ne consisterait en pas grand chose de plus que la consigne de garder l'O2 à fort débit sans tenir compte de la saturation capillaire, à prendre avis auprès du SAMU 83 et à évacuer vers un caisson.

     

    3) La rareté et la spécificité du cas "plongée" justifie parfaitement une action de sensibilisation, justement. A t'écouter, on n'aurait jamais installé de caissons sur tout le territoire français, pour quelques centaines d'accidents de plongée par an, alors qu'il y a des centaines de milliers d'infarctus du myocarde !

     

     

     

    Salut Scubaphil,

     

    A noter cependant que les caissons Hyperbares ne servent pas exclusivement aux ADD, c'est même une petite partie de leurs utilisations.

    Mais je ne dois rien t'apprendre.

     

    A+

     

    :biere:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Le medecin du Smur apres son bilan decide de transferer le patient sur Besançon....dans le cas present quelle est l'urgence qui justifie d'assurer le transport directement sur le centre hyperbare? (en dehors de le faire fonctionner...)
    Un plongeur qui shunt dans les 30' de palier après 2 plongées profondes dans la journée, si ça n'appelle pas le caisson ... :rolleyes:

     

     

     

    Ce transfert sur Besançon n'a t-il pas été décidé apres discussion avec le medecin regulateur du SAMU? Je m'autorise à penser que la reaction du medecin de Smur et du medecin regulateur aurait été tout autre devant des signes alarmants.
    Le médecin du SMUR a pris sa décision de manière unilatérale et sans consultation de quelque confrère que ce soit (du SAMU ou un médecin hyperbare) et malgré les demandes du DP qui est professionnel avec l'expérience des accidents de plongée. Bien sûr, difficile pour lui de s'imposer en étant pas médecin.

     

     

     

    L'accueil à Besançon peut secondairement contacter le centre hyperbare pour discuter de la prise en charge (et assurer le transfert apres accord) et en tout cas prendre un avis avant de "lever" si rapidement la surveillance ....mais qui peut affirmer que cette demande d'avis n'a pas été effectuée?
    Tout à fait, le DP a demandé à Besançon de contacter le caisson de Lyon. Ce dernier n'a jamais reçu d'appel (je ne cite volontairement pas sur ce forum public les noms des médecins, en particulier celui du caisson qui attendait d'être contacté par Besançon).

     

     

     

    Toutafé d'accord sur l'etablissement de protocole et encore sur la base de quoi?
    Ben du coup on va attendre qu'il y ait un mort, comme ça on aura une base. :fou:

     

     

     

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    [quote

     

     

    Ben du coup on va attendre qu'il y ait un mort, comme ça on aura une base. :fou:

     

     

     

     

    rien de bien intelligent dans cette remarque...:decu:

    suis pas prêt de discuter de protocole avec un individu campé sur ses certitudes comme vous l'êtes...

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Ma remarque fait exactement écho à la citation et n'est pas plus incongrue.

    Elle rappelle aussi que malheureusement bon nombre de personnes ne sont pas prêtent à se bouger tant qu'il ne s'est encore rien passé de grave.

    Adieu prévention intelligente, laissons venir jusqu'au moment où ...

     

    Alors que, comme le dit Scubaphil, le protocole peut être extrêmement simple, du type : si accident de plongée, se mettre en liaison avec tel ou tel médecin hyperbare pour conseil sur bilan et secours, mettre en liaison avec le médecin du SMUR. Par exemple. Mais ce n'est pas mon domaine. D'où les interrogations de ce fil.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    d'autant plus que le caisson de Lyon, en l’occurrence, est très ouvert à la discussion et à la prévention.

     

    je les ai déjà appelé en direct, sans passer par les secours d'urgence, pour obtenir un avis lors d'un incident en plongée.

    Les secours n'avaient pas été appelés mais un doute subsistait.

    Le caisson a répondu très rapidement et a pu confirmer notre ressenti.

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    C'est malheureusement une situation qui n'est pas unique, en particuliers dans les secteurs où les accidents de plongée ne sont pas très courants ...

     

    Il faut bien avoir conscience qu'un accident de plongée dans le Jura, c'est peut être une ou 2 fois par an au maximum. Ca veut dire pour les équipes de régulation (téléphone) et du SMUR (sur le terrain), quasi aucune chance qu'un même médecin soit concerné plusieurs fois sur plusieurs années.

