Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
Lunulata

Première séance pour un N1 en début de formation N2

    Messages recommandés

    Désolé mais je ne sais pas comment faire pour citer des extraits de vos posts donc le bon vieux "copier/coller"

    Tu cliques sur "citation" en bas du post.

    Tout ce qui est entre les balises (QUOTE=xxxx) et (/QUOTE) apparaîtra comme une citation.

     

     

    Tu peux faire refaire vdm, lre, assistance panne d'air en imposant une tres bonne stabilisation.

    C’est à creuser !:captain:

     

    Je vais donc le définir « général » type à la fin de la séance tu seras un pro de la stabilisation, puis je trouve les exercices et j’adapte mon objectif par la suite, et donc là, l’idée de Whodive me séduit de plus en plus, travailler la stabilisation en même temps que le LRE ou le VDM voir avec un rubik’s cub :bounce: et là c’est du N2 + paré pour les commandos :diver:mais ça me plait

    C'est aussi ce que je te proposais en post #5 et #11 : reprendre des acquis fondamentaux et les travailler avec un handicap supplémentaire. Comme ça, tu ne fais pas que vérifier des acquis, tu les développes au passage, et tu as donc une progression.

     

     

    Exemple (et là je jette un pavé dans la mare) le vidage de masque pour un N1, faut-il faire un retrait du masque ou juste un peu d’eau ? au moins à mi hauteur quand même :fouet:

    Même si mon masque ne s’est enlevé qu’une seule fois ne faut-il pas préparer le N1 à cette éventualité ?

    A mon sens, dés le niveau 1 (et dans ton sujet on parle de prépaN2), le retrait complet du masque s'impose. Il ne s'agit pas que de savoir vider son masque, mais aussi d'être capable de ventiler sur détendeur sans masque. C'est une étape de sécurité essentielle. Un plongeur qui serait incapable de faire cette démonstration est à mon avis à risque important de faire une panique avec "giclage" vers la surface et blocage respiratoire au moindre problème.

     

     

    Pour le « hard » en orientation, ce n’était pas moi mais il me semble que celui qui a présenté cette séance à fait faire un carré, le même exercice qui serait demandé à un MF2 mais ce n’est que mon avis, je n’ai pas d’info officielle la dessus

    Comme le dit CMDC l’orientation en piscine me semblait sympa également, présentation de l’outil avec manipulation, prise de cap et indication de direction hors de l’eau. Puis dans l’eau, tu fais perdre le nord à l’élève (si je peux dire) et il doit ressortir au pied du point repéré en surface. Ou encore, plusieurs objets au fonds, il doit suivre un parcours prédéterminer et indiquer dans l’ordre les objets rencontrés

    Pour l'orientation, je te conseille de ne pas t'engager dans cette voie à l'examen. C'est très risqué (pour toi à l'examen).

    D'abord, les rudiments de l'orientation (et c'est de ça qu'on parle à ce niveau), ce n'est pas la maîtrise du compas. Ce sont surtout des conseils et des astuces pour une prise de conscience (prise de repères visuels au fond, se retourner pour considérer le décor, notion de "fond à main droite [ou gauche]" ... et ce n'est pas très facile à concrétiser sous formes d'exercices autrement que en situation.

    Autre bonne raison de ne pas te lancer la dedans, c'est que comme Initiateur, tu seras quand même surtout attendu par le jury sur l'enseignement des bases. Et là, tu as un sujet qui s'y prète. Autant ne pas l'éviter.

     

    Simple avis perso. Parole d'un jury sur examen Initiateur dans 3 jours ... :tromaran:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    En réponse à Marsu51, ma remarque sur « et pour un N3 tu fais quoi ? » Là aussi il faut une progression pour chaque niveau. Même si je ne suis pas d’accord dans certain cas, le jour de l’exam il faut faire comme ça.:poisson:

    Exemple (et là je jette un pavé dans la mare) le vidage de masque pour un N1, faut-il faire un retrait du masque ou juste un peu d’eau ? au moins à mi hauteur quand même :fouet:

    Même si mon masque ne s’est enlevé qu’une seule fois ne faut-il pas préparer le N1 à cette éventualité ?

