Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

la décompression est elle une science exacte?


gerard91

    Messages recommandés

    On parle un peu dans le vide je trouve, même si la discussion de fond est intéressante.

    Pour faire un modèle parfait, infaillible, il faut connaître à la perfection le phénomène physique qu'il y a derrière.

     

    Sachant que, dans le cas de la déco, l'assimilation des gaz est quelque chose d'assez mal maîtrisé au nominal (à moins que je me trompe, on a pas une connaissance ultra précise et quantifiable du phénomène d'assimilation d'un gaz dans un tissu ?).

     

    Ok, supposons que demain un médécin arrive à nous sortir une formule permettant, dans des conditions données, de prédire cela exactement.

     

    Avec cette formule de la mort, il faut l'adapter à chacun d'entre nous, car un modèle n'est valable que dans des conditions déterminées.

    Donc il faut connaître les n paramètres personnels qui définissent le plongeur, permettant de calculer la déco de celui-ci. Donc on sort un ordinateur complètement modulable (on passe une visite chez un médecin qui nous fait 200 examens afin de paramétrer son ordi au poil de c** grâce à différents paramètres de l'organisme).

     

    Ok, admettons. On a chacun notre ordinateur personnel complètement adapté à sa morphologie, son organisme, etc.

     

    Sachant que la déco est aussi liée à son comportement hors plongée (si on dort bien ou mal, si on s'hydrate ou pas, si on picole ou non, si on fait un effort ou pas, si on est malade ou pas...)

    Faut prendre aussi tout ça en compte, donc en supposant que l'impact de touuuuut ces phénomènes soient connus, maîtrisés, quantifiés et intégrés à l'ordi, il faudrait que celui-ci soit connecté en permanence au plongeur afin de prendre en compte tout ça ?

     

    Admettons. Et ensuite ?

    Si notre morphologie change au cours du temps, notre poids, notre taux de glycémie, j'en sais rien ?

    Ah ba on doit refaire notre examen de la mort pour re-paramétrer notre ordi.

     

    Pourquoi pas.

    Mais à quelle fréquence du coup ? Le puriste nous dira "à chaque plongée" (quitte à titiller autant le faire jusqu'au bout :D ).

    Ok, donc en montant sur le bateau à chaque fois on repasse une batterie d'examen, afin d'assurer la cohérence totale de notre ordinateur.

     

    Et à ça on rajoute aussi que la déco va dépendre de notre comportement durant la plongée, notre conso, notre essoufflement... il faut que l'ordi soit capable de voir tout ça...

     

    Donc à moins d'avoir un ordinateur ultra performant, paramètrable à souhait, mega connecté, capable de TOUT enregistrer, analyser, et quantifier, ce qui ferait d'un plongeur une espèce de cyborg mi-homme mi-machine, je ne vois pas comment on peut avoir un truc 100% fiable.

    Et même; il y a encore d'autres paramètres qui influenceront la déco et qu'on ne connaît probablement même pas.

     

    --

     

    L'autre solution est de se baser sur des résultats empiriques, qu'on affine au cours du temps avec des statistiques afin d'atteindre un taux de risque jugé acceptable.

     

    Et avec ça, chacun est libre d'en faire ce qu'il veut.

    De savoir que si on a un comportement "convenable", le risque est globalement très faible (mais pas nul et il faut l'accepter).

    Ou de bourriner les plongées profondes en limite de déco 2x par jour, se torcher sur le bateau jusqu'à 2h tous les soirs et repartir comme si de rien n'était le lendemain matin à 7h30.

     

    Quand on fait un sport il faut en accepter les risques et maîtriser les paramètres qui permettent de les limiter.

    Le risque 0 n'existe pas, dans aucun sport (je connais quelqu'un qui s'est fait une tendinite en jouant à la pétanque; comme quoi tout est possible avec de la volonté :D ). Si on ne l'accepte pas, autant arrêter tout de suite.

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    • Réponses 48
    • Créé
    • Dernière réponse

    Meilleurs contributeurs dans ce sujet

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 36
        Il y avait lui, il y avait moi.   Cette histoire se déroule sur un site dont je tairais le nom, connu des plongeurs et des pêcheurs, dans l'océan indien. Il n'y a rien en surface d'autre que le bleu de la mer et, à marée basse, un banc de sable. Pas une terre à moins de 300 km. Sous la surface, c'est un tombant qui donne le vertige et un bleu qui n'en finit pas...   Nous sommes dix à nous jeter à l'eau. La règle est simple: un plongeur sonde, surveillé par son binôme, le reste de la pala
      • 10
        Bonsoir à tous,   je viens d'acheter pour mon ado de fiston une combi d'occasion. Elle est en bon état mais a été très probablement été stocké en état plié. Avez-vous un conseil pour la défroisser? Merci & bonne soirée.   e
      • 23
        Je m'y colle aussi : mon petit retour d'expérience de la formation sidemount de septembre 2020 avec Pp_y (merci pour les précédents CRs qui m'ont fortement aidé pour le choix de Philippe). Le pourquoi : plongeur FFESSM N3/E1 (dans les 200 plongées en mer en une petite dizaines d'années), je voulais me remettre un peu en question et le sidemount m'intéressait par la rigueur qu'il semblait impliquer ... Et pour ces deux points (remise en question, rigueur), j'ai été servi ! C'est le CR
      • 40
        Pour tout vous dire j'ai juste une douzaine de plongées à mon actif et viens d'avoir le niveau 1 en Lac. J'ai la vue qui baisse donc j'ai déjà quelques idées sur la chose et veux pas un truc complexe à maniper et comprendre. Je vais prendre tout mon temps pour évoluer et faires des explos au club. En vue de faire/passer un PA20 aussi. Mais encore je ne suis pas très attiré par les grandes profondeurs, faut que je me fasse à tout plein d'habitudes et reflexes à acquérir tranqu
      • 13
        Bonjour,   Et voilà, j'ai repris les plongées en réalité depuis mars dernier  Assez froid en mars, eau à 12° et plus récemment des plongées à 16, 18° en Espagne.   J'ai une combinaison Cressi facile 7mm très très ajustée que j'apprécie beaucoup dans son ensemble.   Lorsque je l'ai achetée, entre 2 modèles, les vendeurs plongeurs m'avaient conseillé de prendre celle la plus ajustée à ma taille pour limiter le froid, même si ensuite c'est plus difficile à mettre.
    ×
    ×
    • Créer...

    logo.png.82da6b1cbfb259c1df0e18cf18904a1e.png

     

    Plongeur.com propose des services gratuits et n'est financé que par la publicité. Nous faisons de notre mieux pour éviter les formats intrusifs (au dessus du contenu, avec du son,etc...) et pour que celle ci soit la plus acceptable possible.

     

    Si vous aimez les services de Plongeur.com, que vous trouvez des informations utiles et que vous voulez continuer a en profiter longtemps et gratuitement, désactivez votre bloqueur de publicité pour notre site !