Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
dwooppy

Fermeture d'un centre aux glenan (3 incidents en 5 jours)

    Messages recommandés

    Ces belles considérations statistico-techniques ne changent pas grand chose au non-respect d'un arrêté de fermeture d'une structure emis par l'autorité publique.

    • Like 2

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Et quelles peuvent être les répercussions que cette histoire peut avoir sur les autres clubs ?

     

    Plus de vérification administrative / sécurité ?

    ​​

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    En fait, comme toujours personne ne sait vraiment rien de ce qui se passe, mais tout le monde spécule et fait des procès d'intention ...

     

    Je résume, deux moniteurs d’une structure emblématique, le CIP des Glénans, et un stagiaire N4 sont envoyés au caisson hyperbare en moins de cinq jours.

    Ce sont des faits, pas un procès d’intention.

    On peut ajouter que, généralement l’admission dans ce genre de service, n’a pas pour objectif de traiter les entorses et encore moins les engelures.

    Elle se fait lorsqu’il y a suspicion d’accident de décompression.

    Et un ADD, cela ne s’attrape pas en mangeant une crêpe au chaud, mais en enchaînant les plongées profondes, longues, rapprochées et cela pendant plusieurs jours.

    Le fonctionnement de la structure peut donc être assurément mis en cause, d’où la décision énergique du préfet.

    Ce sont des faits.

    Quant à la sortie clownesque d’un IN de la FFESSM avec le bateau du CIP, (orné du pavillon de la flibuste ?), elle est dans la pure tradition des intrépides navigateurs, pirates et corsaires, bretons, qui ont sillonné les mers en quête d’aventures, d’honneurs et de richesses.

    Cela aussi est un fait.

    A une certaine époque la sanction était la pendaison à la vergue du grand mât du navire.

    On peut supposer que les Codes actuels, (dont celui du Sport), seront plus cléments, d’autant plus que le pirate fédéral affirme qu’il n’était pas au courant de la décision préfectorale ... et que dans cette affaire, il a été une victime.... qu’il a été surpris à « l’issue de son plein gré.

    Ne pas le croire serait un procès d'intention.

     

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Du grand art !

    Après Johnny, dans Pirates des Caraïbes, nous avons ce bon IN, dans "La Flibuste se révolte"

    Merci Nano pour cette belle tranche d'humour.... Si les faits n'étaient pas aussi tristes je "plussoierais" avec allégresse.

    Bisous de l'hémisphère sud ou les vagues de 10m me clouent à terre depuis deux semaines

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Et quelles peuvent être les répercussions que cette histoire peut avoir sur les autres clubs ?

     

    Plus de vérification administrative / sécurité ?

    ​​

    Le respect du code du travail en tant qu'employeur et gérant de structure, la prise en compte du volet social dans la RSE dont chacun caviardise a volonté sa vision de l'activité.....par exemple.

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Et quelles peuvent être les répercussions que cette histoire peut avoir sur les autres clubs ?

     

    Plus de vérification administrative / sécurité ?

    ​​

     

    Pour les autres clubs pas plus que sur la cote sud quand les mêmes événements se produisent, en général "Pour Brest et ses alentours" les flics mar qui ont maintenant délégation J&S sur notre secteur font leur petit tour préventif dès le mois de Mars avec controle, rappel des règles de sécurités, des conduites à tenir, et tout et tout et en général ça suffit.

     

     

    Pour le CIP, ça va être sortage de parachutes des personnes présentent ce jour là, qui vont jurer leur grands dieux qu'ils ont été dupés, brefs la grande scène du 3 qui ne trompe personne sauf le juge.

     

    Très probablement que préfet qui va apprécier qu'on le prennent pour un idiot, va demander d'aller ausculter jusqu'à la moindre bouteille d'eau voir si une ne dépasse la DLC, peut être un controle fiscale.

     

    Et il se peut même que le centre se trouve des amis prêt sous couvert d'anonymat à expliquer qu'ils ont vu, l'homme qui à vu, l'homme etc etc etc car dans ces cas là il n'y a plus de copains.

     

    Mais la terre continue de tourner.

     

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    @berny @Toudoux

     

     

    Je suis d'accord mais il faut bien des inspections non ? Où beaucoup considère que c'est top du top niveau sécurité et compagnie

    Je comprend berny qu'il faut respecter le code du travail (et compagnie -- je fais pas une liste) mais en prenant la page de stats de la FFESSM

    http://www.ffessm.fr/ckfinder/userfiles/files/pdf/AG/AG2017/AFFILIATIONS-2016.pdf

    Année 2016 Total structures 2 504

    Année 2015 Total structures 2 470

     

    Je sais pas - ça fait énorme non ? ou y'en a pas assez ?

