Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Surdite brutale des deux oreilles après plongée


    Messages recommandés

    Bonjour,

    Je suis auteure de romans pour adolescents. Dans le roman sur lequel je travaille en ce moment, l'héroïne est devenue sourde après avoir fait de la plongée. Depuis, elle ne parle également pratiquement plus. Nous sommes trois mois après l'accident. Et je souhaiterais que dans le roman mon héroïne reprenne la plongée même si elle n'a pas récupéré l'audition. Auriez-vous le temps et la gentillesse de me me dire si mon histoire tient la route (c'est une fiction, mais je veux que ça soit crédible) par rapport notamment à trois points : peut-on devenir sourd des deux oreilles après une plongée? cette surdité peut-elle s'accompagner d'un mutisme ? un médecin peut-il dire à un patient sourd après une plongée qu'il peut reprendre la plongée sans qu'il y ait de risques pouvant aggraver ses problèmes de santé ?

     

    D'avance, un très très grand merci pour vos lumières.

     

    Fanny

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Aucune idée mais si elle a fait de la plongée dans des endroits où ils pêchent à la dynamite ou la grenade comme aux philippines je crois

    Il doit y avoir moyen de perdre l'ouie voire la vie comme c'est déjà arrivé.

    Pour le reste mes compétences médicales sont trop faibles

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Oui il est possible de devenir sourd suite à la pratique de la plongée. Cela peut arriver en cas de barotraumatisme. Les deux oreilles c'est rare mais pourquoi pas.

     

    Le mutisme serait une conséquence psychologique. Mais je ne connais pas de cas suite à une plongée. Évidemment, comme nous sommes dans une fiction pour ados, si l’héroïne a goûté une rascasse brune sous l'eau et se plante un dard venimeux dans la langue ou qu'elle a fait un bisou à un requin corail qui lui a chipé un bout de langue, c'est autre chose :trigolo:

     

    La reprise de la plongée c'est plus complexe comme sujet. Tant qu'il reste un espoir que tu retrouves une partie de tes capacités auditives, difficile de penser qu'un médecin autorise la reprise de la plongée. Si la surdité est totale est définitive alors tu devrais lire ce post car les sourds doivent pouvoir plonger aussi.

     

    Si tu tapes "sourd" ou "surdité" dans le moteur du recherche du forum, tu vas trouver de nombreux cas malheureusement arrivés à des plongeurs ici présents de surdité temporaire plus ou moins prononcée après une plongée. Certaines se sont déclarées bien après la plongée. Cela pourrait donner un caractère réaliste à ton histoire avec force détails.

     

    Surtout informe nous quand ce sera publié :)

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Cela pourrait théoriquement être possible après un accident de décompression au niveau neurologique....ce qui permettrait une guérison et une récupération de ces fonctions.

    Mais je n’en ai jamaais entendu parler!

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    J'ai peur que ce ne soit pas très crédible Zambila (Fanny). Par contre que ton héroïne soit temporairement sourde suite à un accident (pas forcément en plongée), qu'elle découvre la plongée et que, temps aidant, elle recouvre ses capacités auditives, pourquoi pas ?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Auriez-vous le temps et la gentillesse de me me dire si mon histoire tient la route (c'est une fiction, mais je veux que ça soit crédible) par rapport notamment à trois points : peut-on devenir sourd des deux oreilles après une plongée? cette surdité peut-elle s'accompagner d'un mutisme ? un médecin peut-il dire à un patient sourd après une plongée qu'il peut reprendre la plongée sans qu'il y ait de risques pouvant aggraver ses problèmes de santé ?

    Bonjour et bienvenue sur ce forum.

     

    Ta question est originale, pour le moins. Malheureusement, techniquement et médicalement, l'ensemble n'est pas très crédible, ni cohérent.

     

    Reprenons point par point.

