Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

La plongée n'est pas un sport de fainéant !


Bellavia.christ
 Share

    Recommended Posts

    Guest Invité
    Ces échanges sont hallucinants pour les moniteurs professionnels travaillant en structure commerciales pendant la saison.

    La journée commence généralement par la préparation du matériel avant que les clients n’arrivent. Ensuite c’est un travail à jet continu, encadrement de l’activité le matin (2 plongées dont la première profonde si l’on a mal négocié son contrat), retour du matériel le midi, petit coup de rinçage aux bateaux, gonflage des tampons et des blocs, collation à la va-comme-je-te-pousse, fin du gonflage des blocs, encadrement l’après-midi (2 plongées, si mal négocié), avec dans la foulée les baptêmes et les « petites » formations, retour du matériel, rinçage et rangement, gonflage des tampons et des blocs pour être prêts le lendemain matin, nettoyage des bateaux, rangement du local, douche, et raclette pour retirer l’eau, … repas.

    Et après selon l’image populaire que l’on se fait du moniteur ou de la monitrice, alcool au bar, piste de dance, un petit joint pour se décontracter, drague et ensuite on tire toute la nuit comme des bonobos ….

    Et le lendemain on remet ça.

    On est des bêtes.

    Vous disiez quoi à propos de votre petit coup de mou après deux plongées par jour en eau chaude avec des esclaves pour porter votre matériel ?

    Cela vous casse ?

    Les dominos, ça vous tente ?

     

    Ouais enfin après ça reste de la plongée. La même en ski alpin (je parle de ski alpin ou on envoie un minimum la sauce, pas le truc de dandy parisien), varappe, alpi, cascade ou équivalent, c'est quand même autre chose..

    Link to comment
    Share on other sites

    • Replies 61
    • Created
    • Last Reply

    Top Posters In This Topic

    C'est pareil. C'est dingue de toujours avoir besoin d'avoir la plus grosse.

     

    Pis ya une question d'habitude aussi. Le moniteur pro qui travaille en structure y peut se moquer du gars qui fait deux plongées et est fatigué, sauf que ce gars là, y prned peut être le bateau une fois par an et déjà il est vasouilleux, il peut être l'habitude d'efforts à l'opposé de ceux que réclame la plongée...

     

    Dans les moniteurs là, yen a à qui auront le fondement en compote et des crampes au mollets si on les emmène faire 150 bornes de vélo, alors que des papis qui le font tous les jours depuis 40 ans s'en sortent comme des chefs, jamais mal au cul. Mais les papis y pourraient peut être pas soulever un bloc sans se péter deux vertèbres. Un judoka de haut niveau peut faire une crise de panique ou trembler de froid après 20 minutes de plongée, mais un grand plongeur en forme olympique peut ressortir d'un randori avec les doigts de pied en sang et trois côte fêlées.

     

    ça a tellement rien à voir en fait, activité loisir, activité professionnelle, sport sous l'eau, en salle, en extérieur, en pleine nature, avec matériel, sans...

    Link to comment
    Share on other sites

    Juste pour vous rendre compte, je vous propose une expérience pratique :

    Vous allez dans un fitness, vous grimpez sur un cross-trainer ou sur un vélo et vous vous calez à 11MET et vous faites disons 45 minutes (durée d'une plongée standard) à cette intensité.

    Vous revenez ensuite nous dire si vous y avez fait le même effort qu'en plongée... :rolleyes:

    Link to comment
    Share on other sites

    Les plongeurs se prennent pour des sportifs, c'est limite insultant pour les gens qui font du sport. Non, blague à part vous venez de découvrir que le froid fatigue. Je pense que vous sous estimez les efforts que doit faire le corps humain pour maintenir une température stable.

    Link to comment
    Share on other sites

    et quid du phénomène saturation/désaturation, il ne dois pas être anodin en fatigue "masquée" pour un plongeur.

     

    Sinon Je pense que le corps s'adapte aux contraintes auxquelles il est souvent habitué. Ex pour ma part Je fais un peu de course à pieds 3x semaine 1 ou 2 marathons par ans des petits trails... Je peux rester pas mal de temps a faire de gros efforts cardio au taquet. Mais comme beaucoup je ne résiste pas à quelques jours de plongées à 2 plongées par jours. Alors je ne parle même pas d'une saison d'un moniteur pro comme dit plus haut. Je serai surement très vite défoncé.