     

    Justement, tu l'as ta progression avec le masque.

    1er : Masque à moitié rempli

    2ième : Masque complétement rempli

    3ième : Masque enlevé (et 3 ventilations avec dissociation bucco-nasale la prochaine fois).

     

    En fait, il faut te demander à la fin de ta préparation de séance : l'élève a t-il appris quelque chose de nouveau dans la séance (et en toute sécurité)?

    Si oui, c'est tout bon.

    Sinon, revois ta copie car c'est la question que vont se poser tes examinateurs.

     

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    (...)

    Autre bonne raison de ne pas te lancer la dedans, c'est que comme Initiateur, tu seras quand même surtout attendu par le jury sur l'enseignement des bases. Et là, tu as un sujet qui s'y prète. Autant ne pas l'éviter.

     

    Simple avis perso. Parole d'un jury sur examen Initiateur dans 3 jours ... :tromaran:

    :+1: Autant pour moi, j'avais oublié l'optique examen et je m'étais focalisé sur les "inter-minables" séances piscine !

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Déjà, si j’ai tout compris (ce qui n’est pas certain) cet examen est fait pour évaluer mon aptitude à enseigner la plongée loisir en utilisant une progression pédagogie, donc le jour de l’examen, c’est bien cette progression pédagogique dans ma séance qui sera jugée ?

    En plus de la cohérence du sujet par rapport, au niveau à enseigner et à la position de la séance dans l’ensemble de la formation ?

    Il faut donc que je propose au jury de quoi mesurer cette progression.

     

    La progression ça peut être aussi le même geste mais a faible profondeur à genoux, puis équilibré, puis en zone plus profonde et equilibré

     

    Comme je le disais j’ai bien pensé à vérifier les acquis du N1 mais justement il m’a été répondu que le jury ne pourrait pas mesurer de progression péda si je fais du "montage bloc, mise à l’eau, immersion, évolution avec VDM…" voir même que je pouvais être « hors sujet ».:trouille:

    Il m’a donc été suggéré de commencer en indiquant que j’avais formé l’élève au niveau 1, que nous avions plongés ensemble depuis régulièrement, bref que je savais déjà qu’il maitrisait ses acquis. Et ainsi de choisir un autre thème à travailler.:rolleyes:

     

    le sujet c'est de construire une 1er séance. Si TON thème de TA séance est de vérifier le niveau de ton élève c'est ton choix. Et ce n'est certainement pas du hors sujet.

     

    Apres si tu veux suivre les conseils de tes moniteurs tu peux faire le parachute par exemple.

    -justification

    -presentation de matos

    -enseignement a sec

    -essai à genoux

    -essai stabilisé

     

    mais ça risque de faire trop long. Et vu que c'est la première séance on ne peut pas dire que tu as déjà vu une partie avant afin d'être plus vite dans l'eau

     

    L'orientation ça risque d'être pareil.

     

     

    Donc perso je te conseillerai de faire:

     

    -soit les exos N1 parfaitement equilibré. Comme dit Scubaphil, a ce niveau le vdm c'est pas pareil: se stabiliser, retirer le masque complètement, faire trois cycle de ventilation sans varier de niveau et faire un vdm.

     

    -Soit la prise en charge d'une remonté assistée.

     

     

    L'essentiel dans le E1 c'est de ne pas faire de fautes de sécurité. Tu peux t'embrouiller un peu en péda mais la question que vont se poser le jury c'est "est-ce que je lui confierai mes enfants ?"

    Mon conseil est de verrouiller direct le plan sécurité et de ne pas oublier de citer les prerequis que détient déjà ton élève afin de ne pas te foutre dans la merde.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    A mon avis, ne raisonne pas en termes "d'exercices". Pendant un examen initiateur, tu dois montrer que :

     

    * tu as compris le sujet : qu'est ce qui change en termes de compétences entre un plongeur encadré (N1) et un plongeur autonome (PA20, N2) ?

