Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
nanobulle

On nous recycle.

    Messages recommandés

     

     

    Comme les vieilles boîtes de conserve, les emballages en carton, ou les vieux journaux, on nous recycle.

    Le texte du Ministère des Sports est paru aujourd’hui

    https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000035427770&categorieLien=id

     

    Arrêté du 9 août 2017 relatif au contenu et aux modalités du stage de recyclage des titulaires des brevets d'Etat d'éducateur sportif de plongée subaquatique 1er, 2e et 3e degré, du brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport spécialité « plongée subaquatique », du brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport spécialité « éducateur sportif », mention « plongée subaquatique », du diplôme d'Etat de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport spécialité « perfectionnement sportif » mention « plongée subaquatique » et mention « activités de plongée subaquatique » et du diplôme d'Etat supérieur de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport, spécialité « performance sportive » mention « plongée subaquatique »

     

    Jusqu’à présent, les BEES n’étaient pas concernés par cette obligation.

    Le service juridique du Ministère des Sports, s’était opposé, semble-t-il, à une telle mesure, prétextant que cette obligation ne figurait pas dans la définition même des diplômes, et qu’il ne pouvait y avoir rétroactivité en ce domaine.

    Changement de cap, les BEES devront être recyclés, s’ils veulent continuer d’avoir leur carte professionnelle.

    Les thèmes des recyclages sont intéressants.

    Pour certains, ils concernent ceux que nous avons introduit dans la plongée, et mettons en œuvre depuis plus de trente ans et dont nous sommes devenus les spécialistes.

    Bonne chance aux « recycleurs ».

     

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Excellente nouvelle !

    La Fédé devrait s'en inspirer

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Aller je vous economise un clic :

     

    En gros c'est un stage de 3 jours (21h donc 3x7). La partie intéressante est dans l'annexe 1 :

    Le stage de recyclage qui comprend une à deux plongées, est composé des trois modules suivants :

    1. Module n° 1 « remise à niveau technique » :

    Ce module comprend la réalisation par le stagiaire d'une plongée obligatoire avec des objectifs techniques et sécuritaires visant à actualiser la compétence du stagiaire à organiser et encadrer l'activité en toute sécurité.

    Exemples de thèmes : essai de nouveaux équipements, essai de nouvelles techniques, adaptation de procédures, révision de techniques d'assistance.

    2. Module n° 2 « remise à niveau théorique » :

    L'objectif de ce module est l'actualisation des connaissances fondamentales et évolutives traitées sous la forme de cours ou conférence.

    Il intègre une actualisation des connaissances et des techniques de secourisme liées à la plongée

    Exemples de thèmes : accidentologie et secourisme adapté à la plongée, droit du sport, du travail, et réglementation de la plongée, développement durable, conditions d'exercice et santé du professionnel.

    3. Module n° 3 « remise à niveau thématique » :

    Ce module comprend des ateliers thématiques, spécifiques à chaque stage, relatifs à la sensibilisation et la remise à niveau des professionnels. Il peut comprendre une deuxième plongée en lien avec la thématique choisie.

    Exemples de thèmes : plongée en recycleur, gestion d'un centre de plongée, accueil des séniors, écologie et impact des pratiques, création d'un produit spécifique (photo, vidéo, biologie marine, etc.), entretien des équipements, formation de cadres.

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    J'écris une bêtise ou le recyclage ce pratique déjà (et depuis longtemps) pour un t'as d'autres sport. (guide, moniteur canyon, ....)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Il y a un autre précédent, les Moniteurs Nationaux de Secourisme qui sont toujours titulaire de leur diplôme, mais qui ne peuvent plus pratiquer sans recyclage. Dans les faits, ils leur faudra refaire une formation complète pour obtenir une qualification inférieur à ce qu'ils avaient précédemment.

     

    Mais pour la sécurité des citoyens, c'est une bonne chose que d'être certain d'être en présence d'un formateur qualifié et à jour de ses connaissances.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    en ski, les brevets d'états doivent suivre un stage de formation continue tous les 5 ans pour pouvoir continuer à enseigner. C'est pas tout jeune, ça date de l'arrêté de 1979

    depuis 2012 et la mise en place des diplômes d'état, le recyclage des DE est obligatoire tous les 6 ans.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Excellente nouvelle !

    La Fédé devrait s'en inspirer

    Yess :bravo::bravo:

    Ils font comment chez PADI d'ailleurs les OWSI et autres ont obligation de recyclage?

    Je sais que si ils sont pas actifs et qu'ils veulent revenir, oui. Mais quand ils sont en activité?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Excellente nouvelle !

