Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
etincelle

Consommation air

    Messages recommandés

    Le lestage a aussi une incidence sur la consommation d'air, si tu es en sur lestage tu va plus consommer.

     

    Bonsoir, Et oui cela fait parti de la trilogie, le trépied de base (et incontournable) de l'activité Respiration, Lestage et les Appuis.

     

    Amicalement

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonsoir .

    Après ces bons conseils, y a pas grand chose à dire ....

    Le truc c'est de faire des ploufs ,encore des ploufs et tu verras, ta conso,clairement, elle baissera sans te forcer !!

    Faut pas se prendre la tête avec ça et surtout pas te comparer avec d'autres plongeurs ....

    Souvent, tu as des personnes qui vont jetter un un oeil sur ton mano, vont te dire: "tu consommes..!! " ben alors !! ??

    Tu consommes , ben c'est comme ça et basta ...

    Surtout ne pas faire d'apnée lors de tes plongées pour faire plaisir, le truc c'est de le dire lors de ta planif (voir le cours sur la planif de bardass, simple à comprendre, efficace, et en parler avec ton moniteur evidemment), avoir un oeil attentif à la chose..

    Mais franchement, commençant la plongée, c'est juste un épiphénomène ....

    Bref, faut pas te prendre la tête avec ça : )

    La conso ... pff tout est dit plus haut ...

    Au pire,et c'est que du bon ... un peu plus de sport, une étanche, un peu de zen attitude et ploufs ploufs tu n'en parles plus : )

    Si, pas de changement, c'est comme ça et tant pis ^^

     

    Bonnes bulles ; )

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Enfin bon en eau froide et étanche c'est entre 18 et 21 en moyenne, mais il y a encore un peu de marge pour la gestion de l'étanche, En semi je suis a environ 17 en moyenne. Quand je compare a ma femme avec ses 10 a 12 L/Min…. avec un 12 L elle a toujours encore plus de bar que moi en sortie… bon ok elle n'a pas le même gabarit ;)

     

     

    Bon après sur certaines plongées avec des exercice et du stress c'est plus de 30 L/Min ;)

     

    Ta consommation diminuera avec l'expérience et davantage d'aisance...

    Au début avec l'étanche je consommais toujours plus qu'en humide, maintenant je consomme moins, car je n'ai pas froid.

     

    Mais il y a des gens qui consomment plus que d'autres, et même carrément beaucoup, et parmi elles des femmes.

    Il faut emporter de l'air en conséquence pour ne pas forcer le reste de la palanquée à remonter avec 120 bar.....

    Et en tout cas, lorsqu'on est N1, prévenir son encadrant et le directeur de plongée pour que les palanquées soient équilibrées...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Bonjour nouveau n1 je consomme vraiment beaucoup que faire ?

     

    Adapte la quantité de gaz à ce dont tu auras besoin :D

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Adapte la quantité de gaz à ce dont tu auras besoin :D

    :+1:

     

    Il n'y a pas de conso standard ni de profil standard. Le seul conseil sois toi même et profite de ce que tu vas voir durant tes plongées.

    Quarante ans après mon baptême je consomme toujours 17-20l/min

    ce qui est la réponse quand on me demande pourquoi j'ai un bi-10 :love:

    et quand quelqu'un m'affirme qu'avec l'entrainement ma conso baissera et que je pourrai passer à un 15l voire un 12l, je leur dit qu'avec un bi on est bien plus stable sous l'eau:fou:

     

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    ce qui est la réponse quand on me demande pourquoi j'ai un bi-10 :love:

    et quand quelqu'un m'affirme qu'avec l'entrainement ma conso baissera et que je pourrai passer à un 15l voire un 12l, je leur dit qu'avec un bi on est bien plus stable sous l'eau:fou:

     

     

    J'adore :lol:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    (...)

    ce qui est la réponse quand on me demande pourquoi j'ai un bi-10 :love:

    (...)

    Il est arrivé, très très très rarement, heureusement, de voir arriver dans certains centres, de vieux Meufuns, avec leur "bidouze" qui mettaient en danger une palanquée d'autonomes car, vu qu'ils payaient leur plongée, autant utiliser une bonne partie de leur air .... envers et contre tous ! Et on voit remonter la palanquée de N3, complètement stressée, au bord de l'asphyxie, avec le bloc cintré ....

    Véridique mais, heureusement, rare ! :froglol:

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    de vieux Meufuns, avec leur "bidouze" qui mettaient en danger une palanquée d'autonomes car, vu qu'ils payaient leur plongée, autant utiliser une bonne partie de leur air .... envers et contre tous ! Et on voit remonter la palanquée de N3, complètement stressée, au bord de l'asphyxie, avec le bloc cintré ....

