Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

ADD à 18m?


JulieBS

Recommended Posts

Sans oublier ce qui à certainement joué pour elle, la masse graisseuse très présente au niveau des cuisses et une forme physique disont moyenne.

Donc certains des fameux "facteurs de risque" à prendre en compte avant toute plongée.

 

Faut interdire la plongée à nos amies callipyges

 

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 33
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Le retour de l'accident du "gras du bide". Les tissus c'est un support pour un modèle mathématique, c'est pas autre chose. Je préfère parler de compartiment. Si non les "gras" auraient beaucoup plus d’accident que les" maigres" ce qui n'est pas le cas. Bref quelle est un surplus adipeux au niveau des cuisses n'explique rien.

Link to comment
Share on other sites

Le retour de l'accident du "gras du bide". Les tissus c'est un support pour un modèle mathématique, c'est pas autre chose. Je préfère parler de compartiment. Si non les "gras" auraient beaucoup plus d’accident que les" maigres" ce qui n'est pas le cas. Bref quelle est un surplus adipeux au niveau des cuisses n'explique rien.

A t'on jamais vu une baleine maigre? Et pourtant, elles n'ont pas plus d'accident que les Apollons de l'olympe. Il faut toujours observer la nature....

 

Link to comment
Share on other sites

@JulieBS S,

Et surtout si tu prends des médicaments ne plonge pas je sais de quoi je parle.

Ni le médecin moniteur plongeur responsable de commission l'apnée ni les moniteurs et autre médecins n'ont compris pourquoi ...j'avais eu 2 ADD (le 30/03/1980 et 1/05/1980)

C'est un pharmacien plongeur flamand qui m'a signalé le 29/08/1983 que : epinéphrine et ephédrine provoquaient des retards de certaines fonctions de notre organismes et que 2 plongeurs étaient remontés "tout raide" comme moi...Il est vrai que j'avais probablement abusé de ces substances pour me déboucher le nez.

 

Link to comment
Share on other sites

Peu probable à 18m, mais pas impossible, quoi qu'en disent certains... Il me semble qu'il y a un cas dans un des rapports BSAC, mais j'irais pas affirmer.

 

De plus, si on demande à des hyperbaristes, bon nombre d'adds ne sont pas traités, alors quelqu'un qui affirme depuis sa chaise "ouais mais c'est autre chose", c'est un joli signal d'alarme.. :fou:

Link to comment
Share on other sites

Peu probable à 18m, mais pas impossible, quoi qu'en disent certains... Il me semble qu'il y a un cas dans un des rapports BSAC, mais j'irais pas affirmer.

 

De plus, si on demande à des hyperbaristes, bon nombre d'adds ne sont pas traités, alors quelqu'un qui affirme depuis sa chaise "ouais mais c'est autre chose", c'est un joli signal d'alarme.. :fou:

 

Décidément, tu ne prends jamais le temps de lire.

 

Je ne parle pas des 18m mentionné au début de ce post. Je parle de "l'ADD" à 10m (post #6). Peu probable pour un friture rapide au petit bain à 18m. Alors dans une fosse à 10m même en étant plaqué au fond par un copain pendant plus de 5h ? Ok, je me rends... :)

Link to comment
Share on other sites

A t'on jamais vu une baleine maigre? Et pourtant, elles n'ont pas plus d'accident que les Apollons de l'olympe. Il faut toujours observer la nature....

 

Sauf erreur de ma part, je ne pense que l'on est souvent vu dans la nature, des baleines se promener avec un scaphandre.

Cela me semblait pourtant l'un des critères fondamentaux pouvant mener à un ADD ?

 

 

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Salut !

Le risque d'ADD augmente avec: la profondeur, la durée d'exposition.

Il augmente également avec des critères physiologiques et comportementaux (tels que l'exercice violent après la plongée, le non respect des vitesses de remontée, enchaîner trop de plongées, la clope, l'alcool, le surpoids, l'âge, le stress, la fatigue, ........ ).

Taratata ... ne pas tout mettre dans le même panier, SVP.

Comme je l'ai déjà écrit assez récemment, les facteurs de risques cardiovasculaires ne sont pas automatiquement des facteurs de risque d'ADD.

Il ne me semble pas que tabac et alcool soient démontrés comme favorisant les ADD (peut être même aussi le surpoids).

 

PS : bien évidemment, ne tirez pas comme conclusion à ce message que je recommande de fumer ou de s'alcooliser à volonté au quotidien ou avant les plongées. Loin de là. Mais on ne peut pas non plus affirmer tout et n'importe quoi sous couvert de bien pensance.

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Taratata ... ne pas tout mettre dans le même panier, SVP.

