Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

La "silver économie" de la plongée.


nanobulle

Recommended Posts

 

oui....J'ai eu aussi du 75 m en plongée de réadaptation sur une croisière Nord, et la même semaine un gars tout fier de sortir qu'il avait cumulé 200 m en 3 plongées sur la journée. :fou:J'ai du sévir. Et je vous laisse deviner le niveau de ces plongeurs en question, ainsi que leur âge....(ok, je rigole pour l'âge, pas taper):rolleyes:

Et oui, certains sont encore sur le fofo.

 

Pour certains, le plaisir de la plongée se résume à relater le récit de leurs exploits, sur "cette roche à 80m où personne ne va", sur la gorgone de 4m d'envergure au pied du tombant qui descend à 97m, du sarcophage d'Elphinstone etc....

 

Généralement ces histoires sont racontées accompagnées de larges rasades de rosé et ricard, devant un public de plongeurs débutants estourbis par tant d'expériences et d'aventures. Et généralement, ça se finit par un "hé oui, mais maintenant on peut plus rien faire à cause des lois/du nitrox/ de PADI/ de la DRASSM/ du directeur de plongée/ de PADI/ de la qualité des moniteurs/ de PADI". :vexe:

 

Les mêmes qui vont baisser le ton pour captiver leur auditoire et sortir la sacro-sainte formule: de toute façon, à partir de 80m, c'est chacun pour soi....Si ça merde, mon binôme il me laisse, je préfère un accident que 2....:bravo:

 

Et cela finira quasiment toujours par un petit "éh chef! Tu vas nous laisser passer la barre des soixante, demain hein, qu'on fasse des vraies plongées pour une fois, on est là pour les marteaux!". :mad:

 

Bon, je m'égare un peu, mais j'en ai tellement vu et entendu sur les bateaux de croisière (notamment), que je sature là. Et bien sur ce n'est pas systématique, encore une fois, je ne mets pas tous les plongeurs français dans le même panier.

 

Et je vois le même genre de réactions sur le forum lorsqu'on ose aborder le sujet de "peut être que si on s'inspire de ce qui se fait quasi partout dans le monde, on pourrait réduire le nombre d'accidents? On essaye?"

Ah oui, mais non, mais là on touche à la liberté individuelle! A l'auto-responsabilité! A la quintessence même de la plongée!

:malade::malade::malade:

 

Bon, c'était mon petit coup de mou du lundi soir... Une pilule et au lit....:hehe:

 

On dirait que tu te lâches un peu la... Ta saison fut longue? :D

 

Salut!

 

 

 

(et nous sommes nombreux a observer exactement les memes choses, et avec principalement les memes sujets... encore aujourd'hui... )

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 119
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Il faut dire que le vers était dans le fruit.... l'auteur veut modifier la loi pour s'adapter à la "silver economy" et ainsi aligner tout le monde sur le niveau d'un papy de 80 ans.

 

Alors que justement la "silver economy" c'est proposer un produit supplémentaire, adapté pour les "silver".... et ainsi avoir une offre complémentaire à ce qui existe déjà.

 

Je suppose que par « auteur », tu fais référence à mon premier texte dont je reporte un extrait.

 

« Il me semble qu’il est temps que nous nous inspirons des modèles étrangers, où la plongée est considérée comme une activité de loisir, ouverte à toutes et tous et qui se pratique en totale sécurité. On ne plonge pas pour aller profond, mais pour voir, pour s’intégrer au milieu sous-marin, pour acquérir de nouvelles connaissances et sensations, pour générer de nouvelles relations.

Prenons cette voie et proposons que la limite supérieure de la plongée à l’air se situe dans la zone 30-40 m, que l’on plonge sans déco, et qu’on privilégie la plongée autonome à celle encadrée.

On évitera ainsi les accidents des vieux, mais aussi des jeunots. »

 

Il n’est pas question de modifier la loi, mais de faire pire : en appeler à l’intelligence et au bon sens des plongeurs.

Peut-être est-ce point qui te gène ?

Le Code du sport permet cette vision hédonique et mature de notre activité.

Il n’y a rien à changer sur le plan réglementaire.

