Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

xdeep ou tecline que choisir?


Gheb

Recommended Posts

il y a 16 minutes, christophe 38 a dit :

de mémoire, il est autour de 40 l minute reporté à la surface...

fréquence rapide de respiration et ample...

Je suis vraiment petit joueur. a coté, En ce moment je suis a 14/15 L/min en eau chaude les 15 L/min j'y arrive parfois en étanche et eau froide...

 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 46 minutes, caolila a dit :

Je suis vraiment petit joueur. a coté, En ce moment je suis a 14/15 L/min en eau chaude les 15 L/min j'y arrive parfois en étanche et eau froide...

 

 

pour les calculs d'autonomie, c'est l’intérêt, la raison de connaitre sa conso.

 

En voiture, tu as un réservoir de 50 l, mais tu ne sais pas si tu consommes 5 l/100 ou 25 l...

ça me semble évident que l'autonomie ne sera pas la même.

 

 

en eau chaude, mon score le plus faible etait en dessous de 9 l/min ; je tourne régulierement autour de 10 (c'est à dire qu'il m'arrive de monter à 11 l/min et à 12-14, en étanche en métropole).

 

c'est la raison pour laquelle, quand je fais mes calculs, à la grosse louche, je prends 20 l/min : on peut mourir de manquer d'air, pas d'en avoir assez.

 

donc, si on reprend les souhaits de Tokong (avec une conso surface de 20 l)

2 minutes pour descendre à 50 + 4 minutes à 50, soit 6 minutes à 6 bars, soit 720 litres

10 minutes à 5 bars (40 m), toujours à 20 l/min = 1200 l

le total, avant le décollage, la remontée, les paliers, arrive aux 2 000 l à reporter à la capacité d'une S80 à 200 bars...

 

(et, pour ma part, meme si je consomme moins que ça, je n'hésite jamais à prendre un facteur 1.5 voire plus pour le gaz : en donner à l'équipier ; une difficulté au fond dans les dernieres minutes qui fait envoler la conso...)

bref, mieux vaut embarquer trop de gaz que pas assez. (mais, pas n'importe quel gaz : dans ce cas, au départ des 40, il resterait 200 l dans la S80, soit, en gros, 10 bars.

Vouloir rejoindre le palier à 6 m pour prendre l'oxy, ça ne le fera pas.

 

 

ce n'est pas pour rien qu'on fixe une pression de décollage en précisant "le premier des deux points atteints, fin de la plongée, on est parti" (les deux points étant la durée et la pression mini et, pour moi, pour une 50 m, je ne descends jamais en dessous de 100-110 bars dans un 15 l)

Edited by christophe 38
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, TokongLaut a dit :

Hi,

Je suis daccord avec tout ce que vous dites, vos retour d'expérience concernant les consos sont intéressants. Perso j'ai pas de soucis avec ca, suffit d'embarquer ce dont on a besoin de toute façon...

Avec SSI, avant rachat par Mares, le calcul de sa SAC (Surface Air Consumption) était recommandée en plongée loisir dès la plongée deep du cours Advanced Adventurer donc en géneral plongée N°5 d'un élève commencant la plongée...

 

Mais ce qui me turlupine (surtout après le réveillon au Jack Daniels) c'est très différent et c'est de connaitre les limites de de ma stab ... Les fabriquants annoncent toujours le lift en L ou en Kg mais aussi en Newton (Unite de mesure d'une force qui dans ce cas est verticale avec direction vers le bas).

 

Pour faire simple : qui peut de manière mathématique démontrer qu'il est possible/impossible, dangereux/pas dangereux d'embarquer (condition sans courant) sur une ScubaPro T1 (en bon état) 2 blocs air alu 12L + 1 bloc oxy 6L alu ? 

Cheers

PS Le tout nouveau cours SSI "Decompression diving" ou de la déco est réalisée avec une stab loisir ne pose pas de problème à ce niveau car l'unique bloc deco est un 6L max ...

salut

 

 

le plus simple, c'est d'essayer !

