Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Desat Time


alofi

Recommended Posts

On trouve la solution de l'equation de Haldane pour chaque compartiment et on choisi la plus longue

 

float simulator_t::Tdesat() const {
const float palvN2 = PalvN2(gas_t::air, _settings.Psurf); // alveolar gas pressure (bar) during interval
const float ptargetN2 = 1.02f * palvN2; // desaturated means to within 2% of PalvN2
float Tdesat = 0.0f;

for (uint8_t i = 0; i < TISSUE_COUNT; ++i) {
const float PtN2 = _diver.PtN2(i);

if (PtN2 > ptargetN2 && PtN2 > palvN2) { /* off-gassing */
const float Tt = -1.0f/k_N2[i] * logf((palvN2 - ptargetN2) / (palvN2 - PtN2)); // solve haldane to find out how long it will take for the tissue to desaturate

Tdesat = max(Tt, Tdesat);
}
}

return Tdesat;
}

 

En testant sur une plongée isolée carrée de 32 minutes à 40m, j'arrive à 29h de desat time.

 

Cela parle aux utilisateur d'un ordinateur Bühlmann ?

Link to comment
Share on other sites

Guest Invité
On trouve la solution de l'equation de Haldane pour chaque compartiment et on choisi la plus longue

 

float simulator_t::Tdesat() const {
const float palvN2 = PalvN2(gas_t::air, _settings.Psurf); // alveolar gas pressure (bar) during interval
const float ptargetN2 = 1.02f * palvN2; // desaturated means to within 2% of PalvN2
float Tdesat = 0.0f;

for (uint8_t i = 0; i < TISSUE_COUNT; ++i) {
const float PtN2 = _diver.PtN2(i);

if (PtN2 > ptargetN2 && PtN2 > palvN2) { /* off-gassing */
const float Tt = -1.0f/k_N2[i] * logf((palvN2 - ptargetN2) / (palvN2 - PtN2)); // solve haldane to find out how long it will take for the tissue to desaturate

Tdesat = max(Tt, Tdesat);
}
}

return Tdesat;
}

Dans la mesure ou par temps d'orage la pression ambiente peut varier de +/- 2% en 24 heures et - dans tous les cas - en rentrant chez moi apres un weekend de plongee a Cavalaire je subis une baisse de pression atmospherique de 7% en 4 heures, je peut t'assurer que mon arrondi est perdu dans le bruit des autres facteurs.

 

Je ne connais pas grande choses en MN90, mais ton "désaturation est considérée comme complète après 6 périodes de 120 minutes" me semble peu crédible : ça donne un temps de désaturation constant de 12 heures quel que soit la plongée ; dix minutes a 10m ou une demi-heure a 100m - ce qui est visiblement faux.

Link to comment
Share on other sites

On trouve la solution de l'equation de Haldane pour chaque compartiment et on choisi la plus longue

 

float simulator_t::Tdesat() const {
const float palvN2 = PalvN2(gas_t::air, _settings.Psurf); // alveolar gas pressure (bar) during interval
const float ptargetN2 = 1.02f * palvN2; // desaturated means to within 2% of PalvN2
float Tdesat = 0.0f;

for (uint8_t i = 0; i < TISSUE_COUNT; ++i) {
const float PtN2 = _diver.PtN2(i);

if (PtN2 > ptargetN2 && PtN2 > palvN2) { /* off-gassing */
const float Tt = -1.0f/k_N2[i] * logf((palvN2 - ptargetN2) / (palvN2 - PtN2)); // solve haldane to find out how long it will take for the tissue to desaturate

Tdesat = max(Tt, Tdesat);
}
}

return Tdesat;
}

C'est pourtant le cas avec la table MN90. La desaturation est considérée comme complète après 12h00 .... Ainsi si tu fais une plongée à 15m de 45min et que 11h59 après tu replonges, selon la table MN90 tu dois tenir compte de ta précédente plongée alors que si tu fais une 60m de 40 minutes de fond, et bien 12h01 tu peux faire comme si tu n'avais jamais plongé avant !

