Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
bc1410

CR plongée Afrique du Sud : Péninsule du Cap - Simon's Town

    Messages recommandés

    Bonjour

     

    je suis nouveau sur ce forum. Depuis l’arrêt du site des BMPP, je n’avais plus fait de CR mais cette fois-ci je me suis dit que cela valait le coup.

     

    Côté plongée

     

    En avril dernier, nous avons donc plongé depuis Simon’s Town avec le centre Shark Explorers pour y chercher d’une part des requins au large (peaux bleues et mako) et d’autre part des requins à la côte (seven gills ou plat-nez, voire Grand Blanc hors cage, avec de la chance).

     

    Disons-le tout de suite, succès pour les premiers, échec pour les seconds.

     

    Pour le large (plongées offshore), nous avons fait 5 sorties à 50 km, voire 60, des côtes à la recherche de courants d’eau chaude (minimum 16°c et bonne visi). 1ère sortie, fructueuse malgré une mer formée, une visi n’excédant pas 10 m et une température à tout juste 16° : 5 peaux bleues, pas très gros, pour une plongée de 65 mn à 11 m max. La mise à l’eau se fait lorsqu’au moins 1 requin semble avoir décidé de rester pour savoir si, derrière l’odeur alléchante, il n’y aurait pas quelque chose de plus concret ! Le lendemain, la visi est assez médiocre : une bonne dizaine de peaux bleues simultanément, particulièrement excités en fin de plongée (58 mn et 12 m max) et dont certains sont de bonne taille (plus longs qu’un plongeur avec ses palmes). Un imposant thon albacore fait 2 ou 3 passages au beau milieu de tout ça. Étant donné l’état de la mer, on ne peut ressortir en offshore que 5 jours plus tard : impossible de trouver une couche d’eau suffisamment chaude avec une visi compatible avec les impératifs de sécurité, on ne se met même pas à l’eau. Le lendemain, 4e sortie offshore (on pousse à environ 60km au large), eau à 18°c avec une bonne visi. Un superbe mako qui fait 5 ou 6 passages en 10 mn avant de nous abandonner définitivement et 3 peaux bleues tout au long des 73 mn de plongée (au moment où on remonte à bord, un énorme mako déboule, dixit le dive master qui était resté pour ramener le dispositif « odorant »). Dernière offshore le lendemain (60km des côtes), jusqu’à 7 peaux bleues en même temps dont 4 de vraiment belle taille. Une grosse otarie vient faire une série de cabrioles parmi les peaux bleues en milieu de plongée (81 mn au total). J’avais déjà eu l’occasion de plonger avec des peaux bleues à Faial (Açores) mais le spectacle est autrement plus intéressant au large de la Péninsule du Cap !

     

    Les plongée inshore sont de 2 types : celles dans le kelp, à une ou deux encablures du rivage, pour les requins, toujours sur le même site (Miller’s point) et celles pour les otaries à peine plus loin. Il s’agit de plongées espacées d’1 heure. Les balades dans le kelp sont super mais sans les 7 gills, c’est vraiment rageant. La profondeur n’excède pas 12 m et la température de l’eau tombera à 11°c au bout de 2 jours (température assez habituelle). Nous faisons 3 plongées à Miller’s point, on y a croisé 5 espèces de requins (4 de type chien de mer/roussette) et 1 « vrai » requin (Triakis melanopterus), ainsi que l’essentiel de la faune de ce milieu. Par contre, pas de 7 gills car une bande d’orques a fait irruption dans False bay environ 3 semaines plus tôt et a fait fuir tous les requins qui peuvent les concurrencer (y compris les Grands Blancs). Pour changer, on a fait une plongée un peu plus profonde (20 m) sur une "pinnacle" avec beaucoup de vie (et le potentiel de voir passer du Grand Blanc... quand il n’y a pas d’orques !). Après chacune de ces 4 plongées, une plongée avec les otaries est proposée, personnellement je n’en ai fait que 2 étant donné le froid de l’eau et le spectacle un peu répétitif (j’avoue aussi que j’avais déjà vu des otaries dans les eaux plus chaudes des Galapagos). Ces plongées se font généralement à Partridge point dans 10 m d’eau. Il s’agit de jeunes otaries, de petit gabarit, tous les plongeurs étant réunis sur un espace relativement réduit au pied du rocher où elles se dorent au soleil entre leurs baignades.

