Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
wespel

La Surpression Pulmonaire existe-t-elle vraiment?

    Messages recommandés

    Dès que j'ai accès au Broussolle (Physiologie et Médecine de Plongée) je te reconfirme

    Je viens de regarder le Broussolle, il n'y a aucune valeur chiffrée mentionnée concernant une limite de résistance alvéolaire.

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Attention les mouches, le revoilà!!

     

     

    Je viens de regarder le Broussolle, il n'y a aucune valeur chiffrée mentionnée concernant une limite de résistance alvéolaire.

     

    Et si le problème, pour trouver une valeur unique à cette surpression supportable, venait du fait qu'elle varie avec la pression ambiante....?

     

    Foin des surpressions et des ▲P, (même si les limites d'élasticité se mesurent en Bar...), et si on lorgnait du coté des volumes?

     

    Reprenons l'expérience de pensée de @CMDC au #40 avec quelques ballons de baudruche identiques et qui éclatent quand leur volume atteint un volume max de 5.5 litres.

     

    1) Je suis à 40m de profondeur et je gonfle un de ces ballons à 5 L, je le ferme et je le lâche: de combien de mètres remonte-t-il avant d'éclater?

    2) Je suis à 10m de profondeur et je gonfle un de ces ballons à 5 L, je le ferme et je le lâche: de combien de mètres remonte-t-il avant d'éclater?

    3) Je suis à 1m de profondeur et je gonfle un de ces ballons à 5 L, je le ferme et je le lâche: de combien de mètres remonte-t-il avant d'éclater?

     

    On voit que les ballons, pour une même variation de volume fatale, tolèrent une variation de pression beaucoup plus importante en profondeur qu'au prés de la surface, ce qui rejoint les observations de notre barotraumatisme pulmonaire en plongée: La "Sur-distension Pulmonaire" se produit d'autant plus facilement/rapidement que l'on se rapproche de la surface.

     

    Pour ma part, je trouve que "réfléchir" en volume, en volume max et en distension, ça m'éclate.

     

     

    "- Je suis ma liberté" (Sartre, Les Mouches)

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Eh bien à présent, Mesdames et Messieurs, il nous faut un panel de cobayes pour vérifier les savants calculs et théories physiologiques déployées sur ces 4 pages; Qui, parmi vous s'y colle? J'attends au bord avec la colle.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    avec quelques ballons de baudruche identiques et qui éclatent quand leur volume atteint un volume max de 5.5 litres.

    Des ballons de baudruche qui pètent à 5,5L, franchement change de fournisseur, demande aux forains les bonnes adresses :bravo: .

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Vous avez une bonne adresse pour les poumons de rechange?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    En combinant avec une transplantation cardiaque, on doit pouvoir négocier un prix package et traiter du même coup le problème de FOP. :bosse:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je viens de regarder le Broussolle, il n'y a aucune valeur chiffrée mentionnée concernant une limite de résistance alvéolaire.

     

    Exact, je viens de vérifier également. Il y a juste la référence de 350mbar dans le Wattel, sans autre précision.

    Et on va arrêter l'astiquage de mouches :D:gloup:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...