     

    Plusieurs degrés de complexité dans l'affaire :

     

    1) Le médecin du SMUR n'est pas très au fait des problématiques de plongée. Ca, on le comprend (voir ci-dessus). Mais ce seul facteur ne permet pas d'expliquer ce dysfonctionnement.

     

    2) Ce même médecin, ne se renseigne pas et ne prend pas d'avis d'un centre expert : là, il s'agit d'une question de personnalité et de psychologie. Manifestement, vous êtes tombé sur l'urgentiste Cowboy de service, qui sait tout mieux que les autres ... et qui s'est planté en beauté. Sauf que l'histoire se finissant bien, il restera probablment très satisfait de lui même et aura bien du mal à se remettre en cause.

     

    3) L'organistaion des services de secours et du centre 15 jurassiens : les accidents de plongée étant très rares en ces lieux, il est très probable qu'aucun protocole spécifique ne soit prévu dans la chaine de décision. Pour bien me faire comprendre, il faut savoir que par exemple, quand vous appelez le CROSS, les mots clefs "accident de plongée" déclenche un protocole spécifique. L'opérateur qui vous répond ouvre la fiche "accident de plongée", déroule les questions spécifiques qui sont prévues et se met en relation avec le SAMU et le caisson. C'est ce qui manque probablement (sous réserve, je n'y suis pas, je n'ai pas vérifié) au centre de secours du Jura. Ca aurait pu éviter ce dysfonctionnement en contraignant (ou au moins en insistant hiérarchiqument) pour qu'un avis hyperbare soit pris.

     

    4) D'autant plus dommage, que le SAMU 83 (Var) est référent en matière d'accident de plongée et se tient disponible pour tous les autres SAMU de France, pour conseil sur un accident de plongée ...

     

     

    Comme évoqué avec Bardass, je crois que l'heure est venue pour vous, plongeurs du Jura, de monter un dossier pour sensibiliser les services de secours à la problématique plongée. Ce cas qui s'est heureusement bien terminé pourrait servir de base ou d'introduction à la constitution de ce dossier. Dans cette affaire, les organes déconcentrés de la FFESSM ont certainement un rôle à jouer.

     

     

    Enfin, je crois que le plongeur accidenté s'en est sorti indemne grâce à l'O2 administré par les plongeurs. Et comme le délai avant intervention du Cowboy a été long (1h a priori), la victime a pu bénéficier de cet O2 suffisemment longtemps pour éviter le sur-accident ! Effet paradoxal du retard des secours officiels, quand ceux-ci ne sont pas très performants ... :rolleyes:

     

     

     

    Si je prends notre cas, étant de Cherbourg, nous avions un caisson tout neuf à Cherbourg mais pas l'argent ni le personnel pour le faire fonctionner... Il a été vendu 1€ symbolique à Trébeurden...

    http://www.ouest-france.fr/normandie/cherbourg-octeville-50100/le-caisson-hyperbare-quitte-lhopital-2658118

    Nous avions un caisson au Havre mais qui devenait trop vieux... Il l'ont fermé...

    Maintenant, en cas d'ADD on nous envoi à Brest !!!

    Forcément, ils ne le font pas pour un oui ou pour un non, et même en précisant au CROSS au moment de l'appel que c'est un ADD, ça passe systématiquement par l'hopital de Cherbourg ou le personnel n'est pas formé et on perd un temps très précieux... Certains ont gardé des séquelles...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Ma remarque fait exactement écho à la citation et n'est pas plus incongrue.

    .

     

    Je pense que vous vous etes permis d'interpreter ce que j'entends par une base et comme vous etes dans l'accusation ben vous en avez conclu ce qui vous arrange...

     

    Par exemple dans les zones dependantes d'un cross (je ne sais pas si c'est votre cas) un DP devrait juste contacter ce cross qui lui declenchera la chaine des secours. Si pas de cross reste à definir la structure apte à declencher ces secours mais si tout le monde se met à appeller tout le monde alors là commence à se profiler un joyeux bordel.

     

    Je suis surpris quand vous affirmez (post 17) que le medecin du Smur n'a pas contacté le Samu....La transmission du bilan du patient au medecin régulateur du Samu fait partie du bilan d'intervention (à l'arrivée puis au depart des lieux). Si le medecin regulateur n'est pas d'accord avec le medecin de Smur ben il le lui dit...Sauf accord du medecin regulateur le medecin de Smur ne peut transferer son patient que vers son hopital de rattachement .