Link to comment
Share on other sites

On trouve la solution de l'equation de Haldane pour chaque compartiment et on choisi la plus longue

 

float simulator_t::Tdesat() const {
const float palvN2 = PalvN2(gas_t::air, _settings.Psurf); // alveolar gas pressure (bar) during interval
const float ptargetN2 = 1.02f * palvN2; // desaturated means to within 2% of PalvN2
float Tdesat = 0.0f;

for (uint8_t i = 0; i < TISSUE_COUNT; ++i) {
const float PtN2 = _diver.PtN2(i);

if (PtN2 > ptargetN2 && PtN2 > palvN2) { /* off-gassing */
const float Tt = -1.0f/k_N2[i] * logf((palvN2 - ptargetN2) / (palvN2 - PtN2)); // solve haldane to find out how long it will take for the tissue to desaturate

Tdesat = max(Tt, Tdesat);
}
}

return Tdesat;
}

En tout cas merci pour l'extrait d'algorithme qui répond bien à ma question

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
pour le nofly, je vous renvoie aux notices :

certains se basent sur les études DAN avec un décompte fixe de 12 ou 24h selon les plongées (Mares, Suunto)

certains utilisent un décompte fixe de 24h qlq soient les plongées (Aqualng, Beuchat, Oceanic)

certains préconisent 24h sans indiquer le mode de calcul (Uwatec)

l'OSTC utilisent 60% de la désaturation totale, valeur réglage sur certains modèles

 

C'est une méthode approximative et grossière utilisée par les fabricants pour se simplifier la tache.

En gros, ils se contentent de fournir le DESAT time par rapport aux niveau maximal de saturation résiduelle qu'on pourrait avoir en fin de plongée, donc ça sera dans la plupart des cas largement au-delà du nécessaire, exactement comme fait pour les tables ... sauf que l'ordinateur contrairement aux tables, connait exactement le niveau de gaz inerte résiduel et donc peut ou pourrait fournir un calcul plus précis.

En plus il ne prend en compte comment la déco a été faite: Air, Nitrox, Oxy

 

Concernant le NO FLY, là aussi il faudrait, peut-être, prendre en compte aussi la pressurisation de la cabine .....

 

En résumé, le DESAT et le NO FLY peuvent être calculés .......

Link to comment
Share on other sites

 

En testant sur une plongée isolée carrée de 32 minutes à 40m, j'arrive à 29h de desat time.

 

Cela parle aux utilisateur d'un ordinateur Bühlmann ?

 

D'après un rapide calcul, j'ai 25h30 ( calculé sur un Buhlmann GF 90/90 )

ça me semble cohérent.

Link to comment
Share on other sites

Guest Invité

 

 

En résumé, le DESAT et le NO FLY peuvent être calculés .......

 

Pour une définition de "no fly" et "desat" donnée.

Link to comment
Share on other sites

 

Pour une définition de "no fly" et "desat" donnée.

 

Bah,

d'après ton code source, ça serait la saturation en surface à 2% près ( const float ptargetN2 = 1.02f * palvN2; // desaturated means to within 2% of PalvN2 )

 

Concernant le No Fly, vu qu'on rentre dans une cabine à une pression autre que celle "normale" au niveau de la mer ... il n'y a pas à interpréter ....

Link to comment
Share on other sites

Guest Invité

 

Bah,

d'après ton code source, ça serait la saturation en surface à 2% près ( const float ptargetN2 = 1.02f * palvN2; // desaturated means to within 2% of PalvN2 )

 

Concernant le No Fly, vu qu'on rentre dans une cabine à une pression autre que celle "normale" au niveau de la mer ... il n'y a pas à interpréter ....

 

C'est exact. Mais il s'agit là de *ma* définition ; il en y a bien d'autres.

 

Pour la definition du "no fly" (qui est peut etre plus important que "desat") je ne connais pas de définition réellement satisfaisante.

Link to comment
Share on other sites

Effectivement les DESAT ne sert pas à grande chose, au moins sous cette forme. Ce qui intéresse pour les plongées successives/consécutives est l'azote ( ou mieux le/les gaz inerte(s) ) résiduel dans les tissus.