    * tu sais ce que tu peux faire : le sujet borne les prérogatives de l'enseignant (initiateur E1, enseignement jusqu'à 6m)

    * tu t'adapte au contexte d'enseignement : piscine, profondeur limitée (parler d'adaptation à la profondeur et de compétences du PE40, prévention de la narcose serait hors sujet)

    * tu sais monter un atelier adapté : vérification du matériel et communication dans le cadre de l'autonomie par exemple

    * tu sais décliner cet atelier en plusieurs phases (la fameuse "progression") : vérification (matériel, gaz, déroulement de la plongée) et communication orale au sec, vérification et communication orale en surface, vérification et communication par signes en immersion (pre dive check, bubble check).

    * tu as mis en place les éléments permettant le déroulement de ton atelier dans un cadre sécurisé : mise à l'eau, maintien en surface, positionnement vis à vis de ton élève, communication, cadre sécuritaire (POSS), etc...

    * tu sais comment être clair, concis (évite de parler pendant 15min avant la mise à l'eau), positionnement au calme pendant le brief... c'est du bonus...

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    Justement, tu l'as ta progression avec le masque.

    1er : Masque à moitié rempli

    2ième : Masque complétement rempli

    3ième : Masque enlevé (et 3 ventilations avec dissociation bucco-nasale la prochaine fois).

     

     

    Houla !!! je ferais ça si j'ai l'exam mais lorsque j'ai parlé de cet exercice il m'a été répondu que c'était ce qui était demandé à un N4 et la c'est de la prépa N2 donc :torture:

     

    Merci Scubaphil pour le tuyau des citations mais mon neurone bloque, pour le premier ça fonctionne mais dès que je veux cité un autre poste le message que j'ai rédigé est remplacé :ordi:

    Donc je continu avec le copier/coller.

     

    Whodive

    L'essentiel dans le E1 c'est de ne pas faire de fautes de sécurité. Tu peux t'embrouiller un peu en péda mais la question que vont se poser le jury c'est "est-ce que je lui confierai mes enfants ?"

    Mon conseil est de verrouiller direct le plan sécurité et de ne pas oublier de citer les prerequis que détient déjà ton élève afin de ne pas te foutre dans la merde.

     

    Je suis bien d'accord :biere:

     

    Stef :

    * tu sais monter un atelier adapté : vérification du matériel et communication dans le cadre de l'autonomie par exemple

    * tu sais décliner cet atelier en plusieurs phases (la fameuse "progression") : vérification (matériel, gaz, déroulement de la plongée) et communication orale au sec, vérification et communication orale en surface, vérification et communication par signes en immersion (pre dive check, bubble check).

    * tu as mis en place les éléments permettant le déroulement de ton atelier dans un cadre sécurisé : mise à l'eau, maintien en surface, positionnement vis à vis de ton élève, communication, cadre sécuritaire (POSS), etc...

    * tu sais comment être clair, concis (évite de parler pendant 15min avant la mise à l'eau), positionnement au calme pendant le brief... c'est du bonus...

     

    Oui tout ça devrait être réalisable.

    Au départ j'étais partie sur la com, puis l'idée de la stabilisation avec VDM, LRE m'a bien plus et là tu reviens sur la com donc à mon idée de départ qui avait été freiné par le fait qu'il doit mouiller le scaphandre, mais vu comme ça, je devrais pouvoir éviter le "4" :larme:

     

    Allez il faut que je le torde cet exercice :tetedure:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Juste une remarque concernant les exercices en piscine consistant en diverses manipulations (type VDM) tout en restant stabilisé : certaines piscines sont peu profondes et le matériel embarqué ne comprend généralement pas combinaison, cagoule, gants, etc. donc l'exercice est à la fois plus difficile et moins réaliste que ce qui se passe en milieu naturel.

    Cela n'empêche pas de travailler ce type d'exercices mais pour un futur encadrant, il faut bien avoir conscience de cette réalité et adapter ses critères d'évaluations en fonction.

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    En sus de ce qui va être proposé lors de la séance examinée, la notion de progression pédagogique sous-entend également de situer cette même séance avec ce qui a été vu ou validé avant, mais également après.

     

    Utilises-tu un canevas particulier pour préparer ta séance ?

