Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
berny

Aux Présidents de clubs et gérants de SCA dela FFESSM

    Messages recommandés

    ....

    Je ne retrouve plus les chiffres fédé, mais le nombre de nouveau "cadre" formé baisse d'année en année (N4, E*,...), et les moyennes d'âges de passage de ces niveaux cadres sont plutôt... hautes...

    A tel point qu'ils commencent à s'inquiéter sur le renouvellement des IR/IN :)

    (de tête: moyenne d'âge des nouveaux MF2 autour de 50-55 ans, faut - de 50 ans pour passer IN ... ça va devenir compliqué pour les préparations et jury )

     

    Voila les chiffres diffusés lors de l'AG 2016 (Total des certifications encadrements (du E1 à l'IN)

    https://ffessm.fr/ckfinder/userfiles/files/pdf/AG/AG2017/Commissions/Bilan-CTN-2016.pdf

     

    En Résumé :

    2016 : 2452

    2015 : 2578

    2014 : 2601

    2013 : 2569

    2012 : 2715

     

    Mais au delà des chiffres bruts, ce n'est pas tant la durée ou la complexité des formations (qui sont indéniables mais objectivement pas plus qu'il y a 10 ou 15 an) qui rend le recrutement difficile et le vieillissement des effectifs, mais bien la crise des vocations et celui de l'engagement associatif.

    Crise des vocations et engagement associatif que l'on retrouve dans les domaines des assos. Manque de temps, de disponibilité, stress et pression du milieu professionnel, recentrage vers le cocon amical et familial etc...etc...

     

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    Salut,

     

    C'est une question pour @alofi (assoc) mais aussi pour les autres responsables de structures et spé de ces questions :

     

     

     

    Réponses à tes questions (dans l'ordre)

    • Dans beaucoup d'assos (mais pas dans toutes) la formation des plongeurs est assurée par des bénévoles. Elle est donc gratuite même si il y a une cotisation à l'association destiné à couvrir les frais ( énergie du compresseur, amortissement des blocs, ...)
    • Davantage d'assos. Par contre dans certains coins où il y a beaucoup de SCA les assos ont quasiment disparue... par exemple en Guadeloupe... Les SCA ont tendance à faire le vide par ..; tous les moyens.
    • Dans les SCA aussi. Mais dans ce cas les élèves moniteurs payent leur formation
    • Les pro sont déjà très mal payé
    • La vérité c'est qu'un DEJEPS est officiellement E4 mais qu'en général il sort de l'école en étant guère plus qu'un E2 moyen d'association...
    • Etre bénévole dans une structure qui est destinée à faire des bénéfice... quelle idée byzare...
      [
    • Dommage je ne vote pas à la 2F !!

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Merci pour vos réponses.

     

    Je n'avais pas encore croisé de milieu pro ou les stagiaires payaient leur stage alors qu'ils fournissent aussi une certaine prestation de travail et rendent des services. Habituellement ce sont plutôt les stagiaires qui sont un peu payés ou défrayés ... c'est intéressant comme pratique :fou::help:

     

    Mais est-ce que le MF qui travaillerait dans une SCA serait payé de la même manière qu'un niveau équivalent pro ou l'objectif est de le rémunérer au rabais ou comme un BP disons dont l'employabilité est discuté ?

     

    Pour ce qui est des cas de bénévolat dans une SCA, il y a des cas où l'ambiance d'un club, les affinités personnelles, la taille "familiale" de l'entreprise ou l'absence d'association tout simplement pourraient trouver là une justification.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Merci pour vos réponses.

     

    Je n'avais pas encore croisé de milieu pro ou les stagiaires payaient leur stage alors qu'ils fournissent aussi une certaine prestation de travail et rendent des services. Habituellement ce sont plutôt les stagiaires qui sont un peu payés ou défrayés ... c'est intéressant comme pratique :fou::help:

    Bah, généralement ce qui manque au stagiaire MF1, c'est de la formation à 40m, et là il ne fournit pas grand chose techniquement vu qu'il doit être accompagné dans l'eau par un E4 (qui aurait pu faire le taff tout seul).