Si on plonge à l'ordinateur il tient compte de la saturation résiduelle donc le plongeur n'a rien à faire. Si on plonge aux tables, il faudra faire ses calculs, comme l'on a appris lors de ses formations N2/N3.

 

Si on veut une définition du DESAT: temps nécéssaire pour que la saturation des tissus en gaz inerte revienne au niveau d'un individu non plongeur.

 

Du fait qu'une cabine d'avion est quasiment à tous les coups ( en fonction du type d'appareil et de d'altitude de croisière ) pressurisée à un niveau inférieur à 1 bar ( sans compter le cas d'un incident qui causerait une dépressurisation ultérieure: à 10.000 mètres on tomberait soudainement à 0,26 bars = ADD et hypoxie assurés ) et que les paliers sont calculés pour pouvoir faire surface avec une pression de 1 bar, il se pourrait que le niveau de saturation résiduelle ne permettrait pas de passer sans risques à 0,7 ~ 0,8 bars, d'où la nécessité d'attendre avant de prendre l'avion ou aller en altitude.

Link to comment
Share on other sites

Pour le calcul du No-Fly Time, la plupart des fabricants ont abandonné le calcul via le modèle théorique pour le forfait ( 12 ou 24h). Il y avait régulièrement des ADD en avions avec des plongeurs qui suivait le modèle théorique mais pas la recommandation 24h. ( encore 2 ADD de ce type en 2012 en France par exemple voir stat FFESSM)

Il se peut que les modèles théoriques, par exemple celui de la table MN90, soit mal adapté à ce type de calcul. En effet, il faudrait peut être considéré des compartiments plus long ( sur saturés à 1bar même sans plongée) et revoir l'hypothèse d'étanchéité des compartiments pour trouver un mode de calcul du No-Fly time réaliste mais sécuritaire

Link to comment
Share on other sites

... Il se peut que les modèles théoriques, par exemple celui de la table MN90, soit mal adapté à ce type de calcul. En effet, il faudrait peut être considéré des compartiments plus long ( sur saturés à 1bar même sans plongée) et revoir l'hypothèse d'étanchéité des compartiments pour trouver un mode de calcul du No-Fly time réaliste mais sécuritaire

 

Les paramètres à prendre en compte pour le calcul sont multiples ... faudrait voir lesquels ont été utilisés et il faudrait aussi connaitre les circonstances précises des accidents ( un peu comme pour les "accidents immérités" ).

D'un point de vue théorique même un non-plongeur qui serait soumis à une baisse brutale de pression ambiante pourrait faire un ADD ( par ex. de 1 bar à 0,2 en un temps très court { Delta 5x } ).

 

 

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Dernières Discussions

  • Similar Topics

    • 15
      Depuis quelques jours le site de plongeur.com est extrêmement lent et cela abouti même a des time-out. @Modération    Je ne sais pas si vous avez déjà constaté la chose... mais cela devient vraiment pénible... et gâche un peu le plaisir
    • 4
      je pensais que c'était 30 minutes ? c'est 15 minutes ? beaucoup trop court pour aller chercher un livre au grenier ...  
    • 8
      Bonjour je voudrais avoir votre avis sur le choix d'un logiciel Mac afin de pouvoir préparer mes run time trimix.   Lequel prendre   merci à tous
    • 41
      hello Grâce à pcom, j'ai beaucoup appris sur l'optimisation de la désat récemment et j'en viens à la synthèse suivante   1- surtout ne pas boire avant la plongée 2- remonter sur le dos 3- zapper le palier de sécu 4- se mettre une mine après puisque l'alcool réhydrate   avec tout ça, on devrait vraiment sécuriser notre pratique
    • 13
      bonjour,   je me pose une question concernant l'ASC time sur une plongée avec décompression sur un ordi suunto (Génération vyper air, ou D6i).   Il est écrit dans le manuel ceci :     je ne comprends pas trop le fonctionnement, et notamment le dernier item.   Voilà comment je comprends les choses : Lorsque l’on passe en mode décompression, l’ordinateur indique l’ASC time qui, à ce que j’ai compris, correspond au temps qu’il faut pour remonter et rester sous le plafond.
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.