 

Link to comment
Share on other sites

Intéressant de lire qu'un fil qui démarre sur le sujet de l'économie de la plongée, orientée "or gris" certes, (et le récent rachat de PADI par des investisseurs chinois donne du grain à moudre au sujet) se détourne depuis 5 pages vers les risques en plongée pour les plus agés. Toujours un peu tabou les sujets d'argent dans les pays judéo-chrétiens francophones ? ... Ou totalement inintéressant pour la plupart d'entre nous, je sais pas...

 

Le cliché du judéo-chrétien...

 

Moi je pense que c'est en envisageant la plongée UNIQUEMENT par le versant économique qu'on augmentera:

- Les pépins

- Les législations diverses et variées

- Les coûts

 

En bon athée druidico-marxiste que je suis.

Link to comment
Share on other sites

« Il me semble qu’il est temps que nous nous inspirons des modèles étrangers, où la plongée est considérée comme une activité de loisir, ouverte à toutes et tous et qui se pratique en totale sécurité. On ne plonge pas pour aller profond, mais pour voir, pour s’intégrer au milieu sous-marin, pour acquérir de nouvelles connaissances et sensations, pour générer de nouvelles relations.

Prenons cette voie et proposons que la limite supérieure de la plongée à l’air se situe dans la zone 30-40 m, que l’on plonge sans déco, et qu’on privilégie la plongée autonome à celle encadrée.

 

:+1: à cela, je ne rajouterais que 2 choses :

 

- Améliorer l'accessibilité, des clubs, des bateaux, du nitrox, du non (ou moindre) portage, des douches chaudes, etc.

- La convivialité.

 

Et là la Silver Economie sera ravie de payer pour avoir un service de qualité.

 

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

 

:+1: à cela, je ne rajouterais que 2 choses :

 

- Améliorer l'accessibilité, des clubs, des bateaux, du nitrox, du non (ou moindre) portage, des douches chaudes, etc.

- La convivialité.

 

Et là la Silver Economie sera ravie de payer pour avoir un service de qualité.

 

Tout a fait d'accord avec l'ajout de ces 2 points :bravo:

Link to comment
Share on other sites

 

Le cliché du judéo-chrétien...

 

Moi je pense que c'est en envisageant la plongée UNIQUEMENT par le versant économique qu'on augmentera:

- Les pépins

- Les législations diverses et variées

- Les coûts

 

En bon athée druidico-marxiste que je suis.

 

Ben, non le système des agences américaines est UNIQUEMENT économique, représente 90% de la plongée de loisirs mondiale et n'entraine pas tout ce que tu dis. Et les législation diverses et variées sont plus le fait de pays comme la France que ceux qui ne se mêlent pas des loisirs de leurs ouailles.

 

Mais je ne défends rien ni personne, j'apporte juste la contradiction socratique à notre ami athée druidico-marxiste (ça a pas du être tous les jours facile cher Molo Molo :grimace:)

 

Link to comment
Share on other sites

 

:+1: à cela, je ne rajouterais que 2 choses :

 

- Améliorer l'accessibilité, des clubs, des bateaux, du nitrox, du non (ou moindre) portage, des douches chaudes, etc.

- La convivialité.

 

Et là la Silver Economie sera ravie de payer pour avoir un service de qualité.

 

Oui mais caser ça dans une ordonnance, ce n'est pas simple non ?

donc comme le dit si bien ce cher Nano :

"Il n’est pas question de modifier la loi, mais de faire pire : en appeler à l’intelligence et au bon sens des patrons|présidents|etc..."

Link to comment
Share on other sites

Enfin bon sérieusement, si je paye ma plongée, j'estime que (vu mon age..;) enfin surtout vu l'état de mon dos ) j'ai le droit a un minimum de service. J'ai comme vous tous certainement aussi, été confronté a des clubs ou tu sors le bloc du local tu les charges sur un diable/remorque/etc.. tu trimballes le tout sur 100/200/300 m voir plus, puis tu charges le tout sur le bateau... au retour la manip inverse... bref. C'est les endroits que j'évite a présent.

