Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
doumes

article sur le 196 secours en mer

    Messages recommandés

    bonsoir Gerard

     

     

    On s'éloigne du 196.

    Sur notre bateau on vient d'installer la communication entre le sondeur/gps et la radio VHF. (il parait que c'est obligatoire).

    En cas de détresse de notre bateau, il suffit d'appuyer sur le bouton orange de la vhf pour transmettre notre position gps au Cross (et surement à d'autres).

    et ensuite ?????????

    C'est tellement fumeux dans les explications que l'on va faire un test en vrai pour voir ce qu'il se passe.

    On va peut être profiter d'un examen Rifap dans 2-3 semaines pour voir.

     

     

    Non au contraire, on ne s’éloigne pas ce système de SMS est utilisé par le CROSS et c'est expliquer dans l'article, il est pour le CROSS le premier moyen et le plus rapide, cela sans passer par les opérateurs et une tentative de localisation par le biais des antennes GSM pour pouvoir localiser un appel provenant d'un tel portable !!

     

    le reste n'est que du cinèma, et de l'intox de séries télévisé !! après libre aux gamins et aux faibles d'esprit dit croire ......................................

     

    Après comme tu le précise sur votre bateau tu dispose d'un sondeur / lecteur de cartes GPS qui par le biais d'un réseau interne sur le bateau soit en NMEA 2000 ( le plus courant aujourd'hui ) ou en NMEA 183 est en réseau avec la VHF , celle ci sera au moment ou tu appuiera sur le " Distress" en mesure d'envoyé ta position GPS sur l'instant !!

     

    ( Quand au il parait que c'est obligatoire, j'aimerais lire le texte de loi )

     

    Quand a ta question ensuite? et bien tu déclenche la chaines des secours, rien de moins car le bouton orange ( rouge parfois ) est le "Distress" donc demande de secours immédiat !!

     

    Encore un fois une explication claire et détaillé, vaux mieux que de long discours ou commentaires totalement inutiles voir polluant ....................

     

    http://www.globalmarinesoftware.com/...ess-de-la-vhf/

     

    Mais même sans réseau entre les éléments technique embarqués , sur une VHF récente tu aura la même possibilité car elle sera elle même équipé d'un gps intégré qui transmettra la position au moment de l'urgence .

    libre à chacun de prendre des risques avec sa propre vie , mais engagé celles des sauveteurs est un autre histoire , il faut pour cela voir un minimum de respect vis à vis de ces gens qui risque leur vie pour des imbéciles inconscients !!

     

    Pour moi ce qui est clair c'est que chaque personne responsable disposant d'un minimum de réflexion ce munira demain d'une VHF, mais c'est vrai que cela demande un minimum de réflexion ............................pas toujours à la porté de tous je me doit de le constater ........................

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Quand je lis certains commentaires, et des commentaires de commentaires a n'en plus finir, juste pour essayé d'agressé ou de discrédité et la mentalité de leur rédacteur je me dit qu'il ni à pour eux plus rien à faire,

     

    Bouché ils sont !! bouché ils resterons !! et certain son totalement perdu pour la société.

     

    Mais je me console ne me disant qu'il y aura au moins une ou deux personnes qui elles auront compris et qui se poseront demain la question de leur vrais sécurité en mer; et si cet article leurs aura donné ne serait que que l'idée de se posé les bonnes questions ce ne sera pas perdu !

    Pour les autres.........................et bien tant pis ils resterons incurables et comme toujours en peine d'arguments il dénigre et agresse..........................

    Faute de pouvoir faire mieux !

     

    On en à des exemples concret pas plus loin que dans les commentaires ci dessus !!

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    aller , juste pour clore en ce qui me concerne sur le sujet, chacun trouvera et interprétera dans les documents joints la vérité qu'il voudra, et les gens intelligents eux, sauront je le pense dirigé leur décision en ce qui concerne les moyens qu'ils veulent se donner pour leur propre sécurité ..................