Comme je l'ai déjà écrit assez récemment, les facteurs de risques cardiovasculaires ne sont pas automatiquement des facteurs de risque d'ADD.

Il ne me semble pas que tabac et alcool soient démontrés comme favorisant les ADD (peut être même aussi le surpoids).

 

PS : bien évidemment, ne tirez pas comme conclusion à ce message que je recommande de fumer ou de s'alcooliser à volonté au quotidien ou avant les plongées. Loin de là. Mais on ne peut pas non plus affirmer tout et n'importe quoi sous couvert de bien pensance.

 

:+1:

 

Comment dire, ......

La voie de la sagesse ....:chinois:

 

A+

 

:biere:

Link to comment
Share on other sites

Du gaz, des "moyen de stocker du gaz" et des variations de pression, c'est tout ce qu'il faut pour un add.

 

Tu as parfaitement raison !

A titre d'exemple, si je plonge à 18m pendant ... disons 75 minutes et c'est très facile à faire, il y a de fortes chances qu'avant de retourner chez moi, je passe par la case caisson !

Donc oui c'est possible de faire un ADD à cette profondeur: :bravo: Dwoopy

Link to comment
Share on other sites

Du gaz, des "moyen de stocker du gaz" et des variations de pression, c'est tout ce qu'il faut pour un add.

Cette définition me parait plus corrélée avec une surpression pulmonaire et non un ADD.

 

Même en cas d'apnée chez le plongeur, les derniers travaux d'étude (à ma connaissance) réalisés par le Dr Nicolas HERAN, conclue

"La saturation tissulaire en azote au cours d’apnées répétées n’est plus un mythe et expose à des Accidents De Décompression, de gravité souvent moindre que celle observée avec la plongée en bouteille".

 

Et notamment le processus de saturation procède :

 

"Les conclusions : on peut conclure à une accumulation tissulaire d’azote lors d’apnées consécutives répétées, fonction de :

o la profondeur du fond,

o la durée d’immersion,

o la durée de récupération en surface,

o la durée totale de l’immersion,

o l’état physique du plongeur (âge),

o l’effort musculaire produit."

 

http://aresub.pagesperso-orange.fr/m...e/taravana.htm

 

Et même les baleines peuvent dans certains cas être sensibles aux ADD, cf. travaux du Dr HOOKER

http://www.aquadomia.pro/article-les...-97887274.html

Et là aussi http://baleinesendirect.org/les-bale...les-plongeurs/ et on y fait le lien avec le tissu adipeux logé dans la mâchoire notamment.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Dernières Discussions

  • Similar Topics

    • 3
      Bonjour à tous,   J'ai obtenu mon Open water en Indonésie sur les îles Gili vendredi dernier avec la dernière plongée se terminant à 15h sans aucun soucis. Le lendemain vers 13h je suis allé faire du snorkeling où j'ai plongé une fois en apnée sur qques mètres. A partir plus ou moins de ce moment là j'ai commencé à avoir des sensations de crampes dans le dos. J'ai pensé à un ADD mais étant donné le délai de 22h je me suis convaincu que s'était la fatigue/l'effort des 4 plongé
    • 23
      Salut, Lu ce jour... https://www.ouest-france.fr/auvergne-rhone-alpes/annecy-74000/un-homme-victime-dun-accident-de-plongee-rarissime-en-explorant-une-epave-dans-le-lac-d-annecy-374215ac-99a9-11ee-8c0c-39439450f6ad
    • 24
      Salut,   On m'a raconté une histoire qui m'a vraiment surpris. Comme on n'est jamais sur de rien, je préfère me renseigner.   Des symptômes d'ADD (mal de dos) pourraient apparaitre à J+48h. Je pensai que si tout va bien pendant 48h, ben... tout va bien... Y'a plus d'azote. Des bulles d'azote pourraient se "calcifier". Là, j'avoue que je suis perplexe...   Pour la calcification, je n'ai trouvé aucune information. Pour add tardif, j'ai juste trouvé "
    • 82
      Add
      https://actu.fr/normandie/saint-jouin-bruneval_76595/accident-de-plongee-les-pompiers-secourent-quatre-personnes-a-saint-jouin-bruneval_43087169.html
    • 14
      Voici le cas d’un plongeur traité par oxygénothérapie pour une douleur au pouce.   Contexte : ce plongeur recycleur plonge 3 fois durant un week-end : 2 plongées en diluant air dans la zone des 30 à 40m le samedi , la dernière plongée dimanche matin au diluant trimix dans la zone des 55m. Pas de plongée l’après-midi. Les gaz sont conformes aux profondeurs, les protocoles de remontée et de désaturation sont tous respectés. 2 à 3 h après la sortie de l’eau, le pl
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.