Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
steph753

plomb sur bloc

    Messages recommandés

     

    pour info : SM et S80 depuis le bord de mer (Méditerranée) je connais : à mon goût c'est un petit peu lourd à trimbaler lorsque la marche est un peu longue et pas de chariot possible. Par contre depuis un bateau (saut droit ou culbute arrière) mon expérience en SM = zero

     

    C'est à dire: zéro ? Tu veux dire zéro expérience ou c'est zéro, ça marche pas ?

    Perso pas encore eu de problème ni avec le saut droit, ni la bascule arrière. Pour le saut droit, après plusieurs essais avec différentes méthodes, je ne mets plus les bungees avant d'être dans l'eau, le(s) bloc(s) est (sont) juste clippé(s) sur le Dring poitrine grace à un mousqueton autour du col du bloc, une fois dans l'eau, je déclippe, et je mets les élastiques, tranquillou (évidemment si c'est une entrée négative, ça marche pas !). Pour la bascule arrière, élastique à poste juste avant dans le zodiac, et pas de problème répertorié, soit une entrée "à la Nics" soit une bascule classique comme en BM.

     

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    un jour, je me suis retrouvé la gueule dans l'eau, le cul accroché à un cordage qui courait le long du boudin du zod... c'était... moyen...:confus::bravo::nonnon::tare:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    un jour, je me suis retrouvé la gueule dans l'eau, le cul accroché à un cordage qui courait le long du boudin du zod... c'était... moyen...:confus::bravo::nonnon::tare:

     

    Ouais le cordage qui court le long du boudin... Je lui doit l'arrachage d'un tuyau annelé complet, qui git désormais à Little Brother par 50m de fond....

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Il me semble avoir lu «ne jamais lester ses blocs» , donc je préjuge que l'idée est mauvaise. Mais si quelqu'un saurait m'expliquer ça me plairait bien.

     

    L'idée est en effet mauvaise.

    Je vais de donner quelques pistes en tout cas en combi humide....

     

    Le sidemount se pratique aussi avec un seul bloc... tu penses que ca donne quoi un bloc lesté en side?

    Tu peux détacher un bloc et le faire passer devant toi... que pense-tu qu'il va se produire?

    Question équilibre tu prends un athlète sur une poutre et lui donne un poids de 2kg tenu au niveau de sa poitrine dans l'axe de la poutre.. que penses qu'il se produite si tu lui demandes de tenir la poids a bout de bras a 1m de l'axe de la poutre et de marcher... En sidemount c'est pareil.

     

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    mon expérience en SM = zero

     

    Commence par ça ? :)

     

    Le changement de flottabilité se gère très bien avec des S80. Soit avec deux anneaux sur la ceinture et un changement au cours de la plongée (quand ça devient plus ou moins positif dans l'eau), soit avec un anneau mobile (LB-SR ou autres...). Ça c'est pour l'aspect flottabilité et aquacité. Ce n'est pas agréable d'avoir un bloc qui lève du cul et c'est moins efficace dans l'eau (sans parler esthétique) niveau équilibre et propulsion. Donc on réaligne le bloc en cours de plongée. En tout cas avec des S80...

     

    Avec des carbones, je ne sais pas. Pose toi aussi la question de savoir pourquoi, en sidemount, "la vie" (la pratique en tout cas) a sélectionné des blocs alu ?

     

    L'avantage du SM c'est une approche minimaliste. Glisse, consommation réduite, aquacité. J'ai fait des plongées avec de grosses DTR (>20 min) avec deux 7l alu. Progression technique, consommation réduite, plaisir et efficacité. Plus ce n'est pas nécessairement mieux. C'est parfois l'inverse.

     

    Les carbones, tu peux gonfler à 300. Est ce que tu recherche ?

     

    Le seul usage que je vois clairement avec des carbones, c'est le bailout recycleur peut encombrant, notamment en sout'. C'est neutre et plein de gaz. Ca se gère bien sur des plongées très engagées (ou le besoin est réel) avec un scoot quand tu as un arbitrage à faire niveau encombrement vs quantité.

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    Commence par ça ? :)

     

    Le changement de flottabilité se gère très bien avec des S80. Soit avec deux anneaux sur la ceinture et un changement au cours de la plongée (quand ça devient plus ou moins positif dans l'eau), soit avec un anneau mobile (LB-SR ou autres...). Ça c'est pour l'aspect flottabilité et aquacité. Ce n'est pas agréable d'avoir un bloc qui lève du cul et c'est moins efficace dans l'eau (sans parler esthétique) niveau équilibre et propulsion. Donc on réaligne le bloc en cours de plongée. En tout cas avec des S80...

     

    Avec des carbones, je ne sais pas. Pose toi aussi la question de savoir pourquoi, en sidemount, "la vie" (la pratique en tout cas) a sélectionné des blocs alu ?