Je ne suis pas contre aider au chargement sur le bateau ou des petites manip, histoire d'aider les gars qui bossent, et parce qu ils sont sympas. Mais bon si je suis OBLIGE de le faire et que en plus je paye pour... non :(.

 

En sortie club c'est différent chacun s'occupe de son matos et aide dès que possible/necessaire les autres.

Link to comment
Share on other sites

Pousser un chariot sur lequel sont posés les blocs équipés, même sur 200m, ça va encore non ?

Je n'ai jamais vu "mieux" en France. Bon je suis très très loin d'avoir vu tous les clubs de France, mais ça me semble être plutôt la norme non ?

 

Quand j'ai passé mon N1 à l'époque, je me souviens qu'on portait notre bloc sur le dos, sur tout l'embarcadère (qui devait faire un bon 100m de mémoire)... ça par contre c'était hard. :(

 

Mais on est loin des destinations où une bande de petit gars attend sur la plage le retour du bateau, et se charge de tout ramener au local, c'est vrai que c'est un sacré confort.

Link to comment
Share on other sites

Enfin bon sérieusement, si je paye ma plongée, j'estime que (vu mon age..;) enfin surtout vu l'état de mon dos ) j'ai le droit a un minimum de service. J'ai comme vous tous certainement aussi, été confronté a des clubs ou tu sors le bloc du local tu les charges sur un diable/remorque/etc.. tu trimballes le tout sur 100/200/300 m voir plus, puis tu charges le tout sur le bateau... au retour la manip inverse... bref. C'est les endroits que j'évite a présent.

Je ne suis pas contre aider au chargement sur le bateau ou des petites manip, histoire d'aider les gars qui bossent, et parce qu ils sont sympas. Mais bon si je suis OBLIGE de le faire et que en plus je paye pour... non :(.

Bah il en faut pour tous les gouts et toutes les bourses.....

Oui avoir des douches chaudes et une voiturette électrique qui t'emmène jusqu'au bateau c'est mieux... mais c'est plus chère aussi....

 

Link to comment
Share on other sites

Pousser un chariot sur lequel sont posés les blocs équipés, même sur 200m, ça va encore non ?

Je n'ai jamais vu "mieux" en France. Bon je suis très très loin d'avoir vu tous les clubs de France, mais ça me semble être plutôt la norme non ?

 

Il existe en France et surtout à l'étranger des clubs dont l'accès au bateau est juste en face de local ou avec navette pour le matériel.

Pratiquement sans portage, avec un bateau très accessible. Sans oublier le rinçage et séchage du matériel (ex à l'Estartit) voir ascenseur pour remonter sur le bateau.

 

mais c'est plus chère aussi....

 

De façon étonnante ce sont des structures qui font le plein de clubs associatifs français notamment.

Link to comment
Share on other sites

 

Je suppose que par « auteur », tu fais référence à mon premier texte dont je reporte un extrait.

 

« Il me semble qu’il est temps que nous nous inspirons des modèles étrangers, où la plongée est considérée comme une activité de loisir, ouverte à toutes et tous et qui se pratique en totale sécurité. On ne plonge pas pour aller profond, mais pour voir, pour s’intégrer au milieu sous-marin, pour acquérir de nouvelles connaissances et sensations, pour générer de nouvelles relations.

Prenons cette voie et proposons que la limite supérieure de la plongée à l’air se situe dans la zone 30-40 m, que l’on plonge sans déco, et qu’on privilégie la plongée autonome à celle encadrée.

On évitera ainsi les accidents des vieux, mais aussi des jeunots. »

 

Il n’est pas question de modifier la loi, mais de faire pire : en appeler à l’intelligence et au bon sens des plongeurs.

Peut-être est-ce point qui te gène ?

Le Code du sport permet cette vision hédonique et mature de notre activité.

Il n’y a rien à changer sur le plan réglementaire.

 

Je rebondis sur ce post et aussi sur celui de Benbulle #116.

 

1 - Celui de Nanobulle dont le post d'origine n'était pas loin de le faire baisser dans mon estime - ce qui n'est pas grave, il y est très haut - car une sur-réglementation n'est pas un modèle dont je suis très fan.