    Le stagiaire est là pour apprendre, il faut donc s'occuper de lui, il est donc légitime qu'il paye pour la formation que lui apportera la SCA ;)

    Même si la formation en question participe à la formation de client de la SCA

     

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Ce que je voulais dire c'est que lorsque qu'un ingénieur fait son stage en 2e ou 3e année d'école, il est aussi dans un cas où il n'est pas encore opérationnel pour telle ou telle spécialité mais il peut rendre, en échange de son tutorat, des services voire mener des activités de remplacement tout de suite accessibles et il lui est confié un sujet qu'il doit traiter avec les différents services de l'entreprise.

    Là aussi, un maître de stage l'accompagne et prends du temps pour l'encadrer y compris avec des clients. Pour cette activité, bien souvent le stagiaire est payé/défrayé.

     

    Je pense que si on explique à ces étudiants qu'ils doivent payer leur stage, ça ferait un scandale. Je me trompe dans l'analogie (mis à part les histoires de secteur d'étude et niveau de formation, ...) ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    En plus, je trouve qu'il y a quelque chose d'anormal à ce qu'un plongeur profite d'une structure associative pour faire toute sa formation jusqu'au moniteur puis ensuite au lieu de donner de son temps à l'association qui l'a formé (ou à une autre assos) aille monnayer ses services en structure pro. Voilà pourquoi, je suis contre les passerelles trop faciles entre formation d'encadrant associatif et pro

     

    Je ne sais pas comment ça se passe à la FSGT. Surement différemment.

     

    Dans les clubs 2F, le MF1 c'est le chemin de croix. Déjà tu allonge pas loin de 1500 euros pour le N4. Stage initial + final MF1, c'est dans les 1500 euros aussi. Tu ajoute toutes les sorties où tu vas faire le gentil moniteur E2 car là, ton tuteur, il est pas disponible pour t'enseigner quoi que ce soit (voir il en est plus capable).

     

    Coût en argent et en temps. Ton club, il te prends pas en charge les frais. Normal t'es en formation. Deux ans. Tu approche de la limite de temps pour passer l'examen. Gros stress.

     

    Viens la date de l'examen, t'es à la ramasse, trop mauvais. Tu fais dans la reproduction de ce que tu as vu faire quand tu étais N1, N2, etc... Tu commence à ressembler aux moniteurs que tu trouvais si nul pendant ta formation de plongeur et auxquels tu t'étais juré de jamais ressembler.. C'est la déprime totale. Au sens catastrophique du terme. Tu sens que tu vas aller au carton et te faire déchirer par le jury. Ta copine fait la gueule car t'es jamais là.

     

    Bon, tu réagis (si tu es pas trop con). Donc tu anticipe, tu vas faire des weekends à Becon avec une association qui a conscience du problème et qui ne fait que de la formation intensive de cadres (N4, MF1, MF2). Ok tu progresse, tu apprends à enseigner et en plus à t'évaluer sur tes pédas. Tu progresse et commence à te sentir prêt. Tu te sens mieux mais c'est pas encore ça. Encore des weekends. Une petite semaine pour participer (en tant qu'observateur) à un jury N4 + permis bateau : 1500 euros (encore...). Enfin, tu te décide à y aller. Tu sens que t'es meilleur que tout les autres. Ok, go ! Stage final (encore une semaine) et ta copine qui fait toujours la gueule.

     

    Investissement ? Plusieurs milliers d'euros, des weekends, des semaines complètes. Ta vie de plongeur ? Rien. Tu as passé ton temps à faire de la péda et à perdre ton temps du fait des défaillances de quelques uns.

     

    Examen : ok, t'es pas le meilleur. Yen a un autre qui était bon aussi. Second. Mais tu as ton papier.

     

    Ah oui, ton club, il refuse de défiscaliser tes weekends et tes semaines car un gars a lu un truc dans un journal où c'est dit que c'est limite quand t'es en formation. C'était pas ce qui était dit avant ? Tant pis pour toi.

