Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
bc1410

CR Cap Vert - Santo Antao

    Messages recommandés

    Située en face de Sao Vicente, c’est l’île la plus au nord-ouest de l’archipel, préservée du tourisme de masse (au contraire de Sal et de Boa Vista par exemple). On plonge à partir de Porto Novo. La haute saison est de septembre à novembre, c’est également l’époque où l’eau est la plus chaude et les vents les plus faibles. Les alizés soufflent de janvier à juin. En ce début juin, ils ont été un peu gênants pour l’accès aux sites de plongée (par contre, ça rafraîchit un climat très chaud).

     

    Les plongées

     

    La faune est tropicale, de récif, assez abondante : beaucoup de poissons (grande variété de demoiselles, p-trompette, marignans, mérous, gaterins, rougets, vivaneaux, murènes, tétrodons, diodons, p-perroquet, oblades, sars...), des tortues, des requins-nourrice, des nudibranches (beaucoup endémiques), des langoustes, assez peu de corail. 2 types de plongées : soit des récifs peu profonds (« Wish you were here » qui ne dépasse pas 18 m est probablement le plus intéressant avec ses requins-nourrice, de la tortue et quand il y a du courant des sérioles énormes), soit des tombants entre 30 et 40 m, mais assez courts.

     

    Le principe est de faire 2 plongées espacées d’1 h ce qui a l’inconvénient de limiter les plongées sur les tombants (on fait les tombants trop rapidement à mon goût car pas ou peu de palier, de plus il faut revenir au seul mouillage abrité pour le semi-rigide, quel que soit le sens du courant). Par contre, l’avantage est que les conditions de mer sont généralement moins bonnes l’après-midi que le matin (en tout cas dans la période des alizés) et que 90 % des plongées sont dans la même zone.

     

    Les plongées sont agréables : 24 à 25°c en ce début juin, une visibilité d’une 20taine de mètre, beaucoup de vie même si cela manque un peu de surprises (en septembre, il paraît que les requins-baleine sont fréquents et l’eau à 28°c).

     

    Ce ne sont cependant pas des plongées extraordinaires quand on a un peu bourlingué.

     

    Les plongées ont généralement lieu à 20 mn en bateau à l’est de Porto Novo, (trajet face aux vents dominants). L’heure d’intervalle se passe sur le semi-rigide, à un mouillage un peu abrité mais un peu pénible quand le vent est soutenu. Le bateau part généralement vers 8 h et on revient à l’hôtel vers 12h ou 13h selon le vent, pour des plongées de 45 mn à 1 h.

     

    Pour les plongeurs aguerris, 2 plongées particulières sont proposées à la pointe est de l’île, depuis Janela : 40 mn de voiture, embarquement haute voltige sur une barque de pêcheur, 1 plongée au pied de l’ilheu de Boi et une autre sur un sec qui abrite une grotte dédoublée sur une très grande surface. Débarquement à la nage (attention aux rouleaux sur le rivage de galets !). Personnellement, je n’ai pas été particulièrement emballé mais mon binôme a beaucoup apprécié. Il faut ajouter que la conduite sur une route toute en côtes, pentes et virages avec un pick-up à bout de souffle, qui n’a plus de reprise, et dont on espère que les freins sont à la hauteur, n’est pas rassurante quand on est assis à l’arrière avec vue au-dessus de la cabine !

     

    On a fait 12 plongées : 10 auraient suffi pour les plongées les plus intéressantes.

     

    Le centre de plongée Dive Tribe

     

    intégré au seul resort. Tenu par Ricardo, extrêmement sympathique et serviable. 3 embarcations dont 2 ½ rigides. On n’a utilisé que le plus grand (on était 2 plongeurs !) qui n’est pas si grand que cela ! Des problèmes de moteur (alimentation qui se bouche à cause de la qualité du carburant) les 2 derniers jours. Mon sac de plonge étant resté bloqué à Lisbonne, j’ai utilisé leur matériel 2 jours : aucun problème et bien entretenu.

     

    Aucune manipulation à faire : il emploie 3 jeunes Cap-verdiens qui restent sur le bateau pendant les plongées (pilotage, mouillage, ils dégréent et gréent les blocs avant, entre et après les 2 plongées) et une autre au local qui rince tout, vient récupérer les clients à l’aéroport, etc.

     

    Le trajet entre le centre de plongée et le port se fait en pick-up, le matériel ayant déjà été chargé par les jeunes.

     

    Ricardo n'est pas avare de renseignements pratiques sur la petite ville de Porto Novo (restos, magasins, etc.).

     

    Nous n’étions que 2 plongeurs toute la semaine, il nous a cependant proposé les plongées sur les tombants quasi systématiquement ainsi que celles au village de Janela (ce qui est une sacrée logistique). Bref, il s’est décarcassé pour 2 plongeurs seulement.

     

    Attention, pas de possibilité de payer en CB.

     

    L’hôtel

     

    le Santantao Art Resort est le plus grand hôtel de l’île avec seulement 60 chambres sur 2 niveaux en arc de cercle autour d’un beau jardin, avec une piscine. Nous étions en basse saison, pas plus de 6 clients en même temps à l’hôtel ! Les repas y sont très bons et pas trop chers.

     

    Les chambres sont très bien et le personnel, très nombreux, est très serviable.

     

    L’hôtel est très agréable, juste à la sortie de Porto Novo. Le 1er resto est à 5 mn à pieds, le port à ¼ d’heure-20 minutes avec différents restos au passage.

     

    Le soir, les restos en ville sont bons, très copieux et pas chers. En basse saison, pas de problème pour avoir de la place ! On peut payer en euros mais mieux vaut tirer des escudos au distributeur de billets à la banque, à 6 ou 7 mn à pied de l’hôtel (celui-ci ne faisant pas le change, probablement à cause de la basse saison, mais prend la CB évidemment).

     

    Comment arriver à Santo Antao ?

     

    Paris-Lisbonne (2h) et Lisbonne -Sao Vicente (4h) puis prendre le ferry (1 heure de traversée). Attention, les horaires du ferry ne sont pas bien coordonnés avec ceux des avions. A l’arrivée, tout un chargement de bagages était resté à Lisbonne. Le temps de remplir les papiers de perte, on a failli rater le ferry (1 AR le matin et un l’après-midi). En fin de séjour, l’horaire du ferry était décalé une heure plus tard. Avec les aléas de la navigation, on était quasi-certain de rater le décollage. Ricardo nous a fait traverser avec le ½ rigide.

     

    Plonger à Sao Vicente ou à Santo Antao ?

     

    Dive Tribe a 2 centres à Sao Vicente et 1 à Santo Antao. Après discussion avec le patron, Antonio, et Ricardo, les plongées sur Sao Vicente sont essentiellement des plongées sur des récifs peu profonds et la faune y est moins dense. De plus, Santo Antao est bien plus préservée que Sao Vicente ,sur terre et sous l’eau.

     

    Bref, un séjour très reposant, dépaysant et agréable. Pour changer de la Mer Rouge mais pas pour la remplacer !

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Merci pour ce CR , ca donne des idées d'autres destination !

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...