    1/ Surdité bilatérale après plongée : peu probable, même si théoriquement possible. Usuellement, une surdité post-plongée (barotraumatique ou par accident de désaturation) porte sur une seule oreille et n'est pas totale (même si elle peut être sévère).

    2/ Mutisme associé : bof. Comme déjà dit, dans un accident de désaturation , on pourrait avoir une aphasie lors d'une atteinte cérébrale. Ca impliquerait alors au moins 2 atteintes différentes pour cette jeune fille (oreille interne et cerveau). Pas impossible, mais il y aurait dans ce cas probablement encore d'autres symptômes (paralysie d'un coté du corps ...). A moins que ce ne soit une réaction psychosomatique au choc de l'accident.

    3/ Si la plongée est considérée comme responsable de la surdité, on trouvera difficilement un médecin pour autoriser une reprise de l'activité. Le seul cas où ce serait théoriquement possible serait celui d'une surdité bilatérale totale et définitive, dans le sens où il n'est plus possible de l'aggraver vu qu'on est déjà au maximum. Sauf que ce cas n'est précisément pas le tableau typique qui fait suite à un accident de plongée (voir point n°1).

     

    Voilà ce que je peux en dire.

     

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    La meilleure piste pour expliquer une surdité totale après plongée est la lésion neurologique suite à accident de décompression.

     

    A la suite, une aphasie (au moins) partielle sur de sujets devenus subitement sourds, est plus que plausible.

    Devenir sourd perturbe la parole pour 2 raisons : tout d'abord, on ne s'entend plus comme avant (seule la transmission osseuse passe encore) et c'est très perturbant.

    Et puis une surdité soudaine provoque automatiquement des troubles de la communication, une tendance au repli sur soi.

    Couplé avec qqs fragilités préalables ou qqs facteurs extérieurs (familiaux ou professionnels), cela peut devenir sans doute sérieux.

     

    Comme ça, c'est plausible.

    En espérant que ça t'aide

     

     

     

     

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonjour et bienvenue sur ce forum.

     

    Ta question est originale, pour le moins. Malheureusement, techniquement et médicalement, l'ensemble n'est pas très crédible, ni cohérent.

     

    Reprenons point par point.

    1/ Surdité bilatérale après plongée : peu probable, même si théoriquement possible. Usuellement, une surdité post-plongée (barotraumatique ou par accident de désaturation) porte sur une seule oreille et n'est pas totale (même si elle peut être sévère).

    2/ Mutisme associé : bof. Comme déjà dit, dans un accident de désaturation , on pourrait avoir une aphasie lors d'une atteinte cérébrale. Ca impliquerait alors au moins 2 atteintes différentes pour cette jeune fille (oreille interne et cerveau). Pas impossible, mais il y aurait dans ce cas probablement encore d'autres symptômes (paralysie d'un coté du corps ...). A moins que ce ne soit une réaction psychosomatique au choc de l'accident.

    3/ Si la plongée est considérée comme responsable de la surdité, on trouvera difficilement un médecin pour autoriser une reprise de l'activité. Le seul cas où ce serait théoriquement possible serait celui d'une surdité bilatérale totale et définitive, dans le sens où il n'est plus possible de l'aggraver vu qu'on est déjà au maximum. Sauf que ce cas n'est précisément pas le tableau typique qui fait suite à un accident de plongée (voir point n°1).

     

    Voilà ce que je peux en dire.

     

     

    Bonjour,

     

    Pour le point 1, mon expérience, hélas, infirme ton propos

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Bonjour,

    Pour le point 1, mon expérience, hélas, infirme ton propos

    Navré de ce qui t'es arrivé.

    Mais je crois que ça n'infirme pas mon propos.

    Je n'ai pas dit qu'une surdité bilatérale et totale post-plongée était impossible. J'ai écrit que c'était "peu probable" et que "usuellement", les surdités post-plongées étaient unilatérales.

    Le fait que ça te soit arrivé n'en fait pas un évènement fréquent et habituel pour autant.