     

    Au final, 4 ans à traîner ce truc. Quand tu vas faire des sorties dans des structures commerciales, tu croise des moniteurs pro, des vrais ! Hein !

    Ils sont parfois bons, parfois mauvais, souvent plus mauvais que toi. Ils ont le DEJEPS. Ils peuvent enseigner à 60m. Pas toi. 40m.

    Tu plonge dans la zone des 100m, en recycleur, en sout' ? Peut importe, ils ont le papier (le DE) et pas toi. Si tu veux faire ça, il faut remettre le couvert. Semaines, argent, copine, etc... Tout ça en CREPS. Le bonheur quoi quand t'es salarié à plein temps. Toi, tu peux pas non plus te faire rémunérer. Malgré le temps, l'argent et tout ce que tu as sacrifié.

     

    T'es juste (en silence) mort de rire quand tu entends des pros expliquer à leur "élèves" que c'est dangereux d'aller à 40m. C'est la zone de tes premiers paliers quand tu plonge pour toi. Bref...

     

    Oui, il y a un truc pas adapté dans le système français.

     

     

     

    • Like 2

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    Je ne sais pas comment ça se passe à la FSGT. Surement différemment.

     

    ...

     

    Oui, il y a un truc pas adapté dans le système français.

     

     

     

    Brossé en quelques paragraphes la réalité des choses ;)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    En plus, je trouve qu'il y a quelque chose d'anormal à ce qu'un plongeur profite d'une structure associative pour faire toute sa formation jusqu'au moniteur puis ensuite au lieu de donner de son temps à l'association qui l'a formé (ou à une autre assos) aille monnayer ses services en structure pro. Voilà pourquoi, je suis contre les passerelles trop faciles entre formation d'encadrant associatif et pro

     

    Je ne sais pas comment ça se passe à la FSGT. Surement différemment.

     

    Dans les clubs 2F, le MF1 c'est le chemin de croix. Déjà tu allonge pas loin de 1500 euros pour le N4. Stage initial + final MF1, c'est dans les 1500 euros aussi. Tu ajoute toutes les sorties où tu vas faire le gentil moniteur E2 car là, ton tuteur, il est pas disponible pour t'enseigner quoi que ce soit (voir il en est plus capable).

     

    Coût en argent et en temps. Ton club, il te prends pas en charge les frais. Normal t'es en formation. Deux ans. Tu approche de la limite de temps pour passer l'examen. Gros stress.

     

    Viens la date de l'examen, t'es à la ramasse, trop mauvais. Tu fais dans la reproduction de ce que tu as vu faire quand tu étais N1, N2, etc... Tu commence à ressembler aux moniteurs que tu trouvais si nul pendant ta formation de plongeur et auxquels tu t'étais juré de jamais ressembler.. C'est la déprime totale. Au sens catastrophique du terme. Tu sens que tu vas aller au carton et te faire déchirer par le jury. Ta copine fait la gueule car t'es jamais là.

     

    Bon, tu réagis (si tu es pas trop con). Donc tu anticipe, tu vas faire des weekends à Becon avec une association qui a conscience du problème et qui ne fait que de la formation intensive de cadres (N4, MF1, MF2). Ok tu progresse, tu apprends à enseigner et en plus à t'évaluer sur tes pédas. Tu progresse et commence à te sentir prêt. Tu te sens mieux mais c'est pas encore ça. Encore des weekends. Une petite semaine pour participer (en tant qu'observateur) à un jury N4 + permis bateau : 1500 euros (encore...). Enfin, tu te décide à y aller. Tu sens que t'es meilleur que tout les autres. Ok, go ! Stage final (encore une semaine) et ta copine qui fait toujours la gueule.

     

    Investissement ? Plusieurs milliers d'euros, des weekends, des semaines complètes. Ta vie de plongeur ? Rien. Tu as passé ton temps à faire de la péda et à perdre ton temps du fait des défaillances de quelques uns.

