Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

air qui ressort par le nez


Ssébastien1990

Recommended Posts

Bonjour, je suis jeune plongeur militaire dans la marine, j'ai 26 ans et depuis peu je m'entraîne à plonger au recycleur, à l'oxygène pur. On utilise un masque rond (de type squale) et on doit plaquer ce masque comme une ventouse pour ne pas laisser passer l'eau. La plongée se passe bien les 40 première minutes, puis petit à petit (surtout pendant les remontées) mon nez commence à laisser échapper des petites bulles puis un gros volume d'air s'en échappe quelques minutes après (toujours pendant la remontée) sans que je ne puisse rien faire et cela foire ma plongée.. impossible de rebloquer le nez, j'essaie de replaquer le masque en inspirant le surplus d'air par le nez mais sans succès .. J'ai l'impression que l'air force le passage depuis l’œsophage mais je n'en suis pas sur ..du coup est ce que je respire mal du fait que j'inspire trop et en n'expire pas assez et l'air s'accumule petit à petit dans les poumons ? ou est ce autre chose peut être ? Je pensais à une fatigue des sinus mais chez moi je plaque mon maque pendant 1h et je n'ai pas ce problème... j'ai besoin de vos conseils, merci,

 

seb

Link to comment
Share on other sites

Et avant de vous faire plonger en recycleur dans la marine, il n'y a pas un minimum d'explication sur le fonctionnement de la machine ?

Faux poumons, variation de pression donc de volume avec la profondeur ?

Ce que tu décris parait normal, il y a du gaz à faire sortir de la boucle à la remontée.

 

Link to comment
Share on other sites

Pas vraiment, c'est l'entrainement avant le stage .... Tu dis qu'il y a du gaz à faire sortir de la boucle, oui, mais on a pas le droit de faire sortir de bulles pour un soucis de discrétion, et c'est vraiment au bout de 40' environ que ce phénomène arrive, lors de la première remontée, rien n'est sorti de mon nez. Je pense que mon souci viens de ma respiration; si j'ai bien compris, on doit expirer plus que l'on inspire, c'est bien ça ?

Link to comment
Share on other sites

Tout "volume fermé" se dilate a la remontée que ce soit l'air de la boucle ou bien l'air contenu dans le masque...et là, un masque gros volume n'arrange pas la chose. Si tu veux remonter sans faire aucune il va falloir que ta remontée soit deja très très lente.... J'ai jamais essayé mais a mon avis 10/15min pour remonter de 6m a la surface.

Le volume de tes faux poumons devra être minimum avant t'attaquer cette remontée et peut etre inspirer légèrement par le nez afin de plaquer la masque pour récupérer l’excès d'air qui risque de s’évacuer durant la remonter... bref tout cas doit s'apprendre.

Link to comment
Share on other sites

Si tu es en recycleur O2 pur tu as deux solutions pour ne pas laisser échapper de bulles à la remontée. Comme le dise les copains on ne peut pas échapper à la loi de Dalton. Donc cela veut dire que le gaz en excès à la remontée devra être mis quelque part. Soit tu l’envoies à l'extérieur soit tu le stockes dans les volumes internes. Le premier cas est à proscrire dans ta situation (discrétion absolue). L'autre solution pour ne pas laisser échapper de bulles est de respirer sur un volume minimum (faux poumons et masque) afin que l'air en excès à la remontée puisse rester dans la boucle sans l'amener à son volume maxi. Si tu dépasses le volume max accepté par ta boucle le gaz s'échappera à l'extérieur.

La seconde solution pour ne pas laisser de gaz s'échapper est de le consommer. Tu respires dans une boucle sous O2 pur. Le CO2 est transformé par la chaux et l'O2 sera consommé par ton métabolisme. Cependant pour remonter tu ne va pas attendre de consommer l'O2 car cela va prendre un certain temps et même un temps certain.