2 - Celui de Benbulle qui parle du coût lié au confort.

 

Je suis un peu effarée, quand je lis la (presque) totalité des posts, de la faible crédibilité que vous accordez aux neurones des vieux et à leur capacité de réflexion. Pour planter le décor, je fais partie de la peuplade des séniors, j'ai découvert la plongée sur le (très) tard et je ne suis pas particulièrement douée pour l'exercice de l'activité.

MAIS je lis, je me documente et j'essaye de réfléchir. On ne peut pas ignorer que l'âge augmente les risques liés à la plongée, c'est un fait objectif et chiffré.

J'ai assisté, il y a quelques mois, années ... je ne sais plus (Alzheimer, si tu me vois .......) à une conférence donnée par un petit jeune immature sur le sujet ........... euh ...... ah ben non, c'était un des responsables du caisson de Lyon, oups.

Il a précisément cité une augmentation du risque lié à l'addition des trois "40" - 40 ans, 40 mètres, 40 minutes.

J'ai donc convoqué les plusieurs moi qui vivent dans ma tête et nous avons fait le choix suivant : 40 ans : je ne vais pas pouvoir y changer grand chose; 40 minutes = faut pas déconner. Quand je ploufe en eaux chaudes (pour moi, la Méditerranée est une mer chaude vs mes lacs habituels) et/ou dans des conditions faciles, 40 minutes c'est un peu peu. 40 mètres = là j'ai une totale maitrise. Je ne plonge donc que dans la limite des 40 mètres et je n'y campe pas. Quand mon ordinateur affiche du palier, je remonte et l'efface le plus longuement possible en grenouillant dans des faibles profondeurs et en discutant avec les poissons.

 

Tout ça pour en arriver où ?

 

Que - quoi qu'on en dise les vieux - ne sont pas complètement gâteux. J'ai des copains qui plongent régulièrement profond. Quand c'est le cas, soit l'un d'eux se sacrifie pour moi, soit je fais la sécurité surface. Il me reste assez de jugeote pour savoir dire non et ne pas me lancer dans des entreprises dont je connais le risque pour moi et pour les autres. Et je n'ai pas besoin, pour ça, d'un durcissement de la législation. J'aime à penser que le sacrifié de mes plongées le fait pour moi et non à cause d'une cadre juridique. Et j'aime aussi que mes potes puissent assouvir leur goût de la profondeur. Ils le font bien et en mettant en oeuvre tous les moyens nécessaires pour que ça se passe bien - planification, décos surox etc. Pourquoi les priver ? La cohabitation avec le milieu et avec les autres est une des bases de l'activité.

 

Nonobulle dit qu'il ne veut pas de durcissement de la loi et c'est parfait.

 

Concernant les adaptations matérielles liées au confort du plongeur vieillissant, c'est cher. Et alors ? La plongée n'a jamais été une activité de miséreux, ça se saurait ! et il n'y a qu'à voir le prix cumulé de ce qu'on a sur le dos pour en être convaincu. Les "vieux" ont bossé toute leur vie, ils ont eu le temps de faire des carrières et ont les moyens de payer. Il n'y a rien de scandaleux à cela. Quand je choisis une structure, je regarde la qualité du bateau et ses commodités. Semi rigide ? Oui mais si la navigation n'est pas trop longue et si je ne dois pas faire un rétablissement acrobatique pour y remonter. Portage ? Pourquoi pas s'il n'y en a pas pour des lieues etc. Je ne trouve rien de choquant à ce que ces services soient facturés. En tout cas moins choquant que de me laisser sur le quai au motif que je suis une ruine.

 

De la même manière, je ne suis pas dérangée par cette notion de silver économie et des adaptation nécessaire pour s'y conformer. C'est une réalité qu'on le veuille ou non.

 

Et sur ce point Nanobulle a raison, il faut revoir la posture des tenants de l'activité dans ce sens.

Que les vieux continuent de plonger à l'ancienne, c'est à mon sens à la marge. Il y aura toujours des vieux cons mais la prise de risque n'est pas nécessairement associée à la qualité de la plongée, loin de là.