     

    Ces N3 étaient-ils vraiment autonomes s'ils suivaient aveuglément le MF1 en dépit de leur manque d'air ?!! :fou:

    :froglol:

     

     

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    Ces N3 étaient-ils vraiment autonomes s'ils suivaient aveuglément le MF1 en dépit de leur manque d'air ?!! :fou:

    :froglol:

     

     

    Pas d'accident déclaré ... donc la situation devait être probablement sous contrôle non ? :vexe:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Ceci étant dit, tu as parfaitement raison Françoise, et j'évoque toujours ce genre de situation lorsque je forme des PA.

    Comme on dit à Marseille (et dans les environs ... ), "Méfie" les grandes bouches !!!

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    Ces N3 étaient-ils vraiment autonomes s'ils suivaient aveuglément le MF1 en dépit de leur manque d'air ?!! :fou:

    :froglol:

     

     

     

    C'est tout le problème pour bon nombre d'entre nous ;

     

    Evaluer les limites d'une situation et savoir dire stop et savoir dire non . Et bien ce n'est pas toujours facile .... et ça c'est vérifiable à tous les niveaux ....

     

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    et quand quelqu'un m'affirme qu'avec l'entrainement ma conso baissera et que je pourrai passer à un 15l voire un 12l, je leur dit qu'avec un bi on est bien plus stable sous l'eau:fou:

     

    Et plus secu...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Plusieurs petites choses...

     

    La mise à l'eau et la prévention de ce que certains appellent "l'essoufflement en surface" :

     

    * anticiper sa plongée, se mettre dans l'état d'esprit (calme, relaxation), s'équiper dans le calme et donc créer des automatismes avec son équipement afin d'être en même temps efficace et économe en stress et en agitation inutile, un équipement bien pensé, minimaliste, sans choses inutiles, avec des éléments bien organisés, aide à cet objectif,

    * se mettre à l'eau d'une manière qui permette de limiter le déplacement en surface surtout en cas de courant (proximité du mouillage, immersion sans délais). Ce sont des choses qui viennent naturellement avec l'expérience mais qui peuvent aussi se travailler.

    * si les conditions le permettent, je recommande à mes stagiaires de pratiquer le "détendeur magique". En gros, cela consiste en gardant son détendeur en bouche, à retirer son masque en surface et à ventiler quelques secondes la gueule dans la flotte. Ça permet de calmer la ventilation (réflexe d'immersion, bradycardie) et de passer avant la plongée en mode "aquatique". En cas de courant et de conditions ne le permettant pas, un petit vidage de masque à la descente, c'est bien aussi.

     

     

    L'immersion proprement dite :

     

    * respiration calme et abdominale, sans gestes inutiles (avec les bras par ex.)

    * la position dans l'eau et la propulsion. Une position très horizontale avec un palmage économe permet une grande efficacité et une grande économie d'énergie. Certaines techniques de palmages offrent des avantages de ce point de vue (voir vidéos sur le

    sur youtube par exemple) par rapport au palmage "ciseaux" qui a le désavantage, de plus, de masquer potentiellement un problème de position dans l'eau (pas horizontal) et/ou de lestage (surlestage).

    * l'équilibre et la gestion de la flottabilité : l'ajout d'air dans une stab modifie l'équilibre, générant un changement de ventilation. Une bonne maîtrise de la stabilisation au poumon permet d'être précis et économe. Le gilet ne devrait être utilisé que pour compenser les changements de flottabilité induit par la profondeur sur la combinaison et les variations de flottabilité des blocs en fonction de leur pression.

     

    Bref, il y a beaucoup de solutions qui permettent de résoudre ton "souci". Ça fait partie des fondamentaux de la plongée qui peuvent s'acquérir en plongeant et/ou avec une formation adaptée.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    dire qu'on consomme ce qu'on consomme alors faut prendre l'air qui va pour c'est pas forcement correct surtout à un jeune N1.

     

    Déjà pas mal de plongeurs N1 te sortent : "je comprends pas je consomme toujours pourtant j essai"

    Le type n'a aucune condition physique et il se nourrit de clopes et de bières, vie vautré dans le canap et se bouge que pour taper dans le frigo.

     

    Faut pas se faire d'illusions...

    Un peu de PMT histoire de travailler le cardio et avoir une hygiène de vie mieux que Gainsbourg ça aide pas mal.

     

    Apres il faut apprendre a se ventiler avec un détendeur, ventilation basse, rien ne sert de faire des poumons pleins : ça consomme inutilement et ça aide pas a se stabiliser.

    Qui dit mauvaise stabilisation dit conso.

     

    Une fois que tu sais ventiler, te stabiliser, que tu as un peu plus d expériences et un minima de condition physique tu pourras là déduire si t es un gros consommateur naturel et que rien n'y changera.

    Mais avant ça il y a un peu de travail.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Lestage, propulsion, ventilation au poil, stabilisation nickel, tout ça ok.

    Autre solution, proposée il y a 2 jours par une binomette venant d'un pays enclavé mais avec des lacs : dans mon club, les "vieux" plongeurs on s'équipe tous avec des bi 10 carbone à 300 bars, comme ça avec les plus jeunes .....

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...