Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Plonger "Sous" Marin


    Messages recommandés

    Non, non, il n'y a pas de faute dans le titre :photo::captain:

    De l'importance des procédures et de la recommandation de ne pas fumer la moquette avant de plonger :petard:

    Les "sous" marins ne sont pas toujours où on le pense :bravo:

     

     

    Le sous-marin plonge, il laisse une porte ouverte

     

    Soum1.jpg.570cbb6fed1bd20b35858c8fb6de52df.jpg(Photo d’illustration : AFP)

     

    L’Arihant, l’un des sous-marins nucléaires indiens, est immobilisé depuis dix mois. Il a subi de sérieux dommages après avoir été inondé lors d’une immersion. Un marin avait laissé une écoutille ouverte… Voilà une information que l’armée indienne aurait préféré ne pas voir fuiter. Le journal indien The Hindu vient de révéler que l’INS Arihant, un des sous-marins nucléaires de l’Inde, d’une valeur dépassant le milliard d’euros, était immobilisé depuis plus de dix mois. Selon une source de la marine indienne, le compartiment propulsion de l’Arihant a été endommagé après une entrée d’eau.

    Cette source explique que l’eau a envahi le submersible alors qu’il se trouvait à quai, dans le port de Visakhapatnam. À l’origine de cet incident ? Une erreur humaine. Un marin aurait laissé une écoutille ouverte au moment où le sous-marin s’apprêtait à plonger. Le temps de réaliser l’étendue des dégâts, il était trop tard. Heureusement, les dommages ne sont que matériels.

     

    Le nettoyage d’un sous-marin nucléaire est une tâche laborieuse.

     

    Depuis près d’un an, le sous-marin n’a donc pas encore pu reprendre la mer. Il subit des réparations. Il est nettoyé. De nombreux tuyaux ont dû être découpés et remplacés. Une source explique que le « nettoyage » est une tâche coûteuse et laborieuse à bord d’un submersible conçu pour transporter un stock d’armes nucléaires.

     

    Les médias locaux se demandent comment une chose pareille a bien pu arriver. « En tant que bâtiment star de la marine indienne, Arihant aurait dû attirer les meilleurs sous-mariniers que lInde avait à offrir, ce qui rend cet accident dautant plus déconcertant », rapporte notamment le Daily Mail anglais qui évoque cette affaire. Le ministère indien de la Défense n’a émis aucun commentaire sur le sujet. Il n’a pas apporté le moindre démenti non plus.

     

    L’accident de l’Arihant est survenu peu de temps après celui du Chakra, un sous-marin loué à la Russie, dont le dôme sonar aurait été endommagé lors d’une entrée dans ce même port de Visakhapatnam.

     

    Source : leditiondusoir

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant
    ×
    ×
    • Créer...