     

    201801312300027433.JPG

     

     

    201801312304466011.JPG

     

     

    ce n'est pas moi qui l'écrit !! merci de lire posément et de bien en comprendre le contenue ( ce n'est pas pour moi mais pour vous )

    Je sais qu'il y aura toujours quelqu'un pour dire que c'est faux,

     

    Sans pour autant avoir des arguments pour justifié ses écrits mais cela ont le sais critiquer est facile ................................ argumenter et documenter ses propos c'est plus dur ...................( surtout quand on ne sait pas lire, et que l'on interprète allégrement "a sa sauce" les textes de loi )

     

    Mais j'ose avoir confiance je sais que vous aurez fait le tri

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Merci à Doumes et d'autres qui "source" leurs interventions au delà de leur expérience connues de certains.

    A NTD, sauf erreur de ma part,

     

    "Art. 240-2.07.-Matériel d'armement et de sécurité semi-hauturier.

    « Le matériel d'armement et de sécurité semi-hauturier comprend au minimum ...

    « 2. A partir du 1er janvier 2017, une installation radioélectrique VHF fixe, conforme aux exigences de l'article 240-2.17..."

     

    Concernant les navires de plaisance affectés à la plongée sous-marine, il est prévu :

     

    "Article A322-78 ...

    I.-Les pratiquants ont à leur disposition sur le lieu de mise à l'eau ou d'immersion un plan de secours ainsi que le matériel de secours suivant :

    -un moyen de communication permettant de prévenir les secours. Une VHF est nécessaire lorsque la plongée se déroule en mer au départ d'une embarcation support de plongée..."

     

    Si on fait le lien avec ces articles, un navire support de plongée évoluant en zone côtière ou basique, n'est pas assujetti à une VHF fixe.

    Il n'est donc pas concerné par le l'art 240-2-07.

     

    En revanche je te rejoint si sa VHF est fixée et munie de l'ASN programmée MMSI, elle corresponde à l'art 240-2-17 qui prévoit notamment :

    "Lorsque l'installation radioélectrique VHF fixe est munie de l'ASN et programmée avec le MMSI du navire, des renseignements sur la position du navire doivent, en permanence, être fournis automatiquement afin d'être inclus dans l'alerte de détresse initiale."

     

    Dans les autres cas, cet article ne peut s'appliquer.

    En revanche cela reste une excellente recommandation qui va dans le sens de la sécurité.

     

    Amicalement à tous,

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Merci à Doumes et d'autres qui "source" leurs interventions au delà de leur expérience connues de certains.

    A NTD,

    (...)

    En revanche je te rejoint si sa VHF est fixée et munie de l'ASN programmée MMSI, elle corresponde à l'art 240-2-17 qui prévoit notamment :

    "Lorsque l'installation radioélectrique VHF fixe est munie de l'ASN et programmée avec le MMSI du navire, des renseignements sur la position du navire doivent, en permanence, être fournis automatiquement afin d'être inclus dans l'alerte de détresse initiale."

     

    Dans les autres cas, cet article ne peut s'appliquer.

     

    Amicalement à tous,

     

    Oui! C'est exactement ce que j'ai écrit, et j'ai même mis les "SI" en majuscule (sous entendu SI c'est une VHF programmée). Nous sommes donc d'accord.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Merci @doumes pour ce document et rappel du CROSS..

    Note je suis converti depuis des années à la VHF marine ayant installé des stations cotiéres à travers le monde et en ayant pu en observer l'utilité et efficacité à maintes reprises.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    On peut retenir la complémentarité des 2 systèmes de communication. A l'avenir je brieferais mes équipages sur le 196 autant que sur la VHF (portable non ASN dans mon cas). Si jamais je me retrouve inconscient ou que je ne remonte pas de ma plongée mon équipage sera certainement plus à l'aise pour utiliser le 196 et la localisation par retour de SMS que pour se servir de la VHF surtout si il faut transmettre une position.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Sans compter que en France, tout bon DP en EAPS, conformément à l'article 322-78 du CDS, aura au préalable rédigé et porté à la connaissance des plongeurs un Plan de Secours conforme à l'exigence suivante "Le plan de secours est un document écrit, adapté au lieu et à la plongée pratiquée..." donc la localisation devrait être connue et où accessible par tous sur ce document.