     

    Examen : ok, t'es pas le meilleur. Yen a un autre qui était bon aussi. Second. Mais tu as ton papier.

     

    Ah oui, ton club, il refuse de défiscaliser tes weekends et tes semaines car un gars a lu un truc dans un journal où c'est dit que c'est limite quand t'es en formation. C'était pas ce qui était dit avant ? Tant pis pour toi.

     

    Au final, 4 ans à traîner ce truc. Quand tu vas faire des sorties dans des structures commerciales, tu croise des moniteurs pro, des vrais ! Hein !

    Ils sont parfois bons, parfois mauvais, souvent plus mauvais que toi. Ils ont le DEJEPS. Ils peuvent enseigner à 60m. Pas toi. 40m.

    Tu plonge dans la zone des 100m, en recycleur, en sout' ? Peut importe, ils ont le papier (le DE) et pas toi. Si tu veux faire ça, il faut remettre le couvert. Semaines, argent, copine, etc... Tout ça en CREPS. Le bonheur quoi quand t'es salarié à plein temps. Toi, tu peux pas non plus te faire rémunérer. Malgré le temps, l'argent et tout ce que tu as sacrifié.

     

    T'es juste (en silence) mort de rire quand tu entends des pros expliquer à leur "élèves" que c'est dangereux d'aller à 40m. C'est la zone de tes premiers paliers quand tu plonge pour toi. Bref...

     

    Oui, il y a un truc pas adapté dans le système français.

     

     

    Si tu veux plonger pour toi, pourquoi vas-tu passer par le mf1 ?

    Et en quoi faire un palier a 40m quand tu plonges en sout est-il utile pour savoir faire un baptême ou alors de la formation enfant en mer, pour ne citer que cela ?

    Pour ma part le N4 ne m'a coûté que 900 euros et j'étais nourri logé, pour le mf1 un peu moins, et je n'ai pas vécu les choses dont tu parles. Peut-être c'est parce que je suis pas allé à Bécon ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je ne sais pas comment ça se passe à la FSGT. Surement différemment.

     

    Dans les clubs 2F, le MF1 c'est le chemin de croix. Déjà tu allonge pas loin de 1500 euros pour le N4. Stage initial + final MF1, c'est dans les 1500 euros aussi. Tu ajoute toutes les sorties où tu vas faire le gentil moniteur E2 car là, ton tuteur, il est pas disponible pour t'enseigner quoi que ce soit (voir il en est plus capable).

     

    Coût en argent et en temps ...

     

    Merci pour le témoignage @stef75

     

     

    éh béh ... la crise des vocations ... faut pas chercher bien plus loin :confus::confus::confus::tare::fou::bravo:

    si c'est la norme, ça fout les jetons ... et pour du gratuit, ça pique !

     

    Tu m'étonnes que les SSI et autres Padi se préparent à prendre une grosse part de marché en France... :tiens:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    En plus, je trouve qu'il y a quelque chose d'anormal à ce qu'un plongeur profite d'une structure associative pour faire toute sa formation jusqu'au moniteur puis ensuite au lieu de donner de son temps à l'association qui l'a formé (ou à une autre assos) aille monnayer ses services en structure pro. Voilà pourquoi, je suis contre les passerelles trop faciles entre formation d'encadrant associatif et pro

     

    Je ne sais pas comment ça se passe à la FSGT. Surement différemment.

     

    Dans les clubs 2F, le MF1 c'est le chemin de croix. Déjà tu allonge pas loin de 1500 euros pour le N4. Stage initial + final MF1, c'est dans les 1500 euros aussi. Tu ajoute toutes les sorties où tu vas faire le gentil moniteur E2 car là, ton tuteur, il est pas disponible pour t'enseigner quoi que ce soit (voir il en est plus capable).

     

    Coût en argent et en temps. Ton club, il te prends pas en charge les frais. Normal t'es en formation. Deux ans. Tu approche de la limite de temps pour passer l'examen. Gros stress.