Que le cadre de l'activité et donc des formations évolue en prenant cette dimension en compte, c'est une évidence. Nous n'avons pas envie de nous transformer en Rambo des mers. Nous souhaitons une activité paisible, raisonnée, avec une prise de risque limitée, nous rapprochant du milieu marin et de ses beautés. Parce que quand on ne parle que de technique et de performance, on oublie l'essentiel : la plongée c'est avant tout admirer la beauté que la nature nous offre et nous y fondre.

  • J'aime 2
Link to comment
Share on other sites

 

:bravo: @Chat Noir

 

Je suis entièrement d'accord mais je pense que le problème est culturel d'un coté et lié en plus a des individualités qui font payer la majorité.

 

Je m'explique. Dans un post recent un moniteur pro disait que la majorité des plongeurs faisant des + de 60 a l'air etc, et donc logiquement ceux qui avaient des accidents... :( et bien ce sont des français... Depuis qu'il encadre d'autres plongeurs les accidents sont devenus rare voir nuls...

C'est pour moi la mentalité de certain qui vont systématiquement dépasser les limites légales simplement par "principe".. euh non par connerie c'est le mot juste, qui vont engendrer les accidents avec toutes les conséquences pour le reste des pratiquants qui eux restent dans les clous voir en reste très loin.

Ces attitudes m'exaspèrent mais elles ne sont pas uniquement en plongée. Sur la route on trouve les mêmes c***ards qui ne respectent rien. Je viens d'Alsace et la différence d'attitude en traversant la frontière allemande ou suisse est flagrante. Tu te promènes, te poste devant un passage piéton les voitures s'arrêtent.. c'est le code de la route qui dit qu'il faut s'arrêter et bien c'est fait... en France tu peux toujours attendre avant que quelqu'un te laisse passer.

 

Idem pour les limitations 50 c'est 50 pas 51 km/h... et la sanction est radicale en Suisse comme en Allemagne. En France ben on roule un peu plus vite systématiquement si je puis dire. alors bon 60 max pffff on fait comme sur la route 70... 75.. m le flic est pas la pour contrôler.

 

Bref ce genre de personne tu pourras faire ce que tu voudras réglementation ou pas il la transgresseront de toutes les façons. Après c'est clair que si tu fixes la limite a 30 bon ils iront peut-être a 40 45 voir 50... mais ne flirterons pas avec les 70... il y aura moins d'accidents c'est évident. Mais je pense a tous les autres sérieux (vieux ou jeunes) qui ne pourrons plus plonger jusqu'à 40 voir 60 en respectant les consignes, en calculant les risques et surtout en les minimisant par des procedures et formations.

 

La connerie humaine... :malade:

Link to comment
Share on other sites

 

Ben, non le système des agences américaines est UNIQUEMENT économique, représente 90% de la plongée de loisirs mondiale et n'entraine pas tout ce que tu dis. Et les législation diverses et variées sont plus le fait de pays comme la France que ceux qui ne se mêlent pas des loisirs de leurs ouailles.

 

Mais je ne défends rien ni personne, j'apporte juste la contradiction socratique à notre ami athée druidico-marxiste (ça a pas du être tous les jours facile cher Molo Molo :grimace:)

 

 

Ben c'est pas dans ces agences que la profondeur est limitée justement (ce que veulent éviter certains partisans de la liberté de plonger si j'ai bien pigé) ? Quand tu place le côté "je paie donc j'ai le droit" en haut de la liste des droits, ben tu affaibli justement la marge de manœuvre d'un DP ou d'un guide de palanquée je pense. Et du coup tu te retrouve "obligé" de faire des "protocoles" qui permettent aux gars de se répondre aux clients "Ha ça j'aimerais bien moi vous y emmener, mais c'est interdit".

 

C'est pas forcément mal, juste que comme d'autres, je trouve plus sexy l'idée que les gens pourraient avoir assez de jugeote pour faire appel à leur responsabilité et esprit d'analyse propre, ou au pire, accepter les instructions et l'évaluation de la situation d'un professionnel compétent.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.