     

    Côté centre de plongée

     

    Ils ont été absolument adorables et se sont mis en 4 pour nous. D’abord pour les plongées offshore, ils ont vraiment cherché à nous amener là où il fallait : la veille de notre 1ère offshore, ils étaient partis en reconnaissance, après plusieurs jours de mer formée. Puis ils ont organisé la sortie alors que les conditions étaient difficiles et ont fini par trouver un spot alors qu’on était sur le retour. 4 journées de plongée ont dû être annulées, ils nous ont proposé des excursions et nous ont remboursé la différence. Le transfert hôtel-centre de plongée était prévu mais au retour de plongée, au lieu de nous ramener illico presto, ils nous disaient de profiter de la fin de la journée et de repasser quand on voulait avant la fermeture pour qu’ils nous ramènent (on en a profité quelques fois sinon on prenait des bus ou taxi co).

     

    Les plongées se font avec des 10 litres. Ils ne disposent que de combi humides !

     

    Aucune manipulation de la part du client (parfois ça peut être embêtant quand on s’aperçoit sur le bateau que quelque chose a été oublié).

     

    Le centre est à 300 m de la marina.

     

    Un gros semi-rigide super motorisé (on l’a utilisé pour la dernière offshore par mer plate et pour la plupart les inshore), un petit catamaran hyper motorisé habituellement utilisé pour les offshore mais qui manque singulièrement de place (nous étions 3, plus 3 plongeurs d’une équipe TV sur 2 offshore et tout le monde ne peut pas se mettre à l’abri). Enfin un autre catamaran plus gros, utilisé pour le gros groupes pour les inshore ou offshore.

     

    L’hébergement

     

    il y a un hôtel (le Quayside) à la marina qui accueille habituellement les plongeurs mais il était fermé pour travaux . Nous avons logé dans un charmant hôtel (le Calders) pour retraités à Fishoek, ville voisine. Extrêmement gentils, ils nous préparaient le breakfast même quand on devait quitter l’hôtel à 6h du mat ! Ce n’était pas le cas des hôtels d’autres plongeurs qui étaient logés à Simon’s town même.

     

    La région de la péninsule du Cap

     

    Malgré une très forte sécheresse, c’est une très belle région, entourée de montagnes. Le parc naturel de Peninsula Cape vaut le détour (le Cap de bonne Espérance est un tout petit bout de rocher le plus à l’ouest de la la péninsule, alors que l’extrémité sud de la péninsule est Cape Point, impressionnant point de vue). Table Mountain qui domine la ville du Cap vaut une grosse balade. Par contre, à 50 de km du Cap, la réserve Aquila Safari est à éviter (c’est une espèce de Thoiry où ont été parqués quelques gros animaux dont l’'habitat naturel n’a rien à voir avec celui de la « réserve »). Le Cap n’est pas la région des grandes réserves animales avec les Big Five !

     

    Les gens sont très gentils généralement. Mais oubliez la vie nocturne ! 2 bars à Fishoek, quelques restaurants (très bons , copieux et souvent pas chers) qui n’acceptent plus de clients après 20h, le désert dans les rues excepté des personnes qui visiblement vont passer toute la nuit dehors...

     

    Il n’y a que 3 centres de plongées dans cette partie de la péninsule, dont 2 à Simon’s town.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bienvenu et merci pour le CR !

     

    Tu noteras que la partie "scubadvisor" du site fonctionne un peu sur le principe des BPMP : tu peux laisser ton avis sur un centre, un voyagiste, un croisiériste, un magasin et même ton matériel.

    Et si tu ne trouve pas le centre sur lequel tu veux donner ton avis, tu même le proposer pour le faire ajouter :)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonjour,

     

    Super ton CR :bravo:

     

    On eput avoir une idée du prix des plongées un petit sejour plongée dans ce coin la me tente bien .

     

    Eric

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonjour,

    selon leur site internet :

    les sorties au loin 2750 R (peaux bleues et mako) avec lunch

    sorties à la côte (7 gills et otaries) : 1750 R la sortie de 2 plongées avec lunche entre les 2 plongées

     

    Pour notre part comme on est passé par Oceanes.com à qui on avait dit qu'on voulait plonger avec ce centre et qu'ils organisent tout le reste, je ne sais pas trop si on a payé moins ou non.

     

    Bernard

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...