 

tu t'immerges sur un fond de 20 m avec ton matos en place et tu regardes où tu en es du remplissage de la stab, tu t'équilibres, etc...

 

Une fois au fond, tu déposes un des blocs et tu verifies que la différence de gonflage se "sent" bien.

tu reprends ce bloc et tu re-essaies de t'équilibrer... ensuite, tu inverses les blocs (si j'ai bien compris, tu auras de la S80 et du 6 l ; tu commences par déposer le petit et ensuite tu déposes la S80 en reprenant le 6 l)

 

Si ça ne marche pas et que tu n'es pas solo, tu "files" ce bloc au binome.

Si tu es solo et que tu veux t'en débarrasser, tu l'envoies à la surface avec un parachute ; le bateau, que tu auras prévenu avant de ta manip, le récuperera...

 

et, si tu as un copain qui passe par là qui peut te filmer, ce ne sera que mieux ; sur la video, tu verras le gonflage (à fond ou pas) de ta stab.

 

et les autres, qui font cette plongée, qu'ont ils comme matos ?

 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, TokongLaut a dit :

Hi,

Je suis daccord avec tout ce que vous dites, vos retour d'expérience concernant les consos sont intéressants. Perso j'ai pas de soucis avec ca, suffit d'embarquer ce dont on a besoin de toute façon...

Avec SSI, avant rachat par Mares, le calcul de sa SAC (Surface Air Consumption) était recommandée en plongée loisir dès la plongée deep du cours Advanced Adventurer donc en géneral plongée N°5 d'un élève commencant la plongée...

 

Mais ce qui me turlupine (surtout après le réveillon au Jack Daniels) c'est très différent et c'est de connaitre les limites de de ma stab ... Les fabriquants annoncent toujours le lift en L ou en Kg mais aussi en Newton (Unite de mesure d'une force qui dans ce cas est verticale avec direction vers le bas).

 

Pour faire simple : qui peut de manière mathématique démontrer qu'il est possible/impossible, dangereux/pas dangereux d'embarquer (condition sans courant) sur une ScubaPro T1 (en bon état) 2 blocs air alu 12L + 1 bloc oxy 6L alu ? 

Cheers

PS Le tout nouveau cours SSI "Decompression diving" ou de la déco est réalisée avec une stab loisir ne pose pas de problème à ce niveau car l'unique bloc deco est un 6L max ...

les retex sur la conso ne sont pas interessants, ils sont vitaux.

 

Chez TDI, tu ne sors pas de la plongée loisir, celle où tu n'as pas de palier serieux (je ne parle pas de paliers symboliques) si tu ne connais pas ta conso, si tu ne sais pas la calculer.

 

Et en gros, ce qu'il faut chercher, ce sont 2 consommations : celle où tu accompagnes un photographe, peinard

et celle ou tu as consommé beaucoup (pas comme un porc, mais beaucoup) et tu te dis que tu es entre les deux.

 

alors, toi, comment calcules tu ta conso ? (parce qu'on tourne autour du pot, mais, tu ne nous a jamais parlé de ta conso. Sais tu la calculer ?)

Link to comment
Share on other sites

il y a 22 minutes, val74700 a dit :

J'ai du mal à comprendre qu'un mec qui prétend partir avec cinquante milles blocs en plongée en soit encore à se poser ces questions !

 

 

moi pas :

 

pour moi, sa zone de confort est près de la surface, en tout cas, pas dans une zone où il est impossible de cramer des paliers.

Pas grave, mais, ça aurait été plus clair si, au lieu de se moquer des plongeurs français, il avait été clair, dès le début.

 

J'ai quand meme le souvenir qu'il a allumé Bardass au sujet des GF, alors que le meme Laurent s'est vraiment décarcassé pour nous en parler...

quand j'aborde le probleme de la consommation, il me répond que ce n'est pas grave

Citation
Le 19/12/2021 à 08:27, christophe 38 a dit :

et, dans ta plongée prévue, à quelle pression quittes tu le fond ?