     

    Viens la date de l'examen, t'es à la ramasse, trop mauvais. Tu fais dans la reproduction de ce que tu as vu faire quand tu étais N1, N2, etc... Tu commence à ressembler aux moniteurs que tu trouvais si nul pendant ta formation de plongeur et auxquels tu t'étais juré de jamais ressembler.. C'est la déprime totale. Au sens catastrophique du terme. Tu sens que tu vas aller au carton et te faire déchirer par le jury. Ta copine fait la gueule car t'es jamais là.

     

    Bon, tu réagis (si tu es pas trop con). Donc tu anticipe, tu vas faire des weekends à Becon avec une association qui a conscience du problème et qui ne fait que de la formation intensive de cadres (N4, MF1, MF2). Ok tu progresse, tu apprends à enseigner et en plus à t'évaluer sur tes pédas. Tu progresse et commence à te sentir prêt. Tu te sens mieux mais c'est pas encore ça. Encore des weekends. Une petite semaine pour participer (en tant qu'observateur) à un jury N4 + permis bateau : 1500 euros (encore...). Enfin, tu te décide à y aller. Tu sens que t'es meilleur que tout les autres. Ok, go ! Stage final (encore une semaine) et ta copine qui fait toujours la gueule.

     

    Investissement ? Plusieurs milliers d'euros, des weekends, des semaines complètes. Ta vie de plongeur ? Rien. Tu as passé ton temps à faire de la péda et à perdre ton temps du fait des défaillances de quelques uns.

     

    Examen : ok, t'es pas le meilleur. Yen a un autre qui était bon aussi. Second. Mais tu as ton papier.

     

    Ah oui, ton club, il refuse de défiscaliser tes weekends et tes semaines car un gars a lu un truc dans un journal où c'est dit que c'est limite quand t'es en formation. C'était pas ce qui était dit avant ? Tant pis pour toi.

     

    Au final, 4 ans à traîner ce truc. Quand tu vas faire des sorties dans des structures commerciales, tu croise des moniteurs pro, des vrais ! Hein !

    Ils sont parfois bons, parfois mauvais, souvent plus mauvais que toi. Ils ont le DEJEPS. Ils peuvent enseigner à 60m. Pas toi. 40m.

    Tu plonge dans la zone des 100m, en recycleur, en sout' ? Peut importe, ils ont le papier (le DE) et pas toi. Si tu veux faire ça, il faut remettre le couvert. Semaines, argent, copine, etc... Tout ça en CREPS. Le bonheur quoi quand t'es salarié à plein temps. Toi, tu peux pas non plus te faire rémunérer. Malgré le temps, l'argent et tout ce que tu as sacrifié.

     

    T'es juste (en silence) mort de rire quand tu entends des pros expliquer à leur "élèves" que c'est dangereux d'aller à 40m. C'est la zone de tes premiers paliers quand tu plonge pour toi. Bref...

     

    Oui, il y a un truc pas adapté dans le système français.

     

     

    @willoi peux t être que ça t' as couté moins cher car t'habite proche de la mer ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Tu m'étonnes que les SSI et autres Padi se préparent à prendre une grosse part de marché en France... :tiens:

     

    faut déjà faire un brevet d état avant....donc non

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    En plus, je trouve qu'il y a quelque chose d'anormal à ce qu'un plongeur profite d'une structure associative pour faire toute sa formation jusqu'au moniteur puis ensuite au lieu de donner de son temps à l'association qui l'a formé (ou à une autre assos) aille monnayer ses services en structure pro. Voilà pourquoi, je suis contre les passerelles trop faciles entre formation d'encadrant associatif et pro

     

    Je ne sais pas comment ça se passe à la FSGT. Surement différemment.

     

    Dans les clubs 2F, le MF1 c'est le chemin de croix. Déjà tu allonge pas loin de 1500 euros pour le N4. Stage initial + final MF1, c'est dans les 1500 euros aussi. Tu ajoute toutes les sorties où tu vas faire le gentil moniteur E2 car là, ton tuteur, il est pas disponible pour t'enseigner quoi que ce soit (voir il en est plus capable).