 

La seule solution qu'il te reste est donc, avant ta remontée, de t'assurer que tu respires en volume mini. Cela signifie que tu t'es préparé suffisamment en amont avant la remontée. Cela va fonctionner si ta remontée reste limitée à quelques mètres. Si tu pars de 5 mètres de profondeur le volume va donc augmenter dans une proportion de 1,5. Je ne connais pas le matériel militaire mais je suppose que votre matériel doit accepter cet écart de volume et, bien sûr, que votre instructeur vous a expliqué tout cela.

La question est donc quelle est votre profondeur d'évolution juste avant la remontée ?

Est-ce que votre matériel est prévu pour accepter l'écart de volume en question (surement que oui) ?

Link to comment
Share on other sites

SI tu rinces parfaitement ta boucle avant de plonger, tu vas avoir théoriquement que de l'oxy dans ton sac que tu vas consommer au fur et à mesure de ta remonté (très lente). Tu n'aurais pas un sac un peut trop plein, comment se fait ton injection ? manuel ou automatique ?

Link to comment
Share on other sites

Et tes petits camarades, ils font comment ?

 

Je ne suis pas un spécialiste (encore) du recycleur, mais lors de ma plongée baptême, c'est bien un des trucs qui m'a le plus marqué lors de la remontée, cet excès de gaz qui arrive de la boucle et que tu dois absolument évacuer si tu ne veux pas partir comme une fusée tout en faisant le hamster avec tes joues.:eek:

 

Dans ton cas et comme l'a dit Nobubble, tu es dans la zone ou il y a le plus grand écart de volume (de 10 m à 0 tu doubles ce volume), donc sauf à anticiper et à évacuer très lentement le gaz de la boucle et des poumons pour que cela reste discret, je ne vois pas trop la solution.

Mais je suis sur que tes instructeurs vont te donner les bonnes combines (je vois bien quelques choses avec le faux-poumon), tu ne dois pas être le premier plongeur à qui cela arrive.

 

Tiens nous informé de la suite et bon courage pour ton instruction et ton stage, les CNEC sont là pour ça.

 

A+

 

:biere:

Link to comment
Share on other sites

Merci à tous pour vos réponses,

 

Avant d'entamer ma remontée je suis à une profondeur de 6m ou 3m, et mon appareil injecte lorsque je force l'inspiration alors que mon faux poumon est vide. Effectivement, les consignes sont de remonter très lentement (10 minutes au moins à 6m) et de consommer tout le volume de la boucle avant de remonter de quelques centimètres et recommencer le processus grâce à l'oxygène qui s'est dilatée. C'est difficile car on a clairement l'impression de s'étouffer mais j'y arrive lors de la première remontée et le problème survient lors de la deuxième et cela pour chaque plongée alors que je pense faire pareil.. Je replonge demain matin je vais faire plus attention à ma respiration et à être bien sûr que mes volumes soient minimum lorsque je remonte.

 

Je vous tiens au courant demain soir si il y a de l'amélioration ! :trigolo:

 

Mes collègues disent que je fais de la "bullite" c'est une fatigue des sinus apparemment .. j'ai cherché sur internet mais je n'ai rien trouvé, je pense moi que c'est bien cette histoire de gestion des volume et de respiration, comme vous l'avez dis, tout cela s'apprend !

Link to comment
Share on other sites

Si tu dois attendre de consommer ton O2 pour remonter sans faire de bulles il ne faudra, en effet, pas être trop pressé. En associant conso et remontée avec un volume minimum on doit pouvoir faire surface dans un temps raisonnable mais il faudra dans tous les cas un chouia de patience. Cela me surprend tout de même un peu dans un config militaire. Là on ne parle plus de remontée lente mais hyper lente. Dans un cadre loisir on n'est pas à ce niveau de lenteur. Dans tous les cas cela va demander une maitrise de ta flottabilité et de ta ventilation hyper précise et cela restera difficile pour un débutant.

Si tu réussis sur la première partie tu dois donc pouvoir faire la suite. Je ne pense donc pas que ce soit un PB physiologique mais bien de pratique.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.