à 15 minutes seulement ?

quelle est ta consommation, en l/min reportée à la surface ?

RAS tout ca ... c'est juste la deco air sans nitrox qui me chiffonait ... Merci

ma réponse :

Citation
Le 19/12/2021 à 08:51, TokongLaut a dit :

RAS tout ca ... c'est juste la deco air sans nitrox qui me chiffonait ... Merci

MDR

tu ne sais pas calculer ta conso ; tu ne sais pas le volume de gaz qu'il te faut, tu n'as pas de réchappe,

 

bref, en étant gentil, tu cumules les handicaps.

 

Citation
Le 19/12/2021 à 07:25, christophe 38 a dit :

il y a une autre maxime, importante à mes yeux : jamais plus d'une inconnue à la fois

le volume de la wing dans un courant descendant, sera t il suffisant pour résister et remonter ?

comportement sous narcose

consommation

respect des parametres que l'on s est fixé

 

 

bref, des surprises possibles

Développer  

Tout ca RAS, je maitrise 

 

interessé (et le mot n'est pas galvaudé) par les GF

Citation
Le 30/11/2021 à 20:09, bardass a dit :

 

Shearwater communique et indique utiliser les coefficients C.
Tout comme Heinrichs qui fournit de plus un simulateur PC développé par la même personne et le même code (Jean-Dominique GASCUEL)
Subsurface utilise les coefficients C, tout comme MultiDeco
Baltic Deco, les coefficients B.
Divesoft et son ordinateur, les coefficients B
Mares utilise les coefficients C pour le Genius


Donc, oui, on sait qui utilise quoi.
 


Pour Scubapro, on n'en sait rien :

soit il utilise les coefficients de Buhlmann (B ou C ?) et applique une sécurisation  (ADT) pour adapter le profil.
soit il utilise leurs propre coefficients.
personne ne le sait et on s'en fout en fait.

Toute la difficulté avec Scubapro est qu'il est impossible de planifier correctement un profil profond au chaud chez soit, comme tout plongeur Tek est sensé le faire.
Comment faire coller un paramétrage Lx sur le Scubapro pour le faire coller avec un réglage GF xx/yy ?
impossible sauf à faire moult essai pour valider le réglage qui va bien.
A 120m, désolé, je n'ai pas envie de faire moult essais pour vérifier si mon G2 colle à ma demande de GF 40/65

Développer  

Multi-deco permet de choisir entre Bühlmann B ou C ...

Hi,

Bon c'est très bien tout ca mais ca reste un peu théorique ... y a t-il ici des plongeurs qui (tout en ayant jamais coincé de bulles)

ont beaucoup plongé profond a l'air (disons 15'@50m) en faisant une déco aussi a l'air (pas de nitrox, pas d'oxy, quedal) ?

Et quel GF avec le recul utiliseriez vous ? Quel serait la profondeur de votre premier palier ?

 

 

Citation
Le 27/11/2021 à 10:38, VincentD a dit :

 

Bonjour @TokongLaut,

 

À partir de ces durcissements, peux-tu m'indiquer quelle logique d'ajustement rationnelle tu utilises pour basculer d'un durcissement à un autre en fonction de tes plongées ?

Il s'agirait pour moi de comprendre ce que tu recherches et de mieux cerner le niveau de précision que tu appliques déjà aujourd'hui dans ta pratique.

 

Bien que diplômé d'une école d'ingénieur reconnue par la commission des titres ;), j'utilise aussi une approche "empirique" de durcissement de mes GF en fonction de mon état de forme ou de l'engagement de la plongée. Il doit être possible de s'inspirer de ton approche méthodique pour adapter ma manière de faire, mais pour cela, j'ai besoin de comprendre comment tu procèdes.

