Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
Almossadra

Alcool boriqué, Eau oxygénée boratée: Quelle fréquence d'utilisation?

    Messages recommandés

    Je rentre de quasi 3 semaines de plongées en eaux chaudes… 38 ploufs… simplement de bons rinçages des oreilles sous la douche après la plongée… et aucun problème…

    même ma femme qui était adepte d'un peu d'huile histoire de proteger le tympan est passé du coté de la simplicité et idem aucun soucis..

     

    Donc je rejoins le commentaire de @nics...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    simplement de bons rinçages des oreilles sous la douche après la plongée… et aucun problème…

    On a pas tous la même sensibilité des oreilles ;) .

    Et parfois ça remonte à loin, je connais des plongeurs qui ont enchainé les otites étant petits et qui continuent d'être "sensible" des oreilles.

    C'est à dire plus sensibles que d'autres, c'est juste la nature.

    Mais tu retrouveras la même chose pour le reste, des gens plus sensibles que d'autres des intestins aussi.... j'ai déjà mangé des trucs pas clairs et rien, pas "mal au bide" .... alors que d'autres....

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Tout a fait @benbulle tu as raison. Mais je trouve qu'avant de commencer a faire des trucs "louches" il faut tester, voir si la nature nous a placé du bon coté du curseur ;)

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Tout a fait @benbulle tu as raison. Mais je trouve qu'avant de commencer a faire des trucs "louches" il faut tester, voir si la nature nous a placé du bon coté du curseur ;)

     

    ça me rappelle mes petits ploufs dans le lagon de Tahiti....quasi à chaque plongée....bing....une otite externe

    pb resolu par l'huile d'amande....ou par des plongées hors du lagon

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Comme l'exemple de Brenique l'indique: le type d'eau est à ajouter aux sensibilités individuelles. Le risque est bien plus grand dans des eaux chargées qu'en mer rouge ou aux Maldives.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    On a pas tous la même sensibilité des oreilles ;) .

    Et parfois ça remonte à loin, je connais des plongeurs qui ont enchainé les otites étant petits et qui continuent d'être "sensible" des oreilles.

    C'est à dire plus sensibles que d'autres, c'est juste la nature.

    D'accord sur les variations de "sensibilité" d'un individu à l'autre.

     

    Par contre, le coup des otites à répétition dans l'enfance, ça n'a rien à voir (mais alors rien du tout !) avec les otites externes dont il est question dans ce fil.

     

    Une fois de plus, on mélange allègrement otite externe et otite moyenne, dont les localisations et les mécanismes sont radicalement différents. Je ne peux que vous orienter vers cette petite synthèse que j'avais déjà faite antérieurement.

     

    en parlant d'otite on peut désigner au moins 3 problèmes différents dans le cas des plongeurs.

    Tout le monde parle d'otite, mais personne ne parle de la même chose !

     

    1) Les otites externes : infections concernent le conduit auditif externe, c'est à dire la partie située à l'extérieur du tympan (le trou que l'on voit de l'extérieur). Elles sont souvent provoquées par des eaux sales ou contaminées (typiquement des eaux chaudes) et facilitées par des muqueuses déjà fragilisées (typiquement le conduit qui est nettoyé sans arrêt au coton tige ou avec toutes sortes d'objets agressifs). Ces otites externes peuvent concerner les plongeurs comme tous les individus qui mettent la tête dans l'eau (baignade, canyoning, kayak ...)

    A noter également que le cérumen (la cire des oreilles) est une substance grasse et faiblement acide qui protège justement la muqueuse de ce conduit auditif de l'eau. Il n'est donc pas forcément judicieux de s'acharner à l'enlever quand on veut pratiquer une activité aquatique ... :rolleyes:

     

    2) Les otites moyennes :infections localisée à l'intérieur du tympan, qui viennent du nez en général, via la trompe d'Eustache, avec parfois formation de pus nécessitant d'être évacué par ouverture du tympan). Ces infections peuvent endommager le tympan.65127.gifElles sont fréquents dans l'enfance, mais possibles aussi chez l'adulte, sans rapport avec la plongée. Par contre, elle contre-indiquent la plongée tant qu'elle n'est pas cicatrisée.

     

    3) Les otites barotraumatiques : ce sont les dégâts provoqués par les variations de pression non- ou mal équilibrées, typiquement chez les plongeurs. Toutefois un baigneur qui descend au fond de la piscine peut aussi être concerné. Elles touchent le plus souvent le tympan lui même, mais aussi parfois les osselets et/ou l'oreille interne. Tu apprends à les prévenir en réalisant certains manoeuvre lors des formations initiales de plongée.