    Un exemple : Objectif, Critères de réalisation "objectifs et mesurables", Justification, Pré-requis, Difficultés possibles, Mise en place matérielle, Lieu de pratique, Sécurité mise en place, Exercices proposés, Introduction de la prochaine séance

     

    Celui-ci n'est qu'un exemple, d'autres plans sont possibles. Mais certains de ces items seront indispensables

     

    Afin de faciliter ta préparation à cet examen, découpe ce qui revient du fonds et de la forme. La forme est un pré-requis pour toi. Le fonds (c.a.d. les exercices ) ne viennent qu'en dernier dans ta préparation. Mais ils ne pourront être mis en place qu'après avoir mis en place le travail préparatoire.

     

    Bon courage à toi,

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    et sinon non tuteur il en pense quoi ? tu m'as l'air bien seul et livré a toi même sans trop de préparation...

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    En sus de ce qui va être proposé lors de la séance examinée, la notion de progression pédagogique sous-entend également de situer cette même séance avec ce qui a été vu ou validé avant, mais également après.

     

    Utilises-tu un canevas particulier pour préparer ta séance ?

     

    Mon canevas :

    Situation de la séance : ex Séance 01 sur 8 Formation N1, et là j'en profite pour donner des infos du style "on fait de la nage ensemble, blablabla"

    Objectif de la séance : Là c'est plus compliqué car il doit être mesurable, quantifiable, observable, Ex : A la fin de la séance tu seras capable de réaliser, à mon signale un VDM avec de l'eau à mi-masque en moins de x s

    Prérequis techniques :

    Prérequis de sécurité :

     

    Présentation de la séance : Échauffement (si besoin)

    Exercice 1 ex : explication au bord, avec démonstration, les signes que nous allons utiliser, où ça se fera dans la piscine...

    Exercice 2 ex : premiers exercices dans l'eau

    Exercice 3 ex : Exercice le plus compliqué et qui permettra, grâce à l'objectif, de savoir pour moi et l'élève si la séance est réussie.

    Retour au calme : Exercice qui change les idées

    Débriefing : D'abord comment l'élève s'est sentie, que pense-t-il avoir bien travaillé et que pense-t-il qu'il faudrait revoir. Puis ma vision avec encouragement.

    Prochaine séance :

    Voilà.

     

    Non je ne suis pas seul, j'ai préparé avec plusieurs personnes mais la plupart des réponses à mes questions étaient d'autres questions pour m'amener à réfléchir et à construire Ma formation.

    C'est très bien mais pour cet exercice ça ne me suffisait pas.

     

    Merci pour vos réponses qui m'ont bien éclairée.:biere:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    avec de l'eau à mi-masque en moins de x s

     

    d'où sort cette notion de temps ?

    franchement je t invite à éviter de sortir se genre de choses

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Parce que pour les futurs initiateurs (et, dans une certaine mesure, les futurs MF1) on leur rabâche qu'il faut des critères d'évaluations quantifiables. C'est une dérive.

    A la base c'était pour éviter les trucs flous du genre "avec aisance", mais poussé à l'extrême ça donne : VDM en x secondes t'es bon, en x + 1 ou 2 secondes c'est raté.

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    La lutte contre " l'aisançomètre " et ses effets secondaires :trigolo:

     

    Comme critères mesurables pour ton exercice vdm, tu peux utiliser raisonnablement des choses comme : vidage complet du masque en une seule expiration. C'est un critère simple et mesurable.

     

    Si tu complexifies un peu pour progresser plus tard, tu ajoutes la maitrise de la flotta : vdm et ne pas bouger de +/- 1m (contrôle sur son ordinateur).

    Puis tu réduis l'écart de profondeur autorisé pour une réussite de l'exercice

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    le critère d évaluation quantifiable est le niveau d'eau dans me masque.

     

    Il n'y a jamais de critères de temps, encore moins dans le MFT

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Il n'y a pas grand chose dans la MFT, ce qui laisse le soin à chaque formateur de concevoir son approche pédagogique dans la mesure où la sécurité est garantie, les objectifs clairs et l'approche pédagogique logique ...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...