 

Cordialement

Développer  

Bonjour,

Je n'ai pour le moment trouvé aucune méthode rationelle pour les plongées déco et c'est pour ca que je consulte ce forum ... J'ai le droit de critiquer la méthode des GF, de la trouver imprécise et dangereuse sans pour autant avoir la prétention d'un avoir inventée une meilleure ...

Les plongées déco que je fais en Indonésie je les planifie à l'indo et la formule dit : "In Indo, everything is possible". De toute facon ici c'est "plan your dive and dive your dive". En fait je peux pas t'expliquer, si j'essaye tu vas encore moins y comprendre ... L'indo (Bunaken, Bangka, Lembeh, Menjangan et son kapal budak...) ca se mérite c'est pas tout monde qui tiendrait le coup ici

 

 

Citation

Hi all,

Je suis convaincu que tout ce bins de GF a ajuster vient seulement du fait qu'aujourd'hui aucun logiciel de deco ni aucun ordi n'est encore capable d'adapter ses rutimes en fonction des gaz embarqués. Quand on fait une deco air ou quand on la fait a un N50 (perso j'aime bien le N50) ou a un Nitrox quelconque plus oxy, l'ordi nous laisse la responsabilite de choisir la profondeur du premier palier avec le GF low ... il gère pas tout seul ...

Je suis sur que dans peu de temps les ordis gèreront ca tout seul et mieux que quiconque qui bidouille ses GF au pif en se rappelant vaguement sa mn90, avec une méthode empirique basée sur son expérience personnelle de 20,30 ou 50 ans ca change rien au probleme ...

Cheers

PS : En tant qu'ingénieur reconnu par la commission des titres, je suis autant attaché à la methode utilisée qu'au résultat en lui méme et jusqu'ici aucune bulle bloquée malgres des plongées qu'auncun DP ne signeraient en France

 

 

bref, nous parlons ensemble, mais pas forcément sur la meme fréquence, ce qui fait que nous avons du mal à nous entendre...

 

Je vous quitte quelques heures : j'ai une 60 à faire, à l'air, pour aller voir les requins, avec un 15 l à 230 bars et de l'oxy pour finir le palier.

 

 

 

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, val74700 a dit :

J'ai du mal à comprendre qu'un mec qui prétend partir avec cinquante milles blocs en plongée en soit encore à se poser ces questions !

 

 

Tout simplement parce que c'est juste un calcul empirique de ce que pourrait faire flotter une stab.

Il n'a jamais plongé ou même envisagé de le faire.

Il y a 1 heure, christophe 38 a dit :

 

Je vous quitte quelques heures : j'ai une 60 à faire, à l'air, pour aller voir les requins, avec un 15 l à 230 bars et de l'oxy pour finir le palier.

 

 

 

Et une stab de quel marque ?

(il semblerait que ça soit le plus important )

Edited by nics
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, nics a dit :

Tout simplement parce que c'est juste un calcul empirique de ce que pourrait faire flotter une stab.

Il n'a jamais plongé ou même envisagé de le faire.

Et une stab de quel marque ?

(il semblerait que ça soit le plus important )

c'est une wing, AGIR, 28 litres de poussée, avec un 15 l 232 bars qui doit peser dans les 23 kg plus l'air, plus les détendeurs plus le culot. C'est la meme wing que j'utilise avec un bi 10 230 bars et quelques décos quand je plonge trimix (en gros, j'emporte 70-75 kg de ferraille, mais, j'ai une étanche, en métro, en "redondance" )

ainsi qu'une plaque acier de 2.5 kg

j'ai une sharkskin, donc zero flotta, des palmes mares avanti quattro, pas lourdes (alors que d'hab, je cherche des palmes lourdes).

 

Pas de requin, juste une belle pastenague : eau à 29-30° sur toute la colonne d'eau ou presque (une petite thermocline à 26, dans la zone des 40).

Link to comment
Share on other sites

Pour une fois, je vais essayer d'etre pratique.

