Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
Pascalou

Kit Oxygénothérapie pour deux plongeur

    Messages recommandés

    Bonjour à tous,

    J'ai besoin de vos lumière !!

    Lors du RIFAP on nous apprend qu'il faut un kit d'oxygène à bord de son navire .

    Ok jusque là pas de problème ....

    Supposons que deux plongeurs ai les symptômes d'un ADD et que je dispose que d'une bouteille d’oxygène à bord ,

    Comment doit on procéder que dis la réglementation ?

    Dois t'on alimenter les deux plongeurs à tour de rôle ?

    Existe t'il un système de narguilé à Oxy avec deux masques branchés sur une même bouteille ?

     

    Pouvez vous m'en dire plus Svp ....Merci

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Si mes souvenirs sont bons, il faut suffisamment d'oxy pour alimenter les plongeurs ayant fait un ADD.... je sais…. c'est vague… mais c'est au DP de faire ce qu'il faut pour avoir le matos nécessaire….

     

    Perso sur mon bloc d'oxygénothérapie je peux débiter 30 l/min. donc avec un T et 2 masque je suis bon pour délivrer 15 l/min /plongeur…. bien sur la durée de vie de la réserve sera 2 fois moins longues il faut faire des choix.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    On privilégie le plus résistant, ou le plus jeune. ça peut faire un scénario de film catastrophe. Bon si on a sa belle mère dans le lot c'est biaisé

     

     

     

    Ok je vais voir ailleurs

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    On achète un système à deux sorties et une grosse bouteille ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Bonjour à tous,

    J'ai besoin de vos lumière !!

    Lors du RIFAP on nous apprend qu'il faut un kit d'oxygène à bord de son navire .

    Ok jusque là pas de problème ....

    Supposons que deux plongeurs ai les symptômes d'un ADD et que je dispose que d'une bouteille d’oxygène à bord ,

    Comment doit on procéder que dis la réglementation ?

    Dois t'on alimenter les deux plongeurs à tour de rôle ?

    Existe t'il un système de narguilé à Oxy avec deux masques branchés sur une même bouteille ?

     

    Pouvez vous m'en dire plus Svp ....Merci

     

    et que fais-tu avec une palanquée de 3 plongeurs autonomes ?

    que fais-tu avec une palanquée composée d'un 1 guide et 4 plongeurs encadrés ?

     

    Le code du sport indique "un ensemble d’oxygénothérapie médicale normobare d'une capacité suffisante pour permettre, en cas d'accident, une prise en charge adaptée à la situation jusqu’à l’arrivée des secours médicaux."

     

    La phrase est tellement vague qu'un procureur ou un juge pourra l'interpréter comme il souhaite.

    Charge au DP de faire des choix en cas de capacité insuffisante (réimmersion de plongeurs, utilisation de bloc nitrox, appel à d'autres supports ...). Et de prier pour que tout se passe bien durant la prise en charge.

     

    Un exemple réel :

    un club de l'intérieur descend avec son bateau et son kit oxy plonger en Méditerranée.

    Une palanquée composée d'un GP et d'une niveau 2 fait une remontée explosive, la N2 ayant paniqué, peu importe les raisons.

    Des paliers obligatoires sont zappés.

    Sur le bateau, un seul kit oxy.

    Le DP fait alors le choix de mettre la plongeuse N2 sous oxy, appel des secours.

    Il réimmerge le GP avec un N3 qui était en palanquée de sécu.

    Le GP finit sa plongée selon les procédures tables. Il ressort sans problème

     

    Au port, la plongeuse est prise en charge par les pompiers, est évacuée au caisson.

    le GP va bien et reste avec les membres du club.

    Le soir au repas, la N2 revient du caisson, elle va bien.

     

    Après le repas, le GP est pris de vomissements, il est évacué en urgence au caisson : ADD vestibulaire

    comme quoi, faire des choix ...

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Et quand c'est une palanquée de 3 ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Dois t'on alimenter les deux plongeurs à tour de rôle ?

     

    Pour ce qui concerne ce point ; non. Ne jamais interrompre l'administration d'O2 une fois qu'elle est entamée même de manière temporaire jusqu'à la prise en charge médicale avec des moyens adéquats.

     

    Si tu n'es pas équipé pour deux plongeurs, seul un des deux sera mis sous Oxy. ...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité Invité

    Pourquoi ?

     

     

    Pour ce qui concerne ce point ; non. Ne jamais interrompre l'administration d'O2 une fois qu'elle est entamée même de manière temporaire jusqu'à la prise en charge médicale avec des moyens adéquats.

     

    Si tu n'es pas équipé pour deux plongeurs, seul un des deux sera mis sous Oxy. ...

     

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Pour économiser l'oxygéne de la petite bouteille, lorsque le ou les plongeurs sont conscients , ils peuvent respirer via un détendeur de plongé classique, et on peut en monter autant qu'il y a de port MP sur le détendeur. N'importe quel bloc OXY de plongée/déco fera l'affaire .