     

     

    Posté en temps et en heure en 2009

    D'ailleurs si j'en crois ton récit (c'est bien à ça que tu faisais allusion ?), le coté bilatéral est a relativiser un peu dans le sens où tes symptômes ont complètement disparus d'un coté très rapidement. Non ?

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Well... si j'étais le scénariste chargé de la rédaction d'un tel événement, j'aurais envie de mettre en scène un plongeur qui subirait deux barotraumas sévères lors d'une descente non-contrôlée et trop rapide pour équilibrer les oreilles. Pour le mutisme, il faudrait penser à un événement traumatique lié à la descente, comme la mort de son binôme ou un truc comme ça...

     

    Pour le doc, si le barotrauma est d'ordre purement accidentel, je ne vois pas sur quelle base il pourrait s'opposer à la reprise de la plongée.

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonjour à tous,

    Un grand merci pour vos explications très précises et qui m'aident à y voir plus clair dans la trame de mon histoire. Je vais donc trouver une autre cause de surdité et intégrer la plongée un peu plus tard. C'est super sympa d'avoir pris le temps de me répondre, avec en plus de l'humour, ce qui est loin de me déplaire :-)

    Bonne journée ! Je vous tiendrai au courant.

     

    Fanny

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Ne cherche plus !!! Les plongeurs sont cap de tout :)

    Certains se mettent de l'huile de friture au romarin dans les oreilles avant et après la plongée pour assaisonner les tympans. Et ça ce n'est pas de la fiction :trigolo:

    Bon écriture ;)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant
    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 5
        Alors que dire ?   J'ai adoré ce bouquin !   Pénible à lire car la traduction pêche, ce qui donne un résultat ou l'écriture est très pauvre et ça, ça m'a chagriné un peu. Par contre, de vrais personnages dans les 2 sens du terme, vrai car réel, vrai car tous avec des caractères très trempés. Une aventure exceptionnelle et quel plaisir de plonger avec eux dans cette exploration. j'ai retrouvé certaines cotés que j'ai pu connaitre à une époque et certaines sensat
      • 41
        Plongée solo En 2015 j’avais fait un document sur la plongée « solo ». Je viens de faire une mise à jour importante. J’ai ajouté deux chapitres ·        Estimation du degré d’engagement de la plongée ·        Analyse des risques avec comparaison des méthodes « Kinney » et matricielle (HSE) Bonne lecture http://www.jctdive.be/page-version2004/chargement/plongee_solo_vers2_mai2015_protege.pdf
      • 207
        C'était attendu, fin officielle pour 2021, du Salon de la Plongée Encore une victoire pour le Covid   Le Salon de la Pongée de Paris de janvier 2021 est officiellement annulé "C’est avec regret, tristesse et émotion que je suis obligée de vous annoncer le report de la 23ème édition du Salon International de la Plongée Sous-Marine qui devait se tenir en Janvier prochain à Paris. Les dernières directives du gouvernement liées à l’état d’urgence sanitaire nous o
      • 224
        Comme je suis au top du In j'ai un compte google+   Et comme je suis encore plus au top 1337 ! J'ai Torvalds dans mes cercles...   Il se trouve qu'il est plongeur ... si !   Et donc il suit et contribue à un logiciel de log plongée, qui s'appelle : subsurface   Et devinez quoi, forcément Linus, il contribue, on trouve ça sur Github là   Pour l'instant on a des ports que sur des *nix (opensuse, fedora ...) mais si on sait ou on a envie on peut compiler les sources.   Parraît q
      • 15
        Bonjour,   Habituellement, pour mon certificat médical annuel, je passe par un médecin fédéral qui est prêt de chez moi donc agréé FFESSM.   Je souhaite savoir si cela est obligatoire, ou un généraliste suffit (non fédéral) pour que le certificat soit valable (formation niveau 2, 3 et explo) ?   Merci par avance,
    ×
    ×
    • Créer...