 

comment connait on notre consommation ?

 

nous avons 2 possibilités :

la premiere, c'est d'avoir un ordi de plongée qui se connecte à un logicel externe comme subsurface ; à "l'origine", il faut parametrer le logiciel en lui indiquant la marque et le type d'ordi de plongée, la taille du bloc ou des blocs, la pression de départ quand on a transferé la plongée et la pression de fin ; le logiciel donne la conso rapportée à la surface.

 

 

l'autre méthode, quand on n'a pas d'ordi connectable ou qu'on plonge avec un timer...

on plonge, on descend sur un fond avec un compte rond, 20m, ou 30 m ou 40 m.

On se stabilise et d'une part, on note sa pression et l'heure.

On se déplace, en essayant de rester au meme niveau de profondeur et on laisse passer 10 ou 15 minutes, voire plus, si on peut ; plus c'est long, plus c'est précis.

 

Donc, par exemple, imaginons que l'on fasse une plongée carrée sur 40 m avec un 15 l.

on se stabilise et on note la pression :

imaginons que le mano indique 200 bars et 5 minutes.

 

15 minutes plus tard, le mano indique 120 bars.

 

80 bars, dans un 15 l ont été consommés à 5 bars de pression absolue.

soit 80 x 15 = 1 200 l / 5 (bars) = 240 l en 15 minutes, ou 16 litres par minute.

 

ce calcul peut etre fait à terre ; il suffit de se rappeler du différentiel de pression (le nombre de bars) et la durée (ainsi que la profondeur)..

 

Il ne s'agit que d'une moyenne, où l'on reste à un niveau constant, et dans une ambiance favorable...

 

 

 

après, après, j'utilise beaucoup la méthode de Laurent pour la conso à la remontée...

par défaut, je prends 3 bars par minute de DTR (mais, moi, et j'ai un 15 l, donc, en haut, il m'en reste plus que le simple calcul avait prévu)...

 

Donc, imaginons qu'à l'issue d'une plongée à 40, l'ordi indique 10 minutes de DTR (palier inclus) ; il y a donc 4 minutes de remontée (5 au pire, si on met une minute entre le palier de 3 m et la surface) et 6 minutes de palier.

3 bars par minute, ça nous donne, pour 10 minutes, 30 bars..... pour moi !

Mais, le DP demande 50 bars sur le bateau, au retour ; prenons un cas non conforme ; au moment du décollage du fond, un équipier a un débit continu et doit passer sur notre détendeur ; il faudra donc, au moins 30 bars par personne, donc 60 bars plus quelques bars, pour le confort, pour compenser ceux qui seront perdus à cause du stress... Bref, décollage à 100 bars pour que, s'il y a un souci, cela ne reste qu'un désagrément, pas un accident.

 

et, quand je vois une DTR de 27 minutes, à 3 bars par minute,...... hébé, ça fait pas loin de 100 bars pour remonter et sortir.

 

(donc, dans ce cas, 2 choix : augmenter le nombre de blocs pour avoir du gaz ou réduire les objectifs pour rentrer dans la config)

Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, christophe 38 a dit :

moi pas :

 

pour moi, sa zone de confort est près de la surface, en tout cas, pas dans une zone où il est impossible de cramer des paliers.

Pas grave, mais, ça aurait été plus clair si, au lieu de se moquer des plongeurs français, il avait été clair, dès le début.

 

J'ai quand meme le souvenir qu'il a allumé Bardass au sujet des GF, alors que le meme Laurent s'est vraiment décarcassé pour nous en parler...

quand j'aborde le probleme de la consommation, il me répond que ce n'est pas grave

ma réponse :

 

 

interessé (et le mot n'est pas galvaudé) par les GF

 

 

 

 

 

 

bref, nous parlons ensemble, mais pas forcément sur la meme fréquence, ce qui fait que nous avons du mal à nous entendre...