     

    Coût en argent et en temps. Ton club, il te prends pas en charge les frais. Normal t'es en formation. Deux ans. Tu approche de la limite de temps pour passer l'examen. Gros stress.

     

    Viens la date de l'examen, t'es à la ramasse, trop mauvais. Tu fais dans la reproduction de ce que tu as vu faire quand tu étais N1, N2, etc... Tu commence à ressembler aux moniteurs que tu trouvais si nul pendant ta formation de plongeur et auxquels tu t'étais juré de jamais ressembler.. C'est la déprime totale. Au sens catastrophique du terme. Tu sens que tu vas aller au carton et te faire déchirer par le jury. Ta copine fait la gueule car t'es jamais là.

     

    Bon, tu réagis (si tu es pas trop con). Donc tu anticipe, tu vas faire des weekends à Becon avec une association qui a conscience du problème et qui ne fait que de la formation intensive de cadres (N4, MF1, MF2). Ok tu progresse, tu apprends à enseigner et en plus à t'évaluer sur tes pédas. Tu progresse et commence à te sentir prêt. Tu te sens mieux mais c'est pas encore ça. Encore des weekends. Une petite semaine pour participer (en tant qu'observateur) à un jury N4 + permis bateau : 1500 euros (encore...). Enfin, tu te décide à y aller. Tu sens que t'es meilleur que tout les autres. Ok, go ! Stage final (encore une semaine) et ta copine qui fait toujours la gueule.

     

    Investissement ? Plusieurs milliers d'euros, des weekends, des semaines complètes. Ta vie de plongeur ? Rien. Tu as passé ton temps à faire de la péda et à perdre ton temps du fait des défaillances de quelques uns.

     

    Examen : ok, t'es pas le meilleur. Yen a un autre qui était bon aussi. Second. Mais tu as ton papier.

     

    Ah oui, ton club, il refuse de défiscaliser tes weekends et tes semaines car un gars a lu un truc dans un journal où c'est dit que c'est limite quand t'es en formation. C'était pas ce qui était dit avant ? Tant pis pour toi.

     

    Au final, 4 ans à traîner ce truc. Quand tu vas faire des sorties dans des structures commerciales, tu croise des moniteurs pro, des vrais ! Hein !

    Ils sont parfois bons, parfois mauvais, souvent plus mauvais que toi. Ils ont le DEJEPS. Ils peuvent enseigner à 60m. Pas toi. 40m.

    Tu plonge dans la zone des 100m, en recycleur, en sout' ? Peut importe, ils ont le papier (le DE) et pas toi. Si tu veux faire ça, il faut remettre le couvert. Semaines, argent, copine, etc... Tout ça en CREPS. Le bonheur quoi quand t'es salarié à plein temps. Toi, tu peux pas non plus te faire rémunérer. Malgré le temps, l'argent et tout ce que tu as sacrifié.

     

    T'es juste (en silence) mort de rire quand tu entends des pros expliquer à leur "élèves" que c'est dangereux d'aller à 40m. C'est la zone de tes premiers paliers quand tu plonge pour toi. Bref...

     

    Oui, il y a un truc pas adapté dans le système français.

     

     

    le cursus est moins dur quand on fait un initiateur avant le N4.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    En plus, je trouve qu'il y a quelque chose d'anormal à ce qu'un plongeur profite d'une structure associative pour faire toute sa formation jusqu'au moniteur puis ensuite au lieu de donner de son temps à l'association qui l'a formé (ou à une autre assos) aille monnayer ses services en structure pro. Voilà pourquoi, je suis contre les passerelles trop faciles entre formation d'encadrant associatif et pro

     

    Je ne sais pas comment ça se passe à la FSGT. Surement différemment.