    Link to comment
    Share on other sites

    Ces échanges sont hallucinants pour les moniteurs professionnels travaillant en structure commerciales pendant la saison.

    La journée commence généralement par la préparation du matériel avant que les clients n’arrivent. Ensuite c’est un travail à jet continu, encadrement de l’activité le matin (2 plongées dont la première profonde si l’on a mal négocié son contrat), retour du matériel le midi, petit coup de rinçage aux bateaux, gonflage des tampons et des blocs, collation à la va-comme-je-te-pousse, fin du gonflage des blocs, encadrement l’après-midi (2 plongées, si mal négocié), avec dans la foulée les baptêmes et les « petites » formations, retour du matériel, rinçage et rangement, gonflage des tampons et des blocs pour être prêts le lendemain matin, nettoyage des bateaux, rangement du local, douche, et raclette pour retirer l’eau, … repas.

    Et après selon l’image populaire que l’on se fait du moniteur ou de la monitrice, alcool au bar, piste de dance, un petit joint pour se décontracter, drague et ensuite on tire toute la nuit comme des bonobos ….

    Et le lendemain on remet ça.

    On est des bêtes.

    Vous disiez quoi à propos de votre petit coup de mou après deux plongées par jour en eau chaude avec des esclaves pour porter votre matériel ?

    Cela vous casse ?

    Les dominos, ça vous tente ?

     

    On sent le vécu !!

    Ca me rappelle de bons souvenirs :top::cool::diver::biere::diver::petard::diver::torture::biere::petard::diver::diver::diver::bravo::love::love::bounce::love::love::ronflette

     

    A+

     

    :biere:

    Link to comment
    Share on other sites

    C'est surtout le fait de s'empiffrer sur le bateau et de se finir à la bière/vin qui vous envoie au pieu!

     

    Non, parce qu'au pieu, il ne faut pas dormir, il faut assurer ta réputation de moniteur de plongée :froglol:

    ET ça peut être plus fatiguant que tes plongées de la journée :)

     

    A+

     

    :biere:

    Link to comment
    Share on other sites

     

    Non, parce qu'au pieu, il ne faut pas dormir, il faut assurer ta réputation de moniteur de plongée :froglol:

    ET ça peut être plus fatiguant que tes plongées de la journée :)

     

    A+

     

    :biere:

     

    Cela s'appelle le service après vente :+1::jesors:

    Link to comment
    Share on other sites

    Guest Invité

     

    Non, parce qu'au pieu, il ne faut pas dormir, il faut assurer ta réputation de moniteur de plongée :froglol:

    ET ça peut être plus fatiguant que tes plongées de la journée :)

     

    A+

     

    :biere:

     

    Quelle intensité en MET?

    Bel exemple donné sur le fait qu'il faille limiter les efforts :D.

    Link to comment
    Share on other sites

    Pour faire un suivi scientifique de cette discussion, je suis allé en salle fitness (j'y vais 3 à 5 fois par semaine), j'ai testé le vélo, en MET, et bien pour en sortir plus de 8 MET, il faut déjà envoyer, et le maintenir pendant 45 mn, ça commence à ramollir le bonhomme. Pareil après 45 mn de vélo "virtual calanques de Piana" à bon rythme, plus fatigué qu'après une banale plongee, ou même l'ancre au Lido (hein Jeff !), bon il va falloir essayer le même vélo à 20 m de profondeur maintenant !

    Link to comment
    Share on other sites

     

    Non, parce qu'au pieu, il ne faut pas dormir, il faut assurer ta réputation de moniteur de plongée :froglol:

    ET ça peut être plus fatiguant que tes plongées de la journée :)

     

    A+

     

    :biere:

     

    Et les vieux plongeurs qui sont devenus moniteurs (bénévoles) sur la tard ?

    Il doivent aussi (bénévolement) assurer ?

    Moi?

    Je passe ! et je roupille :lol:

    Link to comment
    Share on other sites

    Guest Invité

     

    Et les vieux plongeurs qui sont devenus moniteurs (bénévoles) sur la tard ?

    Il doivent aussi (bénévolement) assurer ?

    Moi?

    Je passe ! et je roupille :lol:

     

    C'est du travail dissimulé! En pleine concurrence avec les sociétés d'escort!

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    ×
    ×
    • Create New...