 

Je vous quitte quelques heures : j'ai une 60 à faire, à l'air, pour aller voir les requins, avec un 15 l à 230 bars et de l'oxy pour finir le palier.

 

 

 

quelques heures apres :

image.thumb.png.344ab873cd99d3fb03db30dd3733e0e4.png

 

 

pour la déco, j'ai 11 minutes à 4 m juste avant de passer sur l'oxy

et 3 minutes à 4 metres, quand j'y passe....

 

le ratio est appréciable.

à 10 secondes près, nous avons passé 11 minutes sous les 50 m.

ce fut une descente rapide, sans meme palmer..

 

les balistes sont toujours aussi cons.... periode de frai, ils protegent le nid et nous chargent...

 

Link to comment
Share on other sites

@ Tokong :

Citation

MDR C'est quoi cette plongée ?, y a eu un incident ? Tu multpilies par 2 le temps de fond et tu obtiens ce que j'ai fait ce matin mais vraiment p...

tu nous mets le graphe de ta plongée de ce matin ???

 

 

vite fait, en passant :

en 2008, j'avais plongé avec plus de 100 personnes qui étaient sur ce forum ; il en reste (et je continue à plonger)

c'est à dire que, derrière le pseudo, il y a un mec qui n'est pas un mythomane.

 

Quand j'écris un truc, si necessaire, je peux prouver (deformation professionnelle)...

 

Comme déjà écrit plus haut, tu es arrivé dédaigneux sur la plongée fr ou nos pratiques...

 

je suis curieux de voir ce que tu fais

Edited by christophe 38
  • J'aime 1
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Dernières Discussions

  • Similar Topics

    • 35
      La puissance d'internet fait que des évènements comme l'incendie d'un bateau de plongée (croisière ou journalier) ne passent plus inaperçus.   Depuis presque 15 ans que je navigue sur plongeur.com, je suis frappé par la fréquence des rapports d'incendie à bord de navires de plongée. Les informations de ce type se répètent assez régulièrement aux 4 coins du monde.   Au point que les derniers accidents m'ont motivé pour faire un petit recensement à partir des faits relatés ici.
    • 51
      Bonjour, je souhaiterais savoir svp ce qui est le mieux et s'il est possible de changer l'embout du detendeur pour s'adapter aux bouteilles du club de plongée. Je suis novice et je découvre, j'aimerais savoir comment choisir le materiel et comment faire pour etre tranquile dans tous les clubs en ramenant mon propre matériel merci d'avance pour vos réponses bonne journée
    • 10
      Hello,        Nous allons changer le compresseur de mon club, on a eu une super opportunité financière et l'actuel a une fuite minime mais super galère à réparer. Super galère dans le genre un joint spi à 3€ et 3000€ de Main d'Oeuvre et de transport, parce que c'est un "gros" compresseur, dans le sens à 500 kg c'est pas le genre de truc qu'on peut mettre dans un fourgon pour partir en vacances, sinon les frais de déplacement pour le faire réparer auraient franchement réduits. Donc
    • 19
      Hello à tous, Je suis en train de regarder pour ma WING XDEEP ZEN et j'ai un petit souci pour la taille de la plaque. Sur le site XDEEP, ils indiquent taille S pour les moins de 1,75 et L pour les plus de 1,75. Problème, quand on fait 1,75: on prend quoi? 😄 Il vaut mieux prendre la plaque plus petite ou plus grande?
    • 13
      Bonsoir et bonne année.  J'envisage d'acheter la gopro 10. Mais je me demande quelle est la fixation la plus pratique ?  La "main-poignet" sachant que j'ai déjà une fixation de ce type pour ma lampe sur la main droite ?  La "poignet"? En la mettant derrière la lampe, est-ce que ça filmera par-dessus la lampe, permettant ainsi que ce qui est filmé soit éclairé ?  La "poitrine"? Et la défaire de la fixation mais je ne crois pas que ce soit possible sous l'eau en tout cas ?
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.