Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

la RSE est à nouveau neutralisée ...


bardass

Recommended Posts

  • Replies 320
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Stupide n’est-il pas ? .... sans aucun doute ....mais quand tu t’imagines mourir, tu tentes de sauver ta peau. Le comportement est compréhensible, si ce n’est rationnel pour l'accidenté, mais inadapté.

 

Super, tu compares une RSE à une panique maintenant :rolleyes:... :malade:

 

Link to comment
Share on other sites

 

Super, tu compares une RSE à une panique maintenant :rolleyes:... :malade:

 

Merci pour ton explication !

Je crois avoir tout compris.

Maintenant une autre question me brule les lèvres; je te cites:

"Si vraiment tu as merdé, profondément merdé, ca devrait peut-etre te permettre de t'en sortir"

Quelle est la différence avec le mode "panique" cité par Nanobulle ?

Link to comment
Share on other sites

En situation d'urgence, on ne sera jamais dans le même état de stress que lors d'un exercice. Vouloir recréer le stress me paraît contre-productif. Au contraire, s'entraîner en total sérénité permet de gagner en confiance, d'acquérir des automatismes, qui le moment venu, permettrons de réduire la charge de stress.

 

En self défense on s'entraîne à parer un coup de couteau avec un couteau en bois. Ce n'est pas réaliste mais tout aussi efficace. La gestion du stress on ne l'apprend pas lors des exercices, c'est un travail à part entière.

 

Si un exercice génère plus d'accidents qu'il n'est sensé en prémunir, ce serait ubuesque de le pratiquer.

 

J'en reviens à ma question, quelle idée de le faire sans détendeur en bouche ?

 

Et pour ce qui est de la libération des voies sans AAAA etc, je l'ai pratiqué détendeur en bouche, de 10 mètres à la surface (avec donc potentiel de surpression élevé) et le AAAAA permettait de vider sans problème les poumons. Donc même si moins efficace ça fonctionne quand même.

Link to comment
Share on other sites

J'en reviens à ma question, quelle idée de le faire dans détendeur en bouche ?

 

Ben a priori, comme certains l'ont si bien signalé, quand certains paniquent, ils enlevent le détendeur. C'est tout à fait logique donc après pour une "RSE" qui n'est pas du tout un exercice d'urgence (dixit ces memes personnes hein! ) de ne pas avoir de détendeur. :rolleyes:

 

 

Je propose également donc:

- que l'on enleve son propre détendeur lors des assistances panne d'air, parce que vous me ferez pas croire qu'un mec ne va pas prendre le premier truc qu'il trouve qui fait des bulles.

- qu'on interdise les stabs, parce que certains paniquent et oublient d'utiliser leur stab.

- qu'on enleve les boucles rapides sur les plombs, parce que certains (la majorité d'ailleurs) ne pense pas à larguer leurs plombs.

 

Vous vous rendez compte de la connerie de votre raisonnement ou pas du tout les gars? :confused:

Link to comment
Share on other sites

 

Quand tu es au stade de la rse, oui, t'es pas loin de la panique.

Je parle d'une rse réelle, pas de l'exercice et la surface est toujours trop loin !!!

 

A+

 

:biere:

 

A priori, je suis plutôt anti RSE, je trouve ça dangereux et pas forcément très réaliste.

 

Mais ce WE, un échange m'a fait réfléchir. Un encadrant qui se retrouve avec une élève en panique : elle envoie tout bouler et remonte vers la surface. Il la freine et dans l'urgence de lui donner de l'air, lui file son détendeur à lui.

Je vous laisse imaginer la suite : il se fait trainer vers la surface depuis 35m par la nana qui palme vers la surface et sans son détendeur.

 

Il dit que l'expérience de la RSE l'a bien aidé, et je le crois bien volontiers. La situation n'est pas si imaginaire que ça.

Link to comment
Share on other sites

Je vous laisse imaginer la suite : il se fait trainer vers la surface depuis 35m par la nana qui palme vers la surface et sans son détendeur.

Je te propose une autre suite, il baisse la bouche et chope un deuxieme détendeur, judicieusement placé sous le menton.

 

Link to comment
Share on other sites

Je te propose une autre suite, il baisse la bouche et chope un deuxieme détendeur, judicieusement placé sous le menton.

 

+1 , c'est d'ailleurs ma config en encadrement , et pour avoir du l'utiliser en réel c'est juste idéal ! .

Curieusement ça se passe super bien dans mon club associatif , alors que j'ai eu une prise de bec en club pro avec le patron du centre qui refusait que je puisse donner de l'air avec un détendeur sortant de ma bouche .................

Link to comment
Share on other sites

 

 

Je vous laisse imaginer la suite : il se fait trainer vers la surface depuis 35m par la nana qui palme vers la surface et sans son détendeur.

 

Enfin en même temps se faire traîner vers la surface par une nana (aucune misogynie dans mon propos) depuis 35m alors que l'encadrant a vidé son gilet (voire le gilet de l'élève) et vider ses poumons, faut avouer que la situation reste extrême.

Il est vrai que je n'ai jamais eu à gérer une panique de ce type.

 

 

Link to comment
Share on other sites

 

Si un exercice génère plus d'accidents qu'il n'est sensé en prémunir, ce serait ubuesque de le pratiquer.

C'est un argument des tenants du maintien de la RSE, contrairement aux accidents on n'a aucune statistique permettant de déterminer de prouver que la RSE a été utile.

Donc impossible de prouver le bénéfice avantage/coûts (que ce terme est horrible quand on y pense).

 

J'en reviens à ma question, quelle idée de le faire dans détendeur en bouche ?

 

Et pour ce qui est de la libération des voies sans AAAA etc, je l'ai pratiqué détendeur en bouche, de 10 mètres à la surface (avec donc potentiel de surpression élevé) et le AAAAA permettait de vider sans problème les poumons. Donc même si moins efficace ça fonctionne quand même.

 

Pour le plongeur expérimenté que tu es certes. Mais il ne faut pas oublier (voir mes posts précédents) que en prononcant un mot tu contrains tes poumons à un certain volume, alors que pour des raisons de sécurité il ne faut pas les contraindre et bien sur les libérer. Après je ne suis franchement pas sur que le détendeur en bouche puisse prévenir la SP. Pour mémoire certains praticiens remettent aussi en cause la REEB (Remontée Embout En Bouche) pour les mêmes raisons que pour la RSE.

 

 

Link to comment
Share on other sites

T'inquiète, de quelqu'un d'autre j'aurais douté, c'était juste pour faire un mot.

En fait, ça m'a fait penser à ce qu'on pouvait entendre lors de la déferlante sur le marché des stabs loisirs avec poches à plomb largables (d'ailleurs au passage je remercie les fabricants de m'avoir gracieusement fourni sous l'eau quelques kilos gratuits ... :D )

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

 

A priori, je suis plutôt anti RSE, je trouve ça dangereux et pas forcément très réaliste.

 

Mais ce WE, un échange m'a fait réfléchir. Un encadrant qui se retrouve avec une élève en panique : elle envoie tout bouler et remonte vers la surface. Il la freine et dans l'urgence de lui donner de l'air, lui file son détendeur à lui.

Je vous laisse imaginer la suite : il se fait trainer vers la surface depuis 35m par la nana qui palme vers la surface et sans son détendeur.

 

Il dit que l'expérience de la RSE l'a bien aidé, et je le crois bien volontiers. La situation n'est pas si imaginaire que ça.

 

La folie.... :eek:

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.