    Sinon, c'est un masque haute concentration /BAVU par plongeur et débitlitre .

    Sur ce système, on peut monter un détendeur de plongée en plus du débitlitre https://www.innodive.com/store/securite-92/bouteille-de-securite-oxygene-1156.html

     

    Sinon, sur le net, on trouve de temps en temps des systèmes complets de l'armée Allemande et/ou Suisse pour 4 personnes, avec 4 masques etc....C'est ce que j'ai depuis 15 ans..... Jamais utilisé, mais le robinet et debitlitre fonctionnent tous les ans.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    idem pour le 4 sorties....

    Revue annuelle du matos de secu pour tt le monde. ca evite la mauvaise surprise....

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    et que fais-tu avec une palanquée de 3 plongeurs autonomes ?

    que fais-tu avec une palanquée composée d'un 1 guide et 4 plongeurs encadrés ?

     

    Le code du sport indique "un ensemble d’oxygénothérapie médicale normobare d'une capacité suffisante pour permettre, en cas d'accident, une prise en charge adaptée à la situation jusqu’à l’arrivée des secours médicaux."

     

    La phrase est tellement vague qu'un procureur ou un juge pourra l'interpréter comme il souhaite.

    Charge au DP de faire des choix en cas de capacité insuffisante (réimmersion de plongeurs, utilisation de bloc nitrox, appel à d'autres supports ...). Et de prier pour que tout se passe bien durant la prise en charge.

     

    Un exemple réel :

    un club de l'intérieur descend avec son bateau et son kit oxy plonger en Méditerranée.

    Une palanquée composée d'un GP et d'une niveau 2 fait une remontée explosive, la N2 ayant paniqué, peu importe les raisons.

    Des paliers obligatoires sont zappés.

    Sur le bateau, un seul kit oxy.

    Le DP fait alors le choix de mettre la plongeuse N2 sous oxy, appel des secours.

    Il réimmerge le GP avec un N3 qui était en palanquée de sécu.

    Le GP finit sa plongée selon les procédures tables. Il ressort sans problème

     

    Au port, la plongeuse est prise en charge par les pompiers, est évacuée au caisson.

    le GP va bien et reste avec les membres du club.

    Le soir au repas, la N2 revient du caisson, elle va bien.

     

    Après le repas, le GP est pris de vomissements, il est évacué en urgence au caisson : ADD vestibulaire

    comme quoi, faire des choix ...

     

    Je ne suis pas juriste donc simple supposition, si le cas devait être jugé, j'imagine qu'on pourrait défendre le fait que l'usage est de n'avoir qu'un kit d'oxygénotherapie par bateau (en tout cas dans l'immense majorité des cas que j'ai rencontré) et qu'il y a donc respet des normes de l'industrie. Charge au législateur de préciser qu'il faut une bouteille par personne.

     

    Pour ton exemple n'aurait il pas fallu remettre les 2 à mi-profondeur et recommencer tout les paliers comme le prévoit la procédure? Sauf si ils sont restés trop longtemps en surface. Dans ce cas, sauf si ça a encore changé, il me semble que la France interdit la réimmertion car on est en permanence suffisamment proche d'un caisson.

     

    Autre question que je me pose, mais ça m'étonnerait que quelqu'un puisse donner une réponse sûr. Pourquoi ne pas avoir emmené le GP au caisson aussi par précaution?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Pourquoi ?

     

     

     

     

    Parce que.... Il est interdit de retirer l'oxygène à quelqu'un. Impossible de donner une règle qui explique comment alterner. Donc tu met celui qui va le moins bien sous oxygène, les autres sous Nitrox si tu en as.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    On ne fait jamais de réimmersion à vocation thérapeutique. Et encore moins en ce qui concerne une victime qui ne va pas bien.

    Il est déjà bien délicat de la prendre en charge en surface, donc sous l'eau ...

     

    La réglementation est claire "un ensemble d’oxygénothérapie médicale normobare d'une capacité suffisante pour permettre, en cas d'accident, une prise en charge adaptée à la situation jusqu’à l’arrivée des secours médicaux."

     

    En cas de défaut, le DP a une obligation de moyen. Si l'insuffisance d'oxy a un lien de causalité avec l'état de la victime, il est fort probable que ce soit reproché.

     

    Comme il nous a été indiqué dernièrement en cours MF1, l'idéal est de ne pas se mettre en situation a risque.

    D'où l'importance d'adapter son organisation et la planification aux moyens à disposition.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    On ne fait jamais de réimmersion à vocation thérapeutique.
    Comme on ne traverse jamais une autoroute à pieds

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Pourquoi ne pas avoir emmené le GP au caisson aussi par précaution?

    Si l'accident est lié à un profil à risque, toute la palanquée y va. même ceux ne présentant pas (encore) de symptôme.

    Et toute procédure de traitement (je ne parle pas de diagnostic, et qui commence donc par la déclaration d'une suspiscion d'ADD, déclaré ou potentiel) entammée ne peut-etre interrompue que par le médecin responsable du cas.

     

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...