    https://www.legifrance.gouv.fr/affic...TA000022417869

     

    D'où l'intérêt de disposer d'un plan de secours déjà adapté à chaque site de plongée ou modifiable, avec les coordonnées du site pratiqué, point GPS notamment.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Très bonne remarque Plongeurs SDF, mais parfois difficile à mettre en place. En effet, il est possible que le site soit modifié en cours de navigation (présence d'un autre club, de pêcheurs locaux peu ouverts à la discussion, mer plus agité au large que prévu etc.). Du coup, il faudrait les plans de secours de tous les sites à bord (possible, mais sur un pneumatique la place peut manquer). Globalement, entre un site A et un site B plongé par le même club et au départ du même port, le plan de secours sera le même si on en reste aux actions à effectuer (appel du CROSS, du SAMU, conduite à tenir face à une inconscience etc.).

    Nous, nous avons choisi de laisser le plan de secours en évidence collé sur la console, il est ainsi accessible à tous et rapidement. Pour la position précise, elle est clairement indiquée sur la VHF (ASN) ET sur le GPS en permanence. Ainsi, même par tel GSM via le 196, l'appelant aura la position exacte du navire.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Toute bonne idée est bonne à prendre.

     

    :biere:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonsoir

     

    tout d'abord merci à vous, je vois que cet article aura eu tant en lecture quand compréhension, une large écoute, de part les remerciements, et les mp reçus

    Le but pour moi est donc atteins, et si d'autres demain le lise et prennent conscience ou plus simplement se posent les bonnes questions ce ne sera que mieux, pour leur sécurité et pour le travail des sauveteurs.

     

    Donc encore une fois merci.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonjour

     

    On peut retenir la complémentarité des 2 systèmes de communication. A l'avenir je brieferais mes équipages sur le 196 autant que sur la VHF (portable non ASN dans mon cas). Si jamais je me retrouve inconscient ou que je ne remonte pas de ma plongée mon équipage sera certainement plus à l'aise pour utiliser le 196 et la localisation par retour de SMS que pour se servir de la VHF surtout si il faut transmettre une position.

     

    Je pense effectivement que la démarche est intelligente, car il vrai que certaines personnes moins aguerries, au nautisme ou à la plaisance, pourrait se trouvez en difficulté avec le maniement d'une vhf ou d'un gps qui plus est en situation d'urgence.

     

    Que le fait de faire un petit Briefing, sur ce qui ce passerais en cas d'incident, et sur l'utilisation du 196, en expliquant que le CROSS prendra les choses en mains, des lors qu'il ou elle auront valider le SMS contenant l'appli qui permettra la localisation, peut faciliter les choses et éviter une surenchère de la perte de moyen ( pour ne pas dire panique ) qui peut survenir dans ce genre de de cas.

    Il ne reste plus que de souhaiter que la zone soit couverte par les antennes GSM côtières

     

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonjour

     

    Sans compter que en France, tout bon DP en EAPS, conformément à l'article 322-78 du CDS, aura au préalable rédigé et porté à la connaissance des plongeurs un Plan de Secours conforme à l'exigence suivante "Le plan de secours est un document écrit, adapté au lieu et à la plongée pratiquée..." donc la localisation devrait être connue et où accessible par tous sur ce document.

    https://www.legifrance.gouv.fr/affic...TA000022417869

     

    D'où l'intérêt de disposer d'un plan de secours déjà adapté à chaque site de plongée ou modifiable, avec les coordonnées du site pratiqué, point GPS notamment.

     

    Je pense que ce genre de document, ce trouvera plus que facilement sur une unité de club de plongée pro ou associative, que sur le bateau de monsieur tout le monde., même si ceux- ci sont plongeurs.

    Je doit avouez que personnellement lorsque nous partons plongez nous ne rédigeons pas ce genre de chose , nous prenons certaines précautions et préventions quand à un incident ou accident mais nous n'en somme pas en tant que particuliers plongeurs hors structure à ce stade.

     

    De plus l'article n'est pas à l'exclusivité des plongeurs, mais il se veut s'adresser à tous les plaisanciers qui pratique la mer quelconque soit leurs activités

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...