     

    En gros les contrôles sont cousi cousa c'est ça ?

    Combien il y a de gendarmes /compagnie qui font les inspections annuelles(?), pré-saisons(?), post-saisons(?)

     

    En une année - chaque club est au moins contrôlés une fois, même si c'est 1 fois tous les 2 ans ?

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Chez nous c'est au minimum 1X par ans, mais la rade est une zone un peu a part, ou la vigie à un oeil sur tout ce qu'il se passe et les mises à l'eau font l'objet d'une demande et d'une autorisation.

     

    Et les flicmar sont toujours à l'affût, ailleurs je suppose que si le nom d'une structure revient trop souvent aux oreille des autorités elle fera l'objet d'une attention plus particulières.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

     

    On peut ajouter que, généralement l’admission dans ce genre de service, n’a pas pour objectif de traiter les entorses et encore moins les engelures.

    Elle se fait lorsqu’il y a suspicion d’accident de décompression.

     

    Pour qu'il y ait suspicion il suffit de sortir de plongée en se sentant pas bien et principe de précaution oblige c'est direct caisson y compris pour une engelure, c'est arrivé en décembre à un PN2 de mon club asso, j'ai pas pu gérer sereinement j'étais sous l'eau avec mon 2° tour (faut bien justifier son salaire). C'est pour ça que je reste circonspect sur cette affaire dans l'attente de plus d'infos et j'ai bien l'impression que l'insularité n'a pas aidé le CIP (évacuation hélico d'où préfecture informée directement).

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    La partie se joue sur l'hygiène, la sécurité et la santé au travail, pas sur le respect des règles du CDS. Il est avant tout question de l'employeur, pas du prestataire. Ne pas tout mélanger.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    La place de cette discussion est plus dans la salle "activités professionnelles" que "incidents et accidents". Il s'agit d'un problème de SST.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    La place de cette discussion est plus dans la salle "activités professionnelles" que "incidents et accidents". Il s'agit d'un problème de SST.

     

    Vue la spécificité de la discussion côté professionnel, tu peux ouvrir une discussion dans cette salle orientée santé au travail et règlementation idoine, elle ne fera pas doublon avec celle-ci.

     

    L'avenir nous dira comment évoluera la salle pro mais un sujet comme celui-ci méritera bien un fil "grand public" et un fil "pro" si vous le souhaitez.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Je suis d'accord mais il faut bien des inspections non ?

    Oui, il faut des inspections pour maintenir un minimum de pression et contraindre les structures un peu "légères" à respecter le minimum.

    Mais après, tout dépend de ce qui est visé lors de l'inspection.

    Si c'est pour vérifier que l'O2 de secours est présent et en quantité adaptée, très bien.

    Si c'est pour s'assurer que les aptitudes inscrites sur la fiche de sécurité sont adaptées au site et aux paramètres réalisés, passe encore.

    Mais quand c'est pour vérifier la présence d'un parachute de palier par palanquée en fosse (authentique),

    Quand c'est pour vérifier la présence de l'étiquette "CE" sur le shorty (authentique),

    Ou encore pour vérifier la présence d'une notice d'utilisation du masque modèle X dans le centre (authentique) ...

    là franchement, ça devient ridicule et on peut commencer à douter de l'intérêt véritable de certains contrôles. :vexe:

     

     

    En gros les contrôles sont cousi cousa c'est ça ?

    Ca peut être le cas, comme sur la route.

    Et puis il y a aussi les contrôles orientés, soit par un évènement qui attire l'attention (accident, plainte ...), soit par une dénonciation (le plus souvent de la concurrence).

    Je me suis laissé dire récemment par un gendarme que cette dernière option était la plus fréquente ... :rolleyes:

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Et puis il y a aussi les contrôles orientés, soit par un évènement qui attire l'attention (accident, plainte ...), soit par une dénonciation (le plus souvent de la concurrence).

    Je me suis laissé dire récemment par un gendarme que cette dernière option était la plus fréquente ... :rolleyes:

     

    C'est vrai que l'objectivité n'est pas toujours reine... lobbying... Suffit de regarder au niveau de la pêche (pro et plaisanciers);

     

    Parallèlement, voir la dualité des "choses", donc voir le commentaire de Berny.