     

    Un dernier point : je suis un defenseur acharné des protocoles ....ça permet d'eviter d'avoir à se masturber la cervelle ...sauf quand le cas ne rentre dans aucun protocole...ou alors qu'il faut faire juste 50 bornes pour un caisson et qu'il n'y a aucun vecteur de transport de dispo...situation particulierement frequente malgré le protocole...

     

    Maintenant, habitué depuis de nombreuses années à frequenter des plongeurs se considérant des sachants dans des domaines pas vraiment plongistiques ben je vais laisser là cette discussion:)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    On envoi pas de SMUR sauf cas particulier : le VSAV est le meilleur vecteur

    Contact téléphonique avec le centre hyperbare systématique par le SAMU

    On ne passe pas par les urgences et encore moins par la réa/déchoc sauf cas particulier

     

    il faudrait effectivement un autre travail sur l'accident de plongée dans les terres.

    Le mieux est d'en parler avec les services de secours et le centre hyperbare autour d'un REX

     

    http://www.samu-urgences-de-france.fr/medias/files/155/768/ref_aidemedenmer_2013.pdf

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    J'imagine que REX = RETEX = retour d'experience.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    A titre d'anecdote, lors de mon évacuation vers le caisson, le SAMU83 (ou directement les pompiers) décide(nt) de baisser le débit d’'oxygène. Arrivé au caisson ils se sont fait copieusement engueuler par le Docteur LOUGE !

    Comme quoi, même chez nous il y a aussi le "bronx", même si nous sommes LA (THE) référence ! :lol:

     

    C'est par ce que l'oxy normobar n'est pas recommandé pour les personnes âgées :jesors:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    C'est par ce que l'oxy normobar n'est pas recommandé pour les personnes âgées :jesors:

    Tu sais ce qu'elle te dit la personne âgée ? ...... violence.1.gif

    :jesors: aussi (tu ne vas pas aller dans le sens de ce cher Nano quand même ... )

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    On envoi pas de SMUR sauf cas particulier : le VSAV est le meilleur vecteur

    Contact téléphonique avec le centre hyperbare systématique par le SAMU

    On ne passe pas par les urgences et encore moins par la réa/déchoc sauf cas particulier

     

    il faudrait effectivement un autre travail sur l'accident de plongée dans les terres.

    Le mieux est d'en parler avec les services de secours et le centre hyperbare autour d'un REX

     

    http://www.samu-urgences-de-france.f...enmer_2013.pdf

     

    Bonjour à Tous,

     

    Effectivement Poune soulève un point intéressant. De mon côté, je suis plongeur et pas urgentiste ou Médecin, donc merci d'être tolérant si les termes ne sont pas les plus appropriés. Comme BlueVince on cherche a comprendre pour tenter d'améliorer nos procédures.

     

    Si j'ai bien tout compris, il semble que chez nous la régul (SAMU) souhaite un bilan médical, donc là, ça passe par le SMUR et ce Bilan va orienter le reste de la chaîne de secours. Ce bilan est il judicieux ou indispensable dans le cas de suspicion d'ADD même asymptômatique ? Une évacuation rapide par VSAV ou hélico et un bilan dans un service spécialisé ne serait il pas plus approprié ? C'est peu être un 1er point à creuser ?

     

    Le 39 est aussi en Région BFC, et les moyens notamment héliporté ne sont pas les mêmes qu'en Rhône alpes ou sur la Côte. Donc l'engagement de l'hélico relève souvent du casse tête pour les secours (Quid de l'accident mortel de la route qui se passe juste après). Par contre, Vouglans en VSAV doit être à 1h00 1H15 par la route du caisson de Lyon ou encore 1h00, 1H15 de celui de Genève. Contre 1H30 à 1H45 pour Besançon. Mais on dépends de la Région BFC, donc j'ai l'impression que c'est pas très bien vu de vouloir passer par Lyon !

     

    Pour rappel, je précise aussi que Besançon est un caisson monoplace, qui reconditionne au max à 30m et qu'il ne dispose pas a ma connaissance de procédure à l'hélium. Il n'est d'ailleurs à priori pas agréer par la FFESSM. Il est aussi très peu confronté aux accidents de plongée.

     

    C'est Quoi un REX (une nouvelle marque de Bière) ??? :jesors:

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    ... que Besançon est un caisson monoplace ... Il n'est d'ailleurs à priori pas agréé par la FFESSM.

    Sans vouloir t'offusquer, la FFESSM ne donne aucun agrément à quelque caisson que ce soit, ce n'est pas son rôle.

     

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...