    La Fédé devrait s'en inspirer

     

    Salut CMDC

    Il faut avoir bien à l’esprit l’objectif et la portée du recyclage.

    Celui-ci « conditionne la délivrance ou le renouvellement de la carte professionnelle d'éducateur sportif mentionnée à l’article R.212-86 du Code du Sport ».

    Ce document est obligatoire pour pouvoir enseigner sa discipline contre rémunération.

    Par cette décision, l’Etat estime garantir la qualité des enseignants professionnels mis à la disposition du public.

    Dans la même logique, le Ministère de l’Education nationale pourrait imposer de recycler ses professeurs (CAPES, AGREG…) de lycée et collèges, ou d’Université, sous prétexte que la société a évolué et que les connaissances d’aujourd’hui diffèrent totalement, pour certaines, de celles d’il y a trente ou cinquante ans.

    A part que dans la réalité, cela n’est pas aussi simple.

    Comme pour les professeurs de l’Education Nationale, les moniteurs professionnels ont pour la plupart suivi les évolutions de la plongée sous-marine, techniques, théoriques, etc … parce qu’ils y étaient confrontés dans leur quotidien.

    Ils se sont recyclés en permanence.

    Certains ont été à l’origine de l’introduction de visions originales de notre métier (techniques, théoriques, pédagogiques, etc..), et parfois sont reconnus comme des spécialistes dans leur domaine.

    Maintenant imaginons un BEES qui ne passe pas son recyclage.

    Il n’aura pas la possibilité de se faire rémunérer pour ses actions d’enseignement.

    Cela signifie que s’il est CDI, il sera licencié.

    Même s’il fait bien son boulot.

    Mais il pourra toujours continuer d’enseigner bénévolement dans le cadre associatif, au même titre que les moniteurs fédéraux ayant mêmes prérogatives (tableaux de l’annexe III-15b du Code du Sport), car celles-ci ne sont pas soumises à une condition de recyclage.

    De fait, cela établit une nouvelle correspondance entre les niveaux d’enseignement en plongée sous-marine:

    « Qu’est-ce qu’un MF ?

    C’est un BEES non recyclé ».

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    ce qui m'étonne nanobulle, c'est ta volonté systématique de refus du concept de recyclage.

    nouvel exemple que tu donnes : la non réalisation de cette obligation pourrait motiver un licenciement.

    pour autant, si le plongeur est salarié en CDI comme tu le cites, l'employeur a obligation de libérer son employé pour participer à ce recyclage et de le rémunérer lors de ce recyclage.

    pourquoi quels motifs ce salarié refuserai-t il de participer alors que son brevet ou diplôme n'est pas remis en cause à l'issu de ce recyclage ?

     

    ce qui m'étonne aussi, c'est que ce recyclage existe dans d'autres disciplines sportives (je l'ai montré pour le ski) et qu'il n'est pas remis en cause par les professionnels en question

    alors pourquoi le remettre en cause pour la plongée ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    alors pourquoi le remettre en cause pour la plongée ?

    Au nom de l'exception culturelle que constitue la plongée française :D

     

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    "exception culturelle"

     

    ouf, j'ai eu peur que tu évoques une "exception sportive"

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

     

    Nanobulle,

     

    Désolé, mais pas tout à fait d'accord avec toi sur ce coup.

     

     

    Dans la même logique, le Ministère de l’Education nationale pourrait imposer de recycler ses professeurs (CAPES, AGREG…) de lycée et collèges, ou d’Université, sous prétexte que la société a évolué et que les connaissances d’aujourd’hui diffèrent totalement, pour certaines, de celles d’il y a trente ou cinquante ans.

    A part que dans la réalité, cela n’est pas aussi simple..

    Cela ne serait peut-être pas un luxe pour pas mal de profs

     

     

    Certains ont été à l’origine de l’introduction de visions originales de notre métier (techniques, théoriques, pédagogiques, etc..), et parfois sont reconnus comme des spécialistes dans leur domaine.

    C'est loin d'être la majorité des BEES et cela ne concerne qu'une très petite minorité de moniteurs.

     

    Maintenant imaginons un BEES qui ne passe pas son recyclage...

    Pourquoi ne passerait il pas son recyclage ? Par esprit de rébellion, par incompétence, parce qu'il n'enseigne plus ?

     

    Si je prends mon cas personnel de BEES 1er :

    - Je n'enseigne plus la plongée et j'ai arrêté pendant 15 ans de plonger, suis-je encore en capacité d'enseigner ?

    - Je reprends l'enseignement au bout de 15 ans, le contenu de mon cours et mes capacités techniques sont-ils toujours d'actualité ?