     

    Vision CHSCT côté pro, vision plongeur lambda côté "péquin", autre(s) vision(s) selon circonstances...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Oui, il faut des inspections pour maintenir un minimum de pression et contraindre les structures un peu "légères" à respecter le minimum.

    Mais après, tout dépend de ce qui est visé lors de l'inspection.

    [...]

    Mais quand c'est pour vérifier la présence d'un parachute de palier par palanquée en fosse (authentique),

    Quand c'est pour vérifier la présence de l'étiquette "CE" sur le shorty (authentique),

    Ou encore pour vérifier la présence d'une notice d'utilisation du masque modèle X dans le centre (authentique) ...

    là franchement, ça devient ridicule et on peut commencer à douter de l'intérêt véritable de certains contrôles. :vexe:

     

     

    En même temps - est-ce que tu as déjà été témoin de ce type de situation où les contrôles portaient sur le parachute + l'étiquette CE sur le shorty + notice d'utilisation du max.

    Concrètement c'est véridique ? ou c'est juste pour l'exemple ? Dans tous les cas - à moins de demander un mandat les gendarmes / inspecteurs peuvent faire que se qui leur ai autoriser à faire. ou je me trompe ?

     

    Car dans tous les cas - les contrôles et sanctions sont codifiés par un code / loi / texte non ?

    Je viens de trouver ces documents

    http://www.cibpl.fr/wpFichiers/1/1/R...ctions%20a.pdf

    http://www.ffessm-codep14.fr/wp-cont...-DD14-2017.pdf

     

    Ils sont tous bien codifiés avec des obligations par code ou facultatif.

     

    En tant que plongeur qui décide de plonger dans un centre -- qu'est se qui m'empêche de demander / vérifier le minimum syndical en terme de sécurité et d'organisation ?

    Que les conditions de travail soit pas idéale pour les bénévoles / pro c'est une chose il y a beaucoup d'autres exemples ailleurs où les conditions de travail sont exécrables mais éventuellement je remet ma vie entre leur main quand je rentre dans l'eau et il y a une recherche de responsabilité à trouver en cas de problèmes c'est bien cela ?

    Si je prends des cours de parachutisme et que le parachute est merdique je l'aurais bien mal à l'aise même si un parachute de secours existe - ça doit être la même, passer la sécurité des clients en priorité à la pérennité du club / centre. Car la réputation fait beaucoup!

     

    Que fait les syndicats d'ailleurs @berny tu es dans un syndicat si je pige tes commentaires ?

     

    Et puis il y a aussi les contrôles orientés, soit par un évènement qui attire l'attention (accident, plainte ...), soit par une dénonciation (le plus souvent de la concurrence).

     

    Ah ouais d'accord.. c'est comme si les snackbar, les restaurants, les pizzerias, les chaînes de resto rapide se foutaient tous sur la gueule pour nuire à la concurrence et récupérer une part de marché par ci par là. A combien même une dénonciation est possible par tous citoyens (concurrence ou clients, anonyme ou pas) si il y a rien à se reprocher tant mieux (chais chiant - perte d'argent - blabla) mais si c'est justifier... Puis après en cas de dénonciation alors qu'il y a rien à se reprocher, la réplique peut être possible -- plainte contre X / le dénonciateur + dommages et intérêts etc etc j'sais pas trop ça doit être envisageable hein.

     

    Vous faites un très beau métier avec beaucoup de plaisirs/passions que se soit les moniteurs / les plongeurs -- c'est quand même beau se qu'on peut voir sous l'eau. Franchement on prend beaucoup son pied. Mais la sécurité doit être la priorité pour tous 0 tolérance. Je pense qu'on a tous aucun remord quand on voit un restaurant fermé parce qu'il y a des rats qui se trimbalent - que la sécurité / hygiène alimentaire n'est franchement pas respecter et X raisons faisant honte à la branche du métier.

     

    En France - de se que j'ai pu lire récemment - une structure n'est nullement obligatoire.

    Faut y penser - on a certes besoin d'instructeurs pour se faire former et avoir une certification mais ensuite ??

    Le plongeur qui possède son matos - ces potes qui possèdent une station de gonflage + un bateau + équipements de sécurité (ça coûte combien?)

    peut largement se passer d'une structure dès que son niveau et son organisation/logistique lui permet. Se qui fait -1 client pour les structures.

     

     

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...