     

    L'avantage du SM c'est une approche minimaliste. Glisse, consommation réduite, aquacité. J'ai fait des plongées avec de grosses DTR (>20 min) avec deux 7l alu. Progression technique, consommation réduite, plaisir et efficacité. Plus ce n'est pas nécessairement mieux. C'est parfois l'inverse.

     

    Les carbones, tu peux gonfler à 300. Est ce que tu recherche ?

     

    Le seul usage que je vois clairement avec des carbones, c'est le bailout recycleur peut encombrant, notamment en sout'. C'est neutre et plein de gaz. Ca se gère bien sur des plongées très engagées (ou le besoin est réel) avec un scoot quand tu as un arbitrage à faire niveau encombrement vs quantité.

     

    L'avantage des carbones (acier-carbone, pour être précis ), c'est la possibilité de gonfler à 300, ce qui est pas mal avec des 6.8lt et surtout le poids hors de l'eau par rapport aux S80

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Oula, mes excuses, je n'ai pas reçu de notifications (par mail) de réponses à ce fil. Je découvre qu'à l'instant. Je vais tenter de répondre à tous :

     

    @autrichon gris :

    "zéro" pour "zéro expérience en 'SM depuis un bateau' ".

    Merci pour tes retours d'expérience en "sm depuis un bateau".

     

    ...

     

    @kiloas :

    Ton argument /explication pour dissuader de mettre un plomb sur le bloc est très bien. Merci.

     

    ...

     

    @stef75 :

    - Tu as mal lu (et j'ai peut-être pas suffisamment insisté) : j'ai une relative expérience en SM en mer en plongée du bord uniquement (pas de formation ceci dit), avec deux S80, et beaucoup étudié le sujet. Je ne suis donc pas au stade "zéro" ..... mais j'ai encore énormément à apprendre.

     

    - "Pourquoi la plupart utilisent des S80 ?" : parce que c'est ce qu'on trouve le plus facilement dans les centres dans le monde (pas en France), et que c'est bien moins cher que les carbondive et que c'est moins problématique que les blocs acier par rapport au poids sous l'eau et alignement.

     

    - Oui je pense plutôt bien connaitre le changement de clips des S80 tout au long de la plongée pour un alignement optimal (enfin du moins j'essaye que ce soit optimal)

     

    - Pourquoi envisager des carbondive 6.8 ? Il y a plusieurs arguments :

    J'ai fait de nombreuses plongées du bord nécessitant de la marche (et parfois même nécessitant pas mal de dénivelé, avec parfois long escalier). En Bi-12 acier c'était franchement lourd. Avec 2 S80 c'est bien moins lourd mais ça nécessite double trajet : outre le fait de devoir laisser une partie du matériel loin sans surveillance, le double distance et double dénivelé après la plongée est un peu fastidieux. Bien sûr si le terrain est plat et praticable j'utilise le diable avec cadenas (reste le probleme de la clef mais ce n'est pas hyper grave), mais c'est une minorité des cas. Deux 6.8L carbon dive c'est quand même 16Kg de moins que deux S80 (mes hernies discales apprécieront beaucoup !). Deux 6.8L carbondive ça pèse légèrement moins qu'une S80 (on oublie le double trajet, un seul suffit).

    Deux 6.8L carbondive à 300b contiennent 860 litres de moins par rapport à deux S80 : c'est dommage pour les plongées hors structure (quoique si c'est avec quelqu'un qui a un mono 15L ça n'est pas un souci), mais pour les plongées en structure FR ça ne sera pas gênant (vu que la plupart a un mono 15L).

    Deux 12L carbondive seraient mieux pour un plus agréable temps de plongée hors structure (seul ou avec un binôme qui a au moins un bi12), mais c'est 9.3Kg plus lourd que les deux 6.8L (mais 6.6Kg plus légers que deux S80), ET ça nécessitera deux aller-retours (au lieu d'un avec deux 6.8L), et surtout la flottabilité d'un 12L carbondive vide (oui il faut prévoir que dans un mauvais scénario un bloc peut se vider complètement) est franchement positive (-1.4Kg parait-il) .... donc le choix se porte d'avantage vers deux 6.8L carbondive.

    Au-delà de ces aspects de poids, il y a l'usage futur : dans un premier temps je souhaite continuer en SM puis dans un 2e temps je souhaite me diriger vers l'achat d'un triton (CCR).

     

    Reste quand même l'histoire de trouver où gonfler 300b à l'air : je pense avoir trouvé mais il faut quand même avoir en tête ceci :

    Sur une plongée carrée à 40m, la différence entre deux 6.8L gonflées à 230b ou gonflées à 300b (270b réels) est de 2 minutes de temps fond.

    Sur une plongée carrée à 20m, la différence entre deux 6.8L gonflées à 230b ou gonflées à 300b (270b réels) est de 8 minutes de temps fond.

    (sur 60m c'est 1 minute de différence)

     

     

    ...

     

    @nics :

    Tu as très bien résumé la chose en une courte phrase : l'avantage c'est le poids hors de l'eau.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...