    A noter que beaucoup de plongeurs s'enfilent toutes sortes de potions magiques dans les oreilles dés qu'ils ont un peu mal à la sortie d'une plongée, ou même pour "bien passer les oreilles". Ceci ne sert rigoureusement à rien quand on parle de barotraumatisme ! :non:(sauf diminuer la douleur)

    Dans ce cas, c'est le nez qu'il faut traiter !

    Dégager le nez (lavage au sérum physiologique, mouchage, pas de plongée quand le nez est bouché ...) pour libérer au maximum la trompe d'Eustache (le tuyau qui communique entre l'arrière nez et l'oreille) et faciliter l'équilibre des pressions.

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    En ce moment, l'eau étant relativement chaude, je me fais une petit rinçage quotidien de 5 minutes par oreille d'eau oxygénée (30%) boratée (à saturation)

    Si j'ai le temps, le matin, une à deux goutes d'huile d'amandes douces.

    C'est du préventif.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    l'eau étant relativement chaude, je me fais une petit rinçage quotidien de 5 minutes par oreille d'eau oxygénée (30%) boratée (à saturation)

    Si j'ai le temps, le matin, une à deux goutes d'huile d'amandes douces.

    Je renouvelle mes explications : l'eau oxygénée détruit les matières organiques, comme le cérumen par exemple, une matière grasse et faiblement acide qui protège naturellement le conduit auditif externe de l'eau. Donc elle n'a pas d'intérêt en prévention. Et l'huile d'amande douce, c'est juste du gras avec lequel tu essayes de reproduire l'effet du cérumen que tu es détérioré auparavant ... :fou:

     

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    j'ai arrêté tous ces produits.

    j'ai testé tellement de choses différentes...qui n'ont pas vraiment fonctionné....

     

    comme caolila, je laisse faire la nature.

     

    je ne me cure plus les oreilles avec un coton-tige, j'enlèves juste ce qui sors avec un mouchoir.

    après la plongée, eau température ambiante pour rincer et surtout sécher avec un chiffon sans microfibre.

    pis c'est tout.

    depuis que je fais ça, plus d'otite et vu les caves que j'ai faites en Repdom...c'est un miracle pour mes oreilles de ne pas avoir souffert.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    j'ai arrêté tous ces produits.

    j'ai testé tellement de choses différentes...qui n'ont pas vraiment fonctionné....

     

    comme caolila, je laisse faire la nature.

     

    je ne me cure plus les oreilles avec un coton-tige, j'enlèves juste ce qui sors avec un mouchoir.

    après la plongée, eau température ambiante pour rincer et surtout sécher avec un chiffon sans microfibre.

    pis c'est tout.

    depuis que je fais ça, plus d'otite et vu les caves que j'ai faites en Repdom...c'est un miracle pour mes oreilles de ne pas avoir souffert.

     

    Merci pour ton témoignage qui est bien la preuve que le plus simple c'est le mieux. :bravo:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    C'est comme pour le mal de mer, on n'est pas tous égaux face à ça.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    C'est comme pour le mal de mer, on n'est pas tous égaux face à ça.

     

    exact! il suffit de voir les differences quand on examine un conduit auditif : certains sont bourrés de cerumen et d'autres completement secs . Souvent apres les plongées à repetition les lavages successifs vont faire disparaitre ce cerumen .

    plongée unique je ne fais rien

    plongées successives sur plusieurs jours : huile d'amande mais pas alcool boraté systematique

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je renouvelle mes explications : l'eau oxygénée détruit les matières organiques, comme le cérumen par exemple, une matière grasse et faiblement acide qui protège naturellement le conduit auditif externe de l'eau. Donc elle n'a pas d'intérêt en prévention. Et l'huile d'amande douce, c'est juste du gras avec lequel tu essayes de reproduire l'effet du cérumen que tu es détérioré auparavant ... :fou:

    Sauf que .... un bouchon chaque année à faire enlever par l'ORL, c'est une très (trop) forte production de cérumen ! Depuis l'emploi de l'eau oxygénée, c'est bien mieux !

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Sauf que .... un bouchon chaque année à faire enlever par l'ORL, c'est une très (trop) forte production de cérumen ! Depuis l'emploi de l'eau oxygénée, c'est bien mieux !

    Tu as essayé simplement l’eau avec une poire ou similaire pour nettoyer tes oreilles??

    C’est déjà plus naturel que de l’e Oxygène.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Tu as essayé simplement l’eau avec une poire ou similaire pour nettoyer tes oreilles??

    C’est déjà plus naturel que de l’e Oxygène.

    Absolument; çà c'est pour "tenter" d'enlever les bouchons.

    Sauf que l'ORL m'a conseillé de ne pas utiliser seulement de l'eau du robinet mais de diluer dedans un peu ... d'eau oxygénée pour désinfecter !

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...