     

    Dans les clubs 2F, le MF1 c'est le chemin de croix. Déjà tu allonge pas loin de 1500 euros pour le N4. Stage initial + final MF1, c'est dans les 1500 euros aussi. Tu ajoute toutes les sorties où tu vas faire le gentil moniteur E2 car là, ton tuteur, il est pas disponible pour t'enseigner quoi que ce soit (voir il en est plus capable).

     

    Coût en argent et en temps. Ton club, il te prends pas en charge les frais. Normal t'es en formation. Deux ans. Tu approche de la limite de temps pour passer l'examen. Gros stress.

     

    Viens la date de l'examen, t'es à la ramasse, trop mauvais. Tu fais dans la reproduction de ce que tu as vu faire quand tu étais N1, N2, etc... Tu commence à ressembler aux moniteurs que tu trouvais si nul pendant ta formation de plongeur et auxquels tu t'étais juré de jamais ressembler.. C'est la déprime totale. Au sens catastrophique du terme. Tu sens que tu vas aller au carton et te faire déchirer par le jury. Ta copine fait la gueule car t'es jamais là.

     

    Bon, tu réagis (si tu es pas trop con). Donc tu anticipe, tu vas faire des weekends à Becon avec une association qui a conscience du problème et qui ne fait que de la formation intensive de cadres (N4, MF1, MF2). Ok tu progresse, tu apprends à enseigner et en plus à t'évaluer sur tes pédas. Tu progresse et commence à te sentir prêt. Tu te sens mieux mais c'est pas encore ça. Encore des weekends. Une petite semaine pour participer (en tant qu'observateur) à un jury N4 + permis bateau : 1500 euros (encore...). Enfin, tu te décide à y aller. Tu sens que t'es meilleur que tout les autres. Ok, go ! Stage final (encore une semaine) et ta copine qui fait toujours la gueule.

     

    Investissement ? Plusieurs milliers d'euros, des weekends, des semaines complètes. Ta vie de plongeur ? Rien. Tu as passé ton temps à faire de la péda et à perdre ton temps du fait des défaillances de quelques uns.

     

    Examen : ok, t'es pas le meilleur. Yen a un autre qui était bon aussi. Second. Mais tu as ton papier.

     

    Ah oui, ton club, il refuse de défiscaliser tes weekends et tes semaines car un gars a lu un truc dans un journal où c'est dit que c'est limite quand t'es en formation. C'était pas ce qui était dit avant ? Tant pis pour toi.

     

    Au final, 4 ans à traîner ce truc. Quand tu vas faire des sorties dans des structures commerciales, tu croise des moniteurs pro, des vrais ! Hein !

    Ils sont parfois bons, parfois mauvais, souvent plus mauvais que toi. Ils ont le DEJEPS. Ils peuvent enseigner à 60m. Pas toi. 40m.

    Tu plonge dans la zone des 100m, en recycleur, en sout' ? Peut importe, ils ont le papier (le DE) et pas toi. Si tu veux faire ça, il faut remettre le couvert. Semaines, argent, copine, etc... Tout ça en CREPS. Le bonheur quoi quand t'es salarié à plein temps. Toi, tu peux pas non plus te faire rémunérer. Malgré le temps, l'argent et tout ce que tu as sacrifié.

     

    T'es juste (en silence) mort de rire quand tu entends des pros expliquer à leur "élèves" que c'est dangereux d'aller à 40m. C'est la zone de tes premiers paliers quand tu plonge pour toi. Bref...

     

    Oui, il y a un truc pas adapté dans le système français.

     

     

    whodive c'est vrai mais l'investissement temps sans parler de l'investissement financier reste lourd. Sans parler du coté prise de tête qu'est l'initiateur

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Tu m'étonnes que les SSI et autres Padi se préparent à prendre une grosse part de marché en France... :tiens:

     

    faut déjà faire un brevet d état avant....donc non

    Lis sans à priori ni hs et tu comprendras

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Tu m'étonnes que les SSI et autres Padi se préparent à prendre une grosse part de marché en France... :tiens:

     

    faut déjà faire un brevet d état avant....donc non

    moi pas comprendre quoi toi dire

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...