     

    Donc soit :

    - j'enseigne mal si je ne me remets pas à niveau et désolé, je connais énormément de BEES 1 et 2, MF1 et MF2 qui ne font pas cet effort en étant pro à plein temps alors pourquoi un BEES 1 "intermittent" le ferait.

    - Soit je fais ce travail de moi-même et le recyclage ne me pose donc aucun problème.

     

    A+

     

     

    :biere:

     

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    (...)Dans la même logique, le Ministère de l’Education nationale pourrait imposer de recycler ses professeurs (CAPES, AGREG…) de lycée et collèges, ou d’Université, (...)

    Pour tout le corps Professoral dans sa globalité, je ne sais pas; mais je peux te garantir que pour les Professeurs des Écoles (la belle profession de ma Tendre et Chère) , ils sont obligés d'aller sur un site internet et de suivre un certain nombre de formations. Ils sont contrôlés en progression et en temps de présence sur le site !

    Bon certes, ils ne seront jamais licenciés (quoique !), mais s'ils n'ont pas eu leurs quotas, leur salaire pourra être diminué !

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    @nanobulle : Autres réflexions :

    Effectivement, je comprends , car je te connais, ta position ! L'esprit contraignant d'un texte de loi, t'indispose, m'indispose, car nos poils de vieux soixante-huitards se hérissent dès qu'on parle de contrainte !

    Maintenant, je 'subis" moi aussi chaque années des formations! et pourtant, il semblerait que je sois (un tout petit) expert dans mon domaine !

    Pourtant, chaque fois, je me régale, car très souvent ces stages se déroulent en échanges d'idées (en locurrence de techniques dans mon domaine) et chacun, formateurs et formés, repart enrichi !

    J'imagine, qu'il doit en être de même dans les CREPS !

    Tous les formateurs que je connaîs, travaillent comme des malades dans leur société et, temps permettant, participent à des sessions, en morte saison et sont reconnus pour leur excellence !

    Imagines-tu que les cadres de J&S , organiseront des séances de recyclage sans tenir compte de l'excellence de leur auditoire ?

    Moi, non ! Je pense que cela va "dégénérer" en échanges d'idées et en débats participatifs dont tout l'ensemble de ta profession va profiter !

    Par exemple ton excellente analyse sur l'enseignement de la panne d'air, mérite d'être (si ce n'est déjà fait) communiquée aux cadres de J&S

     

    Enfin, moi c'est comme ça que je vois la vie professionnelle hein ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 25
        racontez nous votre premier plouf:   impressions: ressentis: et difficultés si il y en a bien sur quelle préparation avez vous subit---------------même pour un baptême   http://www.plongee-loisir.com/forum/plongee-sous-marine/premieres-bulles-debutants/premiere-plongee-ans-t2684.html Bon vous me direz sur cette vidéo a voir absolument ce n'est pas un premier plouf, mais c'est tellement marrant que je ne peu m’empêcher de vous la remettre à nouveau. Il y a peut être des débutants qui ne l'
      • 4
        Eh oui, je repars pour 8 jours à Safaga avec Dimensions bleues. Au programme plongée, plongée et plongée et une journée à Louxor ! C'était l'occasion ! La chaleur sera encore supportable et mes deux co-plongeuses n'ont jamais vu cette belle ville ! Départ demain... Trop hâte ! :love: si jamais d'autres Pcomiens y sont la semaine prochaine... on peut s'y retrouver !
      • 11
        Sur cette vidéo,alors que nous remontions d'une épave le palier a été assez long 15MN de mémoire à 3 mètres. Sur la vidéo faite par moi même en guadeloupe, on voit un plongeur demander a ce que les autres se stabilisent à la même profondeur,ce qui n'est pas trop grave en soi vu que l'ordi gère mais quand même!!!!interessant pour ceux qui débutent et qui ne connaisse pas encore les signes certains palier se font à 7 et 3M . Par sécurité ayez toujours une bouteille dite de sécurité sur de longs
      • 23
        Désolé, je sais pas comment entrer une tof rapidement, alors un lien pour une rencontre exceptionnelle pour nous, un superbe caouanne !
      • 10
        Enzo Maiorca, un des pionniers de l'apnée sportive profonde, est décédé ce 13/11/2016, à l'âge de 85 ans.   Il a notamment été le premier à franchir la barre des 50 mètres, alors que les "experts" lui prédisait une mort certaine s'il s'y aventurait.   Beaucoup d'entre nous l'ont connu à travers le personnage parodié de "ENZO" dans le film le Grand Bleu de Luc Besson.   http://www.lemonde.fr/sport/article/2016/11/13/mort-du-plongeur-italien-enzo-maiorca-heros-du-grand-bleu_5030419_3242.h
    ×
    ×
    • Créer...